Orbite Aluminae inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Orbite Aluminae inc.

07 avr. 2015 07h30 HE

Orbite envoie des échantillons à cinq clients potentiels et débute les programmes de qualification des fournisseurs

La Société fait une mise à jour sur le statut des crédits d'impôt à l'investissement

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 7 avril 2015) - Orbite Aluminae inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer qu'elle a envoyé des échantillons d'alumine de haute pureté (« HPA ») à cinq clients potentiels, débutant ainsi son programme de qualification en tant que fournisseur.

Les échantillons ont été produits en utilisant du chlorure d'aluminium hexahydraté (« CAH »), le matériau précurseur de l'HPA, qui a été produit avec succès à l'usine HPA de la Société à Cap-Chat, lors d'un cycle de production durant le troisième trimestre de 2014.

Le CAH a atteint un niveau de pureté correspondant à celui requis afin de produire de l'HPA 5N (99.999%). Il a été subséquemment décomposé et calciné en utilisant l'ancien système de calcination de la Société qui a été modifié au cours du quatrième trimestre 2014, tel qu'annoncé dans le communiqué de presse émis le 5 novembre dernier par la Société.

Le niveau global de pureté des échantillons envoyés a atteint 4N8 (99.998%), ou « qualité saphir », tel que confirmé par un laboratoire tierce partie indépendant. Le contenu en sodium, une impureté causée par le système de calcination modifié était légèrement au-dessus de la valeur ciblée par Orbite, mais conforme aux tolérances acceptées de l'industrie. Tel qu'indiqué le 4 décembre 2014, des tests exhaustifs sur les matériaux réfractaires du nouveau système de calcination effectués au Centre de développement technologique (« CDT ») de la société, ont démontré qu'un niveau de sodium plus bas sera atteint lorsque le nouveau système de calcination aura été mis en service et sera opérationnel. Orbite entrevoit donc pouvoir produire de l'HPA 5N à une échelle commerciale.

« Il s'agit d'une étape importante pour la Société, » a déclaré Glenn Kelly, chef de la direction d'Orbite. « Même si la capacité du calcinateur modifié est limitée, ces échantillons ont été produits à notre usine industrielle et non préparés dans un laboratoire. Ceci est une différence importante qui, selon nous, aide à valider notre technologie à l'échelle commerciale. »

« Maintenant que nous avons des indications d'intérêt de la part de plus de 30 clients avec lesquels nous avons établi des cibles de qualité agréées, nous avançons vers une autre phase importante de notre démarchage commercial en participant aux programmes de qualification des clients. Nous prévoyons continuer d'envoyer des échantillons au cours des prochaines semaines et prochains mois. »

« L'achèvement prévu de l'usine étant dans quelques mois, nous nous préparons également pour l'activité commerciale. Les programmes de qualification des fournisseurs sont approfondis et rigoureux dans notre secteur, et nous collaborerons étroitement avec nos clients potentiels afin d'assurer que nos produits rencontrent les cibles de performance exigées. »

Crédits d'impôt à l'investissement

La Société a annoncé le 31 mars 2015 qu'elle avait reçu le quatrième versement, un montant de 4 millions de dollars, relativement à ses crédits d'impôt à l'investissement du Québec pour l'année 2012. Cette somme lui était due en relation avec l'équipement acheté pour la fabrication et la transformation en Gaspésie durant l'année financière 2012. Les fonds reçus à ce jour totalisent 20.3 millions de dollars.

Tel qu'annoncé les 22 juillet, 6 octobre et 16 décembre derniers lors de la réception des trois premières tranches, ces fonds seront déposés dans un compte bancaire distinct afin de garantir les débentures convertibles émises en 2012. La Société prévoit recevoir la balance des crédits d'impôt à l'investissement pour les années 2012 et 2013 au cours de 2015.

Incluant ce quatrième versement, la Société détient un solde à recevoir de crédits d'impôt à l'investissement de 9,7 millions de dollars, dont 1,6 millions de dollars pour l'année financière 2012, 3,7 millions de dollars pour l'année financière 2013, et 4,4 millions pour l'année 2014, faisant en sorte que les crédits d'impôt à l'investissement obtenus en vertu de ce programme ont atteint, au 31 décembre 2014, 30 millions de dollars.

À propos d'Orbite

Orbite Aluminae inc. est une société canadienne de technologies propres de transformation des minéraux et de développement des ressources dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges, les cendres volantes ainsi que les résidus de serpentine provenant des sites d'exploitation du chrysotile. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine de production commerciale d'alumine de haute pureté (HPA) à Cap-Chat, au Québec. Orbite a terminé des travaux d'ingénierie de base pour une usine de production d'alumine métallurgique proposée, qui utiliserait l'argile extraite de son gisement Grande-Vallée. La Société possède un portefeuille qui comprend 15 familles de propriété intellectuelle incluant 15 brevets et de 102 demandes de brevet en cours d'homologation dans 11 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine, au Japon et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et l'information prospective peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futur de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, incertitudes et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et incertitudes » du rapport de gestion déposé sur SEDAR le 31 mars 2015.

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • TMX EQUICOM
    Marc Lakmaaker
    Consultant externe relations avec les investisseurs
    1 800 385-5451, poste 248
    mlakmaaker@tmxequicom.com

    Demandes de renseignements des médias :
    TACT Intelligence-conseil
    Mathieu Lavallée
    Consultant externe relations avec les médias
    514 667-0196, poste 411
    mlavallee@tactconseil.ca