Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

25 août 2009 17h24 HE

Osisko annonce l'octroi de contrats de plus de 50 millions $ pour la construction du projet Canadian Malartic

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 25 août 2009) - Corporation Minière Osisko (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) est heureuse d'annoncer l'octroi de contrats d'une valeur de plus de 50 millions $ dans le cadre de la construction et le développement du projet Canadian Malartic.

1) Bâtiment de service

L'entreprise Les Constructions Pépin & Fortin inc. de Val-d'Or a été sélectionnée pour la construction du bâtiment de service sur le site du projet Canadian Malartic. Ce contrat d'une valeur approximative de 11 millions $ nécessitera l'embauche de 50 personnes pour une période de neuf mois. La fin des travaux est prévue pour avril 2010.

Un contrat a également été octroyé antérieurement à Les Constructions Pépin & Fortin inc. pour la construction du centre culturel évalué à près de 5 millions $.

2) Fourniture de béton

L'entreprise Fournier Béton inc. de Val-d'Or a été choisie comme fournisseur d'agrégats et de béton pour le projet Canadian Malartic. Ce contrat évalué à près de 8 millions $ s'étalera sur une période de 16 mois.

3) Contrat de bétonnage

L'entreprise Construction Talbon inc. de Rouyn-Noranda a conclu des ententes totalisant près de 18 millions $ pour les travaux de bétonnage au concasseur et à l'usine de traitement, ainsi que les travaux de fourniture et d'érection d'acier au concasseur. Ces travaux s'échelonneront sur une période de 10 mois et nécessiteront l'embauche de près de 165 travailleurs de la construction.

4) Structure d'acier - Usine de traitement du minerai

Les Structures GB Ltée de Rimouski ont été sélectionnées pour la fourniture et l'érection de la structure d'acier pour le complexe de l'usine de traitement du minerai. Ce contrat d'une valeur d'environ 14 millions $ nécessitera l'implication de près de 55 personnes pour une période de sept mois.

Monsieur Luc Lessard, Vice-président, Ingénierie et construction, de Corporation Minière Osisko a commenté sur l'attribution de ces importants contrats : "Nous sommes fiers de nous associer à ces entrepreneurs québécois pour la réalisation de notre projet Canadian Malartic. Les connaissances et l'expertise de ces entreprises sont des éléments importants pour la réussite du projet dans des conditions sécuritaires et dans le respect du budget et de l'échéancier".

A propos d'Osisko

Corporation Minière Osisko développe présentement l'une des plus importantes mines d'or au Canada. Le projet Canadian Malartic nécessitera un investissement de près d'un milliard $ et le début de l'exploitation est prévu pour le deuxième trimestre 2011.

Enoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des "énoncés prospectifs". Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement être identifiés par l'emploi de mots comme "prévoit", "planifie", "anticipe", "croit", "a l'intention", "estime", "projette", "potentiel" et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions "se produiront", "pourraient" ou "devraient" se produire. Bien que la Société est d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que toutes les conditions techniques, économiques et financières seront rencontrées de façon à ce que le projet Canadian Malartic atteigne le stade de production commerciale, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'accès à des consultants et du personnel qualifiés dans les secteurs du développement minier et du traitement du minerai, les résultats découlant des activités d'exploration et de mise en valeur, l'expérience limitée de la Société en matière d'exploitation et de mise en valeur de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'oeuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les activités minières, les prix des substances, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général.
Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente Notice annuelle de la Société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • Projet Canadian Malartic
    Hélène Thibault
    Directrice des communications
    819-856-9143