Orbite Aluminae Inc.
TSX : ORT

Orbite Aluminae Inc.

02 nov. 2011 12h01 HE

Orbite attribue le contrat de l'étude de faisabilité de son usine d'alumine métallurgique

L'étude de faisabilité devrait valider encore davantage le procédé d'extraction d'alumine unique à Orbite

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 2 nov. 2011) - Orbite Aluminae Inc. (TSX:ORT) (« Orbite ») annonce qu'elle a attribué le contrat d'une étude de faisabilité bancable de l'usine d'alumine métallurgique qu'elle projette de construire aux firmes d'ingénierie de premier plan GENIVAR Inc. (« GENIVAR ») et Johnston-Vermette. L'attribution a eu lieu à la suite d'un appel d'offres hautement concurrentiel ouvert à des firmes d'ingénierie nationales et internationales qualifiées.

« L'étude de faisabilité conforme au Règlement 43-101 comprend la publication accélérée, d'ici la fin de novembre 2011, d'une évaluation économique préliminaire (EEP) ou étude de capacité sur le point d'être conclue par des experts à l'emploi de GENIVAR et qualifiés de personnes indépendantes. L'évaluation indépendante préliminaire couvre tous les aspects du projet et devrait confirmer la technologie développée par Orbite et son potentiel de commercialisation. Ce document sera publié sur notre site Web », a déclaré Richard Boudreault, président et chef de la direction d'Orbite.

« Après avoir examiné avec soin le projet, GENIVAR et Johnston-Vermette reconnaissent les éventuels avantages économiques et environnementaux qu'offre le procédé de pointe d'Orbite comparativement au procédé Bayer de production de l'alumine. Ce projet a l'excellent potentiel de devenir un exemple de durabilité, diminuant les résidus et engageant les ressources locales, ainsi que la communauté, dans le cycle de vie de la production d'alumine, a affirmé André-Martin Bouchard, vice-président – Environnement chez GENIVAR et porte-parole du consortium GENIVAR/Johnston-Vermette. Notre rôle dans le cadre de cette étude de faisabilité consiste à confirmer la portée du potentiel d'Orbite d'offrir une solution de rechange viable à l'industrie mondiale de l'aluminium, en plus de générer des produits à valeur ajoutée et conformes aux principes du développement durable. »

« Nous sommes fiers d'avoir été choisis par Orbite et d'être associés à une entreprise aussi dynamique et prospère, par le concours de notre équipe d'experts hautement spécialisés », a indiqué Pierre Shoiry, président de GENIVAR.

La portée de l'étude de faisabilité comprend un examen complet de toutes les caractéristiques du projet – qu'il s'agisse de la validation du procédé, du coût en capital, du coût d'exploitation, de l'ingénierie de base menant à une ingénierie détaillée, du marketing, de l'environnement, de la santé et sécurité ou d'autres considérations – afin de valider et d'intégrer encore davantage divers aspects techniques du projet. Le rapport d'étude de faisabilité devrait être publié au cours du premier semestre de 2012.

« En accordant le contrat d'étude de faisabilité de notre alumine métallurgique, Orbite franchit, conformément à son échéancier, un autre jalon important vers la commercialisation de son procédé et de ses produits, a souligné Richard Boudreault, président et chef de la direction d'Orbite. Une fois rendu public, le rapport devrait valider et détailler notre procédé unique d'extraction d'alumine et ouvrir la voie à la production d'alumine métallurgique pour répondre à la demande croissante de l'industrie mondiale de l'aluminium. »

À propos de GENIVAR Inc.

GENIVAR est une firme canadienne de premier plan qui met au profit de ses clients des secteurs public et privé une gamme complète de services-conseils intégrés à toutes les phases d'un projet, y compris la planification, la conception, la construction et l'entretien. Nos clients, de toute envergure, sont présents dans divers segments de marché comme le bâtiment, l'industriel, l'énergie, les infrastructures municipales, les mines, le transport et l'environnement. GENIVAR est l'une des plus importantes firmes de services-conseils au Canada en termes de nombre d'employés, comptant plus de 4 700 gestionnaires, professionnels, techniciens, technologues et employés de soutien dans plus de 100 villes au Canada et à l'international. www.genivar.com.

À propos de Johnston-Vermette

Spécialisée en industrie lourde, Johnston-Vermette œuvre principalement dans les secteurs du pipeline, de la métallurgie, de l'électricité, de la mécanique, du biogaz et de l'énergie nucléaire. Elle participe aussi à la conception et à la construction de nouvelles usines. En 2007, Johnston-Vermette a acquis Optec Énergie-Services Inc., groupe expert dans le secteur du pétrole et de la pétrochimie au Québec et à l'international. En 2008, elle a acquis Opti-Conseil Inc., firme d'experts-conseils en génie, qui se concentre sur les procédés mécaniques et thermiques, la cogénération, la conservation d'énergie, la vapeur et le condensat. Johnson-Vermette a joué un rôle très actif dans l'ancienne usine Norsk Hydro à Bécancour, au Québec, laquelle utilisait des réactants tels que l'acide chlorhydrique, comme dans le cas du procédé d'Orbite. www.johnston-vermette.com

À propos d'Orbite

Orbite détient 100 % des droits miniers d'une propriété de Grande-Vallée d'environ 6 400 hectares, site d'un dépôt d'argile alumineuse situé à 23 km au sud de Grande-Vallée, et une usine pilote d'une taille d'environ 28 000 pi2 située à Cap-Chat, en Gaspésie. Le dernier rapport NI 43-101 publié en août 2011 établit la quantité de ressources minérales indiquées dans une partie du dépôt à environ 1 milliard de tonnes métriques d'argile alumineuse. La Société détient également les droits de propriété intellectuelle sur un procédé unique d'extraction de l'alumine, lequel est protégé par des brevets canadiens et américains, et par des demandes en instance dans divers autres pays. www.orbitealuminae.com

Règlement 43-101 et énoncés prospectifs

L'information et énoncés prospectifs y contenues aux présentes ne constituent pas une « étude préliminaire de faisabilité », une « étude de préfaisabilité », une « étude de faisabilité » ou une « évaluation économique préliminaire » au sens du Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers (Québec) (le « Règlement 43-101 »). Aucune étude préliminaire de faisabilité, étude de préfaisabilité ou étude de faisabilité conforme aux exigences du Règlement 43 101 n'a été complétée à ce jour.

Certains renseignements ou énoncés contenus dans le présent document peuvent comporter de l'information prospective. Les verbes tels que « pouvoir », « croire », « prévoir », « s'attendre », « avoir l'intention », « projeter », « estimer » et d'autres expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler de tels énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendements ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles et (ou) sur les croyances de bonne foi de la direction d'Exploration Orbite à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la société. Ces risques, incertitudes et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique intitulée « Facteurs de risque » de la notice annuelle et pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux que laissent entrevoir les énoncés prospectifs.

Pour en savoir plus sur le dépôt de Grande-Vallée et sur les activités de la société, Exploration Orbite invite les lecteurs à prendre connaissance du rapport de l'étude géologique préparés conformément au Règlement 43-101 et de la notice annuelle de la société,tous deux revisés respectivement le 21 et 25 août 2011 et ils sont disponibles sur www.sedar.com ou sur le site web de la société au www.orbitealuminae.com. Le rapport technique révisé n'altère aucunement la divulgation ou les conclusions techniques et minérales mises de l'avant dans le rapport initial.

Renseignements

  • MEDIAS
    Frédéric Bérard
    Vice-président
    HKDP Communications et affaires publiques
    514-395-0375, poste 259

    Jacques Bédard
    Vice-président finances et chef de la direction financière
    Orbite Aluminae Inc.
    514-744-6264

    RELATIONS AVEC LES INVESTISSEURS
    Louis Morin
    Relations avec les investisseurs
    514-591-3988

    Jason Monaco
    Associé directeur
    First Canadian Capital Corp.
    416-742-5600