Technologies Orbite inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Technologies Orbite inc.

31 mars 2016 07h30 HE

Orbite annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice 2015

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 31 mars 2016) - Technologies Orbite inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui le dépôt de ses états financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2015. Pour le quatrième trimestre, la Société a constaté une perte avant charges financières nettes (produits financiers nets) et impôts de 3,9 millions de dollars, en baisse de 23,5 %, par rapport à 5,1 millions de dollars pour la même période en 2014. Pour l'exercice complet, la perte nette avant charges financières nettes (produits financiers nets) a diminué de 13,9 %, ou 2 millions de dollars, par rapport à l'exercice 2014, passant de 14,4 millions de dollars à 12,4 millions de dollars.

Au 31 décembre 2015, la trésorerie et les placements à court terme de la Société totalisent 2,6 millions de dollars et son fonds de roulement positif (actifs courants moins passifs courants) s'établit à 4,2 millions de dollars. Depuis la clôture de l'exercice 2015, la Société a levé des capitaux et renforcé son fonds de roulement en dégageant un produit net de 10 millions de dollars au moyen d'un financement par voie de prise ferme et de l'exercice de bons de souscription d'actions.

Tous les montants sont libellés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Faits saillants de l'exercice complet et des événements postérieurs à la clôture

Activités opérationnelles

  • Tout au long de l'exercice, la Société a bien progressé vers l'achèvement et la mise en service de son usine de production d'alumine de haute pureté de Cap-Chat. Des photos documentant la phase de construction sont affichées sur le site Web de la Société à http://bit.ly/1qkvrGV.

  • Le 7 mars 2016, la Société a confirmé l'installation des composants critiques du système de calcination qui avaient été retenus par un fournisseur en violation du contrat entre les deux sociétés. La Société a également confirmé la mise en service du système d'alimentation pour fournir les cristaux de chlorure d'aluminium hexahydraté (« CAH ») au décomposeur, ainsi que l'achèvement du démarrage à froid du décomposeur et du calcinateur et du système d'alimentation d'air et de vapeur associé, et l'achèvement des tests et du démarrage à froid du système de capture d'acide à la sortie du décomposeur. Il s'agit là des étapes initiales en vue de la mise en service à chaud du système de calcination ainsi que de la mise en service et le démarrage subséquents et complets de l'usine.

  • Le 15 mars 2016, la Société a annoncé qu'en raison de la complexité de la tuyauterie à installer dans son usine de HPA et des espaces restreints pour l'installation, l'installation de la tuyauterie a progressé à un tiers du taux d'installation budgété. Un examen complet des coûts d'installation déjà engagés et de ceux requis afin de terminer l'installation de la tuyauterie de spécialité a débouché sur une augmentation du budget du coût en capital d'environ 9,9 millions de dollars. Afin de tenir compte du rythme d'installation plus lent, le démarrage de la production commerciale a été reporté du premier trimestre (tel qu'initialement envisagé) au deuxième trimestre de 2016. Pour préserver son fonds de roulement, la Société a réduit le nombre d'entrepreneurs externes sur place, ce qui occasionne un retard dans l'achèvement et le démarrage de l'usine par rapport à l'estimation initiale.

  • Le 21 mars 2016, la Société a annoncé qu'elle était en discussions avec le gouvernement du Québec et Investissement Québec (« IQ ») concernant un financement en vue de l'achèvement de l'usine d'alumine de haute pureté. La Société travaille également sur d'autres alternatives de financement, y compris la mise à profit de ses crédits d'impôt à l'investissement remboursables (« CIR ») de 2016, estimés à 5,6 millions de dollars, qui pourraient servir de garantie à un financement par dette sans effet dilutif, de façon semblable à ce que la Société a déjà fait dans le passé. La Société a aussi confirmé qu'elle continuait à mettre en service des systèmes individuels de l'usine, y compris le système de calcination.

Commentaires de la direction

« En dépit des retards supplémentaires causés par la vitesse d'installation de la tuyauterie et l'augmentation connexe des coûts de construction, nous avons bien progressé avec la construction de l'usine, et nous sommes confiants d'obtenir les fonds nécessaires à l'achèvement du projet, » a déclaré Glenn Kelly, chef de la direction d'Orbite. « Compte tenu de l'évolution positive de nos activités de mise en service à ce jour, nous avons également confiance dans la mise en service complète de l'usine et son démarrage subséquent, ce qui marquera la transformation d'Orbite d'une société de développement technologique à une entité commerciale. Nous avons une technologie unique et solide, capable de produire de l'HPA ayant une pureté de 5N+, ce qui a suscité l'intérêt de plusieurs utilisateurs finaux. De plus, l'étendue croissante de notre propriété intellectuelle portant sur la monétisation des déchets a suscité davantage d'intérêt chez les propriétaires de déchets et chez les partenaires potentiels dans l'exécution de notre stratégie de monétisation des déchets. »

Suite des faits saillants

Financement

  • Le 6 avril 2015, la Société a complété la première portion de son placement public d'unités en vertu de son prospectus simplifié préalable de base pour un montant total de 10 millions de dollars, dont un montant de 8,5 millions de dollars était par voie de prise ferme. Le 6 mai 2015, la Société a annoncé que le preneur ferme avait exercé la totalité de son option d'acquérir des unités additionnelles pour un montant de 5 millions de dollars.

  • Le 6 octobre 2015, la Société a conclu une convention de prêt révisée avec le gouvernement du Québec à propos du prêt sans intérêt de 2 millions de dollars, repoussant le premier versement de capital à janvier 2020.

  • Le 16 octobre 2015, la Société a racheté la totalité des débentures 2012 en circulation moyennant un montant total en capital de 25 millions de dollars plus les intérêts cumulés.

  • Le 20 octobre 2015, la Société a conclu des amendements à ses ententes de contribution avec Développement économique Canada pour les prêts garantis sans intérêt de 800 000 dollars et de 4 millions de dollars contractés le 4 septembre 2009 et le 5 février 2014 respectivement.

  • Le 5 novembre 2015, la Société a complété un financement par emprunt garanti totalisant jusqu'à 22 millions de dollars canadiens (16,95 millions de dollars américains), comprenant une facilité d'emprunt renouvelable de 8,5 millions de dollars canadiens (6,5 millions de dollars américains), d'un prêt à terme A (0,6 million de dollar canadiens ou 0,45 million de dollars américains) et d'un prêt à terme B (13 millions de dollars canadiens ou 10 millions de dollars américains). La facilité d'emprunt renouvelable ainsi que les prêts à terme portent intérêt au taux interbancaire offert à Londres (« TIOL »), lequel ne sera pas inférieur à 0,5 % plus 6,5 %.

  • La Société a aussi annoncé le 5 novembre 2015 qu'Investissement Québec (« IQ ») avait accepté d'augmenter à 7,6 millions de dollars le montant de son deuxième prêt-relais garanti, initialement accordé en juin 2015 pour un montant de 5 millions de dollars, garanti par les CIR de la Société pour les exercices 2015 et suivants et portant intérêt au taux préférentiel plus 3,5 %. La Société a aussi utilisé 3 millions de dollars du financement du 5 novembre afin de rembourser entièrement le prêt-relais contracté avec IQ afin de financer les CIR de la Société pour l'exercice 2014.

  • Le 3 février 2016, la Société a complété la première portion d'un placement public d'unités d'une somme de 8,5 millions de dollars, incluant 4 millions de dollars par voie de prise ferme. Le 4 mars 2016, la Société a amendé les termes de l'option du preneur ferme reliée au placement public d'unités faisant en sorte que le nombre d'unités additionnelles que le preneur ferme peut acheter a été augmenté et que l'option du preneur ferme a été prolongée jusqu'au 15 avril 2016.

  • Le 29 février 2016, la Société a déposé un avis d'intention afin d'obliger la conversion de toutes les débentures convertibles non garanties, portant un intérêt de 5 % annuellement et venant à échéance le 6 avril 2020, desquelles approximativement 0,2 million de dollars en capital demeurait en circulation à ce moment. La conversion devrait avoir lieu le 7 avril 2016.

Échantillons

  • Depuis le début de 2015, la Compagnie a expédié un total de 25 échantillons à 19 clients potentiels. La pureté des échantillons a été ajustée afin de respecter les exigences d'application spécifiques à chaque client, variant de 4N5 à 5N+. Avec l'expédition d'échantillons, la Société a débuté les programmes de qualification en tant que fournisseur chez ces clients potentiels. Les commentaires initiaux ont été positifs, plusieurs clients demandant de nombreux échantillons. Les échantillons ont été produits en utilisant de l'équipement de calcination modifié et de faible volume ainsi que du CAH, le précurseur du HPA, produit à l'usine d'HPA de la Société, localisée à Cap-Chat.

Conseil d'administration

  • Le 4 juin 2015, Orbite a annoncé le décès de M. Peter Crossgrove, un administrateur de la Société.

  • Le 23 juillet 2015, Orbite a annoncé le décès de M. Christian Van Houtte, un administrateur de la Société.

  • Le 23 février 2016, Orbite a annoncé la nomination de M. Pierre Gignac à son conseil d'administration.

Brevets et développement technologique

  • Tout au long de 2015 et depuis la fin de l'exercice, la Société a continué de renforcer son portefeuille de brevets, et a reçu 17 brevets de même que six avis d'acceptation de brevets, qui doivent toujours être émis. Quatre des brevets émis et deux des brevets qui vont l'être concernent la technologie d'Orbite pour la monétisation des boues rouges de des cendres volantes dans plusieurs juridictions telles que le Canada, les États-Unis, la Russie et l'Australie.

  • L'étendue grandissante du portefeuille de propriété intellectuelle de la Société la place dans une situation avantageuse afin de poursuivre ses initiatives de monétisation des déchets.

  • En janvier 2016, la Société a annoncé qu'elle a effectué des recherches préliminaires indiquant que la récupération de l'or à partir de cendres volantes (qui peuvent contenir jusqu'à 7,5 grammes d'or par tonne) en utilisant sa technologie de monétisation des déchets est potentiellement réalisable et a déposé une demande de brevet provisoire intitulée « Procédés pour la récupération des métaux nobles de divers matériaux ». Dépendamment de la composition du matériel à traiter et du taux de récupération, l'extraction potentielle d'or pourrait augmenter la valeur des produits récupérables dans les cendres volantes à 550 dollars américains par tonne.

Sommaire des résultats financiers du quatrième trimestre de 2015

Produits et résultat net

La Société est une entreprise en phase de mise en valeur et elle ne tire aucun produit de ses activités ordinaires.

La perte nette constatée au quatrième trimestre de 2015 a augmenté de 3,3 millions de dollars, par rapport à celle enregistrée au quatrième trimestre de 2014, et atteint 6,8 millions de dollars. La perte nette pour l'année a atteint 15,4 millions de dollars, comparé à 12,4 millions de dollars pour l'exercice 2014. Les augmentations de la perte nette pour le trimestre et l'exercice financier s'expliquent principalement par une hausse des charges financières nettes, découlant des ajustements de l'évaluation à la valeur de marché hors trésorerie relatifs aux débentures convertibles de 2013, série X et de 2015, des variations de la juste valeur des instruments dérivés et de la charge constatée lors du remboursement de la dette convertible de 2012, résultant de l'accélération de l'accroissement de la charge de désactualisation.

Charges d'exploitation de l'usine de HPA

Les charges d'exploitation de l'usine de HPA comprennent les frais d'administration, d'exploitation et d'entretien de l'usine de HPA de Cap-Chat. Les charges d'exploitation de l'usine de HPA ont augmenté de 0,4 million de dollars au cours du trimestre clos le 31 décembre 2015, et elles ont augmenté de 0,8 million de dollars au cours de l'exercice clos le 31 décembre 2015, par rapport à 2014. L'augmentation enregistrée pour le quatrième trimestre par rapport à la période correspondante de 2014 est principalement attribuable aux salaires, aux honoraires des experts-conseils, à la formation du personnel, aux services environnementaux et aux paiements fondés sur des actions, mais elle a été compensée en partie par une baisse des coûts de l'énergie, des frais de réparation et d'entretien et des frais relatifs aux services de sécurité. L'augmentation enregistrée en 2015 par rapport à 2014 est attribuable principalement aux salaires, aux honoraires des experts-conseils, à la formation du personnel, aux frais d'assurance et aux paiements fondés sur des actions, mais elle a été atténuée en partie par la diminution des coûts des services environnementaux et de l'énergie.

Frais généraux et administratifs

Les frais généraux et administratifs concernent les activités du siège social et incluent principalement les charges du personnel (salaires et avantages sociaux), la charge au titre des paiements fondés sur des actions, les honoraires des experts-conseils, les frais comptables et juridiques, les frais de développement des affaires et les frais liés aux relations avec les investisseurs. Les frais généraux et administratifs ont augmenté de 0,4 million de dollars au cours du trimestre clos le 31 décembre 2015 par rapport à la période correspondante de 2014, et ils ont diminué de 0,7 million de dollars pour l'exercice clos le 31 décembre 2015 par rapport à l'exercice 2014. L'augmentation enregistrée au quatrième trimestre est imputable principalement à la hausse des salaires et des honoraires versés à des professionnels et à des experts-conseils, mais elle a été atténuée en partie par la diminution des paiements fondés sur des actions. La diminution enregistrée pour l'exercice clos le 31 décembre 2015 par rapport à l'exercice clos le 31 décembre 2014 est attribuable principalement à la diminution des paiements fondés sur des actions.

Radiation au titre de la modification de la conception de l'usine

La radiation au titre de la modification de la conception de l'usine a diminué de 1,8 million de dollars pour le trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2015, comparativement aux mêmes périodes de 2014, puisqu'aucune radiation supplémentaire en lien avec la modification de la conception de l'usine n'a été comptabilisée pendant l'exercice.

Situation financière

Trésorerie et placements à court terme et fonds de roulement

Au 31 décembre 2015, la trésorerie et les placements à court terme de la Société totalisent 2,6 millions de dollars et son fonds de roulement positif (actifs courants moins passifs courants) s'établit à 4,2 millions de dollars.

Depuis le début de l'exercice 2016, la Société a tiré un produit net de 10 millions de dollars en financement par voie de prise ferme et découlant de l'exercice de bons de souscription sur actions, ce qui a amélioré le fonds de roulement d'Orbite depuis le 31 décembre 2015.

Activités de financement

Une description plus détaillée des activités de financement de la Société est fournie dans le rapport de gestion de la Société et d'autres documents qu'elle a déposés sur www.sedar.com.

Prolongation de l'emprunt de 2 millions de dollars consenti par le gouvernement du Québec

Le 6 octobre 2015, la Société a conclu un accord modifié avec le gouvernement du Québec aux termes duquel la date du premier paiement de remboursement du capital du prêt sans intérêt de 2 millions de dollars contracté le 24 mars 2010 a été reportée à janvier 2020 et celle du dernier paiement de remboursement du capital a été reportée à janvier 2024.

Remboursement des débentures convertibles 2012

Le 16 octobre 2015, la Société a remboursé toutes les débentures 2012 en circulation d'un montant en capital total de 25 millions de dollars plus les intérêts cumulés. Selon les termes de l'acte de fiducie, pour chaque tranche de 1 000 $ de capital de débentures rachetées, la Société a émis 285,714 bons de souscription d'action de catégorie A à un prix d'exercice de 3,50 $ pouvant être exercés jusqu'au 13 décembre 2017. Conséquemment, toutes les sûretés accordées par la Société en ce qui a trait aux débentures 2012 ont été libérées.

Modification des accords de contribution conclus avec DEC

Le 20 octobre 2015, la Société a modifié les accords de contribution conclus avec Développement économique Canada qui visent les emprunts garantis sans intérêt de 0,8 million de dollars et de 4,0 millions de dollars contractés le 4 septembre 2009 et le 5 février 2014, respectivement. Selon les accords modifiés, le remboursement de l'emprunt de 4,0 millions de dollars en dix versements semestriels qui devait commencer en avril 2017 est reporté à janvier 2020.

Financement par emprunt garanti de 22 millions de dollars

Le 5 novembre 2015, la Société a conclu un financement par emprunt garanti d'un montant pouvant atteindre au total 22 millions de dollars canadiens (16,95 millions de dollars américains) (« La facilité »). La facilité est constituée d'une facilité d'emprunt renouvelable de 8,5 millions de dollars canadiens (6,5 millions de dollars américains), d'un emprunt à terme A (0,6 million de dollars canadiens ou 0,45 million de dollars américains) et d'un emprunt à terme B (13,0 millions de dollars canadiens ou 10,0 millions de dollars américains). La facilité d'emprunt renouvelable et les emprunts à terme portent intérêt au taux interbancaire offert à Londres (« TIOL »), majoré de 6,5 %, sous réserve d'un TIOL minimum de 0,5 %.

Une partie de la facilité d'emprunt renouvelable ainsi que le prêt à terme A sont remboursables sur réception, par Orbite, des CIR de l'exercice 2014, tandis que le capital du prêt à terme B est remboursable en 36 mensualités égales commençant le 1er décembre 2016. Le solde de la facilité d'emprunt renouvelable servira à financer les créances admissibles de la Société.

Emprunt à court terme

La Société a utilisé un montant de 3,0 millions de dollars du produit de son financement du 5 novembre pour rembourser en totalité le prêt-relais contracté auprès d'IQ afin de financer les CIR 2014 de la Société. Toutes les sûretés accordées par la Société à IQ en ce qui a trait aux CIR 2014 ont été libérées.

La Société a également annoncé le 5 novembre 2015 qu'Investissement Québec avait accepté d'augmenter le montant de son deuxième prêt-relais garanti, accordé en juin 2015, d'un montant de 5 millions de dollars, à 7,6 millions de dollars. Ce prêt est garanti par les CIR de la Société à recevoir pour 2015 et les exercices ultérieurs, avec un taux d'intérêt égal au taux préférentiel majoré de 3,5 %.

Trésorerie soumise à restrictions

Une diminution de 12,2 millions de dollars a été enregistrée au poste Trésorerie soumise à restrictions (incluant la partie courante) en 2015, par rapport au 31 décembre 2014. La trésorerie soumise à restrictions comprend une somme de 3 millions de dollars américains qui a été empruntée en vertu de La facilité et qui ne peut être utilisée que si certaines conditions sont rencontrées.

Immobilisations corporelles

Une augmentation nette de 21 millions de dollars a été enregistrée au poste Immobilisations corporelles en 2015 par rapport à 2014. Les investissements bruts de 29,8 millions de dollars, principalement dans la construction de l'usine de HPA de la Société, ont été atténués en partie par la comptabilisation de crédits d'impôt à l'investissement d'un montant de 8,5 millions de dollars.

Tableau des flux de trésorerie

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

Les sorties de trésorerie liées aux activités d'exploitation ont augmenté de 1,2 million de dollars et ont diminué de 2,8 millions de dollars au cours du trimestre et de l'exercice clos le 31 décembre 2015, respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de 2014.

Les sorties de trésorerie liées à l'exploitation, soit les sorties de trésorerie liées aux activités d'exploitation ajustées pour tenir compte de certains éléments hors trésorerie du fonds de roulement et des paiements d'intérêts nets, ont augmenté de 0,7 et 0,6 million de dollars au cours du trimestre et de l'exercice clos le 31 décembre 2015, respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de 2014.

Les entrées de trésorerie liées aux éléments hors trésorerie du fonds de roulement ont augmenté de 0,3 million de dollars et diminué de 3,4 millions de dollars au cours du trimestre et de l'exercice clos le 31 décembre 2015, respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de 2014.

L'augmentation des sorties de trésorerie liées à l'exploitation pour le trimestre clos le 31 décembre 2015 est attribuable surtout à l'augmentation des charges d'exploitation de l'usine de HPA et des frais généraux et administratifs. L'augmentation pour l'exercice clos le 31 décembre 2015 s'explique principalement par l'augmentation des charges d'exploitation de l'usine de HPA, qui a été partiellement atténuée par une réduction des frais généraux et administratifs.

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

Les entrées de trésorerie liées aux activités de financement ont diminué de 7,6 millions de dollars et de 10,4 millions de dollars au cours du trimestre et de l'exercice clos le 31 décembre 2015, respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de 2014. La diminution enregistrée au cours du trimestre s'explique principalement par le remboursement de 25 millions de dollars au titre des débentures convertibles 2012, compensé par le produit tiré de la dette à long terme et de l'emprunt à court terme ainsi que par l'émission d'actions, de bons et de droits de souscription et par l'exercice d'options. La diminution enregistrée pour l'exercice 2015 par rapport à l'exercice 2014 est principalement imputable au produit moindre tiré de l'émission d'actions et au remboursement des débentures convertibles 2012, et elle a été contrebalancée par le financement par emprunt moindre obtenu en 2014.

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

Les sorties de trésorerie liées aux activités d'investissement ont diminué de 16,1 et de 13,3 millions de dollars au cours du trimestre et de l'exercice clos le 31 décembre 2015, respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de 2014. La diminution des sorties de trésorerie liées aux activités d'investissement enregistrée pour le trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2015 par rapport aux périodes correspondantes de 2014 est principalement attribuable aux variations de la trésorerie soumise à restrictions et aux crédits d'impôt à l'investissement à recevoir à l'égard des immobilisations corporelles; elle a été contrebalancée en partie par les investissements dans la construction de l'usine de HPA.

Appel conférence

La direction d'Orbite tiendra un appel conférence et fournira une webdiffusion en direct portant sur les résultats financiers de même que sur la mise à jour sur son usine de HPA, aujourd'hui, le 31 mars 2016 à 10 h.

L'appel se tiendra en anglais. La période de questions sera en anglais et en français.

DÉTAILS DE L'APPEL CONFÉRENCE :

Date : 31 mars 2016
Heure : 10 h 00 (HNE)
Numéro de téléphone : +1 888 231-8191
+1 647 427-7450

Webdiffusion : http://bit.ly/1pvxI1e

Rediffusion : +1 855 859-2056
+1 514 807-9274
+1 416 849-0833
Mot de passe « Encore » : 75246822
Disponible jusqu'à 12 h 00 minuit (HAE), le jeudi 7 avril 2016

Avis au lecteur

Les renseignements contenus dans le présent communiqué de presse sont fournis sous réserve des renseignements communiqués dans les états financiers et le rapport de gestion de la Société pour l'année financière terminée le 31 décembre 2015, qui sont accessibles à l'adresse www.orbitetech.com et sous le profil de la Société à l'adresse www.sedar.com.

À propos d'Orbite

Technologies Orbite inc. est une société canadienne de technologies propres de transformation des minéraux et de développement des ressources dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges, les cendres volantes ainsi que les résidus de serpentine provenant des sites d'exploitation du chrysotile. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine d'HPA à Cap-Chat. La Société possède un portefeuille qui comprend 16 familles de propriété intellectuelle incluant 32 brevets et de 101 demandes de brevet en cours d'homologation dans 11 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine, au Japon et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et l'information prospective peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futur de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, incertitudes et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et incertitudes » de notre rapport de gestion daté du 30 mars 2016 et déposé sur SEDAR, incluant ceux sous les titres « Une hausse récente des coûts en capital budgétés exigera du financement supplémentaire et pourrait avoir un effet défavorable sur nos perspective », « Nous devons réunir des capitaux pour poursuivre notre croissance » et « Objectifs et échéanciers de développement ».

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • NATIONAL Equicom
    Marc Lakmaaker
    Consultant externe, relations avec les investisseurs
    416 848-1397
    mlakmaaker@national.ca

    Demandes de renseignements des médias :
    TACT Intelligence-conseil
    Eric Gamache
    Consultant externe relations avec les médias
    418 529-3223, poste 33
    egamache@tactconseil.ca