Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

09 août 2012 16h05 HE

Osisko annonce ses résultats du deuxième trimestre de 2012

Bénéfice d'exploitation minière de 41,0 M $ et bénéfice net de 13,3 M $

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 9 août 2012) - Corporation Minière Osisko (la « Société » ou « Osisko ») (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) a le plaisir d'annoncer qu'elle a généré un bénéfice net de 13,3 millions de dollars (0,03 $ par action) au deuxième trimestre de 2012, comparativement à une perte de 23,8 millions de dollars au deuxième trimestre de 2011 (0,06 $ par action).

Faits saillants du deuxième trimestre

  • Production de 92 003 onces d'or, le meilleur résultat trimestriel à ce jour;
  • Flux de trésorerie d'exploitation de 55,7 millions de dollars;
  • Nouveaux sommets établis au niveau du débit d'usinage et du tonnage extrait.

Le bénéfice d'exploitation minière pour le deuxième trimestre a totalisé 41,0 millions de dollars comparativement à 1,6 million de dollars à la même période en 2011. La production commerciale à la mine Canadian Malartic a débuté le 19 mai 2011 et, avant cette date, les résultats étaient donc capitalisés. Une production record de 92 003 onces d'or a été réalisée et ce, malgré un incendie qui s'est déclaré dans les installations de traitement et qui a affecté le débit d'usinage sur une période de 10 jours en mai 2012.

Au cours de la première moitié de l'année 2012, la mine Canadian Malartic a généré un bénéfice de 111,5 millions de dollars et Osisko a généré un bénéfice net de 42,6 millions de dollars (0,11 $ par action). À la période correspondante en 2011, la mine avait généré un bénéfice de 1,6 million de dollars durant ses premiers 43 jours de production commerciale, tandis que la Société enregistrait une perte de 29,1 millions de dollars (0,08 $ par action).

Sean Roosen, président et chef de la direction d'Osisko, a commenté ainsi les résultats du deuxième trimestre : « Nous avons réalisé de bons progrès pour régler différents problèmes de rodage au cours du trimestre, notamment en améliorant le rendement de notre premier concasseur conique FLSmidth XL2000. La productivité minière a été affectée par des inefficacités au niveau des cycles de dynamitage, ce qui s'est soldé par des taux d'excavation plus faibles et une usure accélérée de l'équipement. Le problème était attribuable à des amorces défaillantes qui ont occasionné des mises à feu ratées pour bon nombre de trous de dynamitage. Des mesures ont été prises pour régler le problème, toutefois la Société est en pourparlers avec l'entrepreneur en dynamitage et Osisko a indiqué son intention de déposer une réclamation pour se faire rembourser les coûts additionnels engagés et les pertes de production. Avec l'installation du concasseur secondaire maintenant complétée, nous anticipons, au troisième trimestre, une augmentation significative du débit d'usinage et de la production d'or, associée à une diminution significative des coûts.»

Les flux de trésorerie d'exploitation se sont élevés à 55,7 millions de dollars pour le trimestre et à 134,4 millions de dollars pour la première moitié de l'année, comparativement à 15,0 millions au deuxième trimestre de 2011 et un manque à gagner de 5,6 millions de dollars pour les six premiers mois de 2011. Les investissements en actifs miniers ont totalisé 131,6 millions de dollars pour le semestre.

L'état d'exploitation minière pour la période de production est présenté ci-dessous :

T2 2012 T1 2012 T4 2011 T3 2011 T2 2011
Ventes d'or (onces) 95 675 92 400 75 100 72 100 8 300
Ventes d'argent (onces) 48 880 52 800 42 100 49 800 -
(000 ) $ (000 ) $ (000 ) $ (000 ) $ (000 ) $
Produits 157 134 158 658 128 100 122 879 12 429
Coûts de production (98 837 ) (71 910 ) (74 841 ) (74 647 ) (9 398 )
Redevances (2 021 ) (2 359 ) (1 933 ) (1 192 ) (159 )
Amortissement (15 289 ) (13 877 ) (11 800 ) (8 748 ) (1 238 )
Total (116 147 ) (88 146 ) (88 574 ) (84 587 ) (10 795 )
Bénéfice net d'exploitation minière 40 987 70 512 39 526 38 292 1 634

Les coûts plus élevés au deuxième trimestre sont attribuables à :

  1. Tonnage usiné plus élevé (9,1% comparativement au 1er trimestre 2012);
  2. Continuation des coûts de rodage relatifs à la première unité du concasseur conique secondaire;
  3. Inefficacités dans les cycles de dynamitage ayant affecté la productivité minière; et
  4. Recours à des entrepreneurs plus élevé que prévu.
Principaux résultats d'exploitation
(en milliers de dollars canadiens, sauf avis contraire)
T2 2012 T1 2012 T4 2011 T3 2011 T2 2011*
Production d'or (oz) 92 003 91 178 79 718 73 814 27 101
Ventes d'or (oz) 95 675 92 400 75 100 72 100 8 300
Prix de vente moyen ($US/oz) 1 605 1 698 1 655 1 695 1 535
Prix du marché moyen ($US/oz) 1 609 1 691 1 688 1 702 1 526
Charges décaissées par once ($CA/oz) 1 015 860 936 918 1 094
Charges décaissées par once ($US/oz) 1 004 858 914 939 1 120
Marge monétaire par once ($US/oz) 601 840 741 756 415
Produits 157 134 158 658 128 100 122 879 12 429
Bénéfice d'exploitation minière 40 987 70 512 39 526 38 292 1 634
Bénéfice net (perte nette) 13 271 29 359 37 802 9 302 (23 826 )
Bénéfice net (perte nette) par action 0,03 0,08 0,10 0,02 (0,06 )
Flux de trésorerie d'exploitation 55 698 78 716 39 660 49 512 14 972
* Uniquement depuis le début de la production commerciale

Les statistiques de production depuis le début de la production commerciale le 19 mai 2011 sont présentées ci-dessous :

T2
2012
T1
2012
T4
2011
T3
2011
T2
2011
Tonnes extraites (000)
- Minerai 3 234 4 037 3 549 3 005 829
- Stérile 9 545 8 458 10 590 7 899 2 073
- Mort-terrain 1 740 1 954 1 823 1 029 415
Total 14 519 14 449 15 962 11 933 3 317
Tonnes usinées (000) 3 236 2 965 2 935 3 086 1 471
Teneur (g Au/t) 0,99 1,05 0,96 0,85 0,65
Récupération (%) 89,2 91,2 88,3 87,0 88,0
Production d'or (oz) 92 003 91 178 79 718 73 814 27 101

Les statistiques de production de l'usine continuent de s'améliorer.

Total des
heures
disponibles
Heures
d'exploi-
tation
(%) Tonnage
produit
(t)
Tonnes
par
heure
Tonnes
par jour
d'exploi-
tation
T2 2011 2 184 1 793 82 2 481 196 1 384 29 894
T3 2011 2 208 1 890 86 3 086 324 1 633 36 742
T4 2011 2 208 1 995 90 2 934 803 1 471 33 733
T1 2012 2 184 1 890 87 2 965 456 1 569 35 728
T2 2012 2 184 1 960 90 3 236 281 1 651 38 074

Osisko mettra l'accent sur les éléments suivants pour le reste de l'année 2012 :

  1. Compléter les modifications prévues à l'usine, avec l'installation du deuxième concasseur à galets;
  2. Stabiliser le circuit d'usinage pour atteindre la capacité de traitement nominale de 55 000 tonnes par jour;
  3. Améliorer la productivité à la mine;
  4. Miser sur l'optimisation des opérations et la réduction des coûts unitaires.

Le bénéfice net pour le trimestre s'est élevé à 13,3 millions de dollars comparativement à une perte de 23,8 millions de dollars en 2011. L'écart est attribuable à l'augmentation des ventes d'or puisque la mine continue d'augmenter la cadence depuis le début de la production commerciale le 19 mai 2011, à la diminution des charges générales et administratives compensée par une hausse des frais de financement puisqu'en 2011 les charges d'intérêt étaient capitalisées, et à une charge d'impôts plus élevée en raison du bénéfice. Les résultats pour 2011 comprenaient également une radiation de 10,9 millions de dollars suite à l'abandon du projet Duparquet.

La hausse du bénéfice pour l'année en cours, qui est de 42,6 millions de dollars comparativement à une perte de 29,1 millions de dollars en 2011, est principalement attribuable aux six mois complets de production à Canadian Malartic en 2012, et au prix plus élevé de l'or.

Plus grande souplesse financière

Au cours du trimestre, la Société a amendé sa facilité de crédit de 150 millions de dollars auprès de Placements dans les instruments de crédit de l'OIRPC Inc. (« OIRPC »), une filiale à part entière de l'Office d'investissement du RPC, faisant en sorte que l'OIRPC rende disponible à la Société un montant additionnel de 100 millions de dollars sous la forme d'un crédit à terme à prélèvement différé. Les conditions clés de l'amendement sont comme suit :

  • La date du remboursement initial en espèces a été repoussée d'un an, au 30 juin 2013. Les remboursements seront calculés sur une base de 50 % des flux de trésorerie disponibles jusqu'à un maximum de 60 millions de dollars par année.
  • L'OIRPC rendra disponible un crédit à terme à prélèvement différé de 100 millions de dollars à des fins de fonds de roulement et de besoins généraux de l'entreprise. Osisko pourra prélever des fonds aux termes de cette facilité en tranches de 20 millions de dollars, remboursables le 31 décembre 2013. Il n'y aura aucun frais de commission d'attente relié à cette tranche.

Dans le cadre de l'entente, Osisko a accepté de réduire le prix d'exercice des bons de souscription d'actions à 10 $ pour la Tranche A (qui était auparavant à 10,75 $) et la Tranche B (auparavant à 19,25 $). Sur le nombre total de 12,5 millions de bons de souscription, Osisko pourra, à son gré, accélérer l'exercice de 5,5 millions de bons de souscription de la Tranche B si les actions d'Osisko se transigent à 50 % de prime sur le prix d'exercice durant une période de 15 jours. Les bons de souscription de la Tranche A viennent à échéance le 24 septembre 2014 et ceux de la Tranche B viennent à échéance le 31 décembre 2015.

La situation financière de la Société est résumée ci-dessous :

(en millions de dollars) 30 juin 2012 31 décembre 2011
Liquidités(1) 123,4 142,0
Fonds de roulement 76,5 47,4
Actif total 2 168,1 2 069,2
Dette totale 330,2 331,6
Avoir des actionnaires 1 715,6 1 654,1
(1) Comprend la trésorerie et les équivalents de trésorerie et la trésorerie affectée.

Exploration et développement

La Société poursuit ses travaux d'exploration à l'échelle régionale autour des infrastructures de Canadian Malartic, en quête de nouvelles ressources et réserves, et poursuit également les forages de définition sur son projet de développement Hammond Reef. À Hammond Reef, la Société a entrepris différentes études requises dans le cadre de l'étude de faisabilité pour le projet, laquelle devrait être terminée vers la fin de l'année 2012. Le Ministère de l'Environnement de l'Ontario a approuvé le Cadre de référence pour l'évaluation des impacts sur l'environnement.

Osisko demeure résolument axée sur la croissance de son inventaire de réserves et de ressources, avec quelques 81 000 mètres de forage complétés sur ses différents projets au cours du trimestre.

Osisko a aussi conclu des ententes en 2012 dans le but d'étoffer son portefeuille de projets :

  • Une entente d'option avec Global Geoscience Ltd en vertu de laquelle Osisko peut acquérir un intérêt initial de 45 % dans cinq propriétés aurifères au Nevada en contrepartie de 8 millions de dollars US en dépenses d'exploration sur une période de quatre ans et d'une souscription de 14,2 millions d'actions au prix d'émission de 0,06 $ par action, pour un montant total de 912 000 $. Osisko peut acquérir un intérêt additionnel de 25 % dans l'une ou l'autre des propriétés (portant son intérêt total à 70 %) en complétant une étude de faisabilité bancaire sur ladite propriété.
  • Une entente d'option avec Tri Origin Exploration Ltd en vertu de laquelle Osisko peut acquérir un intérêt initial de 51 % dans la propriété Red Lake Extension située dans le nord-ouest de l'Ontario, en contrepartie de 5 millions de dollars en dépenses d'exploration sur une période de quatre ans, de paiements en espèces à Tri Origin totalisant 800 000 $ au cours de la période, et d'une souscription de 5 millions d'actions ordinaires de Tri Origin au prix d'émission de 0,07 $ par action pour un montant total de 350 000 $. Osisko peut acquérir un intérêt additionnel de 14 % dans la propriété (portant son intérêt total à 65 %) en complétant une étude de faisabilité bancaire.

La Société a ouvert un bureau régional d'exploration à Denver au Colorado, dans le but d'accentuer ses activités aux États-Unis.

La Société poursuit également différentes initiatives visant à bâtir son portefeuille de projets en Amérique latine.

Mesures financières de performance non conformes aux IFRS

En supplément de ses états financiers, présentés selon les normes internationales d'information financière (les « IFRS »), la Société présente certaines mesures financières non conformes aux IFRS, telles que les « charges décaissées par once » et la « marge monétaire par once ». Veuillez vous référer au rapport de gestion de la Société pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2012.

Conférence téléphonique portant sur les résultats du deuxième trimestre de 2012

Osisko tiendra une conférence téléphonique le vendredi 10 août à 8 h 00 HAE, pendant laquelle la haute direction commentera les résultats financiers et fera le bilan des activités de la Société. Les personnes intéressées à participer à la conférence téléphonique sont priées de composer le 416-981-9012 (appels locaux de Toronto et internationaux), ou le 1-800-909-4792 (sans frais en Amérique du Nord). Un téléphoniste redirigera les participants à la conférence téléphonique.

Il sera possible d'écouter l'enregistrement de la conférence à compter de 10 h 00 HAE le 10 août 2012 jusqu'à 23 h 59 HAE le 25 août 2012 en composant le (416) 626-4144 ou le numéro sans frais 1-800-997-6910, suivi du code d'accès 21599128.

À propos de Corporation Minière Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic, au Québec, et poursuit ses activités d'exploration sur diverses propriétés, dont le projet aurifère Hammond Reef dans le nord de l'Ontario.

M. Luc Lessard, ing., vice-président sénior et chef de l'exploitation d'Osisko, est la personne qualifiée qui a révisé ce communiqué et qui est responsable des données techniques qui y sont présentées, incluant la vérification des données divulguées.

Mise en garde concernant les estimations de ressources minérales

Dans le présent communiqué, les termes ressources mesurées, indiquées et présumées sont utilisés comme des mesures relatives du niveau de confiance dans l'estimation des ressources. Le lecteur est avisé que les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales économiques et que la viabilité économique de ressources qui ne sont pas des réserves minérales n'a pas été démontrée. De plus, les ressources présumées sont considérées trop spéculatives d'un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques. On ne doit pas supposer que des ressources minérales présumées seront éventuellement converties, en tout ou en partie, à une catégorie supérieure. Selon la règlementation canadienne, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de base pour les études de faisabilité ou de préfaisabilité ou les études économiques, à l'exception des études d'évaluation préliminaire tel que défini par le Règlement 43-101. Le lecteur est avisé qu'on ne doit pas supposer que des travaux ultérieurs sur les ressources citées se solderont par des réserves minérales pouvant être exploitées de façon économique.

Pour plus d'information sur le projet Hammond Reef, veuillez consulter le rapport technique intitulé « Technical Report on the Hammond Reef Gold Property Atikokan area, Ontario » daté du 20 décembre 2011. Pour plus d'information sur le projet Canadian Malartic, veuillez consulter le rapport intitulé « Feasibility Study - Canadian Malartic Project (Malartic, Quebec) » daté de décembre 2008. Ces deux rapports sont disponibles sous le profil d'Osisko à : www.sedar.com.

Note concernant certaines mesures de performance

Ce communiqué comporte certaines mesures non conformes aux IFRS, dont les « charges décaissées par once » et la « marge monétaire par once ». La Société est d'avis que ces mesures combinées aux mesures établies conformément aux IFRS, permettent aux investisseurs de mieux comprendre et d'évaluer le rendement sous-jacent de la Société. Les mesures non conformes aux IFRS n'ont pas de sens normalisé prescrit en vertu des IFRS et par conséquent, elles pourraient ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Ces éléments sont fournis à titre d'information complémentaire et ne devraient pas être pris isolément ou en remplacement des mesures de performance établies conformément aux IFRS.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements qu'Osisko prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel » et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant notamment l'achèvement en temps opportun des modifications prévues à l'usine par l'installation du deuxième broyeur à galets, la stabilisation du circuit d'exploitation afin d'atteindre la capacité nominale de 55 000 tonnes par jour, l'amélioration de la productivité de la mine, l'optimisation de l'usine et la réduction des coûts, le résultat positif des travaux d'exploration effectués dans le voisinage des infrastructures de la mine Canadian Malartic ou du projet Hammond Reef, la poursuite du développement de son projet Hammond Reef, y compris l'achèvement en temps opportun des diverses études nécessaires pour compléter l'étude de faisabilité du projet, et le résultat positif de toute réclamation à déposer à l'encontre de l'entrepreneur en dynamitage de la Société. Bien qu'Osisko soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que toutes les conditions techniques, économiques et financières seront rencontrées de façon à atteindre les résultats évoqués dans les énoncés prospectifs faisant l'objet de la présente mise en garde, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'accès à des consultants d'expérience, à du personnel de développement minier et de construction, les résultats d'activités d'exploration et de développement, l'expérience limitée d'Osisko en matière de production et d'opérations minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les coûts d'exploitation, l'accès soutenu à des capitaux et du financement et la conjoncture économique en général.

Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle d'Osisko et dans le plus récent rapport de gestion déposés sur SEDAR, lesquels fournissent également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Osisko met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. Osisko est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Corporation Minière Osisko
Bilans consolidés
(non audités)
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens)
30 juin
2012
31 décembre 2011
$ $
Actif
Actif courant
Trésorerie et équivalents de trésorerie 82 524 100 670
Trésorerie affectée 14 485 14 485
Comptes débiteurs 25 917 39 419
Stocks 61 611 47 552
Charges payées d'avance et autres actifs 6 897 7 174
191 434 209 300
Actif non courant
Trésorerie affectée 26 367 26 878
Participation dans des entreprises associées 4 423 1 698
Autres placements 14 056 16 041
Immobilisations corporelles 1 931 826 1 801 325
Impôts sur le résultat et impôts miniers différés - 14 000
2 168 106 2 069 242
Passif
Passif courant
Comptes créditeurs et frais courus 85 448 74 562
Tranche courante de la dette à long terme 28 886 86 485
Provisions et autres passifs 598 824
114 932 161 871
Passif non courant
Dette à long terme 301 292 245 139
Provisions et autres passifs 15 463 6 038
Impôts sur le résultat et impôts miniers différés 20 853 2 126
452 540 415 174
Capitaux propres attribuables aux actionnairesde Corporation Minière Osisko
Capital-actions 1 670 999 1 656 034
Bons de souscription 18 261 13 166
Surplus d'apport 57 755 55 909
Composante capitaux propres des débentures convertibles 8 005 8 005
Cumul des autres éléments du résultat global (12 435 ) (9 397 )
Déficit (27 019 ) (69 649 )
1 715 566 1 654 068
2 168 106 2 069 242
Corporation Minière Osisko
États consolidés des résultats
Pour les trois et six mois terminés les 30 juin 2012 et 2011
(non audités)
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens)
Trois mois terminés
le 30 juin
Six mois terminés
le 30 juin
2012 2011 2012 2011
$ $ $ $
Produits 157 134 12 429 315 792 12 429
Charges d'exploitation minière
Coûts de production (98 837 ) (9 398 ) (170 747 ) (9 398 )
Redevances (2 021 ) (159 ) (4 380 ) (159 )
Amortissement et épuisement (15 289 ) (1 238 ) (29 166 ) (1 238 )
Bénéfice d'exploitation minière 40 987 1 634 111 499 1 634
Charges générales et administratives (5 943 ) (12 018 ) (13 349 ) (18 194 )
Charges d'exploration et de développement corporatif (1 963 ) (11 811 ) (5 253 ) (13 160 )
Autres charges - - - (485 )
Bénéfice (perte) d'exploitation 33 081 (22 195 ) 92 897 (30 205 )
Produits d'intérêts 379 601 912 1 510
Charges financières (7 444 ) (3 771 ) (14 842 ) (3 771 )
Gain (perte) de change (1 858 ) 466 (271 ) 1 514
Quote-part de la perte des entreprises associées (141 ) (345 ) (275 ) (451 )
Autres gains (pertes) (1 246 ) 1 984 (3 064 ) 3 292
Bénéfice (perte) avant les impôts sur le résultat et les impôts miniers 22 771 (23 260 ) 75 357 (28 111 )
Charge d'impôts sur le résultat et d'impôts miniers (9 500 ) (566 ) (32 727 ) (996 )
Bénéfice (perte) net (te) 13 271 (23 826 ) 42 630 (29 107 )
Bénéfice (perte) net (te) par action
De base 0,03 (0,06 ) 0,11 (0,08 )
Dilué (e) 0,03 (0,06 ) 0,11 (0,08 )
Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation (en milliers)
De base 387 279 382 748 386 528 382 328
Dilué 389 024 382 748 389 312 382 328
Corporation Minière Osisko
États consolidés des flux de trésorerie
Pour les trois et six mois terminés les 30 juin 2012 et 2011
(non audités)
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens)
Trois mois terminés
le 30 juin
Six mois terminés
le 30 juin
2012 2011 2012 2011
$ $ $ $
Activités d'exploitation
Bénéfice (perte) net (te) 13 271 (23 826 ) 42 630 (29 107 )
Ajustements pour :
Produits d'intérêts (379 ) (601 ) (912 ) (1 510 )
Rémunération fondée sur des actions 2 708 2 775 5 339 5 453
Amortissement 15 448 1 454 29 483 1 574
Charges financières 7 444 1 292 14 842 1 292
Radiation d'immobilisations corporelles - 10 896 617 11 381
Gain sur la cession d'immobilisations corporelles (319 ) - (319 ) -
Perte (gain) de change latente 1 952 (495 ) 175 (2 009 )
Quote-part de la perte d'entreprises associées 141 345 275 451
Perte (gain) sur la vente d'actifs financiers disponibles à la vente 155 (761 ) 68 (5 017 )
Perte nette latente sur les actifs financiers à la juste valeur par le biais du résultat net 1 158 796 1 705 4 471
Perte latente sur les actifs financiers disponibles à la vente - - 152 -
Dépréciation d'actifs financiers disponibles à la vente - - 1 094 -
Gain différé - prime sur actions accréditives - (2 228 ) - (2 228 )
Provisions et autres passifs (558 ) - 82 135
Charge d'impôts sur le résultat et d'impôts miniers 9 500 566 32 727 996
Autres gains hors caisse - (119 ) - (639 )
50 521 (9 906 ) 127 958 (14 757 )
Variation des éléments hors caisse du fonds de roulement 5 177 24 878 6 456 9 175
Flux de trésorerie nets liés aux activités d'exploitation 55 698 14 972 134 414 (5 582 )
Activités d'investissement
Diminution nette des placements temporaires - 6 074 - 14 023
Diminution nette de la trésorerie affectée 453 639 511 690
Acquisition de placements (1 100 ) (10 395 ) (7 546 ) (11 294 )
Produit de la cession de placements 21 2 223 474 11 834
Immobilisations corporelles, déduction faite des crédits gouvernementaux (63 926 ) (103 253 ) (131 628 ) (237 023 )
Intérêts reçus 387 641 795 1 614
Flux de trésorerie nets liés aux activités d'investissement (64 165 ) (104 071 ) (137 394 ) (220 156 )
Activités de financement
Frais d'émission de dette (105 ) - (110 ) (18 )
Paiements liés à un contrat de location-financement (5 608 ) (273 ) (10 966 ) (819 )
Remboursements de la dette à long terme (1 250 ) (833 ) (2 500 ) (833 )
Émission d'actions ordinaires, net de frais d'émission 1 095 18 185 9 487 19 891
Intérêts versés (5 602 ) - (11 077 ) -
Flux de trésorerie nets liés aux activités de financement (11 470 ) 17 079 (15 166 ) 18 221
Augmentation (diminution) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie (19 937 ) (72 020 ) (18 146 ) (207 517 )
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période 102 461 222 996 100 670 358 493
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période 82 524 150 976 82 524 150 976

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président, Développement corporatif
    (416) 363-8653

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations aux investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563
    www.osisko.com