Technologies Orbite inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Technologies Orbite inc.

31 mars 2017 21h49 HE

Orbite fait une mise à jour sur son usine HPA et annonce ses résultats pour le quatrième trimestre 2016

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 31 mars 2017) - Technologies Orbite inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») a fourni aujourd'hui une mise à jour sur les activités de production à son usine d'alumine de haute pureté (« HPA »), incluant l'annonce d'une suspension de ses opérations de production, et procédera plus tard aujourd'hui au dépôt de ses états financiers pour le quatrième trimestre clos le 31 décembre 2016.

FAITS SAILLANTS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET ULTÉRIEURS

  • Après le quasi achèvement de la construction de l'usine au troisième trimestre et subséquemment la mise en service, à froid et à chaud, des systèmes d'équipements individuels réussie, les activités de démarrage à chaud se sont poursuivies durant le mois de septembre et, le 30 septembre dernier, la production de chlorure d'aluminium hexahydraté (« CAH »), le précurseur de l'HPA, a débuté.

  • L'accroissement du taux de production s'est poursuivi et, en octobre dernier, la Société a produit 35 tonnes de cristaux de CAH (correspondant à près de 10 tonnes de HPA une fois calcinés), avec des niveaux de pureté initiale supérieurs aux attentes et approchant les niveaux correspondants à de l'HPA 5N. La Société à de plus débuté le chauffage du décomposeur et du calcinateur pour la calcination des cristaux de CAH en HPA. Approximativement 3 tonnes d'HPA amorphe furent produites en utilisant de le système Harper afin de constituer le lit fluidisé initial dans le décomposeur et le calcinateur.

  • Au début de 2017, près de 2 tonnes du premier HPA 4N5+, provenant entièrement de l'usine d'HPA, ont été produites. L'HPA produite était de pureté similaire au matériau produit et alimenté dans les sections de digestion et de cristallisation de l'usine, indiquant que presqu'aucune impureté n'a été amassée dans la section de calcination de l'usine. C'était un résultat significatif et meilleur que prévu car une augmentation des impuretés était prévue dans les premiers cycles. Basé sur ces résultats ainsi que sur la capacité éprouvée de la Société à produire des cristaux de CAH 5N+ (en équivalent d'HPA), cette dernière est confiante de pouvoir produire de l'HPA à des niveaux de pureté de 5N+ une fois que les lots de CAH de pureté plus élevée seront introduits dans le système de calcination.

  • En janvier 2017, certains problèmes mécaniques reliés à certains éléments chauffants du système de calcination ont été décelés et la Société a décidé de procéder au refroidissement du système pour inspection avant de reprendre les opérations continues. Les réparations ont été effectuées avec succès et la température de la section de calcination a été raugmentée avant qu'elle soit remise en service pour la production d'HPA.

  • En février 2017, l'augmentation de température de la section de calcination fut complétée avec succès. Dans les dernières semaines de février, l'usine d'HPA de Cap Chat s'est approchée d'un taux continu de production de près d'une tonne par jour (« tpj ») et le taux d'alimentation instantané dans le décomposeur a atteint jusqu'à 1,4 tpj.

  • Cependant, les opérations ont eu du mal à maintenir des taux uniformes et continus d'alimentation à un niveau de 1 tpj de CAH et ont de nouveau éprouvé des problèmes avec le système d'éléments chauffants électriques du décomposeur et du calcinateur.

  • Un nouveau système d'alimentation de CAH plus robuste a été conçu, testé et installé, et le système d'éléments chauffants a été réparé. Le système de calcination est de retour aux températures de fonctionnement et prêt à recevoir de nouvelles injections de cristaux de CAH.

  • Cependant, les développements récents ont conduit Orbite à conclure que le système de chauffage électrique actuel du décomposeur et du calcinateur, tel que conçu et fourni par Outotec, n'est pas assez robuste pour atteindre de manière fiable la capacité de conception de 3 tpj du système de calcination mais est plutôt limité à environ 1-1,2 tpj.

  • Il s'agit d'un problème d'équipement et non d'un problème de procédé. C'est l'équipement de calcination fourni par Outotec qui ne respecte pas les spécifications de conception et de performance prévues au contrat et qui est déficient, et non pas le procédé Orbite.

  • Le procédé Orbite a été prouvé; des cristaux de CAH équivalents à une pureté 5N+ ont été produits et de l'HPA 4N7 a été produite en utilisant des cristaux d'une pureté équivalente à 4N7 (c.-à-d. : aucune impureté n'a été amassée dans la section de calcination).

  • Le travail de conception préliminaire entrepris par Orbite et son Centre de développement technologique afin d'augmenter la capacité de l'usine à 5 tpj a mené à une solution simple qui pourrait à la fois pour résoudre le problème rencontré avec le système d'éléments de chauffage électrique et permettre d'augmenter la capacité du décomposeur à 5 tpj (la capacité du calcinateur étant déjà de 5 tpj). Cette solution consiste en l'installation d'un prédécomposeur, fonctionnant à 300 - 400°C, ce qui éliminerait une partie importante de l'acide chlorhydrique (« HCl ») présent dans les cristaux de CAH avant leur injection dans le décomposeur, ce qui réduira de façon significative les effets thermiques sur le système de chauffage électrique.

  • Orbite estime que des coûts en capital externes d'environ 8 millions de dollars et 8 mois sont nécessaires pour mettre en œuvre la solution permettant une production fiable, uniforme et continue de 3 tpj d'HPA 5N+. Par conséquent, les opérations seront suspendues pendant que la Société concentrera son capital humain et financier sur la mise en œuvre de cette solution. Le fonds de roulement d'Orbite est insuffisant pour couvrir les coûts liés à la mise en œuvre de la solution. La Société n'a actuellement aucune autre source de financement futur engagée. Orbite examine les options disponibles pour réunir des fonds et limiter ses sorties de liquidités.

  • Orbite a engagé plus de 30 millions de dollars pour acheter et installer le matériel de calcination et la Société examine tous les recours juridiques disponibles pour récupérer une partie importante des coûts et des dommages associés encourus par la Société.

  • En plus et dans le cadre de son plan d'assurance d'exploitation, Orbite avait souscrit à une police d'assurance couvrant les chaudières à vapeur et la machinerie ainsi que les pertes d'exploitation. Une réclamation a été déposée dans le cadre de ces polices afin de recouvrer les coûts liés à la réparation du système d'éléments chauffants et aux coûts fixes encourus durant les temps d'arrêt vécus. Des réclamations additionnelles pourraient être déposées afin de couvrir les frais fixes qui seraient encourus durant la période des réparations à venir. La limite de la police pour pertes d'exploitation est de 22 millions de dollars, cependant Orbite n'a pas encore reçu la confirmation de couverture de la part de son assureur et rien ne garantit que la couverture sera assumée.

  • En raison des retards causés par les problèmes du système d'élément de chauffage électrique et du stress supplémentaire imposé aux ressources financières de la Société en résultant, la Société ne pourra pas respecter certaines clauses restrictives de ses facilités de crédit, ce qui conférera le droit au prêteur de demander le remboursement immédiat des montants empruntés en vertu de ces facilités.

« La suspension des opérations et le retard conséquent de la génération de revenus en raison d'un problème externe d'équipement sont extrêmement aggravants, à la fois pour nos actionnaires qui ont continué à soutenir la Société, de même que pour nous-mêmes. Notre technologie demeure solide tout comme notre résilience pour naviguer dans cette période difficile. Orbite continue d'évaluer, avec ses partenaires, toutes les alternatives légales et financières disponibles et s'engage à faire tout ce qui est nécessaire pour reprendre la production le plus tôt possible, » a déclaré Glenn Kelly, chef de la direction d'Orbite.

Faits saillant financiers

  • La Société a constaté une perte avant charges financières nettes de 3,6 millions de dollars pour le trimestre, en légère baisse par rapport à une perte de 3,9 millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'année précédente.

  • Au 31 décembre 2016, la trésorerie et les placements à court terme de la Société totalisaient 2,3 millions de dollars et son fonds de roulement négatif s'établissait à 3,3 million de dollars (7,4 millions de dollars excluant la trésorerie soumise à restrictions). Après le trimestre, la Société a conclu un financement par voie de placement public pour un produit de 10,3 millions de dollars, déduction faite des commissions et des frais.

Tous les montants en dollars sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Échantillons et commandes commerciales

  • En date de ce communiqué, la Société a expédié 32 échantillons à 19 clients prospectifs incluant 4 échantillons commerciaux.

  • La Société a des demandes pour expédier 24 échantillons additionnels à 21 clients prospectifs dont 15 nouveaux.

  • À ce jour, Orbite a reçu 2 bons de commandes commerciaux.

SOMMAIRE DES RÉSULTATS FINANCIERS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2016

Produits et résultat net

La Société évolue de la phase de développement à la phase de mise en production et n'a généré aucun revenu ou flux de trésorerie provenant de son usine HPA.

La perte au quatrième trimestre de 2016 a diminué de 5,3 millions de dollars par rapport à la même période de l'exercice précédent pour s'établir à 1,5 million de dollars, ce qui s'explique principalement par une diminution de 5,0 millions de dollars des charges financières nettes.

Charges d'exploitation de l'usine d'HPA

Les charges d'exploitation de l'usine d'HPA ont diminué de 0,2 million de dollars au cours du trimestre clos le 31 décembre 2016 par rapport au quatrième trimestre de 2015 pour s'établir à 1,2 million de dollars, ce qui s'explique principalement par la capitalisation des salaires des employés affectés à la mise en service de l'usine d'HPA, et la diminution générale des frais d'exploitation.

Frais généraux et administratifs

Les frais généraux et administratifs ont diminué de 0,8 million de dollars au cours du trimestre par rapport à la même période en 2015, ce qui s'explique principalement par la diminution des salaires, des frais liés aux relations avec les investisseurs et aux communications, des honoraires des professionnels et des frais de déplacement.

Radiation des actifs d'exploration et d'évaluation

L'augmentation des radiations des actifs d'exploration et d'évaluation au cours du trimestre et de l'exercice clos le 31 décembre 2016 par rapport à 2015 s'explique par la décision de la direction de ne pas allouer de ressources supplémentaires à certaines propriétés minières; par conséquent, les actifs ont été radiés.

Autres produits

L'augmentation des autres produits au cours de l'exercice clos le 31 décembre 2016 par rapport à 2015 découle du produit reçu par suite de la demande d'indemnisation pour l'incident survenu en 2014 à l'usine d'HPA.

Situation financière

Trésorerie et placements à court terme et fonds de roulement

Au 31 décembre 2016, la trésorerie et les placements à court terme de la Société totalisent 2,3 millions de dollars et son fonds de roulement négatif (actifs courants moins passifs courants) s'établit à 3,3 millions de dollars. Depuis le 31 décembre 2016, la Société a complété un placement public par voie de prise ferme pour un montant total de 11,5 millions de dollars en vertu de son prospectus préalable de base simplifié et d'un supplément de prospectus datés respectivement du 6 janvier 2017 et du 27 janvier 2017 et a reçu 10,3 millions de dollars, déduction faite des commissions et des frais.

Activités de financement

Le 31 octobre 2016, la Société a complété un placement public par voie de prise ferme pour un montant total de 5,5 millions de dollars et a reçu 4,6 millions de dollars, déduction faite des commissions, des frais et des coûts de transaction. Les débentures viennent à échéance le 31 octobre 2021 et portent intérêt au taux annuel de 5 %, payable semestriellement.

Pour en savoir plus sur chacune de ces activités de financement, veuillez consulter les différents documents d'information continue accessibles sur le site Web de la Société ou à l'adresse www.sedar.com.

Immobilisations corporelles

Au cours des douze mois clos le 31 décembre 2016, la Société a comptabilisé une augmentation nette des immobilisations corporelles de 24,8 millions de dollars, principalement attribuable aux investissements dans l'usine d'HPA.

Tableau des flux de trésorerie

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

Les flux de trésorerie utilisés pour les activités d'exploitation pour le quatrième trimestre s'établissent à 1,4 millions de dollars, comparativement à 5,4 millions de dollars pour le même trimestre de l'exercice précédent. La diminution est principalement attribuable aux éléments hors trésorerie du fonds de roulement, notamment l'augmentation des créditeurs et charges à payer, la diminution des taxes de vente et autres débiteurs et la diminution des charges payées d'avance.

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

Les flux de trésorerie liés aux activités de financement pour le quatrième trimestre ont augmenté de 13,3 millions de dollars par rapport à la même période de l'exercice précédent pour s'établir à 5,7 millions de dollars. Cette augmentation s'explique surtout par l'augmentation du produit tiré de l'émission de débentures convertibles et la diminution du montant utilisé pour racheter des débentures convertibles, en partie contrebalancée par la diminution du produit tiré de l'émission de titres d'emprunt à long terme et l'augmentation du montant utilisé pour rembourser les emprunts à court terme.

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

Les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement pour le quatrième trimestre ont augmenté de 17,0 millions de dollars par rapport à la même période de l'exercice précédent pour s'établir à 5,0 millions de dollars, ce qui s'explique principalement par la diminution des investissements dans l'usine d'HPA, dont la construction est pour l'essentiel terminée, ainsi que par les variations des crédits d'impôt à l'investissement et de la trésorerie soumise à restrictions.

Continuité d'exploitation

Les états financiers ont été préparés sur une base de continuité d'exploitation, ce qui présuppose que la Société pourra réaliser ses actifs et s'acquitter de son passif dans le cours normal de ses activités.

L'application du concept de continuité d'exploitation dépend de la capacité de la Société à satisfaire ses dettes à mesure qu'elles deviennent exigibles et à obtenir le financement nécessaire pour mettre en œuvre la solution identifiée pour remédier aux problèmes du système de chauffage électrique, pour compléter la construction ainsi que l'accroissement du taux de production de son usine d'HPA, pour débuter la production commerciale, pour atteindre des opérations rentables ou pour la réception du produit de la disposition de ses propriétés minières. La Société évolue de la phase de développement à la phase de mise en production et n'a généré aucun revenu ou flux de trésorerie provenant de son usine HPA.

Les développements récents annoncés ci-dessus en rapport avec les problèmes liés au système de chauffage électrique fourni à la Société, y compris les coûts d'immobilisations externes supplémentaires et le temps nécessaire pour remédier aux problèmes ainsi qu'au défaut prévu dans les facilités de crédit de la Société, indiquent l'existence d'une incertitude qui pourrait susciter des doutes importants sur le bien-fondé de l'hypothèse de continuité d'exploitation.

Les états financiers ne reflètent pas les ajustements qui seraient nécessaires si l'hypothèse de continuité d'exploitation n'était pas appropriée. Si l'hypothèse de continuité d'exploitation n'était pas appropriée pour ces états financiers, des ajustements à la valeur comptable des actifs et des passifs, aux charges comptabilisées ainsi qu'à la présentation des postes dans l'état de la situation financière. Ces ajustements pourraient être importants.

Conférence téléphonique

La direction d'Orbite tiendra une conférence téléphonique et fournira une webdiffusion en direct lundi le 3 avril 2017 à 10h (HE) portant sur les résultats financiers de même que sur la mise à jour des opérations à son usine d'HPA.

L'appel se tiendra en anglais. La période de questions sera en anglais et en français.

DÉTAILS DE L'APPEL CONFÉRENCE :

Date : 3 avril 2017
Heure : 10 h (HE)
Numéro de téléphone : +1 888 231-8191
+1 647 427-7450
Webdiffusion : http://bit.ly/2nNMb80
Rediffusion : +1 855 859-2056
+1 514 807-9274
+1 416 849-0833
Mot de passe « Encore » : 91407385

Disponible jusqu'à 12 h 00 minuit (HE), le lundi 17 avril 2017

Avis au lecteur

Les renseignements contenus dans le présent communiqué de presse sont fournis sous réserve des renseignements communiqués dans les états financiers et le rapport de gestion de la Société pour le trimestre et l'année financière clos le 31 décembre 2016, qui sont accessibles à l'adresse www.orbitetech.com et sous le profil de la Société à l'adresse www.sedar.com.

À propos d'Orbite

Technologies Orbite inc. est une société canadienne de technologies propres de transformation des minéraux et de développement des ressources dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges, les cendres volantes ainsi que les résidus de serpentine provenant des sites d'exploitation du chrysotile. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine d'HPA à Cap-Chat. La Société possède un portefeuille qui comprend 15 familles de propriété intellectuelle incluant 50 brevets et de 52 demandes de brevet en cours d'homologation dans 11 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine, au Japon et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et l'information prospective peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futur de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. En particulier, les déclarations concernant (i) la solution identifiée et censée remédier aux problèmes du système de chauffage électrique et augmenter la capacité du décomposeur à 5 tpj, (ii) les coûts estimés et le temps requis pour mettre en œuvre une telle solution, (iii) l'examen et l'exercice de recours judiciaires pour recouvrer les coûts et les dommages liés aux problèmes du système de chauffage électrique, (iv) la couverture d'assurance pour recouvrer les coûts liés à la réparation du système d'éléments chauffants et aux coûts fixes encourus pendant les temps d'arrêt vécus et (v) les options disponibles pour augmenter ses fonds et limiter ses sorties de fonds sont tous des énoncés prospectifs. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, sont employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Les énoncés prospectifs et les informations sont basés sur les informations disponibles à l'époque et/ou les croyances de bonne foi de la direction de la Société en ce qui concerne les événements futurs et sont assujettis à des risques connus ou inconnus, des incertitudes, des hypothèses et d'autres facteurs imprévisibles, dont beaucoup sont au-delà du contrôle de la Société. En particulier, la solution identifiée pour remédier aux problèmes du système de chauffage électrique et augmenter la capacité du décomposeur à 5 tpj, et les coûts et le temps nécessaires à la mise en œuvre de cette solution reposent en particulier sur les données et l'expérience disponibles à ce jour de la Société et que l'opération de l'usine d'HPA continuera telle qu'expérimentée et telle qu'anticipée, que les coûts des matériaux et du travail restant restera aux niveaux actuels et sur la capacité de maintenir les opérations liées à ces équipements dans le cours normal.
Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les attentes de la Société exprimées dans les énoncés prospectifs comprennent (i) en ce qui concerne les coûts et le calendrier, une augmentation du prix des matériaux et/ou des coûts de main-d'œuvre, l'indisponibilité du personnel qualifié, l'incapacité d'opérer dans le cours normal, la panne ou le bris d'équipements du procédé, les erreurs de conception, les erreurs d'opérateurs, la non-exécution par des tiers contractants et les incidents majeurs ou les événements catastrophiques tels que les incendies; (ii) en ce qui concerne les recours juridiques, les facteurs pouvant avoir une incidence sur les réclamations et les procédures judiciaires, telles que l'interprétation des questions factuelles, le temps et l'argent impliqués dans les procédures judiciaires, l'incertitude quant au résultat final et à d'autres risques; (iii) en ce qui concerne l'assurance, les facteurs pouvant avoir une incidence sur les réclamations et la couverture, y compris l'interprétation des questions factuelles, les exclusions, le refus ou la limitation de la couverture; et (iv) en ce qui concerne le financement, l'incapacité de trouver des prêteurs disposés à fournir un financement ou à des conditions acceptables pour la Société, une détérioration des conditions commerciales ou économiques limitant l'offre de fonds par les prêteurs ou en augmentant le coût, les actions ou les demandes de remboursement par les prêteurs existants et d'autres facteurs ayant un impact sur le financement. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient affecter les résultats anticipés ainsi que les évènements futurs incluent notamment mais ne sont pas limités à ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et incertitudes » de notre rapport de gestion daté du 31 mars 2017 et déposé sur SEDAR, incluant ceux sous les titres « Continuité d'exploitation », « Exploitation commerciale de l'usine d'HPA », « Nous devons réunir des capitaux pour poursuivre notre croissance » et « Objectifs et échéanciers de développement ».

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • RENSEIGNEMENTS :
    NATIONAL Equicom
    Andrea Wong, consultante externe, relations avec les
    investisseurs
    514 843-2384
    awong@national.ca

    Demandes de renseignements des médias :
    TACT Intelligence-conseil
    Éric Gamache
    consultant externe relations avec les médias
    418 529-3223, poste 33
    egamache@tactconseil.ca