Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

21 juin 2011 20h15 HE

Osisko annonce le début de la production commerciale à Canadian Malartic

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 21 juin 2011) - Corporation Minière Osisko (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX), le conseil d'administration, la direction et les employés sont très heureux d'annoncer le début de la production commerciale à la mine de premier plan Canadian Malartic, située à Malartic, Québec.

Sean Roosen, président et chef de la direction, a déclaré à propos de l'atteinte de cette importante réalisation: "Nous sommes extrêmement heureux d'annoncer que notre usine de traitement d'or a traité une moyenne de 33 300 tonnes par jour durant la période de 30 jours se terminant le 17 juin 2011. Notre équipe d'exploitation a réussi à accroître rapidement la production et nous continuons quotidiennement à réaliser des progrès constants dans tous nos secteurs d'activités d'exploitation. Le développement rapide du projet Canadian Malartic, évoluant de l'exploration à la production commerciale, témoigne du travail laborieux, du dévouement ainsi que de l'expertise de nos employés et sous-traitants. C'est avec fierté que nous présentons la nouvelle et plus grande mine aurifère commerciale au Canada."

La pratique au sein de l'industrie aurifère est de déterminer la production commerciale comme étant la première période continue de 30 jours où la moyenne de production a été équivalente à 60 % de la capacité nominale d'usinage, laquelle est de 33 000 tonnes par jour pour la mine Canadian Malartic. Par conséquent, la première journée de production commerciale a donc été le 19 mai 2011.

Opérations d'usinage

La construction de l'usine a été complétée au cours du premier trimestre 2011. À la suite d'une période d'essais utilisant de l'eau et de la roche stérile, le minerai a été acheminé à l'usine à la fin de mars 2011. La première coulée d'or a eu lieu le 13 avril 2011.

Les statistiques de production depuis l'introduction du minerai dans l'usine sont présentées ci-dessous:

PériodeNbre de
jours
Tonnage
usiné
(t)
Tonnes/JourDisponibilité
de l'usine
(%)
Production
aurifère
(oz)
Récupération
(%)
Avril30465 90015 530658 72985,6
Mai31892 55428 7928718 30689,7
Juin20778 25938 9139613 500*90,1*

* Données mensuelles partielles estimées.

L'accroissement de la production à l'usine progresse sur une base régulière avec une alimentation moyenne de 38 913 tonnes jusqu'à date en juin, incluant une moyenne journalière de 40 800 tonnes au cours des 10 derniers jours. Le volume journalier traité le plus élevé jusqu'à date au mois de juin a été de 45 143 tonnes.

Les taux de récupération sont présentement plus élevés qu'anticipé, principalement en raison du temps de passage plus long dans le circuit de lixiviation et d'une meilleure granulométrie puisque l'usine ne fonctionne pas encore à pleine capacité. L'usine est alimentée par une combinaison de minerai provenant des stocks de minerai entreposé et de minerai sortant de la mine. Jusqu'à présent, la teneur du minerai qui entre à l'usine est inférieure à la teneur moyenne des réserves globales du gisement. Ceci était intentionnel pendant la période où les protocoles de mise en service étaient complétés. De plus, cela est lié à l'exploitation minière suivant les courbes de niveau dans les secteurs à plus basse teneur du gisement, afin d'établir le premier gradin de la fosse. Jusqu'à présent, le minerai extrait correspond très bien au modèle des blocs de réserves.

Au cours des six prochains moins, l'accent sera mis sur les différentes fonctions opérationnelles nécessaires pour atteindre la pleine capacité nominale de 55 000 tonnes par jour et pour optimiser le rendement.

M. Roosen a ajouté : " Le fait d'atteindre la production commerciale avant l'échéancier prévu (initialement prévu en août) représente une autre grande réussite pour notre équipe, et nous nous concentrons désormais à continuer de maximiser le rendement de nos opérations et par le fait même, la valeur pour nos actionnaires. "

Les principales réalisations du projet à ce jour sont:

Achat de Canadian Malartic:Décembre 2004
Premier forage:Mars 2005
Calcul initial de ressources:Décembre 2006
Étude d'impact sur l'environnement:Septembre 2008
Étude de faisabilité:Novembre 2008
Audiences publiques:Mars-Juillet 2009
Décret du Gouvernement:Août 2009
Permis de construction:Août 2009
Achèvement de la construction:Mars 2011
Première coulée d'or:Avril 2011
Production commerciale:Mai 2011

Publication des résultats du deuxième trimestre

Osisko prévoit communiquer ses résultats financiers pour le deuxième trimestre le 12 août 2011.

Au sujet de Corporation Minière Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic, Québec et poursuit ses activités d'exploration sur diverses propriétés, dont le projet aurifère Hammond Reef dans le nord de l'Ontario. La production de Canadian Malartic n'est assujettie à aucun programme de couverture sur l'or.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des " énoncés prospectifs ". Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement être identifiés par l'emploi de mots comme " prévoit ", " planifie ", " anticipe ", " croit ", " a l'intention ", " estime ", " projette ", " potentiel " et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions " se produiront ", " pourraient " ou " devraient " se produire, incluant notamment l'accroissement de la cadence d'alimentation de l'usine afin d'atteindre sa capacité nominale, l'amélioration de la teneur d'alimentation de l'usine, le maintien du taux de récupération et l'augmentation de la production aurifère. Bien que la Société est d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que l'optimisation diligente de ses opérations présentement en cours sera atteinte et permettra, par conséquent, l'amélioration de la performance de ses opérations, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs.

Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment prix de l'or, l'expérience limitée de la Société avec les opérations de production et le développement de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation ou les sanctions, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les prix de marché des opérations, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente Notice annuelle de la Société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président, Développement corporatif
    (416) 363-8653
    www.osisko.com

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des Relations aux investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais: 1-888-674-7563