Technologies Orbite inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Technologies Orbite inc.

17 sept. 2015 07h30 HE

Orbite fait le point sur la construction de son usine de HPA

La mise en service a débuté en T3 et le début de la production commerciale débutera en T4, comme prévu

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 17 sept. 2015) - Technologies Orbite inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») fait aujourd'hui une mise à jour sur la construction de son usine d'alumine de haute pureté (« HPA ») située à Cap-Chat, au Québec.

Une vidéo et des photos récentes reliées au processus de construction peuvent être vues dans la section médias du site Web d'Orbite http://bit.ly/1OwVwL8 et http://bit.ly/1grIOiR.

Décomposeur et calcinateur

  • L'installation des matériaux réfractaires (briques, mortier et béton réfractaire) du calcinateur et du décomposeur a été complétée le 1er août dernier par RHI Canada Inc. (« RHI »), sous la supervision technique d'Outotec.
  • Le processus de chauffage et de cuisson de quatre semaines du revêtement réfractaire des deux fours, au cours duquel les matériaux réfractaires des deux fours ont été chauffés à 900°C, a débuté à la première semaine du mois d'août et était terminée au 30 août, tel que prévu. Ce travail a été effectué par RHI et Thermetco et a été suivi d'un processus de refroidissement d'une semaine.
  • Mécanique CNC (2002) inc. (« CNC ») procède présentement à l'intégration du système de calcination dans l'usine, en installant la tuyauterie et équipements principaux du procédé attachés au décomposeur et au calcinateur.

Tuyauterie pour la vapeur

  • La préfabrication en atelier de la tuyauterie en alliage spécialisé, nécessaire pour le transport de la vapeur à haute température vers le décomposeur et le calcinateur, se poursuit. Une modification mineure dans la séquence d'installation des systèmes de l'usine (voir la section Approvisionnement ci-dessous) résulte en un déplacement de l'installation de la tuyauterie pour la vapeur à une position ultérieure dans le calendrier prévu. Cette modification n'a pas d'impact anticipé sur l'ensemble de l'échéancier d'achèvement des travaux.

Tuyauterie revêtue

  • La préfabrication de la tuyauterie revêtue (résistante à l'acide) se poursuit. La livraison de la tuyauterie à l'usine en prévision de son installation, a débuté en août tel que prévu.

Installation de toute la tuyauterie, incluant les services publics

  • Le contrat pour l'installation de la tuyauterie a été octroyé à CNC. L'installation, commençant par les supports pour la tuyauterie, débuta en août tel que prévu.

Systèmes mécaniques

  • CNC, qui a installé le décomposeur et le calcinateur avec succès, a été présente à l'usine de façon continue pour l'installation de différents équipements mécaniques, mineurs et majeurs. Cette portion des travaux progresse bien. CNC installe présentement la tuyauterie de procédé et l'équipement autour du décomposeur et du calcinateur (système de transfert pneumatique, conduites d'échappement, la tuyauterie pour les gaz, etc.), ainsi que les vaisseaux de récupération des acides et du système de régénération des acides.

Systèmes électriques et instrumentation

  • Les entreprises d'électricité JMN inc. de Matane (Québec) continuent de progresser tel que prévu. Le transformateur d'alimentation principale a été installé. L'installation des systèmes de support des câbles est complétée sur deux des trois étages, et le tirage des fils a débuté. L'installation du système d'alimentation électrique du système de calcination (32 transformateurs et contrôleurs) débutera en septembre suite à la finalisation de la nouvelle salle de transformateurs électriques.

Structure, construction et fondations

  • Les entreprises Roy Duguay & associés, de Cap-Chat, ont complété toutes les fondations majeures extérieures (silo d'hydroxyde, tour de refroidissement, nouveaux agrandissements aux bâtiments, etc.) et les fondations de l'équipement intérieur de l'usine sont matériellement complétées. Il reste uniquement quelques fondations d'équipements mineurs à couler.
  • Atelier de soudure Gilles Roy inc. (« ASGR ») d'Amqui, au Québec a complété la préfabrication des nouveaux agrandissements au bâtiment, qui logeront les échangeurs de chaleur du cristalliseur et la salle de transformateurs électriques du système de calcination, ainsi que le système de décharge du calcinateur. L'installation en usine a commencé en juin et se déroule comme prévu avec le bâtiment de l'échangeur de chaleur maintenant complété et la salle de transformateurs électriques bien avancée. L'extension du système de décharge sera installée une fois que la tuyauterie du procédé autour du calcinateur sera complétée.
  • ASGR a également terminé plusieurs modifications internes à la structure et progresse bien au niveau de l'installation des plateformes destinées à l'équipement et au personnel.

Ventilation et isolation

  • Le contrat pour l'installation du nouveau système de ventilation a été octroyé à Balvent inc. et les travaux sur le site débuteront en septembre. La Société négocie toujours le contrat final pour la fourniture et l'installation de l'isolation sur l'équipement de calcination ainsi que sur la tuyauterie et les cuves à haute température.

Préparation sur le plan de l'exploitation

  • Les procédures de mise en service et de démarrage continuent d'être finalisées par le personnel affecté à l'exploitation pour les diverses sections de l'usine. La mise en service de certaines sections a débuté au troisième trimestre, notamment certains services d'usine tels que le système de production de vapeur et l'usine de traitement des eaux usées du procédé. De plus, ces deux sections ont été démarrées et ont opéré avec succès. La mise en service des diverses sections de l'usine continuera en septembre et se poursuivra au quatrième trimestre.
  • La formation pratique d'opération débuta en juin et se poursuivra durant la mise en service et le démarrage.
  • Les plans de mesures d'urgence et de santé-sécurité relatifs à l'exploitation continue sont complétés et leur mise en œuvre se poursuit.

Approvisionnement, échéancier et budget

  • Les dates de livraison pour la majeure partie des éléments critiques à long délai de livraison continuent d'être respectées par les fournisseurs. Cependant, le fournisseur ayant subi un conflit de travail (maintenant résolu) a confirmé qu'il ne sera pas en mesure de respecter son engagement à livrer certaines composantes du circuit de vapeur à haute température pour le calcinateur et le décomposeur dans les délais initialement prévus. Conséquemment, Orbite a apporté des modifications mineures à l'ordre d'achèvement des divers systèmes de l'usine. La direction n'anticipe pas d'impact sur l'échéancier global du projet.
  • Orbite a débuté, tel que planifié, la mise en service de l'usine au troisième trimestre de 2015 et le début de la production commerciale continue d'être planifié durant le quatrième trimestre de 2015.
  • Le projet respecte le budget prévu.

« Nous sommes près de la finalisation de notre usine de HPA, et nous avons commencé la mise en service comme prévu », a déclaré Glenn Kelly, chef de la direction d'Orbite. « Avec le système réfractaire maintenant installé, cuit et refroidi, les parties les plus complexes et sensibles des travaux de construction sont derrière nous, et nous pouvons maintenant nous concentrer sur les éléments relativement simples. Lors de la mise en service, qui est un processus par étapes, nous procédons à des vérifications de pré-opérationnelles suivies du démarrage et de l'opération des différentes sections de l'usine afin d'évaluer leur fonctionnement, comme nous l'avons déjà fait, avec succès, pour certains systèmes de services publics. Une fois cette phase terminée, nous effectuerons la mise en service de l'intégralité de l'usine, ce qui signifie le démarrage du processus entièrement intégré de production d'HPA ainsi que les opérations de peaufinage des conditions d'exploitation.»

« En l'état actuel des choses, nous progressons bien et, tel qu'annoncé précédemment, anticipons le début de la production commerciale au cours du quatrième trimestre. Nous sommes enthousiasmés par les semaines et mois à venir, et comptons effectuer une mise à jour de nos progrès en vue de devenir une entité commerciale pour le bénéfice de nos actionnaires. »

À propos d'Orbite

Technologies Orbite inc. est une société canadienne de technologies propres de transformation des minéraux et de développement des ressources dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges, les cendres volantes ainsi que les résidus de serpentine provenant des sites d'exploitation du chrysotile. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine de production commerciale d'alumine de haute pureté (HPA) à Cap-Chat, au Québec. Orbite a terminé des travaux d'ingénierie de base pour une usine de production d'alumine métallurgique proposée, qui utiliserait l'argile extraite de son gisement Grande-Vallée. La Société possède un portefeuille qui comprend 15 familles de propriété intellectuelle incluant 18 brevets et de 107 demandes de brevet en cours d'homologation dans 11 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine, au Japon et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et l'information prospective peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futur de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, incertitudes et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et incertitudes » de notre rapport de gestion daté du 31 mars 2015.

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • NATIONAL Equicom
    Marc Lakmaaker
    Consultant externe, relations avec les investisseurs
    416 848-1397
    mlakmaaker@national.ca

    Demandes de renseignements des médias
    TACT Intelligence-conseil
    Eric Gamache
    Consultant externe relations avec les médias
    418 529-3223, poste 33
    egamache@tactconseil.ca