Orbite Aluminae Inc.
TSX : ORT

Orbite Aluminae Inc.

29 juin 2012 07h30 HE

Orbite produit ses premiers échantillons commerciaux d'alumine de haute pureté 5N

Et annonce son intention de procéder à une inscription publique aux États-Unis

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 29 juin 2012) -

Note aux Éditeurs : Il y a une photo associée à ce communiqué de presse.

Orbite Aluminae Inc. (TSX:ORT) («Orbite» ou la «Société») est fière d'annoncer qu'elle a produit ses premiers échantillons commerciaux d'alumine de haute pureté (HPA), pure à plus 99,999% (5N). Cet accomplissement fait suite à la production de HPA à un niveau de pureté de 99.99% (4N) en 2011 avec un marché en transition vers le HPA d'un niveau de pureté plus élevé. Orbite continue donc de parfaire ses capacités techniques de production de HPA, actuellement utilisées pour produire du HPA à un niveau de pureté de 4N et 5N, afin d'atteindre des niveaux de pureté de 99.9999% (6N). Les échantillons 5N ont été préalablement testés par le laboratoire indépendant Evans Analytical Group (EAG) qui a confirmé leur conformité aux spécifications de pureté établies par la Société et par le marché. Ces échantillons seront expédiés sous peu à d'éventuels partenaires sélectionnés selon leurs besoins en alumine de haute pureté, selon leur volonté d'augmenter leur consommation future de ce type d'alumine et selon leur potentiel de partenariat stratégique avec la Société dans ses activités de commercialisation de HPA. Jusqu'à maintenant, plus d'une douzaine de clients potentiels ont demandé à recevoir des échantillons d'alumine de haute pureté.

« L'importante croissance anticipée de la demande annuelle mondiale de HPA qui, selon Mackie Research, passera de 9 000 tonnes en 2012 à plus de 15 000 tonnes en 2015, créera un déficit important de l'offre d'environ 6 000 tonnes par année notamment dû à l'augmentation du taux de pénétration mondial des lumières à diode électroluminescente (LED). Je suis très heureux de constater qu'un grand nombre d'entreprises de classe et de renommée mondiales s'intéressent à notre HPA et sont disposées à évaluer notre matériel. L'opportunité qui s'offre à Orbite est due à la qualité et à la pureté de son alumine, et nous comptons à remplir ce besoin pressant et croissant du marché», a déclaré Yves Noël, vice-président ventes et marketing d'Orbite.

Inscription publique aux États-Unis

Orbite est heureuse d'annoncer son intention d'inscrire au cours des prochains mois ses actions de catégorie A à l'OTCQX, sur le marché américain. L'OTCQX est le premier niveau du marché hors cote et offre aux entreprises internationales une visibilité aux États-Unis, sans le dédoublement du fardeau réglementaire que comporte l'inscription à une bourse américaine. La demande d'inscription à l'OTCQX International que prévoit Orbite n'est en rien garantie, et toutes les exigences en matière d'inscription doivent d'abord être satisfaites avant que l'inscription puisse être accordée. Cette inscription apporterait les avantages d'une plus grande fluidité et d'un plus large marché pour les actions d'Orbite.

Suite au communiqué de presse émis le 26 juin dernier, la Société confirme qu'à l'aide de son procédé breveté d'extraction et de séparation de terres rares et de métaux rares, et de concert avec ses deux partenaires européens CMI-UVK et MEAB, elle a établi les paramètres de procédés et de conception finale de la technologie de séparation des terres et métaux rares. Ces travaux lui ont permis de continuer avec succès ses travaux d'extraction et de séparation d'autres échantillons commerciaux d'oxydes de terres rares et de métaux rares, notamment le néodyme, le dysprosium (tous deux purs à 99.9%), le cérium (pur à 99.5%) de même que l'oxyde de gallium (pur à 99.99%).

Le néodyme et le dysprosium sont utilisés dans la fabrication d'aimants permanents et apparaissent tous deux sur la liste des matériaux critiques à court et moyen termes tant pour leur haute importance en matière d'énergie verte que pour leur haut risque d'approvisionnement, selon le dernier rapport du Département américain de l'Énergie : Critical Materials Strategy, déc., 2011.

Le gallium est aussi important. Il est utilisé dans l'industrie des semi-conducteurs, qui par le passé utilisait surtout le silicium. Cependant, aujourd'hui, l'arséniure de gallium est un semi-conducteur particulièrement prisé pour la fabrication de diodes électroluminescentes (DEL) et de transistors à grande mobilité d'électrons en raison de ses propriétés optiques et électroniques. Le nitrure de gallium, quant à lui, possède des caractéristiques qui se prêtent merveilleusement bien aux applications électroniques à grande puissance, à haute température et à fréquence élevée.

Quant au cérium, il est largement utilisé dans la fabrication de produits de polissage utilisés notamment dans l'industrie du verre et de l'électronique. Il sert aussi à fabriquer des convertisseurs catalytiques qui réduisent les émissions de monoxyde de carbone. L'ajout d'additifs à base de cérium dans le diesel permet finalement une combustion plus efficace et conséquemment, une diminution de la pollution de l'air.

Ingénierie de base de l'usine d'alumine métallurgique complétée à plus de 90%

Orbite effectue présentement une mise à jour complète de l'état d'avancement de son usine commerciale d'alumine métallurgique. L'ingénierie de base a été confiée à des chefs de file internationaux aptes à établir la base requise pour la prochaine étape qu'est l'ingénierie de détails menant à la construction de l'usine de SGA. En date des présentes, l'ingénierie de base est entièrement complétée pour les secteurs suivants : ALP (usine de lixiviation acide en semi-continu) par Johnston Vermette et Genivar; ACP (usine de cristallisation) par SMS Siemag; CP (calcination et récupération d'acide associée) par Outotec; HARP (production hématite et récupération d'acide associée) par SMS Siemag; MgO (production d'oxydes de magnésium et récupération d'acide associée) par CMI-UVK; alcali (conversion alcali et récupération d'acide associée) par CMI UVK et REEP (usine d'extraction individuelle des terres et métaux rares) par CMI UVK. Les unités de purification d'acide, de broyage de l'argile et l'intégration de ces sous-systèmes sont sur le point d'être complétées. Bref, l'ingénierie de base est complétée à plus de 90% pour le projet d'alumine métallurgique d'Orbite.

« L'ingénierie de base a été confiée à des chefs de file internationaux aptes à bien établir les paramètres fondamentaux menant à la construction de l'usine métallurgique. L'étude de faisabilité devra et pourra intégrer en phase finale ces éléments d'ici la fin 2012. Tout l'aspect de l'énergie est de plus adéquatement maîtrisé, alors qu'une matrice d'utilisation par sorte de combustible a été mise sur pieds et englobe l'ensemble des paramètres requis (prix, disponibilité, énergie spécifique, etc.) offrant à Orbite une multitude d'options énergétiques attrayantes. Le projet d'Orbite est et demeure encore un processus entièrement chimique et non métallurgique de base; ce qui en réduit la complexité », a ajouté Denis Primeau, ing., MBA, chef ingénieur d'Orbite.

Réduction du délai de mise en marché

Suite au grand intérêt qu'elle reçoit pour sa technologie et ses divers produits, la Société a décidé de procéder à des investissements dans la production d'échantillons commerciaux et dans la capacité d'effectuer des tests techniques à ses installations de Laval en soutien à la production et à la commercialisation du HPA. La superficie des installations a donc été doublée permettant ainsi l'ajout d'équipements de pointe, incluant des réacteurs supplémentaires de 20 et 50 litres. De plus, une unité de production d'HPA à échelle réduite ayant une capacité nominale de 5 kilogrammes/heure modélisant parfaitement le processus de fabrication de la future usine d'HPA d'Orbite est en cours d'installation dans le cadre de cet agrandissement.

« Je suis très satisfait de constater que les échantillons commerciaux atteignent de façon récurrente et même surpassent les spécifications recherchées par nos futurs clients » a commenté Dr. Hubert Dumont, directeur technique d'Orbite. « Nous envisageons déjà l'amélioration de notre procédé qui permettra d'atteindre de plus hauts niveaux de pureté et de présenter une gamme de produits plus étendue »,

Cet investissement permettra à la Société d'augmenter sa capacité de production d'échantillons commerciaux hauts de gamme et représentatifs ainsi que de soutenir les efforts constants de l'usine de production de Cap-Chat afin de fournir du HPA de haute qualité tout en lui permettant d'effectuer des essais et des analyses en moins de temps. Le tout, dans le but d'accélérer la commercialisation de son HPA et de conséquemment minimiser le délai pour générer des flux monétaires positifs.

Assemblée générale annuelle

La Société désire rappeler que son assemblée générale annuelle et extraordinaire des actionnaires aura lieu aujourd'hui à 14h00, à l'hôtel Courtyard Aéroport de Montréal au 7000 Place Robert-Joncas, Montréal.

Le contenu technique de ce communiqué de presse a été revu et approuvé par Denis Primeau, ing., MBA, et chef ingénieur d'Orbite, Personne Qualifiée aux termes du Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers (Québec).

À propos de CMI Industry

Spécialiste des procédés industriels, CMI Industry conçoit, fournit et modernise des équipements de traitement mécanique, thermique et chimique ainsi que des solutions industrielles d'efficacité énergétique. Plus particulièrement, CMI Industry fournit aux sidérurgistes des références inégalées en matière de laminoirs, chaînes de revêtement, chaudières, installations de traitement chimique et équipements spéciaux. Possédant une expérience internationale en tant qu'assembleur, CMI Industry fournit aussi d'autres usines de production. Grâce à sa maîtrise de la technologie de pointe et à sa compréhension des procédés industriels, CMI conçoit des solutions visant à réduire l'empreinte environnementale de tous les types d'installations industrielles. Ces solutions novatrices sont toujours adaptées aux besoins précis de chaque client.

CMI Chemline, branche de CMI Industry dédiée aux procédés chimiques, est spécialisée dans la conception et la fourniture d'équipements de traitement chimique pour les bandes et les produits longs en acier, comptant des bureaux d'affaires au Brésil, en Chine, en France et en Allemagne. CMI Chemline a à son actif de nombreuses références dans le monde entier. Parallèlement, CMI Chemline est le principal fournisseur d'unités de régénération d'acides, dont l'acide chlorhydrique. CMI Chemline a construit le plus grand four à pulvérisation de l'Europe et des usines spécialisées un partout dans le monde. Des clients, tels que Arcelor Mittal, DOFASCO, IMSA et Rio Tinto, se fient aux ingénieurs de CMI Chemline et à leur savoir-faire. www.cmigroupe.com

À propos d'Outotec

Outotec développe et fournit des solutions technologiques pour l'utilisation durable des ressources naturelles de la Terre. En tant que chef de file mondial en technologie de traitement des minéraux et des métaux, Outotec a développé au fil des décennies plusieurs technologies révolutionnaires. L'entreprise offre aussi des solutions novatrices pour l'industrie chimique, le traitement des eaux industrielles et l'utilisation des sources d'énergie renouvelable. Comptant un réseau mondial de centres de service et de vente, des installations de recherche et plus de 3 400 spécialistes, Outotec a généré des ventes annuelles de 970 millions d'euros en 2010. Les actions d'Outotec sont inscrites à la bourse NASDAQ OMX Helsinki. www.outotec.com

À propos de MEAB

MEAB Metallextraktion AB, est une compagnie Suedoise fondée en 1970, de réputation internationnale et active principalement dans le domaine de l'hydrométallurgie. Son domaine d'expertise principal se situe au niveau de processus d'extraction par solvant. Son objcetif principal est de supporter ses principaux clients avec de l'expertise en développement de processus chimiques at selon les demandes de procurer l'ingénierie de procédés et éventuellement tout services de support aux mise ne services d'usines d'extraction. www.meab-mx.se

À propos de SMS Siemag

La société SMS Siemag est membre du groupe SMS, un regroupement de sociétés, sous l'égide de SMS Holding GmbH, actives au plan international dans la construction d'usines et le génie mécanique pour l'industrie de l'acier et des métaux non ferreux. En 2010, ses quelque 9 200 employés dans le monde ont généré un chiffre d'affaires de trois milliards d'euros. www.sms-siemag.com

À propos de Johnston Vermette

Spécialisée en industrie lourde, Johnston-Vermette œuvre principalement dans les secteurs du pipeline, de la métallurgie, de l'électricité, de la mécanique, du biogaz et de l'énergie nucléaire. Elle participe aussi à la conception et à la construction de nouvelles usines. En 2007, Johnston-Vermette a acquis Optec Énergie-Services Inc., groupe expert dans le secteur du pétrole et de la pétrochimie au Québec et à l'international. En 2008, elle a acquis Opti-Conseil Inc., firme d'experts-conseils en génie, qui se concentre sur les procédés mécaniques et thermiques, la cogénération, la conservation d'énergie, la vapeur et le condensat. Johnson-Vermette a joué un rôle très actif dans l'ancienne usine Norsk Hydro à Bécancour, au Québec, laquelle utilisait des réactants tels que l'acide chlorhydrique, comme dans le cas du procédé d'Orbite. www.johnston-vermette.com

À propos de GENIVAR Inc.

GENIVAR est une firme canadienne de premier plan qui met au profit de ses clients des secteurs public et privé une gamme complète de services-conseils intégrés à toutes les phases d'un projet, y compris la planification, la conception, la construction et l'entretien. Nos clients, de toute envergure, sont présents dans divers segments de marché comme le bâtiment, l'industriel, l'énergie, les infrastructures municipales, les mines, le transport et l'environnement. GENIVAR est l'une des plus importantes firmes de services-conseils au Canada en termes de nombre d'employés, comptant plus de 4 700 gestionnaires, professionnels, techniciens, technologues et employés de soutien dans plus de 100 villes au Canada et à l'international. www.genivar.com

À propos d'Orbite

Orbite détient présentement 100% des droits miniers sur un total de 60 984 hectares incluant sa propriété de Grande-Vallée totalisant 6 665 hectares, site d'un dépôt d'argile alumineuse situé à 23 km au sud de Grande-Vallée, et une usine en voie de conversion en usine de production d'alumine de haute pureté d'une superficie d'environ 2 600 m2 située à Cap-Chat, en Gaspésie. Le dernier rapport 43-101 établit la quantité de ressources minérales indiquées dans une partie du dépôt d'un milliard de tonnes métriques d'argile alumineuse. La Société détient également les droits de propriété intellectuelle sur un procédé unique d'extraction de l'alumine, en dix familles distinctes, lesquels sont protégés par des brevets canadiens et américains, et par des demandes en instance dans divers autres pays. www.orbitealuminae.com

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de l'information prospective. Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et les énoncés prospectifs peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs ou du rendement futurs de la société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « pourrait », « serait », « devrait », « probable », « pouvoir », « croire », « prévoir », « s'attendre », « avoir l'intention de », « projeter », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendements ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, impondérables et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et impondérables » du rapport de gestion déposé le 22 mars 2012 sur SEDAR, et pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux contenus dans des énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquents ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables l'y obligent.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20120629-ORBITEBIG.jpg

Renseignements

  • MEDIAS
    Frédéric Bérard
    Vice-président et directeur général
    H+K Stratégies
    514-395-0375, poste 259

    ORBITE
    Jacques Bédard
    Orbite Aluminae Inc.
    Vice-président aux finances et chef de la
    direction financière
    514-744-6264, poste 111

    RELATIONS AVEC LES INVESTISSEURS
    Louis Morin
    Relations avec les investisseurs
    Orbite Aluminae Inc.
    514-591-3988

    Jason Monaco
    Associé directeur
    First Canadian Capital Corp.
    416-742-5600

    Nicole Blanchard
    Relations avec les investisseurs
    Sun International Communications
    450-973-6600