Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

20 mars 2014 07h00 HE

Osisko actualise le plan minier à Canadian Malartic

Production d'or annuelle moyenne de 610 000 onces à 516 $US l'once (2014 - 2018)

Production d'or annuelle moyenne de 597 000 onces à 525 $US l'once sur la durée d'exploitation

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 mars 2014) - Corporation Minière Osisko (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) (« Osisko ») a le plaisir de présenter un sommaire de son plan annuel révisé de production minière pour sa mine Canadian Malartic, détenue en propriété exclusive. Ce nouveau plan est basé sur l'estimation de réserves récemment annoncée de 9,37 M onces d'or selon un prix de l'or à 1 300 $US l'once (voir communiqué d'Osisko du 12 mars 2014). Tous les montants en dollars canadiens sont basés sur un taux de change de 1,10.

Faits saillants

  • Réserves prouvées et probables dans la fosse à Canadian Malartic de 9,37 millions d'onces
  • Durée de vie de la mine de 14,2 ans basée sur un taux d'usinage de 55 000 tonnes par jour (tpj)
  • Production d'or moyenne de 610 000 onces par année au cours des cinq prochaines années (2014 à 2018) moyennant des charges décaissées de 516 $US par once
  • Production d'or moyenne de 597 000 onces par année sur la durée de vie de la mine moyennant des charges décaissées de 525 $US par once
  • Teneur d'alimentation moyenne de 1,09 g/t au cours des cinq prochaines années et de 1,03 g/t sur la durée de vie de la mine
  • Récupération métallurgique moyenne de 89,2 % sur la durée de vie de la mine
  • 8,4 millions d'onces d'or récupérables sur la durée de vie de la mine
  • Investissements en immobilisations de maintien de 628 millions $CA pour la durée de vie de la mine
  • Investissements en immobilisations de mise en valeur de 233 millions $CA pour la durée de vie de la mine
  • Frais de découverture capitalisés de 188 millions $CA pour la durée de vie de la mine
  • Flux de trésorerie nets après impôts actualisés de 3 141 millions $CA pour la durée de vie de la mine

Sean Roosen, président et chef de la direction, a indiqué : « Nous sommes très heureux de présenter à nos actionnaires ce plan minier révisé, basé sur le plus récent modèle de fosse aménagée et la plus récente estimation de réserves de 9,37 M onces d'or. Non seulement la nouvelle estimation de réserves démontre-t-elle la robustesse du gisement Canadian Malartic à 1 300 $US l'once d'or, mais ce plan minier mis à jour démontre bien la valeur exceptionnelle de Canadian Malartic et son solide profil de production. Avec une production d'or moyenne sur la durée d'exploitation de 597 000 onces moyennant des charges décaissées de 525 $US l'once, le tout dans l'une des meilleures juridictions au monde, il est de plus en plus évident que Canadian Malartic est une mine d'or à faible coût de calibre mondial. Cet actif phare produira de solides flux de trésorerie disponibles pendant de nombreuses années, pour le bénéfice de nos actionnaires. »

Les principaux paramètres utilisés pour préparer le nouveau plan minier et les conclusions qui en découlent se présentent comme suit :

5 prochaines années Durée d'exploitation
Hypothèses économiques
Prix de l'or $US/oz 1 350 1 350
Taux de change $CA 1,10 1,10
Électricité ¢/kWh 0,044 0,044
Pétrole $US/bbl 100 100
Carburant $CA/l 0,99 0,99
Taux d'impôt sur le résultat / d'impôt minier % 26,9 / 17,2 26,9 / 17,7
Taux de redevances % 1,13 0,81
Paramètres opérationnels
Ratio stérile/minerai S:M 2,10 2,09
Teneur aurifère usinée moyenne g/t 1,09 1,03
Récupération métallurgique % 89,0 89,2
Production d'or moyenne annuelle 000 oz 610 597
Durée d'exploitation Années na 14,2
Charges d'exploitation
Charges décaissées $CA/oz 568 $ 577 $
Charges décaissées $US/oz 516 $ 525 $
Charges de maintien globales $US/oz na 691 $
Charges globales $US/oz na 717 $
Investissements en immobilisations pour la durée de vie de la mine
Investissement en immobilisations de maintien M $CA 628 $
Investissement en immobilisations de mise en valeur M $CA 233 $
Frais de découverture capitalisés M $CA 188 $

Réserves prouvées et probables à Canadian Malartic

Les réserves d'or prouvées et probables dans la fosse s'élèvent maintenant à 9,37 millions (M) d'onces à une teneur moyenne en or après dilution de 1,04 gramme par tonne (« g/t Au »), suivant la production totale pour l'année 2013 de 475 277 onces d'or. La production totale en métaux précieux depuis le début des opérations minières en avril 2011 jusqu'au 31 décembre 2013 s'établit à 1 044 388 onces d'or et 753 776 onces d'argent. Les ressources mesurées et indiquées (M&I) globales s'élèvent à 11,10 M onces d'or, et les ressources présumées globales sont à 1,16 M onces d'or. Les ressources globales en place (in situ) 2014 comprennent les réserves mais excluent la production de 2014 jusqu'à date.

Estimations de réserves dans la fosse modélisée à 1300 $US l'once (scénario de base) avec un seuil de coupure de 0,33 g/t Au

Secteur Tonnes (M) Teneur (g/t) Au (M oz)
Canadian Malartic
Réserves prouvées 45,5 0,85 1,25
Réserves probables 140,0 1,02 4,60
Réserves prouvées et probables 185,5 0,98 5,85
Barnat*
Réserves prouvées 12,1 1,35 0,52
Réserves probables 69,8 1,20 2,70
Réserves prouvées et probables 81,9 1,22 3,22
Gouldie + Jeffrey*
Réserves prouvées 5,88 0,70 0,13
Réserves probables 5,41 0,73 0,13
Réserves prouvées et probables 11,3 0,71 0,26
Minerai entreposé
Réserves prouvées 2,47 0,52 0,04
Réserves probables 0,00 0,00 0,00
Réserves prouvées et probables 2,47 0,52 0,04
TOTAL
Réserves prouvées 65,9 0,92 1,94
Réserves probables 215,3 1,07 7,43
Réserves prouvées et probables 281,2 1,04 9,37
* Barnat et Jeffrey représentent la part détenue par Osisko et excluent la part détenue par Abitibi Royalties.

Extraction minière et production

Le ratio stérile/minerai sur la durée de vie de la mine est évalué à 2,09.

En ce qui a trait au séquencement minier, le plan actuel sur la durée de vie de la mine envisage l'extraction minière de la zone Barnat à compter de 2017, et les activités de prédécouverture y débuteraient vers la mi-2015, tandis que l'extraction minière commencerait en 2014 dans la zone Gouldie et en 2017 dans la zone Jeffrey.

Le taux d'extraction minière prévu pour 2014 est de 202 000 tpj en moyenne, et atteindrait un sommet de 217 000 tpj en 2017.

Il est prévu d'ajouter 3 camions à la flotte de camions de halage en 2016, de façon à atteindre un nombre maximum de 28 camions durant l'extraction minière dans la zone Barnat. Tout l'équipement de chargement requis pour exploiter la zone Barnat a déjà été ajouté en 2012 et en 2013, de telle sorte qu'aucun équipement de chargement supplémentaire n'est requis.

Traitement

La durée de vie de la mine est évaluée à 14,2 ans, en se basant sur un taux d'usinage de 55 000 tonnes par jour (tpj), en supposant une disponibilité de 92 %. La récupération métallurgique moyenne sur la durée de vie de la mine est estimée à 89,2 %.

Un sommaire du plan annuel de production minière est présenté dans le tableau ci-dessous :

Estimations de la production minière annuelle1

Période Minerai extrait Stérile extrait Ratio stérile/
minerai
Minerai usiné Teneur Or usiné attribuable Récupé-ration Or récupéré attribuable
(Kt) (Kt) (Kt) (g/t) (Koz) (%) (Koz)
2014 20 153 53 884 2,67 18 533 1,00 598 89,0 % 532
2015 24 495 54 003 2,20 20 075 1,04 669 88,5 % 592
2016 27 021 52 339 1,94 20 130 1,09 708 89,1 % 631
2017 26 475 48 982 1,85 20 075 1,05 664 88,6 % 588
2018 23 586 46 148 1,96 20 075 1,24 785 89,7 % 704
2019 25 450 36 430 1,43 20 075 1,06 687 89,5 % 615
2020 20 589 40 977 1,99 20 130 0,89 576 88,4 % 509
2021 17 195 42 279 2,46 20 075 1,01 650 88,9 % 578
2022 23 618 38 027 1,61 20 075 0,95 613 89,0 % 546
2023 20 990 38 966 1,86 20 075 1,34 857 88,9 % 762
2024 14 270 42 384 2,97 20 130 1,01 644 89,7 % 578
2025 14 676 40 966 2,79 20 075 1,04 670 89,8 % 602
2026 14 810 40 760 2,75 20 075 1,08 697 90,3 % 629
2027 7 469 11 606 1,55 20 075 0,78 504 88,6 % 447
2028 -- -- -- 3 594 0,44 51 85,5 % 44
Total/moy. 280 797 587 751 2,09 283 267 1,03 9 373 89,1 % 8 356
1 Le minerai usiné dans une année donnée peut inclure du minerai entreposé. Exclut la part attribuable à Abitibi Royalties des zones Barnat et Jeffrey, qui représente 44 koz d'or usiné.

Charges d'exploitation

Les charges décaissées sur la durée de vie de la mine sont estimées à 525 $US par once en moyenne, ou 577 $CA par once. Les charges de maintien globales pour Canadian Malartic devraient être de 691 $US par once ou 760 $CA par once, avec des charges globales pour Canadian Malartic de 717 $US par once ou 788 $CA par once, tel que défini par le World Gold Council.

Charges décaissées sur la durée de vie de la mine
$CA / tonne usinée $CA / tonne extraite $CA / once
Coûts d'extraction minière 7,61 2,48 258
Coûts de traitement du minerai 8,05 -- 273
Charges générales et administratives 2,17 -- 73
Total avant ajustements 17,83 2,48 604
Affinage et transport -- -- 3
Crédits pour les sous-produits -- -- (19 )
Frais de découverture capitalisés -- -- (23 )
Redevances -- -- 12
Total -- -- 577

Investissements en immobilisations

Les investissements en immobilisations de maintien pour la durée de vie de la mine sont évalués à 628 millions $CA, incluant l'entretien de l'usine et de la mine, l'achat d'équipement minier, le remplacement des composantes majeures de la flotte d'équipement minier et la gestion des résidus.

Les investissements en immobilisations de mise en valeur pour la durée de vie de la mine sont évalués à 233 millions $CA et incluent :

  • Dépenses totales de 157 millions $CA pour le forage topographique, l'enlèvement du mort-terrain, et le forage préclivage dans les parois des gradins.
  • Déviation de la route 117 : 61 millions $CA.
  • Projets d'immobilisations à l'usine : 15 millions $CA

Les frais de découverture capitalisés pour la durée de vie de la mine sont évalués à 188 millions $CA.

Analyse économique

Le modèle des flux de trésorerie pour Canadian Malartic est basé sur un prix de l'or de 1 350 $US par once et un taux de change pour le dollar canadien de 1,10. En se basant sur ces paramètres, la mine Canadian Malartic devrait générer des flux de trésorerie avant impôts de 6 516 millions $CA et des flux de trésorerie après impôts de 4 388 millions $CA, incluant les impôts miniers et sur le revenu.

Selon un taux d'actualisation de 5 %, Canadian Malartic générerait des flux de trésorerie nets avant impôts actualisés de 4 551 millions $CA et des flux de trésorerie nets après impôts actualisés de 3 141 millions $CA. Ce montant ne tient pas compte des économies d'impôt potentielles découlant des autres filiales canadiennes d'Osisko (autres projets canadiens) ainsi que de l'incidence fiscale des synergies potentielles découlant du développement futur de ces projets.

Sensibilité de la VAN (NPV) à 5 % au prix de l'or
Prix de l'or ($US/oz) VAN (NPV )à 5 % après impôts
1 350 3 141 $CA
1 500 3 702 $CA
2 000 5 556 $CA

Le tableau ci-dessous présente un sommaire de la valeur de Canadian Malartic (excluant tous les autres actifs d'Osisko) en fonction du consensus des multiples des ratios cours/VAN:

Société Cours/VAN(1) Valeur implicite de Canadian Malartic par action
Agnico Eagle 1.7x 12,16 $
Barrick 1.6x 11.44 $
Goldcorp 1,5x 10,73 $
Newmont 1,5x 10,73 $
New Gold 1,3x 9,30 $
Randgold 1,3x 9,30 $
Yamana 1,2x 8,58 $
Kinross 1,2x 8,58 $
Moyenne 1,4x 10,10 $
(1) Le ratio cours/VAN représente le cours actuel de l'action divisé par la valeur de l'actif net par action (VANPA) de chaque société basée sur le consensus des courtiers. Les calculs sous-jacents de la VANPA ci-dessus sont basés sur la médiane des rapports des analystes financiers pour chaque société. Nous notons que les sociétés mentionnées ci-dessus peuvent avoir des portefeuilles géographiques et opérationnels différents. Nous notons également que chacun de ces rapports peut inclure différentes hypothèses concernant le bilan de la société, le taux d'actualisation et le prix de l'or sous-jacent au calcul de la VANPA. Ces calculs, et les données entrant dans les calculs, peuvent ne pas être directement comparables au calcul de la VANPA, y compris les données entrant dans le calcul, utilisé pour Osisko.

Perspectives pour 2014

Le débit de traitement à l'usine devrait se stabiliser à environ 55 000 tonnes par jour en 2014 avec l'achèvement des programmes d'optimisation présentement en cours. Jumelé à la contribution grandissante de matériel à plus haute teneur maintenant accessible dans la paroi nord de la fosse, il est anticipé que la production d'or pour l'année en cours augmentera à un niveau entre 525 000 et 575 000 onces d'or (une progression de 11 % à 21 % relativement à la production record de 475 277 onces d'or établie en 2013).

Les charges décaissées par once devraient se situer entre 580 $CA et 635 $CA, pour une réduction de 24 % à 16 % relativement aux charges enregistrées en 2013. Les charges décaissées par once en dollars US sont évaluées entre 527 $US et 577 $US, selon un taux de change de 1,10.

Les investissements en immobilisations pour 2014 sont estimées à 148,0 millions $CA :

(en millions de dollars canadiens)
Canadian Malartic(1) 125,8
Exploration et évaluation - capitalisés 22,2
Investissements en immobilisations 148,0
(1) Inclut 65,6 millions $CA pour les activités de découverture et la préparation de la fosse.

Conférence téléphonique

Osisko tiendra une conférence téléphonique le jeudi 20 mars 2014 à 9 h 00 HAE, pendant laquelle la haute direction commentera le plan minier actualisé et fera le bilan des activités de la Société. Les personnes intéressées à participer à la conférence téléphonique sont priées de composer le (416) 981-9000 (appels locaux de Toronto et internationaux), ou le 1-800-893-0176 (sans frais en Amérique du Nord) au moins cinq à dix minutes avant le début de la conférence. Un téléphoniste redirigera les participants à la conférence téléphonique.

Un enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible pour retransmission à compter de 11h00 HAE le 20 mars jusqu'à 23h59 HAE le 3 avril en composant le 416-626-4144 ou le numéro sans frais 1-800-997-6910 suivi du code d'accès 21711924.

Rejet de l'offre inadéquate de Goldcorp

Tel qu'annoncé précédemment, le conseil d'administration d'Osisko a recommandé à l'unanimité aux actionnaires d'Osisko de rejeter l'offre hostile de Goldcorp Inc. et de ne pas déposer leurs actions d'Osisko en réponse à l'offre de Goldcorp. Le conseil d'administration d'Osisko a déterminé que l'offre de Goldcorp ne compensait pas de façon adéquate les actionnaires d'Osisko, notamment en ne reconnaissant pas la valeur stratégique de l'actif de calibre mondial d'Osisko, le potentiel de croissance significatif de la mine Canadian Malartic et le risque accru inhérent aux actions ordinaires de Goldcorp. Les détails de la recommandation du conseil d'administration d'Osisko se trouvent dans la Circulaire des administrateurs qui est disponible en ligne à www.osisko.com.

Les actionnaires ayant des questions, ou qui ont déjà déposé leurs actions en réponse à l'offre de Goldcorp et qui désirent révoquer ce dépôt, peuvent communiquer avec notre agent d'information, Laurel Hill Advisory Group, aux coordonnées indiquées ci-dessous :

Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1 877 452 7184

Banques, courtiers et appels à frais virés : 416 304 2011

Courriel : assistance@laurelhill.com

À propos de Corporation Minière Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic, Québec, et poursuit ses activités d'exploration sur diverses propriétés en Ontario et au Mexique.

M. Luc Lessard, ing., vice-président sénior et chef de l'exploitation d'Osisko, est la personne qualifiée qui a révisé ce communiqué et qui est responsable des données techniques qui y sont présentées, incluant la vérification des données divulguées.

Pour plus d'information sur Canadian Malartic, veuillez consulter à www.osisko.com ou à www.sedar.com le rapport intitulé « Updated resource and reserve estimates for the Canadian Malartic Project, Malartic, Quebec », daté du 10 mai 2011 et préparé par Belzile Solutions Inc. et G Mining Services Inc., mis à jour par voie de communiqués de presse le 19 février 2013 et le 12 mars 2014.

Mise en garde concernant les estimations de ressources minérales

Dans le présent communiqué, les termes ressources mesurées, indiquées et présumées sont utilisés comme des mesures relatives du niveau de confiance dans l'estimation des ressources. Le lecteur est avisé que les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales économiques et que la viabilité économique de ressources qui ne sont pas des réserves minérales n'a pas été démontrée. De plus, les ressources présumées sont considérées trop spéculatives d'un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques. On ne doit pas supposer que des ressources minérales présumées seront éventuellement converties, en tout ou en partie, à une catégorie supérieure. Selon la règlementation canadienne, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de base pour les études de faisabilité ou de préfaisabilité ou les études économiques, à l'exception des études d'évaluation préliminaire tel que défini par le Règlement 43-101. Le lecteur est avisé qu'on ne doit pas supposer que des travaux ultérieurs sur les ressources citées se solderont par des réserves minérales pouvant être exploitées de façon économique.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des évènements ou des développements qu'Osisko prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel » et d'autres expressions semblables, ou que des évènements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant sans s'y limiter, le commencement du minage des zones Barnat et Jeffrey en 2017, la stabilisation du taux de production à l'usine, l'achèvement des programmes d'optimisation, la diminution des coûts et l'augmentation de la teneur et de la production d'or, la création de solides flux de trésorerie pendant une longue période, le point de vue d'Osisko sur la qualité et le potentiel de son actif Canadian Malartic, ainsi que sur les actions ordinaires de Goldcorp, et que l'exploitation minière des gisements identifiés dans ce communiqué de presse sera entièrement exécutée en temps opportun et générera les valeurs identifiées dans l'estimation mise à jour ci-dessus.

Bien qu'Osisko soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que toutes les conditions techniques, politiques et financières seront rencontrées de façon à continuer les opérations minières à Canadian Malartic afin de permettre l'extraction complète des réserves minières, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'expérience limitée d'Osisko en matière d'exploitation minière et de production, les risques non assurés, la validité des estimés, l'évolution de la règlementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les activités minières, les cours du marché, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle et dans le dernier rapport de gestion d'Osisko déposés sur SEDAR, lesquels fournissent également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Osisko met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. Osisko est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    (416) 363-8653
    www.osisko.com

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations aux investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563