Orbite Aluminae inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Orbite Aluminae inc.

05 nov. 2014 08h00 HE

Orbite annonce ses résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014 et fait une mise à jour sur la construction de son usine d'alumine de haute pureté

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 5 nov. 2014) - Orbite Aluminae inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui le dépôt des résultats financiers de son troisième trimestre et des neuf mois clos le 30 septembre 2014.

Faits saillants du troisième trimestre

Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

  • L'installation mécanique du décomposeur et du calcinateur a été complétée selon l'échéancier préalablement communiqué par la Société.
  • Des tests avancés ont confirmé les résultats constants des procédés de traitement initiaux et l'efficacité des matériaux réfractaires aux fins de la production d'alumine possédant les caractéristiques exigées par le marché de l'alumine de haute pureté (« HPA »).
  • La Société a décidé d'ajouter une étape supplémentaire pour réduire les risques liés à l'achèvement du système réfractaire en vue de prévenir des problèmes potentiels à long terme de stabilité mécanique associés à certains matériaux réfractaires qui lui ont été livrés. En conséquence, la direction prévoit que la production commerciale commencera au cours du deuxième trimestre de 2015.
  • La trésorerie et les placements à court terme s'élèvent à 11,6 millions de dollars au 30 septembre 2014 et le fonds de roulement positif s'établit à 14,2 millions de dollars.
  • Grâce à la discipline financière que la Société continue d'exercer, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont été ramenés à 1,9 million de dollars, soit une diminution de 250 000 $ par rapport à la même période en 2013.
  • La Société a reçu du gouvernement du Québec des crédits d'impôt à l'investissement de 6 millions de dollars relatifs à des investissements effectués en 2012, puis les a affectés en garantie de ses débentures 2012 de 25 millions de dollars.
  • Des crédits d'impôt à l'investissement à recevoir de 19,7 millions de dollars classés dans les actifs non courants ont été donnés en garantie des débentures 2012 de 25 millions de dollars.
  • Après la clôture du trimestre, la Société a reçu le deuxième versement de 6,3 millions de dollars des crédits d'impôt à l'investissement relatifs aux investissements effectués en 2012.
  • Les immobilisations corporelles s'élèvent à 74,9 millions de dollars.
  • La perte et résultat global trimestriel s'établit à 228 000 $, soit une diminution de 1,8 million de dollars par rapport au T3 2013 et une diminution de 4,1 millions de dollars par rapport au T2 2014.
  • Les flux de trésorerie liés aux activités de financement totalisent 9,8 millions de dollars, comparativement à 0,1 million de dollars pour le T3 2013.
  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement sont de 5,5 millions de dollars, comparativement à 1,8 million de dollars pour le T3 2013.
  • Les capitaux propres s'élèvent à 103,0 millions de dollars.

Commentaire de la direction

« La Société continue de réaliser des progrès vers la production commerciale, » affirme M. Glenn Kelly, chef de la direction d'Orbite. « Même si nous avons décidé d'ajouter une étape supplémentaire afin d'éliminer les risques liés à l'achèvement du système réfractaire, nous estimons que cette étape n'aura pas une incidence importante sur le budget du projet et prévoyons que la production commerciale commencera au cours du deuxième trimestre de 2015.

» La Société a produit de chlorure d'aluminium hexahydraté, matériau précurseur de l'alumine de haute pureté, au cours de deux campagnes de production fructueuses réalisées ce trimestre. Ces campagnes ont confirmé les résultats constants des premières étapes du procédé de production d'alumine de haute pureté de la Société. Les résultats des tests révèlent un degré élevé de pureté du matériau généré, et nous sommes confiants que ce degré de pureté persistera après la calcination du matériau, étape nécessaire à sa conversion en alumine de haute pureté.

» Afin de convertir le chlorure d'aluminium hexahydraté issu des campagnes de production en alumine de haute pureté, la Société apporte actuellement quelques modifications à son ancien système de calcination. Plus de 30 clients potentiels ayant manifesté de l'intérêt pour ses produits, la Société expédiera des échantillons à ceux-ci dès que ces modifications auront été apportées, ce qui devrait normalement avoir lieu au quatrième trimestre et qui lui permettra de faire un autre pas vers la commercialisation de ses produits.

» Nous sommes près de commercialiser une technologie nouvelle potentiellement révolutionnaire, » de conclure M. Kelly. « Nous sommes heureux des résultats de notre programme rigoureux de tests sur le procédé et sommes confiants que notre usine pourra produire de l'alumine selon les caractéristiques voulues après sa mise en service. »

Sommaire des résultats financiers

Résultat global

Produits

La Société est une entreprise en phase de mise en valeur et elle ne tire aucun produit de ses activités.

La perte avant produits financiers nets (charges financières nettes), impôts sur le résultat et impôts miniers pour le troisième trimestre de 2014 a augmenté de 167 734 $ pour s'établir à 2 344 591 $, alors qu'elle était de 2 176 857 $ pour la période correspondante de 2013. L'augmentation est surtout attribuable à l'augmentation des charges d'exploitation de l'usine d'alumine de haute pureté, partiellement contrebalancée par la diminution des frais généraux et administratifs. La perte avant produits financiers nets (charges financières nettes), impôts sur le résultat et impôts miniers pour les neuf mois clos le 30 septembre 2014 a diminué de 657 733 $ pour s'établir à 9 327 496 $, alors qu'elle était de 9 985 229 $ pour la période correspondante de 2013. La diminution est surtout attribuable à la baisse des frais généraux et administratifs, partiellement contrebalancée par l'augmentation des charges d'exploitation de l'usine d'alumine de haute pureté.

La perte pour le trimestre clos le 30 septembre 2014 s'élève à 228 308 $ (0,00 $ par action), comparativement à 2 102 728 $ (0,01 $ par action) pour la période correspondante de 2013. La baisse de 1 874 420 $ pour le trimestre par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent est attribuable principalement à la diminution, sans effet sur la trésorerie, de la juste valeur des instruments dérivés, laquelle est présentée dans les charges financières nettes.

La perte pour les neuf mois clos le 30 septembre 2014 s'élève à 8 924 930 $ (0,03 $ par action), comparativement à 6 006 985 $ (0,03 $ par action) pour la période correspondante de 2013. La hausse de 2 917 945 $ pour la période de neuf mois par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent est attribuable principalement à la hausse, sans effet sur la trésorerie, de l'évaluation à la valeur du marché de la juste valeur des débentures convertibles, laquelle est présentée dans les charges financières nettes; cette hausse a été partiellement compensée par la baisse de 657 733 $ des charges d'exploitation.

Frais de recherche et développement

Les frais de recherche et développement engagés incluent généralement les charges du personnel (salaires et avantages sociaux), les paiements fondés sur des actions, les honoraires des experts-conseils et les coûts des matières liés au centre de développement technologique d'Orbite, situé à Laval. Ces frais sont présentés déduction faite des crédits d'impôt à l'investissement pour la recherche et développement et des autres montants d'aide publique de 20 195 $ et de 64 870 $ pour le trimestre et les neuf mois clos le 30 septembre 2014, respectivement, et de 22 167 $ et de 65 263 $ pour les périodes correspondantes de 2013, respectivement. Les frais de recherche et développement ont augmenté de 86 060 $ pour le trimestre par rapport au trimestre correspondant de 2013. Les frais de recherche et développement ont augmenté de 117 081 $ au cours des neuf premiers mois de l'exercice. La hausse des frais de recherche et développement au cours du troisième trimestre et de la période de neuf mois close le 30 septembre 2014 par rapport aux périodes correspondantes de 2013 est attribuable à la hausse des salaires et des matières consommables de laboratoire, laquelle a été partiellement contrebalancée par la diminution des frais d'analyses effectuées par des laboratoires externes, des honoraires des experts-conseils et de la charge au titre des paiements fondés sur des actions.

Frais généraux et administratifs

Les frais généraux et administratifs concernent les activités du siège social et représentent essentiellement les charges du personnel (salaires et avantages sociaux), la charge au titre des paiements fondés sur des actions, les honoraires des experts-conseils, les frais comptables et juridiques, les frais de développement des affaires et les frais liés aux relations avec les investisseurs. Les frais généraux et administratifs ont diminué de 430 315 $ au cours du trimestre par rapport à la période correspondante de 2013. Les frais généraux et administratifs pour les neuf mois clos le 30 septembre 2014 ont diminué de 2 073 468 $ par rapport à la période correspondante de 2013. La diminution est attribuable surtout à la diminution des salaires et des honoraires ainsi qu'à la réduction générale des charges qui découle du programme de réduction des coûts mis en place au milieu de 2013.

Charges d'exploitation de l'usine d'alumine de haute pureté

Les charges d'exploitation de l'usine d'alumine de haute pureté comprennent les frais d'administration, d'exploitation et d'entretien de l'usine d'alumine de haute pureté de Cap-Chat depuis la cessation des activités de l'usine pilote à la fin du troisième trimestre de 2012. Les frais engagés à l'usine d'alumine de haute pureté qui sont directement liés à l'installation de l'équipement et à la mise en service de l'usine et qui remplissent les critères de capitalisation selon les IFRS sont inscrits à l'actif dans les immobilisations corporelles. Les charges d'exploitation de l'usine d'alumine de haute pureté ont augmenté de 424 150 $ au cours du trimestre clos le 30 septembre 2014 et elles ont augmenté de 887 337 $ au cours des neuf mois clos le 30 septembre 2014, par rapport aux périodes correspondantes de 2013. Ces augmentations sont attribuables à l'accroissement des activités d'exploitation et d'entretien, car au premier trimestre de 2013, les coûts liés à l'usine d'alumine de haute pureté étaient en grande partie inscrits à l'actif.

Charges financières

Les charges financières, déduction faite des intérêts inscrits à l'actif, ont augmenté de 479 100 $ et de 486 817 $ au cours du trimestre et des neuf mois clos le 30 septembre 2014 respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de 2013. L'augmentation est principalement imputable aux coûts de transaction découlant de l'émission des débentures convertibles de série X.

Autres profits financiers (pertes financières)

La Société a comptabilisé des profits de 2 469 758 $ et de 775 514 $ pour le trimestre et les neuf mois clos le 30 septembre 2014, comparativement à des profits de 75 716 $ et de 3 994 194 $ pour les périodes correspondantes de 2013. Ces profits découlent principalement de l'ajustement de l'évaluation à la valeur du marché relatif aux débentures convertibles 2013 et des variations de la juste valeur des instruments financiers dérivés.

Situation financière

Trésorerie et placements à court terme

Une augmentation de 1 317 136 $ a été enregistrée au chapitre de la trésorerie et des placements à court terme pour les neuf premiers mois de 2014 par rapport au 31 décembre 2013. L'augmentation est attribuable principalement aux débentures convertibles de 10 millions de dollars émises par suite de l'exercice des droits de souscription de série X, à la contribution financière de 3,8 millions de dollars reçue de Développement économique Canada et à l'investissement de 10 millions de dollars dans le capital de la Société par Ressources Québec, une filiale d'Investissement Québec. L'augmentation de la trésorerie et des placements à court terme a été réduite en partie en raison de l'investissement continu dans la construction de l'usine d'alumine de haute pureté, des frais de recherche et développement, des frais généraux et administratifs et des charges d'exploitation de cette usine.

Trésorerie soumise à restrictions

La trésorerie soumise à restrictions a augmenté de 6 011 743 $ au cours des neuf premiers mois de 2014 par rapport au 31 décembre 2013. Ces fonds représentent une partie des crédits d'impôt à l'investissement remboursables de 2012, qui ont été déposés dans un compte distinct et qui serviront à garantir les débentures convertibles 2012. Ces fonds seront remis à la Société selon les modalités de l'acte de fiducie.

Crédits d'impôt à l'investissement

Les crédits d'impôt à l'investissement classés dans les actifs courants ont augmenté de 3 220 315 $ au cours des neuf premiers mois de 2014 par rapport au 31 décembre 2013 par suite de la comptabilisation de crédits d'impôt à l'investissement de 2014 à recevoir à l'égard de l'acquisition d'équipement de fabrication et de transformation en Gaspésie.

Les crédits d'impôt à l'investissement classés dans les actifs non courants ont diminué de 5 999 919 $ au cours des neuf premiers mois de 2014 par rapport au 31 décembre 2013. La diminution est attribuable essentiellement à la réception du paiement initial des autorités fiscales pour les exercices 2012 et 2013, paiement qui a été donné en garantie des débentures convertibles de 25 millions de dollars émises en décembre 2012. Les fonds que la Société recevra en remboursement des crédits d'impôt à l'investissement de 2012 et 2013 seront déposés dans un compte distinct et serviront à garantir les débentures convertibles 2012. Ces fonds seront remis à la Société selon les modalités de l'acte de fiducie.

Immobilisations corporelles

Une augmentation de 10 009 720 $ a été enregistrée au poste Immobilisations corporelles pour les neuf premiers mois de 2014 par rapport au 31 décembre 2013. L'augmentation nette découle d'une augmentation de 15 556 443 $ de l'investissement dans les immobilisations corporelles, avant les crédits d'impôt à l'investissement. Cette augmentation est surtout attribuable à l'usine d'alumine de haute pureté et elle a été atténuée par la comptabilisation d'un montant de 5 281 915 $ au titre des subventions publiques et des crédits d'impôt à l'investissement remboursables relativement aux achats d'équipement pour l'usine d'alumine de haute pureté.

Capital social et bons de souscription

Une augmentation de 28 876 621 $ a été enregistrée au poste Capital social et bons de souscription, principalement du fait de l'émission d'actions ordinaires par suite de la conversion des débentures 2013 et des débentures de série X au cours des neuf premiers mois de 2014, de l'investissement de 10 millions de dollars dans le capital de la Société par Ressources Québec ainsi que de l'exercice d'options d'achat d'actions et de bons de souscription.

Flux de trésorerie

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

Les sorties nettes de trésorerie liées aux activités d'exploitation ont diminué de 885 817 $ au cours du trimestre clos le 30 septembre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013. Les sorties de trésorerie liées aux activités d'exploitation ont diminué de 250 611 $ au troisième trimestre par rapport au troisième trimestre de 2013, tandis que les flux de trésorerie liés aux éléments hors trésorerie du fonds de roulement ont augmenté de 502 057 $ au troisième trimestre clos le 30 septembre 2014 par rapport à 2013. Les sorties nettes liées aux activités d'exploitation ont augmenté de 4 460 621 $ pour les neuf mois clos le 30 septembre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013. Les sorties de trésorerie liées aux activités d'exploitation ont diminué de 726 259 $ pour les neuf mois clos le 30 septembre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013. Au cours des neuf mois clos le 30 septembre 2014, les flux de trésorerie liés aux éléments hors trésorerie du fonds de roulement se sont établis à 1 706 783 $ et se rapportent principalement aux créditeurs, tandis que pour les neuf mois clos le 30 septembre 2013, les flux de trésorerie liés aux éléments hors trésorerie du fonds de roulement ont été 3 554 066 $, et 3 583 946 $ correspond aux taxes de vente à recevoir.

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

Les flux de trésorerie liés aux activités de financement ont augmenté de 9 774 222 $ au cours du trimestre clos le 30 septembre 2014, par rapport à la période correspondante de 2013 et ils ont augmenté de 24 288 399 $ au cours des neuf premiers mois de 2014 par rapport à la période correspondante de 2014. L'augmentation est principalement attribuable à la contribution financière qui a été obtenue de Développement économique Canada au cours du premier trimestre, à l'investissement dans le capital de la Société par Ressources Québec au cours du deuxième trimestre, ainsi qu'à l'émission des débentures convertibles de série X au cours du trimestre clos le 30 septembre 2014.

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

Les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement ont augmenté de 3 721 644 $ au cours du trimestre clos le 30 septembre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013 et ils ont diminué de 17 634 775 $ au cours des neuf premiers mois de 2014 par rapport à la période correspondante de 2013. Ces variations sont principalement dues aux investissements dans la construction de l'usine d'alumine de haute pureté et dans les actifs d'exploration et d'évaluation ainsi qu'à la trésorerie soumise à restrictions et aux crédits d'impôt à l'investissement à recevoir classés dans les actifs non courants.

Situation de trésorerie et sources de financement

Orbite est une société en phase de mise en valeur. Elle n'a pas encore tiré de revenus ni de flux de trésorerie importants de ses activités. Jusqu'à présent, son financement provient essentiellement de l'émission de titres de capitaux propres et de titres d'emprunt, et dans une moindre mesure, de l'obtention de produits d'intérêts, cette dernière source de financement étant fortement tributaire des soldes de trésorerie et des taux d'intérêt en vigueur. La Société dispose de ressources financières limitées, elle n'a pas de revenus récurrents et continue de compter sur l'émission d'actions et de titres d'emprunt ou sur d'autres sources de financement pour financer ses frais indirects, la construction, la mise en service et l'exploitation continue de son usine d'alumine de haute pureté ainsi que le développement de ses projets en phase de mise en valeur. Au 30 septembre 2014, la trésorerie et les placements à court terme de la Société totalisent 11 596 598 $ et son fonds de roulement positif (actifs courants moins passifs courants) s'établit à 14 219 523 $.

Contribution financière remboursable de Développement économique Canada (« DEC »)

Le 30 janvier 2014, Orbite a annoncé qu'elle avait obtenu une contribution financière remboursable, ne portant pas intérêt, de 4 millions de dollars de la part de Développement économique Canada pour les régions du Québec. Ces fonds serviront à l'acquisition et à l'installation du calcinateur d'alumine, une pièce maîtresse de l'usine d'alumine de haute pureté d'Orbite. La Société a reçu 3 800 000 $ en mars 2014 et elle recevra le solde de 200 000 $ en 2015. La contribution financière ne porte pas intérêt et est remboursable en 10 versements semestriels égaux consécutifs qui commenceront le 24e mois suivant l'achèvement de l'usine d'alumine de haute pureté. Le prêt a été actualisé au taux de 14,5 % et inscrit initialement au montant de 1 811 070 $, qui représente sa juste valeur, étant donné qu'il ne porte pas intérêt. La différence entre le produit reçu et la valeur comptable de 1 988 930 $ est considérée comme une subvention et est portée au crédit des immobilisations corporelles. L'écart entre la valeur comptable initiale du prêt et 3 800 000 $ sera amorti sur la durée du prêt. En 2010 et en 2011, la Société a obtenu de Développement économique Canada des prêts non garantis totalisant 800 000 $, dont l'échéance a été reportée au 1er avril 2016. Ce prêt est garanti par une hypothèque mobilière de premier rang qui grève les biens mobiliers de la Société se trouvant sur les lieux de son usine de production d'alumine de haute pureté de Cap-Chat, au Québec, jusqu'à ce que le matériel de calcination soit installé et fonctionnel; à ce moment-là, le prêt sera garanti exclusivement par ce matériel de calcination.

Investissement d'Investissement Québec dans le capital d'Orbite

Le 27 mai 2014, la Société a réalisé un placement privé auprès de Ressources Québec, une filiale d'Investissement Québec, ce qui s'est traduit par l'émission de 35 714 286 unités au prix de 0,28 $ l'unité. Chaque unité est composée d'une action de catégorie A et d'un demi-bon (1/2) de souscription d'action de catégorie A. Chaque bon de souscription entier confère à Ressources Québec le droit de souscrire une action de catégorie A de la Société au prix de 0,33 $ pendant une période de 36 mois suivant la date de clôture.

Débentures convertibles

Le 11 juillet 2014, Orbite a annoncé que Crede Capital Group, LLC (« Crede ») avait réalisé un investissement de 10 000 000 $ sous forme de débentures convertibles et de bons de souscription à la suite de l'exercice des droits de souscription de série X (les « droits de souscription »), émis le 11 mars 2014.

Dans le cadre du placement, Crede a acheté des unités de la Société composées de débentures convertibles non garanties d'un montant de capital de 10 000 000 $ (les « débentures ») et de 13 000 000 de bons de souscription (les « bons de souscription ») de la Société. Les débentures viendront à échéance cinq ans après leur émission, soit le 11 juillet 2019, et portent intérêt au taux de 7,5 % par an (l'« intérêt »). Chaque débenture est convertible, au gré de son détenteur, en tout temps avant la date d'échéance, en actions de catégorie A de la Société (les « actions ») au prix de conversion unitaire de 0,50 $ (le « prix de conversion »), qui représente le cours moyen pondéré en fonction du volume pendant une période de cinq jours précédant l'exercice conditionnel des droits de souscription de série X. Au moment de la conversion, le détenteur sera également habilité à recevoir des actions de compensation équivalant à l'intérêt supplémentaire que le détenteur aurait reçu s'il avait conservé les débentures jusqu'à échéance, divisé par le cours du marché de l'action précédant la date de conversion (le « montant compensatoire »), en plus des intérêts accumulés et non payés, lesquels sont payables en argent ou en actions à la discrétion de la Société. Chaque bon de souscription confère à son détenteur le droit de souscrire une action pendant une période de trois ans suivant la date d'émission du bon de souscription, au prix unitaire de 0,60 $ (ce qui correspond au prix de conversion majoré d'une prime de 20 %).

Dans le cadre du placement, les autorités réglementaires ont exigé que certaines modifications soient apportées aux conditions initiales des droits de souscription, notamment l'émission d'un nombre maximal d'actions au moment de la conversion des débentures au titre du capital et du montant compensatoire qui ne pourra excéder le capital des débentures converties, divisé par le prix de conversion moins 25 %. Les parties ont aussi convenu que le montant compensatoire ne sera pas réduit de 1 % pour chaque tranche de 1 % du cours de l'action au moment de la conversion qui excède le prix de conversion et que le nombre de bons de souscription correspondra à 65 % du nombre d'actions dans lesquelles le capital des débentures peut être converti.

Dans le cadre du placement, la Société a payé une commission d'intermédiaire de 6 % du montant de l'investissement et a émis 1 200 000 bons de souscription à titre de commission d'intermédiaire à Euro Pacific Canada Inc. et à Roth Capital LLC. Chaque bon de souscription à titre de commission d'intermédiaire permet à son détenteur de souscrire une action au prix unitaire de 0,60 $ pendant une période de trois ans, et ce droit n'est pas transférable.

À la suite de l'exercice des droits de souscription de série X, les droits de souscription de série Y émis le 10 mars 2014 demeurent en circulation. Ces droits de souscription de série Y prévoient la souscription future d'unités supplémentaires pour un montant de 30 millions de dollars, assorties des mêmes modalités que les unités émises en 2013 (se reporter à la note 7 afférente aux états financiers annuels de l'exercice clos le 31 décembre 2013), à l'exception de ce qui suit : le prix de conversion correspondra au prix de négociation moyen, pondéré en fonction du volume sur une période de cinq jours, des actions de la Société le dernier jour de bourse avant la date à laquelle les droits de souscription des unités supplémentaires peuvent être exercés pour la première fois; les bons de souscription attribués correspondront à 45 % du nombre d'actions ordinaires en lesquelles les débentures sont susceptibles d'être converties et ils pourront être exercés au prix de conversion majoré d'une prime de 20 %.

L'investisseur est tenu de respecter certaines conditions relativement aux droits de souscription de série Y; il doit notamment obtenir l'approbation de certains organismes de réglementation, dont l'approbation de la Bourse de Toronto, ainsi que l'approbation des actionnaires de la Société.

La direction d'Orbite tiendra une conférence téléphonique qui sera diffusée sur le Web en direct aujourd'hui, le 5 novembre 2014, à 10 h, afin de discuter des résultats financiers de la Société et de fournir une mise à jour sur le projet d'usine d'alumine de haute pureté de la Société.

DÉTAILS DE L'APPEL CONFÉRENCE :

Date : 5 novembre 2014
Heure : 10 h 00 (HNE)
Numéro de téléphone : +1 888 231-8191
+1 647 427-7450
Webdiffusion : http://bit.ly/1zfhyeA
Rediffusion : +1 855 859-2056
+1 514 807-9274
+1 416 849-0833
Mot de passe Encore 27951551

Disponible jusqu'à 12 h 00 minuit (HNE), le mercredi 19 novembre 2014

Avis au lecteur

Les renseignements contenus dans le présent communiqué de presse sont fournis sous réserve des renseignements communiqués dans les états financiers et le rapport de gestion de la Société pour le trimestre clos le 30 septembre 2014, qui sont accessibles à l'adresse www.orbitealuminae.com et sous le profil de la Société à l'adresse www.sedar.com.

À propos d'Orbite

Orbite Aluminae inc. est une société canadienne de technologies propres dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges et les cendres volantes. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine de production commerciale d'alumine de haute pureté (HPA) à Cap-Chat, au Québec. Orbite a terminé des travaux d'ingénierie de base pour une usine de production d'alumine métallurgique proposée, qui utiliserait l'argile extraite de son gisement Grande-Vallée. La Société possède un portefeuille qui comprend 16 familles de propriété intellectuelle incluant 12 brevets et de 96 demandes de brevet en cours d'homologation dans 10 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine, au Japon et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et l'information prospective peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futur de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, incertitudes et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et incertitudes » du rapport de gestion déposé sur SEDAR le 5 novembre 2014.

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • TMX EQUICOM
    Mark Lakmaaker, consultant externe,
    relations avec les investisseurs
    1-800-385-5451, poste 248
    mlakmaaker@tmxequicom.com

    Demandes de renseignements des médias
    TACT Intelligence-conseil
    Mathieu Lavallée, consultant externe,
    relations avec les médias
    514 667-0196 poste 411
    mlavallee@tactconseil.ca