Technologies Orbite inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Technologies Orbite inc.

05 mai 2017 12h41 HE

Orbite fait une mise à jour corporative

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 5 mai 2017) - Technologies Orbite Inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») a fourni aujourd'hui une mise à jour supplémentaire sur ses efforts pour s'affranchir de la protection de l'insolvabilité pour le bénéfice de toutes ses parties prenantes.

Amendement à la facilité de crédit avec MidCap Financial

Le 4 novembre 2015, la Société a conclu des ententes de financement avec MidCap Financial (« MidCap ») qui accordaient à la Société l'accès à une facilité de crédit par le biais d'un emprunt renouvelable et de prêts à terme (les « facilités de crédit »). Les obligations de la Société dans le cadre des facilités de crédit s'élèvent à 5,9 millions de dollars américains (excluant 3 millions de dollars américains en liquidités soumises à restrictions).

MidCap et la Société ont conclu un amendement aux facilités de crédit qui repousse essentiellement les obligations de la Société en vertu des facilités de crédit au début de 2018, notamment comme suit :

  • La libération à MidCap des 3 millions de dollars américains en liquidités soumises à restrictions, dont 2,5 millions de dollars américains seront appliqués par MidCap au remboursement partiel de l'un des prêts à terme et les 0,5 million de dollars américains restants seront appliqués aux paiements mensuels du service de la dette sur les facilités de crédit pour la période du 1er avril 2017 jusqu'au 1er janvier 2018 inclusivement;
  • Un moratoire sur les paiements mensuels du capital jusqu'au 1er janvier 2018;
  • L'extension au 15 janvier 2018 de la date à laquelle la Société doit avoir produit au moins 1 tonne par jour d'alumine haute pureté pendant trois jours consécutifs;
  • L'extension jusqu'à la fin de mars 2018 de la période pour rencontrer certains engagements financiers;
  • Jusqu'à ce que Orbite ait reçu le produit de dette supplémentaire ou de l'émission de titres ou de contributions en nature d'un fournisseur d'équipement d'un montant total d'au moins 8 millions de dollars, Orbite partagera avec MidCap 50 % de tout montant qu'elle pourrait recevoir de son assureur conformément à sa réclamation en vertu de sa police d'assurance interruption d'exploitation; après quoi Orbite aura le droit de conserver tous tels montants;
  • L'abstention par MidCap d'exercer ses droits et ses recours en ce qui concerne les manquements qui se sont produits ou se produiront en vertu des facilités de crédit résultant des procédures d'insolvabilité jusqu'au 1er janvier 2018 dans la mesure où (i) la Compagnie est en mesure de conclure sa restructuration ou (ii) un tribunal n'accède pas à une requête d'un tiers créancier de lever la suspension des procédures de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (la « LACC ») et prendre toute mesure visant à faire respecter les droits de ce créancier contre Orbite ou ses actifs.

Développement économique Canada

Orbite a également poursuivi ses discussions avec son autre créancier garanti. Développement économique Canada a confirmé qu'il n'invoquera aucun défaut en vertu de ses contrats de prêt avec Orbite ni modifiera les modalités actuelles des contrats, sauf pour repousser à 2018 tous les paiements en principal dus en 2017. En vertu de ces accords la majeure partie des remboursements de capital devrait débuter en 2020.

« Nous avons bien progressé sur divers fronts. La Société est maintenant sous la protection de la LACC avec une suspension initiale de toutes les procédures jusqu'au 29 mai prochain. Nous nous attendons à ce que la cour prolonge cette suspension jusqu'à ce que la restructuration soit complétée. De plus, nous avons maintenant des ententes avec nos principaux partenaires financiers, MidCap, Investissement Québec et Développement économique Canada qui nous permettent de progresser de manière structurée. Sur le plan technique, nous travaillons très étroitement avec notre fournisseur d'équipement de calcination pour aborder les problèmes de manière expéditive. Nous continuons d'évaluer, avec tous nos partenaires, les alternatives financières disponibles afin de nous permettre d'émerger de la protection et permettre la reprise de la production », a déclaré Glenn Kelly, chef de la direction d'Orbite.

La société continuera de fournir d'autres mises à jour à mesure que les développements se produiront.

Il ne peut y avoir aucune garantie que la Société réussisse ses efforts de restructuration, que la couverture soit assumée par son assureur et maintienne la négociation de ses titres sur la Bourse de Toronto ou en obtienne la réadmission sur cette bourse ou réussisse à inscrire ces derniers à toute autre bourse.

À propos d'Orbite

Technologies Orbite inc. est une société canadienne de technologies propres de transformation des minéraux et de développement des ressources dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges, les cendres volantes ainsi que les résidus de serpentine provenant des sites d'exploitation du chrysotile. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine d'HPA à Cap-Chat. La Société possède un portefeuille qui comprend 15 familles de propriété intellectuelle incluant 50 brevets et de 52 demandes de brevet en cours d'homologation dans 11 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine, au Japon et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et l'information prospective peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futur de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. En particulier, les déclarations concernant la mise en place d'une équipe de travail avec le fournisseur d'équipement et le succès de celle-ci à résoudre avec les problèmes observés avec l'équipement de calcination à Cap-Chat sont tous des énoncés prospectifs. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, sont employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Les énoncés prospectifs et les informations sont basés sur les informations disponibles à l'époque et/ou les croyances de bonne foi de la direction de la Société en ce qui concerne les événements futurs et sont assujettis à des risques connus ou inconnus, des incertitudes, des hypothèses et d'autres facteurs imprévisibles, dont beaucoup sont au-delà du contrôle de la Société. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les attentes de la Société exprimées dans les énoncés prospectifs comprennent (i) en ce qui concerne les discussions en cours avec son fournisseur d'équipement, l'incapacité de fournir des solutions techniques selon des termes et échéanciers acceptables pour la Société; et (ii) en ce qui concerne l'obtention de soutien des efforts de restructuration, l'incapacité de trouver des prêteurs disposés à fournir un financement ou à des conditions acceptables pour la Société, une détérioration des conditions commerciales ou économiques limitant l'offre de fonds par les prêteurs ou en augmentant le coût, les actions ou les demandes de remboursement par les prêteurs existants et d'autres facteurs ayant un impact sur le financement. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient affecter les résultats anticipés ainsi que les évènements futurs incluent notamment mais ne sont pas limités à ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et incertitudes » de notre rapport de gestion daté du 31 mars 2017 et déposé sur SEDAR, incluant ceux sous les titres « Continuité d'exploitation », « Exploitation commerciale de l'usine d'HPA », « Nous devons réunir des capitaux pour poursuivre notre croissance » et « Objectifs et échéanciers de développement ».

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • NATIONAL Equicom
    Andrea Wong
    Consultante externe, relations avec les investisseurs
    514 843-2384
    awong@national.ca

    Demandes de renseignements des médias :
    TACT Intelligence-conseil
    Mathieu Lavallée
    Consultant externe, relations avec les médias
    514 667-0196 #411
    mlavallee@tactconseil.ca