Orbite Aluminae inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Orbite Aluminae inc.

29 oct. 2014 17h34 HE

Orbite fournit une mise à jour sur la construction de son usine d'HPA

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 29 oct. 2014) - Orbite Aluminae inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») fournit aujourd'hui une mise à jour sur la progression de la construction de son usine d'alumine de haute pureté de trois tonnes par jour (« HPA ») à Cap-Chat, Québec.

L'installation mécanique du décomposeur et du calcinateur a été complété selon l'échéancier préalablement communiqué par la Société (voir communiqué de presse du 6 septembre 2014).

La prochaine étape majeure de la construction est l'installation du système réfractaire composé de 180 tonnes de briques, de mortier et de matériaux réfractaires coulables, dans le décomposeur et le calcinateur. Dans le cadre de son programme d'assurance qualité, des tests de contrôle de qualité effectués par le centre de développement technologique (« CDT ») de la Société ont reconfirmé l'efficacité des matériaux réfractaires afin d'atteindre les niveaux de pureté requis durant la décomposition et la calcination. Des tests additionnels ont cependant permis d'identifier des non-conformités, avec certains matériaux réfractaires fournis à la Société, susceptibles de causer des ennuis de stabilité mécanique.

Bien que les matériaux réfractaires fournis auraient permis à la Société d'opérer l'usine de façon à rencontrer la qualité et l'uniformité du produit attendues à court terme, Orbite a décidé de prévenir tout ennui mécanique futur potentiel pouvant causer un long et coûteux temps d'interruption pour entretien du système réfractaire, suite aux résultats d'assurance qualité préalablement mentionnés. La Société a donc reporté l'installation du système réfractaire afin d'effectuer des tests additionnels, conjointement avec son fournisseur, afin de confirmer que les matériaux de remplacement fournis rencontreront les spécifications opérationnelles à long terme.

En parallèle, des matériaux réfractaires alternatifs ont été identifiés et testés, lesquels rencontrent les critères de stabilité et de pureté. Dans l'éventualité où les résultats des tests sur les matériaux fournis par le fournisseur justifient l'utilisation de matériaux réfractaires alternatifs, de l'ingénierie supplémentaire de même que des changements aux procédures d'installation seront requis.

Orbite prévoit maintenant débuter l'installation du réfractaire en janvier 2015 avec soit les matériaux actuels ou les matériaux alternatifs identifiés, et anticipe le début de la production commerciale légèrement plus tard qu'initialement prévu, soit durant le deuxième trimestre de 2015.

Des tests approfondis au CDT ont reconfirmé l'efficacité des deux réfractaires, l'existant et l'alternatif, afin d'atteindre les hauts niveaux de pureté dans la décomposition et la calcination. Suite à ces résultats positifs et aux deux campagnes de production de chlorures d'aluminium hexahydratés de juillet et d'août, la direction est confiante que sa technologie, suite à la mise en fonction de l'usine, permettra d'obtenir de l'alumine de haute pureté rencontrant les spécifications requises et ce, de façon constante.

Les autres activités de construction ne dépendant pas de l'installation du réfractaire se poursuivront dans l'intérim. Les tests supplémentaires sur le réfractaire et l'impact afférent à l'échéancier du démarrage ne devraient pas avoir de conséquence importante sur le budget du projet.

« Ce travail supplémentaire sur le système réfractaire est proactif et préventif afin d'éviter des ennuis qui pourraient entraîner d'importants travaux de maintenance plus tard, » a dit Glenn Kelly, Chef de la direction d'Orbite. « En prenant cette mesure supplémentaire, en plus d'avoir identifié des matériaux alternatifs appropriés tôt dans le processus, nous avons atténué les risques liés à l'achèvement du système réfractaire. Nous sommes très près de commercialiser une technologie nouvelle potentiellement révolutionnaire et préférons prendre le temps requis afin d'assurer le bon fonctionnement à long terme de notre usine plutôt que d'entrer sur le marché précipitamment. Dans l'ensemble, nous progressons bien vers l'achèvement de notre usine et sommes confiants de pouvoir rencontrer nos nouveaux échéanciers. »

À propos d'Orbite

Orbite Aluminae inc. est une société canadienne de technologies propres dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges et les cendres volantes. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine de production commerciale d'alumine de haute pureté (HPA) à Cap-Chat, au Québec. Orbite a terminé des travaux d'ingénierie de base pour une usine de production d'alumine métallurgique proposée, qui utiliserait l'argile extraite de son gisement Grande-Vallée. La Société possède un portefeuille qui comprend 16 familles de propriété intellectuelle incluant 12 brevets et de 96 demandes de brevet en cours d'homologation dans 10 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine, au Japon et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et les énoncés prospectifs peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futurs de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, impondérables et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et incertitudes » du rapport de gestion déposé le 30 juillet 2014.

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • Relations avec les investisseurs
    TMX EQUICOM
    Marc Lakmaaker, consultant externe,
    relations avec les investisseurs
    1 800 385-5451, poste 248
    mlakmaaker@tmxequicom.com

    Demandes de renseignements des médias
    TACT Intelligence-conseil
    Mathieu Lavallée, consultant externe,
    relations avec les médias
    514 667-0196 poste 411
    mlavallee@tactconseil.ca