Orbite Aluminae Inc.

21 juil. 2011 07h00 HE

Orbite réussit à appliquer son procédé d'extraction d'alumine à la bauxite

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 21 juillet 2011) - Exploration Orbite VSPA (TSX CROISSANCE:ORT.A) annonce qu'elle a réussi à extraire de l'alumine à partir d'échantillons de bauxite guinéenne. Des tests répétés en laboratoire à l'interne et un examen par des ingénieurs indépendants ont confirmé le potentiel du processus d'Orbite pour extraire de l'alumine à partir de la bauxite. L'innovation radicale d'Orbite ouvre l'accès à un nouveau marché énorme pour la Société.

Une possible solution de rechange au processus Bayer

Des tests en laboratoire ont été menés à l'usine de Cap-Chat, où l'on a traité la bauxite avec le processus breveté d'Orbite. Plus particulièrement, le taux d'extraction d'alumine obtenu à partir d'argile à haute teneur en alumine provenant du dépôt de Grande-Vallée d'Orbite se compare à celui de la bauxite testée dans des conditions similaires. La qualité de l'alumine extraite et la reproductibilité du processus d'Orbite à l'égard de la bauxite porte la direction à croire que celui-ci a le potentiel de devenir un solide substitut au processus Bayer. Ce dernier est demeuré quasi inchangé depuis son invention en 1887 par Karl Josef Bayer.

« Les résultats positifs de ces tests en laboratoire permettent de croire que le processus breveté d'Orbite pour extraire l'alumine peut remplacer le processus Bayer actuellement utilisé par l'industrie de la bauxite, a expliqué le Dr Joel Fournier, vice-président, Technologies. Les derniers tests d'extraction démontrent qu'il existe une possibilité que notre procédé d'extraction de l'alumine puisse être adapté au vaste marché mondial de la bauxite. Voilà qui donnerait aux producteurs d'aluminium accès à une solution de rechange abordable et écologique au processus Bayer. »

Les résultats des tests ont été examinés par SENECA, importante société de génie-conseil indépendante spécialisée en procédés chimiques. « Nous avons examiné la méthodologie, le journal de laboratoire et les résultats, et nous pouvons confirmer le solide potentiel d'extraction observé dans le cadre de ces expériences utilisant la technologie d'Orbite », a déclaré Raymond Simoneau, ingénieur chimiste et vice-président - Développement technique, chez SENECA.

De nouvelles possibilités pour le processus breveté d'Orbite

Un peu partout dans le monde, des entreprises participant à l'extraction de l'alumine à partir de la bauxite continuent à investir massivement pour trouver de nouveaux moyens de gérer le résidu de bauxite – résidu du procédé de raffinage de l'alumine, aussi appelé « boue rouge » – afin de contrer l'incidence environnementale négative de son élimination. « Bon nombre des producteurs d'aluminium actuels recherchent de nouveaux moyens de réduire leur empreinte écologique, et le monde est de plus en plus préoccupé par l'impact de la boue rouge découlant du processus Bayer, surtout depuis le déversement mortel survenu en Hongrie l'an dernier », a affirmé Richard Boudreault, chef de la direction d'Orbite. « Compte tenu du fait que le procédé breveté d'Orbite, testé de façon indépendante, génère de l'alumine de très haute pureté sans produire la boue rouge nocive et toxique, nous sommes confiants dans notre capacité d'établir des relations auprès des principaux producteurs. Ce nouveau développement ouvre la voie à des possibilités d'octrois de licences de notre technologie exclusive et brevetée auprès de nombreux raffineurs de bauxite à l'échelle mondiale. »

On estime que les ressources mondiales en bauxite s'élèvent à entre 55 et 75 trillions de tonnes et que, en moyenne, entre quatre et cinq tonnes de bauxite sont nécessaires pour créer deux tonnes d'alumine, de laquelle on peut produire une tonne d'aluminium. Au moins 85 % de la production mondiale de bauxite sert à la fabrication d'alumine au moyen du processus Bayer(i). Le processus Bayer emploie de grandes quantités d'électricité, produit des gaz à effet de serre et des étangs de boue rouge toxique. Chaque tonne métrique d'alumine produite crée environ 1,5 tonne métrique de boue rouge(ii). Si l'on tient compte du fait que l'extraction du minerai bauxitique produit annuellement plus de 70 millions de tonnes de résidu de boue rouge en raison du traitement de la bauxite, le coût environnemental de la production d'alumine au moyen du processus Bayer est important(iii). Le marché de la bauxite est considérable et, grâce au processus unique d'Orbite, la Société a l'intention de continuer à investir du temps et des ressources pour gagner une part de ce marché mondial.

L'information contenue dans ce communiqué de constitue pas un rapport ou résultats d'une « étude préliminaire de faisabilité », d'une « étude de préfaisabilité » ou d'une « évaluation économique préliminaire » tel que définis au sein du Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers (Québec) (le « Règlement 43-101 »). Aucune étude de faisabilité ou de préfaisabilité conformément au Règlement 43-101 n'a été complétée par Orbite à ce jour.

À propos d'Orbite

Orbite détient 100 % des droits miniers de sa propriété de Grande-Vallée de 64 km2, site d'un dépôt d'argile alumineuse situé à 32 km au nord-est de Murdochville, et une usine pilote à pleine taille de 28 000 pi2 à Cap-Chat, en Gaspésie. Le dernier rapport NI 43-101 publié établit la quantité de ressources minérales indiquées dans une partie du dépôt à entre 800 millions et 1 milliard de tonnes métriques d'argile alumineuse, cela équivaut à la quantité d'alumine présentement importée par le Canada pour une durée de cinquante ans. L'alumine métallurgique de qualité supérieure produite par le processus d'Orbite, laquelle contient moins d'impuretés que le fer et le silicium, a été utilisée de manière indépendante par des installations internationales de renom, telles que l'INRS et le SINTEF, pour produire de l'aluminium de qualité. La Société détient également les droits intellectuels sur un procédé unique d'extraction de l'alumine, lequel est protégé par des brevets canadiens et américains, et est en instance d'autres brevets internationaux. Orbite prévoit offrir de l'alumine métallurgique et de l'alumine de très haute pureté ainsi qu'une licence de ses technologies à des producteurs qualifiés. www.orbitealuminae.com

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué peuvent comporter de l'information prospective. Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et les énoncés prospectifs peuvent notamment inclure des énoncés au sujet des résultats financiers, situation financières ou du rendement futurs de la société. L'information peut aussi porter sur des expectatives et estimations des marchés dans lesquels Orbite opère ainsi que les hypothèses et croyances de la direction relativement à ces marchés. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la société. Ces risques, incertitudes et hypothèses pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux que laissent entrevoir les énoncés prospectifs. Orbite n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf si les lois applicables l'y obligent.

(i) Bauxite and Alumina, U.S. GEOLOGICAL SURVEY MINERALS YEARBOOK—2000, Patricia A. Plunkert, USGS, United States, http://minerals.usgs.gov/minerals/pubs/commodity/bauxite/090400.pdf

Alumina/Bauxite, Industrial Minerals, http://www.mineralnet.co.uk/MarketTracker/197171/AlumniaBauxite.html?id=ABR-C,AL-C

Bauxite, European Association of Mining Industries, http://www.euromines.org/mm_bauxite.html

(ii) Preparation and Reaction Mechanism of Red Mud based Ceramic Simple Bricks, Jianfeng WU, Fenghyi ZHANG, Hongli LI, Binzheng FANG, Xiaohong XU, School of Materials Science and Technology, Wuhan University of Technology, Wuhan, China, http://www.springerlink.com/content/w28u15138kl43416/

Management of Bauxite Residue (Red Mud), J. MUKHOPADHYAY, Director, Jawaharlal Nehru Aluminium Research Development and Design Centre, Nagpur, India,
http://www.asiapacificpartnership.org/pdf/Aluminum/upcoming_events/APP_Bauxite_Residue.pdf

Aluminum - Applied Mineralogy and Non-Metallic Resources, Dr Christoph Bühler, Dr Rainer Kündig, Schweizerische Geotechnische Kommission (Commission suisse de géotechnique), Zurich, Switzerland, http://www.sgtk.ch/rkuendig/dokumente/HS2010_Aluminum.pdf

(iii) Bauxite Residue/Brine for CO2 Sequestration, Robert Kleinmann, Yee Soong, National Energy Technology Laboratory, U.S. Department of Energy, United States, http://www.netl.doe.gov/publications/factsheets/rd/R%26D051.pdf

On the Plasticity of Clay Mixtures with Bauxite Residue of the Bayer Process, Y. PONTIKES, G.N. ANGELOPOULOS, U. KIM, H. LEE, W. CARTY, University of Patras, Greece, New York State College of Ceramics, Alfred University, USA, Korea Institute of Ceramic Engineering, Seoul, Korea, http://www.redmud.org/Files/CIMTEC_06_Pontikes_et_al_Red_Mud_Plasticity.pdf

Alumina, The Aluminium Association, Arlington, Virginia, USA, http://www.aluminum.org/Content/NavigationMenu/TheIndustry/Alumina/default.htm

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements

  • MEDIAS
    Frédéric Bérard
    Vice-président
    Communications et affaires publiques HKDP
    514-395-0375, poste 259

    INVESTISSEURS
    Louis Morin
    Relations avec les investisseurs
    514-591-3988

    Jason Monaco
    Associé directeur général
    First Canadian Capital Corp.
    416-742-5600