Technologies Orbite inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Technologies Orbite inc.

15 mai 2017 18h39 HE

Orbite annonce ses résultats pour le premier trimestre 2017

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 15 mai 2017) - Technologies Orbite inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») annonce ses résultats financiers et d'exploitation pour le premier trimestre clos le 31 mars 2017.

FAITS SAILLANTS DU PREMIER TRIMESTRE

Sommaire des opérations

Au début de 2017, près de 2 tonnes de la première alumine de haute pureté (« HPA ») 4N5+ ont été produites entièrement à partir de l'usine d'HPA de la Société, validant ainsi le procédé d'Orbite. L'augmentation de la production à l'usine HPA s'est poursuivie au premier trimestre de 2017.

Toutefois, plus tard durant le trimestre, les opérations ont eu de la difficulté à poursuivre l'augmentation de la production à l'usine d'HPA et à maintenir des taux uniformes et continus d'alimentation à un niveau d'une tonne par jour (« tpj ») et ont éprouvé des problèmes avec le système d'éléments chauffants électriques du décomposeur et du calcinateur.

Ces développements ainsi que d'autres ont conduit Orbite à conclure que le système de chauffage électrique actuel du décomposeur et du calcinateur n'est pas assez robuste pour atteindre de manière fiable la capacité de conception de 3 tpj du système de calcination, mais est plutôt limité à environ 1-1,2 tpj.

Il s'agit d'un problème d'équipement et non d'un problème de procédé. Le procédé d'Orbite a été prouvé; des cristaux de chlorure d'aluminium hexahydratés équivalents à 5N+ ont été produits et de l'HPA 4N7 a été produite en utilisant des cristaux de pureté équivalente à 4N7.

Le 31 mars dernier, la Société a donc annoncé qu'il y avait des problèmes importants avec le système de chauffage électrique du système de calcination fourni à son usine d'HPA et qu'elle avait une solution pour résoudre ces problèmes qui requièrent des coûts d'immobilisations externes et du temps supplémentaires afin d'y remédier. La Société a de plus annoncé la suspension des opérations, le défaut prévu dans les facilités de crédit de la Société et l'existence d'une incertitude qui pourrait susciter des doutes importants sur le bien-fondé de l'hypothèse de continuité d'exploitation.

Le 3 avril dernier, la Société a déposé un avis d'intention de faire une proposition à ses créanciers en vertu de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité (« LFI »). Suite à cette annonce, la Bourse de Toronto (la « TSX ») a suspendu la négociation des actions ordinaires de la Société et a entamé un examen relatif à la radiation de la cote afin de déterminer si Orbite continue de remplir les critères d'inscription de la TSX.

Le 17 avril dernier, la TSX a annoncé la radiation des titres d'Orbite à compter de la fermeture du marché le 16 mai prochain pour non-respect des exigences de la TSX.

Le 1er mai dernier, la Société a annoncé qu'elle avait migré avec succès de la protection des créanciers en vertu de la LFI à la protection prévue par la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (« LACC ») et que l'ordonnance initiale prévoit la suspension de toutes les procédures jusqu'au 29 mai prochain. Elle a également annoncé que :

  • À la suite d'une rencontre avec son fournisseur d'équipement de calcination, les deux parties ont accepté de mettre en place une équipe de travail et un plan d'action pour résoudre les problèmes identifiés de la manière la plus rapide possible;
  • Investissement Québec et Développement économique Canada (tel qu'annoncé le 5 mai dernier) ont tous deux confirmé qu'ils avaient l'intention de maintenir en place les ententes de prêt selon les conditions actuelles et étaient prêts à soutenir Orbite dans ses efforts de restructuration;
  • L'usine de Cap-Chat était maintenant sous entretien, maintenance et contrôle et, dans le but de limiter davantage ses sorties de fonds, l'équivalent de 39 employés à plein temps, sur 81, ont été temporairement mis à pied.

Le 5 mai dernier, la Société a annoncé qu'elle avait conclu un amendement aux facilités de crédit avec Midcap Financial (« MidCap ») qui repousse essentiellement les obligations de la Société en vertu des facilités de crédit au début de 2018, en contrepartie de la libération à MidCap des 3 millions de dollars américains en liquidités soumises à restrictions, à être appliqués au remboursement partiel de l'un des prêts à terme et aux paiements mensuels du service de la dette sur les facilités de crédit jusqu'au 1er janvier 2018. L'amendement prévoit également l'abstention par MidCap d'exercer ses droits et recours en vertu des facilités de crédit en autant que certaines conditions soient remplies.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS

(Par rapport au premier trimestre de 2016, tous les montants sont libellés en dollars canadiens, sauf indication contraire)

La Société a enregistré une perte avant produits nets de 4,1 millions de dollars pour le premier trimestre, en hausse par rapport à une perte de 2,6 millions de dollars pour la période correspondante en 2016.

La perte nette a augmenté de 2,2 millions de dollars pour s'établir à 3,9 millions de dollars, en raison principalement d'une augmentation de 1,1 million de dollars des coûts des activités de l'usine de HPA, et de la diminution de 0,5 million de dollars des autres revenus et de 0,7 million de dollars des produits financiers nets. L'augmentation des charges d'exploitation de l'usine de HPA s'explique principalement par une augmentation générale des coûts d'exploitation en raison de l'accroissement du taux de production ainsi que de la réparation et de l'entretien du système de calcination fourni.

Au 31 mars 2017, la trésorerie et les placements à court terme de la Société totalisaient 3,5 millions de dollars et son fonds de roulement négatif (actifs courants moins passifs courants) s'établissait à 2,5 millions de dollars (6,5 millions de dollars excluant la trésorerie soumise à restrictions sur les facilités de crédit de MidCap).

Les sorties de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont été de 5,1 millions de dollars comparativement à 0,05 million de dollars pour le même trimestre l'année dernière. L'augmentation est principalement attribuable aux charges d'exploitation de l'usine de HPA et à la diminution des créditeurs et charges à payer.

Les entrées de trésorerie liées aux activités de financement ont augmenté de 2,7 millions de dollars pour s'établir à 9,2 millions de dollars au cours du premier trimestre de 2017, principalement en raison l'augmentation du produit net reçu de l'émission de débentures convertibles de février 2017.

Les sorties de trésorerie liées aux activités d'investissement ont diminué de 3,5 millions de dollars pour s'établir à 2,9 millions de dollars au cours du premier trimestre de 2017, principalement en raison la diminution des investissements dans l'usine d'HPA.

Continuité d'exploitation

Les états financiers ont été préparés sur une base de continuité d'exploitation, ce qui présuppose que la Société pourra réaliser ses actifs et s'acquitter de son passif dans le cours normal de ses activités.

Les développements récents annoncés ci-dessus indiquent l'existence d'une incertitude qui pourrait susciter des doutes importants sur le bien-fondé de l'hypothèse de continuité d'exploitation.

Les états financiers ne reflètent pas les ajustements qui seraient nécessaires si l'hypothèse de continuité d'exploitation n'était pas appropriée. Si l'hypothèse de continuité d'exploitation n'était pas appropriée pour ces états financiers, des ajustements à la valeur comptable des actifs et des passifs, aux charges comptabilisées ainsi qu'à la présentation des postes dans l'état de la situation financière seraient alors nécessaires. Ces ajustements pourraient être importants.

Conférence téléphonique sur les résultats trimestriels

La direction d'Orbite ne tiendra pas sa conférence téléphonique habituelle sur les résultats du trimestre.

Avis au lecteur

Les renseignements contenus dans le présent communiqué de presse sont fournis sous réserve des renseignements communiqués dans les états financiers condensés intérimaires non-vérifiés et le rapport de gestion de la Société pour le trimestre clos le 31 mars 2017, qui sont accessibles à l'adresse www.orbitetech.com et sous le profil de la Société à l'adresse www.sedar.com.

À propos d'Orbite

Technologies Orbite inc. est une société canadienne de technologies propres de transformation des minéraux et de développement des ressources dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges, les cendres volantes ainsi que les résidus de serpentine provenant des sites d'exploitation du chrysotile. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine d'HPA à Cap-Chat. La Société possède un portefeuille qui comprend 15 familles de propriété intellectuelle incluant 45 brevets et de 48 demandes de brevet en cours d'homologation dans 11 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, au Japon et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et l'information prospective peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futur de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. En particulier, les déclarations concernant (i) la solution identifiée et censée remédier aux problèmes de l'équipement de calcination à Cap-Chat; et (ii) la mise en place d'une équipe de travail avec le fournisseur d'équipement afin de résoudre avec les problèmes observés avec l'équipement de calcination à Cap-Chat, sont tous des énoncés prospectifs. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, sont employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Les énoncés prospectifs et les informations sont basés sur les informations disponibles à l'époque et/ou les croyances de bonne foi de la direction de la Société en ce qui concerne les événements futurs et sont assujettis à des risques connus ou inconnus, des incertitudes, des hypothèses et d'autres facteurs imprévisibles, dont beaucoup sont au-delà du contrôle de la Société. En particulier, la solution identifiée pour remédier aux problèmes du système de chauffage électrique et augmenter la capacité du décomposeur à 5 tpj, et les coûts et le temps nécessaires à la mise en œuvre de cette solution reposent en particulier sur les données et l'expérience disponibles à ce jour de la Société et que l'opération de l'usine d'HPA continuera telle qu'expérimentée et telle qu'anticipée, que les coûts des matériaux et du travail restant restera aux niveaux actuels et sur la capacité de maintenir les opérations liées à ces équipements dans le cours normal.
Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les attentes de la Société exprimées dans les énoncés prospectifs comprennent (i) en ce qui concerne les coûts et le calendrier, une augmentation du prix des matériaux et/ou des coûts de main-d'œuvre, l'indisponibilité du personnel qualifié, l'incapacité d'opérer dans le cours normal, la panne ou le bris d'équipements du procédé, les erreurs de conception, les erreurs d'opérateurs, la non-exécution par des tiers contractants et les incidents majeurs ou les événements catastrophiques tels que les incendies; et (ii) en ce qui concerne les discussions en cours avec son fournisseur d'équipement, l'incapacité de fournir des solutions techniques selon des termes et échéanciers acceptables pour la Société. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient affecter les résultats anticipés ainsi que les évènements futurs incluent notamment mais ne sont pas limités à ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et incertitudes » de notre rapport de gestion daté du 15 mai 2017 et déposé sur SEDAR, incluant ceux sous les titres « Continuité d'exploitation », « Exploitation commerciale de l'usine d'HPA », « Nous devons réunir des capitaux pour poursuivre notre croissance » et « Objectifs et échéanciers de développement » décrits dans le rapport de gestion déposé le 31 mars 2017.

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • Technologies Orbite inc.
    514 744-6062
    info@orbitetech.com

    Demandes de renseignements des médias :
    TACT Intelligence-conseil
    Mathieu Lavallée, consultant externe,
    relations avec les médias
    514 667-0196 #411
    mlavallee@tactconseil.ca