Technologies Orbite inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Technologies Orbite inc.

07 mars 2016 07h30 HE

Orbite fait le point sur la finalisation de son usine HPA et la mise en service

La compagnie sera présente à l'ACPE 2016 et à la conférence annuelle de ROTH

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 7 mars 2016) - Technologies Orbite inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») fait aujourd'hui une mise à jour sur le progrès vers la finalisation de son usine ainsi que la mise en service.

Faits saillants de la construction

  • Tel que rapporté par la Société le 11 février 2016, l'installation des composants critiques du système, retenu par un fournisseur en violation de son contrat, a commencé le 4 janvier et a été achevé le 10 février 2016.
  • L'installation de la tuyauterie pour l'air, la vapeur, et le procédé de même que les services utilitaires, retardée par l'installation de l'équipement retenu, est maintenant terminée.
  • L'installation de l'isolation sur le décomposeur et calcinateur est bien avancée et sera complétée sur le système d'alimentation en vapeur sous peu.

De nouvelles photos du progrès de la construction de l'usine de HPA seront disponibles à www.orbitetech.com

Mise en service

  • Le système d'alimentation pour fournir les cristaux de chlorure d'aluminium hexahydraté (CAH) au décomposeur a été mis en service, calibré et testé à l'aide d'alumine métallurgique (SGA).
  • Le démarrage à froid du décomposeur et du calcinateur ainsi que le système d'alimentation d'air et de vapeur associé a été achevé avec succès.
  • Les tests et le démarrage à froid du système de capture d'acide de CMI (Cockerill Maintenance & Ingénierie) à la sortie du décomposeur ont été complétés en circulant de l'eau à travers les épurateurs. La réponse du système était conforme aux attentes et aux paramètres de conception.

La prochaine étape importante est le test et la séquence de démarrage des fours du décomposeur et du calcinateur, débutant aujourd'hui et qui sera réalisées comme suit :

  • Les tests de fluidisation à froid (air seulement) en utilisant du SGA dans le décomposeur et le calcinateur avec transfert ultérieur du produit entre les deux fours en utilisant les dispositifs de décharge pneumatique et de conduites d'échappement. Lors de ces essais, la fluidisation avec du SGA et le transfert entre les fours sert d'étalonnage pour tous les paramètres de fonctionnement et fournira les réponses du procédé nécessaires avant le démarrage à chaud et l'exploitation.
  • Mise en service du système de régénération d'acide avec circulation d'eau afin de capturer les solides entraînés par fluidisation et afin de mimer les conditions opérationnelles normales.
  • Les deux fours seront ensuite vidangés du SGA afin de procéder à la mise en service à chaud qui se déroulera comme suit :
    • Démarrage du surchauffeur de vapeur/air qui amènera l'air et la vapeur jusqu'à 750°C;
    • Démarrage du réseau d'éléments électriques de chauffe du système de calcination (décomposeur and calcinateur);
    • La séquence de démarrage du système de calcination comprend 3 étapes afin de contrôler le profil de chauffe des équipements et du réfractaire :
      • Chauffage contrôlé des deux fours et du réfractaire avec de l'air chaud afin de s'assurer qu'il n'y ait pas de condensation;
      • Passage de l'air à la vapeur haute température tout en continuant d'augmenter la température des fours jusqu'à ce que les joints d'étanchéité du réfractaire soient scellés;
      • Introduction du matériel solide (SGA pour la mise en service initiale) afin d'amener les deux fours à leur température d'opérations (décomposer 800°C et calcinateur 1200°C).

Le système de calcination sera ensuite refroidi, vidé et nettoyé afin de le préparer pour la première introduction de CAH pour la production d'HPA.

Échantillons

Deux échantillons ont été expédiés à des clients potentiels.

  • Le premier échantillon était d'une pureté de 5N à la demande d'un nouveau client;
  • Le deuxième échantillon, d'une pureté de 5N+, a été expédié à un client potentiel existant qui a demandé un échantillon différent du premier pour une application additionnelle.

Commentaire de la direction

« Le début aujourd'hui de la procédure menant à la mise en service à chaud et le départ du système de calcination représente une étape clé vers la pleine mise en service de l'usine et le début de la production commerciale. L'étape la plus critique et la plus longue de ce processus est le départ des fours qui implique de réaliser le profil de chauffe et de température adéquat à travers l'entièreté du système de calcination. Nous sommes confiants de réaliser cette étape avec succès, ce qui nous permettra de continuer sur la voie du début de la production commerciale dans le premier trimestre. Nous ferons état au marché de l'avancement durant la procédure de démarrage. »

« La prochaine étape sera de capitaliser sur les opportunités commerciales que nous avons identifiées. Nous continuons à bénéficier d'un vif intérêt de l'industrie et somme confiants tant qu'aux relations que nous continuons de construire avec les clients potentiels. »

ACPE 2016

La Société a un kiosque au congrès international de l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE) du 6 au 9 mars 2016.

Le congrès de l'ACPE est le plus important rassemblement annuel de prospecteurs et entrepreneurs miniers au monde. C'est l'occasion de découvrir les technologies et développements miniers canadiens et mondiaux les plus récents. Orbite, qui y a un kiosque situé dans les halls F & G de l'édifice Sud (# 3046) du Palais des congrès du Toronto métropolitain (MTCC), y est représentée par Yves Noël, vice-président développement des affaires et Antoine Charbonneau, directeur ventes et marketing.

Conférence annuelle ROTH 2016

Glenn Kelly, président et chef de la direction d'Orbite présentera à la 28e conférence annuelle de Roth tenue du 13 au 16 mars 2016 à Orange County, CA.

Cette conférence, l'une des plus importantes en son genre aux États-Unis, comprenant des présentations d'entreprises publiques et privées de secteurs d'activités variés. Depuis sa création, la conférence annuelle de ROTH est devenue un événement important où se rencontrent des investisseurs institutionnels et privés, des sociétés de capital de risque, des gestionnaires d'entreprises et fournisseurs de services œuvrant pour des sociétés à petite et moyenne capitalisation.

Glenn Kelly présentera à la conférence le 15 mars à 7 h 00 am (PST), The Colonnade/Aqua.

Un lien vers la webdiffusion en direct et une copie de la présentation de la Société seront disponibles dans la section « Événements et présentations » du site Web de la Société www.orbitetech.com

À propos d'Orbite

Technologies Orbite inc. est une société canadienne de technologies propres de transformation des minéraux et de développement des ressources dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges, les cendres volantes ainsi que les résidus de serpentine provenant des sites d'exploitation du chrysotile. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine d'HPA à Cap-Chat. La Société possède un portefeuille qui comprend 16 familles de propriété intellectuelle incluant 29 brevets et de 101 demandes de brevet en cours d'homologation dans 11 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine, au Japon et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et l'information prospective peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futur de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, incertitudes et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et incertitudes » de notre rapport de gestion daté du 31 mars 2015.

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • NATIONAL Equicom
    Marc Lakmaaker
    consultant externe, relations avec les investisseurs
    416 848-1397
    mlakmaaker@national.ca

    Demandes de renseignements des médias
    TACT Intelligence-conseil
    Éric Gamache, consultant externe relations avec les médias
    418 529-3223, poste 33
    egamache@tactconseil.ca