Exploration Orex inc.
TSX CROISSANCE : OX

Exploration Orex inc.

08 juin 2005 09h41 HE

Orex trouve l'extension de la ceinture aurifère Boston-Richardson à Goldboro

ROUYN-NORANDA, QUEBEC--(CCNMatthews - 8 juin 2005) - EXPLORATION OREX INC. ("Orex") (TSX CROISSANCE:OX) a le plaisir d'annoncer quelques nouvelles informations sur la campagne de forage (Phase 1) comprenant 23 sondages (2 425 mètres) tout récemment complétée à sa propriété Goldboro en Nouvelle-Ecosse. La Société a déjà émise des communiqués sur l'avancement de la campagne le 28 février, 12 avril, 19 avril et 9 mai 2005. Les principaux résultats en date de ce communiqué sont :



- Tous les vingt-trois sondages ont recoupé plusieurs "ceintures
aurifères", une moyenne de cinq ceintures de plus d'un mètre de
long par sondage, variant entre 0,5 et plus de 23,0 mètres,
représentant 20% du métrage foré. Les ceintures sont composées
d'argilite typique du camp aurifère de Meguma, intercalées avec des
grauwackes. Le forage a recoupé la ceinture de Boston-Richardson
(dont la production historique était de 377 000 tonnes à 6,8 g/t
Au) sur une distance de 400 mètres à l'ouest des infrastructures
souterraines historiques.

- L'or visible est présent dans dix-huit des vingt-trois sondages,
dans des veines de quartz, soit à l'intérieur ou à l'extérieur des
ceintures (ou belts). L'or visible a été aussi reconnu dans des
grauwackes silicifiés, loin des veines de quartz et sans
association à du sulfure. L'or visible est typique du camp aurifère
de Meguma de la Nouvelle-Ecosse, particulièrement à Goldboro. Il
est à noter que l'or visible n'est pas un indicateur de teneurs
élevées en or, ni du potentiel économique de la minéralisation. Les
résultats historiques à Goldboro dans les secteurs à or visible ont
déjà donné des teneurs variant entre trace et plusieurs onces d'or
par tonne.

- Quelques soixante-six veines de quartz de plus d'un mètre de long
sont recoupées dans les vingt-trois sondages. Des cent trente-sept
ceintures recoupées, plus de 27% sont recoupées par de veines de
quartz de un mètre ou plus. Un bon nombre de grauwackes sont aussi
recoupés par des veines de quartz. Les veines de quartz au delà
d'un mètre représentent tout près de 6% du métrage total foré à
date. Presque toutes les ceintures sont recoupées par des réseaux
de veines de quartz entre un et cinquante centimètres.


La carotte de sondage a été décrite de façon détaillée (journal de sondage) à Goldboro par Bruce Mitchell, Géol. La carotte a ensuite été photographiée et empaquetée dans ses boîtes originales pour le transport à Val-d'Or, Québec. Sous des conditions bien contrôlées et sous la supervision d'Alex Horvath, Ing., et de Martin Bourgoin, Géol., la carotte sera échantillonnée de façon conventionnelle pour analyses perte-au-feu (ou " fire-assay ") au laboratoire d'ALS-Chemex à Val-d'Or. Les résultats de ces premières analyses seront réconciliés avec les descriptions des carottes aux journaux de sondage afin de définir les couloirs minéralisés à partir de chaque trou de forage. Les rejets grossiers de chacun des échantillons pesant entre 5 et 6 kilogrammes seront combinés dans des échantillons plus gros, pesant entre 10 à 85 kilogrammes, pour l'extraction complète de l'or par essai métallurgique. Ceci assurera des teneurs en or plus réelles à Goldboro, ce qui est l'objectif principal de la campagne (Phase 1) de forage en 2005. Une augmentation de la teneur en or aura possiblement un impact significatif sur les ressources globales.

Le secteur de la ceinture Boston-Richardson a déjà fait l'objet de forage dans les années 1980's et 1990's, à partir de la surface et du sous-terre sur une distance de 125 mètres à un intervalle de 12,5 mètres. Les forages effectués au cours de la présente campagne ont couvert une longueur de 150 mètres dans ce même secteur. Plusieurs sondages ont jumelé des sondages historiques et les résultats d'analyse seront comparés avec les résultats analytiques historiques.

Un modèle préliminaire géologique par section et en 3-D de la minéralisation à Goldboro a été complété par Luc Théberge, Géol., (Innovexplo Inc.) et Alex Horvath, Ing. Le modèle servira éventuellement à la définition des ressources et une à modélisation future.

Ce communiqué à été préparé et révisé sous la supervision de Jean Lafleur, M.Sc., Géol., une personne qualifiée selon la Norme NI 43-101.

La Bourse de croissance TSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou l'exactitude des informations divulguées dans le présent communiqué de presse.

Renseignements