Orbite Aluminae Inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Orbite Aluminae Inc.

24 oct. 2013 19h41 HE

Orbite fait le point sur le statut et le plan de développement de son usine d'alumine de haute pureté

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 24 oct. 2013) - Orbite Aluminae Inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») a présenté aujourd'hui l'état d'avancement, le projet de développement et le budget actualisé requis pour finaliser son usine de production d'alumine de haute pureté (HPA) à Cap-Chat, au Québec.

Usine HPA - Mise à jour sur l'état d'avancement

L'usine d'alumine de haute pureté d'Orbite située à Cap-Chat, au Québec, a poursuivi sa production intermittente à une capacité quotidienne inférieure à 50 kg jusqu'en août. Les activités ont été suspendues en août et en septembre afin de permettre à la Société de finaliser, de façon permanente, l'installation des systèmes utilitaires de l'usine, notamment les systèmes de production de vapeur, de production d'air et de traitement d'eaux usées. Les activités intermittentes ont repris en octobre pour permettre la production d'échantillons commerciaux (4N+) destinés aux clients éventuels afin de poursuivre son programme d'homologation des produits.

La Société se prépare à finaliser l'usine pour porter la capacité de production commerciale d'alumine haute pureté à trois tonnes par jour (tpj). Les firmes d'ingénierie et de gestion du projet ont été sélectionnées et sont prêtes à se mobiliser dès que la Société aura réuni les capitaux nécessaires.

Orbite souhaite souligner qu'elle n'a aucune inquiétude concernant les impuretés dans son procédé et juge qu'elles ne constitueraient pas un enjeu majeur à l'avenir. La cause principale des activités intermittentes et au rythme réduit de production est un problème d'équipement relié à la calcination, et n'est pas liée au procédé. La conception détaillée d'un calcinateur à lit fluidisé circulant (« LFC ») a été réalisée par un fournisseur d'Orbite. La Société étudie cette conception ainsi que les autres technologies en matière de calcination et prévoit un délai de livraison du calcinateur d'environ sept mois suivant la finalisation de la commande. Cette commande devrait être passée dans les trois mois suivant la levée des capitaux nécessaires.

Usine HPA - Budget actualisé

L'usine d'alumine de haute pureté se divise en deux sections principales, soit l'unité d'extraction d'alumine et l'unité de purification d'alumine. L'unité d'extraction permet de récupérer de l'alumine de minerais bruts tels que l'argile et elle est fondée sur la conception initiale du procédé d'Orbite à base d'hydroxyde. La Société a ultérieurement élaboré le procédé d'extraction à base de chlorure qui constitue la plateforme technologique en vue de la production d'alumine métallurgique (SGA), du traitement des déchets industriels, tels que les boues rouges (RMR) et les cendres volantes, et de la production d'autres sous-produits tels que l'hématite, les oxydes de magnésium et la silice, et incluant les oxydes de terres rares et de métaux rares. L'usine HPA a été conçue et construite en fonction d'une unité d'extraction fondée sur le procédé à base d'hydroxyde. Étant donné que la Société a l'intention de convertir l'unité d'extraction d'alumine au procédé à base de chlorure, elle a décidé de ne pas investir en vue de finaliser entièrement l'unité d'extraction pour l'instant (se reporter à la rubrique intitulée « Plan de Développement de l'usine HPA » ci-après). Dans l'intérim, les produits d'alimentation destinés à l'unité de purification de l'alumine seront obtenus de produits commercialement disponibles dans l'industrie, tels que l'alumine métallurgique, l'hydroxyde d'aluminium ou l'aluminium provenant de produits recyclés. Tous ces produits sont facilement accessibles et n'auront aucune incidence sur les frais d'exploitation ou la qualité des produits. Orbite s'attend à produire une alumine de haute pureté répondant aux besoins du marché d'une pureté identique à celle obtenue de minerais bruts.

Par conséquent, les coûts en capital externes projetés nécessaires afin de finaliser la construction et la mise en service de l'usine HPA, exception faite de l'unité d'extraction d'alumine, se détaillent comme suit :

Estimation révisée
(en milliers)
Estimation initiale
(en milliers)
Ingénierie et gestion de projet 2 076 $ 2 540 $
Matériel et équipement, y compris le calcinateur 16 015 $ * 15 090 $
Main-d'œuvre 4 818 $ 6 660 $
Éventualités 3 436 $ 4 220 $
Pièces de rechange critiques et outils spécialisés 2 000 $ 2 500 $
Total 28 345 $ 31 010 $

* L'augmentation du coût de l'équipement tient compte de l'offre détaillée ferme reçue d'un fournisseur pour le calcinateur et des fluctuations du taux de change des monnaies étrangères depuis juin.

Plan de Développement de l'usine HPA

L'estimation mise à jour des coûts en capital fournie précédemment correspond à l'investissement nécessaire pour atteindre une capacité de production de 3 tonnes par jour. L'analyse technique et l'estimation des coûts requis pour porter la capacité de production totale de l'usine à 5 tonnes par jour devraient être réalisées au cours du premier semestre de 2014 et l'estimation des coûts en capital devrait être annoncée au deuxième semestre de 2014.

Le plan de développement de l'usine HPA est comme suit :

- Phase 1 - 3 tpj d'alumine de haute pureté
Cette phase devrait être finalisée pendant le quatrième trimestre de 2014, en fonction d'un échéancier d'exécution du projet de 12 mois débutant lorsque la Société aura réuni les capitaux nécessaires.
- Phase 2a - 5 tpj d'alumine de haute pureté
L'estimation des coûts et l'étude technique préliminaire devraient être finalisées au cours du premier semestre de 2014. L'étude technique détaillée devrait être réalisée au cours du deuxième semestre de 2014. Orbite prévoit effectuer l'augmentation de la capacité pendant le premier semestre de 2015, si elle a réuni les capitaux nécessaires.
- Phase 2b - Conversion de l'unité d'extraction d'alumine à la technologie à base de chlorure
L'estimation des coûts et l'étude technique préliminaire devraient être réalisées au cours du premier semestre de 2014. L'étude technique détaillée devrait être réalisée pendant le deuxième semestre de 2014. La Société prévoit effectuer la conversion de l'unité d'extraction au procédé à base de chlorure au cours des deuxième et troisième trimestres de 2015 et, parallèlement, ajouter une unité d'extraction de scandium et de gallium.

Une fois que toutes les phases auront été finalisées, la Société s'attend à ce que l'usine de Cap-Chat dispose d'une flexibilité permettant l'utilisation d'une variété de différentes matières premières, telles que des produits disponibles commercialement (l'alumine métallurgique, l'hydroxyde d'aluminium ou l'aluminium provenant de produits recyclés), l'argile alumineuse provenant du gisement de Grande-Vallée et les résidus de boues rouges ou les cendres volantes, et ce, afin de produire de l'alumine de haute pureté ou de l'alumine métallurgique ainsi que d'autres sous-produits, tels que l'hématite, les oxydes de magnésium, la silice, les oxydes de terres rares et de métaux rares. Ainsi, en plus de devenir une installation de production commerciale d'alumine de haute pureté, l'usine de Cap-Chat servira également de démonstration à l'échelle commerciale pour les technologies d'Orbite en matière d'alumine métallurgique, de traitement des boues rouges et de traitement des cendres volantes.

Le contenu technique du présent communiqué a été révisé et approuvé par M. Denis Arguin, vice-président ingénierie et opérations d'Orbite, une personne qualifiée (QP) tel que défini par le Règlement 43-101.

Les dépenses d'investissement estimatives et calendrier de production constituent des énoncés prospectifs qui sont fondés sur les renseignements accessibles au moment donné et sur l'assurance de bonne foi qu'a la direction de la Société concernant les événements futurs et ils sont assujettis à des risques, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, connus ou inconnus, dont plusieurs sont indépendants de la volonté de la Société. La Société évalue en permanence les coûts et l'échéancier de l'usine HPA jusqu'à sa finalisation, et ce, au fur et à mesure que se produisent les événements. En outre, la Société aura besoin d'un financement supplémentaire afin de finaliser son usine d'alumine de haute pureté. Rien ne garantit que la Société sera en mesure d'obtenir un financement supplémentaire selon des modalités favorables, voire du tout. Ces risques et d'autres risques sont communiqués dans la rubrique intitulée « Facteurs de risque » de notre rapport de gestion du deuxième trimestre de 2013 qui est accessible sur le site Internet de la Société ou en recherchant le profil de la Société à l'adresse www.sedar.com.

À propos d'Orbite

Orbite Aluminae inc. est une société canadienne des technologies propres dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges et les cendres volantes. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine de production commerciale d'alumine de haute pureté (HPA) à Cap-Chat, au Québec. Orbite a terminé des travaux d'ingénierie de base pour une usine de production d'alumine métallurgique proposée, qui utiliserait l'argile extraite de son gisement Grande-Vallée. La Société possède un portefeuille de propriété intellectuelle qui comprend 15 familles de propriété intellectuelle et elle détient les droits de propriété intellectuelle de 10 brevets et de 46 demandes de brevet en cours d'homologation dans 10 pays. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine et en Russie.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et les énoncés prospectifs peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futurs de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, impondérables et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et impondérables » du rapport de gestion déposé le 9 août 2013 sur SEDAR, et pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux contenus dans des énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • TMX EQUICOM
    Mark Lakmaaker, consultant externe,
    relations avec les investisseurs
    416-815-0700, poste 248
    mlakmaaker@tmxequicom.com

    Demandes de renseignements des médias :
    TACT Intelligence-conseil
    Mathieu Lavallée, consultant externe,
    relations avec les médias
    514-667-0196, poste 411
    mlavallee@tactconseil.ca