Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

21 févr. 2013 17h41 HE

Osisko annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice 2012

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 21 fév. 2013) - Corporation Minière Osisko (la « Société » ou « Osisko ») (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) a le plaisir d'annoncer qu'elle a généré un bénéfice net de 9,6 millions de dollars (0,02 $ par action) au quatrième trimestre de 2012, comparativement à un bénéfice net de 37,8 millions de dollars au quatrième trimestre de 2011 (0,10 $ par action).

Pour l'exercice 2012, sa première année complète d'exploitation minière, la Société a généré un bénéfice net de 78,4 millions de dollars (0,20 $ par action) comparativement à un bénéfice net de 18,0 millions de dollars (0,05 $ par action) l'année précédente. La mine Canadian Malartic, l'actif principal de la Société, a atteint la production commerciale le 19 mai 2011.

Le bénéfice d'exploitation minière pour le quatrième trimestre a totalisé 68,1 millions de dollars comparativement à 39,5 millions de dollars à la même période en 2011. Pour l'exercice, Canadian Malartic a généré un bénéfice d'exploitation minière de 239,7 millions de dollars comparativement à 79,5 millions de dollars en 2011.

Sean Roosen, président et chef de la direction, a émis ces commentaires : « Malgré les différents défis auxquels nous avons été confrontés, nous avons généré 305,6 millions de dollars en liquidités de l'exploitation minière(1), ce qui démontre clairement la solidité de la mine Canadian Malartic. Au cours de l'année 2012, nous avons dû relever plusieurs défis alors que nous poursuivions notre travail afin d'amener Canadian Malartic à sa capacité nominale. Au quatrième trimestre, nous avons été affectés par des délais dans l'exécution d'un sautage important au-dessus des anciennes galeries souterraines, ce qui a réduit notre souplesse opérationnelle et affecté notre plan d'exploitation. Nous nous attendons à ce que Canadian Malartic génère des flux de trésorerie importants et croissants lorsque nous aurons atteint notre pleine capacité nominale plus tard cette année. »

Faits saillants

  • Production de 101 544 onces d'or moyennant des charges décaissées moyennes(1) de 903 $ par once pour le trimestre, et 388 478 onces d'or moyennant des charges décaissées moyennes de 909 $ par once pour l'exercice;

  • Flux de trésorerie d'exploitation(2) de 77,7 millions de dollars, soit 66,7 % de plus qu'en 2011 pour le trimestre, et 273,7 millions de dollars pour l'exercice;

  • Flux de trésorerie disponibles(3) de 15,0 millions de dollars pour le trimestre;

  • Dépréciation du portefeuille de placements de 16,3 millions de dollars pour le trimestre et de 19,4 millions de dollars pour l'exercice;

  • Réalisation de l'acquisition de Queenston Mining Inc.;

  • Obtention d'une révision des paramètres opérationnels à Canadian Malartic.

(1) Un rapprochement des mesures non conformes aux IFRS est présenté sous la Note concernant certaines mesures de performance non conformes aux IFRS de ce communiqué de presse.

(2) Avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement.

(3) Les flux de trésorerie disponibles sont équivalents à l'augmentation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie présentée à l'état consolidé des flux de trésorerie pour les trois mois terminés le 31 décembre 2012.

La production au quatrième trimestre a été affectée par des changements au plan d'exploitation en raison d'un délai d'environ 60 jours dans l'exécution d'un sautage de 940 000 tonnes au-dessus des anciennes excavations souterraines, des contraintes au niveau des sautages et de l'accès à la paroi nord de la fosse. Le délai a restreint l'accès à plusieurs secteurs et la mine a dû mettre à pied des sous-traitants et réduire l'utilisation de sa flotte d'équipement minier. Du matériel à plus basse teneur a été traité à partir des stocks d'empilement disponibles. La production a aussi été affectée par plusieurs arrêts à l'usine visant à modifier les systèmes de concassage et les convoyeurs ainsi que pour l'installation du deuxième concasseur à galets.

Le bilan d'exploitation minière pour la période de production est présenté ci-dessous :

T4 2012 T3 2012 T2 2012 T1 2012 T4 2011
Ventes d'or (onces) 111 104 95 424 95 675 92 400 75 100
Ventes d'argent (onces) 74 100 49 751 48 880 52 800 42 100
(000 $ ) (000 $ ) (000 $ ) (000 $ ) (000 $ )
Produits 191 080 158 503 157 134 158 658 128 100
Coûts de production (101 239 ) (81 841 ) (98 837 ) (71 910 ) (74 841 )
Redevances (2 546 ) (1 998 ) (2 021 ) (2 359 ) (1 933 )
Amortissement (19 198 ) (14 605 ) (15 289 ) (13 877 ) (11 800 )
Total (122 983 ) (98 444 ) (116 147 ) (88 146 ) (88 574 )
Bénéfice d'exploitation minière 68 097 60 059 40 987 70 512 39 526

Depuis le début de la production commerciale, des progrès constants ont été notés malgré quelques reculs au quatrième trimestre et l'incendie qui s'est déclaré le 9 mai à l'usine et qui a affecté la production sur une période de 10 jours. Durant l'année 2012, nous avons noté une amélioration de la productivité à la mine à mesure que le développement du plancher de la fosse progressait, une amélioration de l'efficience des équipements mobiles, et une augmentation du débit de traitement à l'usine. Dans la mesure où la cadence ne cesse de progresser vers la capacité nominale de 55 000 tonnes par jour à l'usine, les charges décaissées par once devraient diminuer.

Principaux résultats d'exploitation

(en milliers de dollars canadiens, sauf avis contraire)

T4 2012 T3 2012 T2 2012 T1 2012 T4 2011
Production d'or (oz) 101 544 103 753 92 003 91 178 79 718
Ventes d'or (oz) 111 104 95 424 95 675 92 400 75 100
Prix de vente moyen ($US/oz) 1 709 1 659 1 605 1 698 1 655
Prix du marché moyen ($US/oz) 1 722 1 652 1 609 1 691 1 688
Charges décaissées par once(4) ($CA/oz) 903 864 1 015 860 936
Charges décaissées par once(4)(5) ($US/oz) 911 867 1 004 858 914
Marge monétaire par once(4) ($US/oz) 798 792 601 840 741
Produits 191 080 158 503 157 134 158 658 128 100
Bénéfice d'exploitation minière 68 097 60 059 40 987 70 512 39 526
Bénéfice net 9 638 26 156 13 271 29 359 37 802
Bénéfice net par action 0,02 0,07 0,03 0,08 0,10
Flux de trésorerie d'exploitation(6) 77,725 68,010 50,521 77,437 46,633

(4) Un rapprochement des mesures non conformes aux IFRS est présenté sous la Note concernant certaines mesures de performance non conformes aux IFRS de ce communiqué de presse.

(5) Selon le taux de change moyen pour la période.

(6) Avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement.

Les statistiques de production sont présentées ci-dessous :

T4 2012 T3 2012 T2 2012 T1 2012 T4 2011
Tonnes extraites (000)
- Minerai 3 553 4 853 3 234 4 037 3 549
- Stérile 7 847 9 215 9 545 8 458 10 590
- Mort-terrain 627 1 409 1 740 1 954 1 823
Total 12 027 15 477 14 519 14 449 15 962
Tonnes usinées (000) 4 088 3 757 3 236 2 965 2 935
Teneur (g Au/t) 0,87 0,97 0,99 1,05 0,96
Récupération (%) 88,8 88,7 89,2 91,2 88,3
Production d'or (oz) 101 544 103 753 92 003 91 178 79 718

Les statistiques d'exploitation de l'usine continuent d'afficher des progrès dans toutes les catégories.

Total des
heures
disponibles
Heures
d'exploitation
(%) Tonnage
produit (t)
Tonnes
par
heure
Tonnes
par
jour
d'exploitation
T2 2011 2 184 1 793 82 2 481 196 1 384 29 894
T3 2011 2 208 1 890 86 3 086 324 1 633 36 742
T4 2011 2 208 1 995 90 2 934 803 1 471 33 733
T1 2012 2 184 1 890 87 2 965 456 1 569 35 728
T2 2012 2 184 1 960 90 3 236 281 1 651 38 074
T3 2012 2 208 2 071 94 3 756 768 1 814 43 181
T4 2012 2 208 2 052 93 4 088 021 1 992 47 535

Réserves de minerai - Canadian Malartic

Le tableau ci-dessous présente les estimations de réserves et de ressources pour la mine Canadian Malartic en date du 1er janvier 2013 :

Estimations de réserves et de ressources selon un seuil de coupure de 0,31 à 0,34 g/t Au

Catégorie Tonnes
(M)
Teneur
(g/t Au)
Au
(M oz)
Réserves prouvées 48,8 0,89 1,4
Réserves probables 261,8 1,04 8,7
Réserves prouvées et probables 310,6 1,01 10,1
Ressources mesurées et indiquées 347,3 1,05 11,7
Ressources présumées 49,6 0,75 1,2

Comparativement à l'estimation des réserves présentée en janvier 2012, on note une réduction des tonnes en partie attribuable à la production de 2012, ainsi qu'une augmentation de la teneur qui est passée de 0,99 g/t à 1,01 g/t Au.

Bénéfice

Au quatrième trimestre, plusieurs éléments hors caisse ont affecté le bénéfice à la baisse, notamment :

  1. Une provision pour dépréciation de 10,9 millions de dollars sur les titres négociables détenus dans des sociétés d'exploration. La dépréciation se rapporte à Ryan Gold Corp., dont la Société détient une participation de 9,5 %. Ryan Gold a déprécié la valeur de sa principale propriété d'exploration en 2012;

  2. Une réduction de valeur de 0,66 $ par action pour les actions de Queenston Mining Inc. acquises de Mines Agnico-Eagle Ltée le 28 novembre 2012. Conformément aux IFRS, la valeur a dû être ramenée à la valeur attribuée à la clôture de la transaction;

  3. Une augmentation de la provision pour impôts suite à la position prise par les autorités fiscales dans l'évaluation de certains crédits. En 2011, le recouvrement d'impôts découlait d'un avantage fiscal enregistré suivant le début des opérations à la mine Canadian Malartic.

Le taux d'imposition fiscal est particulièrement élevé pour le trimestre en raison des pertes et ajustements non déductibles décrits ci-dessus.

Le bénéfice net ajusté(7), incluant les éléments hors caisse décrits ci-dessus, serait donc :

T4 2012 T4 2011 2012 2011
Bénéfice net 9 638 37 802 78 424 17 997
Rémunération fondée sur des actions 2 017 2 999 9 629 10 779
Dépréciation des actions de Queenston 5 145 - 5 145 -
Autres gains/pertes hors caisse 11 191 (1 788 ) 14 875 18 721
Charge (recouvrement) d'impôts sur le résultat et d'impôts miniers différés 20 713 (9 976 ) 72 300 (7 000 )
Bénéfice net ajusté 48 704 29 037 180 373 40 497

Les résultats pour l'année se sont améliorés suite à la première année complète d'exploitation à Canadian Malartic, de telle sorte que l'amortissement était supérieur à l'année précédente. Les charges financières étaient aussi supérieures comparativement à 2011, puisqu'en 2011 ces coûts avaient été capitalisés jusqu'au 19 mai 2011, date du début de la production commerciale.

(7) Un rapprochement des mesures non conformes aux IFRS est présenté sous la Note concernant certaines mesures de performance non conformes aux IFRS de ce communiqué de presse.

Investissements

La Société a investi 228,8 millions de dollars en immobilisations corporelles en 2012. Ces investissements ont principalement servi à financer le développement de la fosse et les modifications à l'usine à Canadian Malartic et à terminer le programme de forage de définition du projet Hammond Reef.

Acquisition de Queenston

Le 28 décembre 2012, Osisko a complété l'acquisition de Queenston Mining Inc. Dans le cadre de la transaction, la Société a acquis le projet Upper Beaver ainsi qu'un portefeuille de propriétés couvrant une superficie de 230 km2 dans le prolifique camp aurifère de Kirkland Lake, qui a produit historiquement plus de 40 millions d'onces d'or.

En plus des 42,3 millions de dollars versés pour acquérir la participation de 9,2 % dans Queenston détenue par Mines Agnico-Eagle, Osisko a émis 46 638 799 actions ordinaires en contrepartie des actions de Queenston. La juste valeur de l'acquisition a été évaluée à 417,5 millions de dollars.

Un rapport technique conforme au Règlement 43-101 a été émis par SRK Consulting le 5 novembre 2012 pour le gîte Upper Beaver, faisant état de ressources mesurées et indiquées de 1,5 million d'onces et de 0,7 million d'onces en ressources présumées.

Catégorie Tonnes
(000)
Au
(g/t)
Cu
(%)
Au contenu
(000 onces)
Cu contenu
(000 livres)
Indiquées 6 870 6,62 0,37 1 461 56 006
Présumées 4 570 4,85 0,32 712 32 218

Queenston avait amorcé les travaux pour accéder au gîte par le biais d'un puits d'exploration qui offrirait un meilleur point de départ pour les forages d'exploration. Osisko a l'intention de poursuivre ces travaux et d'ajouter des forages profonds à partir de la surface. Osisko réalisera également un programme d'exploration intensif sur d'autres gîtes déjà connus qui pourraient procurer du minerai pour alimenter une usine régionale ainsi que sur de nouvelles cibles. En appliquant une approche ayant connu du succès à Canadian Malartic, la Société veut entreprendre une compilation majeure et une analyse des données géologiques et d'exploration dans la région.

Hammond Reef

La Société a complété le programme de forage de définition au projet avancé Hammond Reef. Osisko a ainsi complété plus de 629 000 mètres de forage à Hammond Reef, est en voie de finaliser une étude d'impact environnemental qui sera déposée conformément au cadre de référence accepté et publiera une étude de faisabilité dans la première moitié de l'année 2013. Le projet est situé à environ 20 kilomètres du réseau d'électricité et à 23 kilomètres au nord de la ville d'Atikokan. Osisko a signé une entente de partage des ressources avec huit communautés des Premières Nations en décembre 2010, ainsi qu'un protocole d'entente avec la Métis Nation of Ontario en avril 2012.

Osisko a publié une estimation de ressources préparée par SGS le 28 janvier 2013, qui se résume comme suit :

Estimations de ressources globales à Hammond Reef

Catégorie Teneur (g/t) Tonnes (M) Seuil de coupure (g/t) Oz (M)
Mesurées 0,90 123,5 0,5 3,59
Indiquées 0,78 72,9 0,5 1,83
M+I 0,86 196,4 0,5 5,43
Présumées 0,72 75,7 0,5 1,75

G Mining Services Inc. de Montréal, avec la collaboration de SGS, a également préparé une estimation des ressources à l'intérieur d'un modèle de fosse optimisé à l'aide du logiciel Whittle basé sur un prix de l'or à 1400 $US l'once (scénario de base) et des parois de fosses non confinées aux rives du lac. L'optimisation s'est soldée par deux fosses distinctes séparées d'environ 200 mètres, avec un ratio de décapage moyen de 1,01. Les ressources M&I dans les deux fosses pour le gîte aurifère Hammond Reef sont de 5,31 millions d'onces d'or à une teneur moyenne avant dilution de 0,72 g/t Au, basé sur un seuil de coupure établi à 0,31 g/t Au (fosse ouest) et 0,33 g/t Au (fosse est).

Estimations de ressources avant dilution à Hammond Reef à l'intérieur d'un modèle de fosse Whittle à 1400 $US l'once

Catégorie Teneur (g/t) Tonnes (M) Seuil de coupure (g/t) Oz (M)
Mesurées 0,75 175,3 0,32 4,25
Indiquées 0,61 54,1 0,32 1,06
M+I 0,72 229,5 0,32 5,31
Présumées 0,65 13,3 0,32 0,28

Exploration

La Société vise toujours la création de valeur par la découverte de nouveaux gisements. Osisko a conclu plusieurs ententes et jalonné des propriétés dans différents camps aurifères à travers les Amériques.

La Société a été active dans le district de Guerrero au Mexique, où elle a réussi à bâtir un vaste portefeuille de propriétés dans un secteur qui compte des mines d'or en exploitation et des projets d'exploration avancée.

En s'appuyant sur sa mine phare Canadian Malartic, la Société espère découvrir et construire de nouvelles mines d'or pour assurer une croissance soutenue. Ces nouveaux projets seront mis en valeur uniquement s'ils répondent aux critères de rendement et si la Société a la capacité financière d'aller de l'avant avec ses projets d'expansion.

Plus grande souplesse financière

Au cours du deuxième trimestre, la Société a amendé sa facilité de crédit de 150 millions de dollars auprès de Placements dans les instruments de crédit de l'OIRPC Inc. (« OIRPC »), une filiale à part entière de l'Office d'investissement du RPC, faisant en sorte que l'OIRPC rende disponible à la Société un montant additionnel de 100 millions de dollars sous la forme d'un crédit à terme à prélèvement différé. Les conditions clés de l'amendement sont comme suit :

  • Le plan de remboursement en espèces a été prolongé d'un an jusqu'au troisième trimestre de 2013. Les remboursements seront calculés sur une base de 50 % des flux de trésorerie disponibles jusqu'à un maximum de 60 millions de dollars par année.

  • L'OIRPC rendra disponible un crédit à terme à prélèvement différé de 100 millions de dollars à des fins de fonds de roulement et pour les besoins généraux de l'entreprise. Osisko pourra prélever des fonds aux termes de cette facilité en tranches de 20 millions de dollars, remboursables le 31 décembre 2013. Aucun montant n'a été prélevé jusqu'à présent en vertu de cette facilité. Il n'y a aucun frais de commission d'attente relié à cette tranche.

Dans le cadre de l'entente, Osisko a accepté de réduire le prix d'exercice des bons de souscription d'actions à 10 $ pour la Tranche A (qui était auparavant à 10,75 $) et la Tranche B (auparavant à 19,25 $). Sur le nombre total de 12,5 millions de bons de souscription, Osisko pourra, à son gré, accélérer l'exercice de 5,5 millions de bons de souscription de la Tranche B si les actions d'Osisko se transigent à 50 % de prime sur le prix d'exercice durant une période de 15 jours. Les bons de souscription de la Tranche A viennent à échéance le 24 septembre 2014 et ceux de la Tranche B viennent à échéance le 31 décembre 2015.

Au cours du quatrième trimestre, la Société a reçu d'un équipementier une avance de fonds sans intérêt de 14,7 millions de dollars, dans le but de financer l'acquisition de composantes majeures dans le cadre du programme de remise à neuf. L'avance sera remboursée au cours des deux prochaines années.

Aperçu pour 2013

Suivant les modifications et la mise en service du circuit de préconcassage et du deuxième concasseur à galets, le débit de traitement à l'usine devrait se stabiliser en 2013. La production aurifère est estimée entre 485 000 et 510 000 onces d'or. Le fait d'avoir accès à du matériel à plus haute teneur durant la deuxième moitié de l'année devrait entraîner une production d'or supérieure au deuxième semestre. Les charges décaissées directes devraient se situer entre 780 $ et 825 $ l'once, ce qui représenterait une diminution des coûts de 9 à 14 % relativement à 2012.

Les dépenses en immobilisations prévues pour 2013 sont estimées à 220 millions de dollars et sont réparties comme suit :

(millions de dollars)
Canadian Malartic 98
Hammond Reef 10
Upper Beaver 70
Exploration 42
220

La Société prévoit déposer l'étude de faisabilité sur le projet Hammond Reef dans la première moitié de l'année.

Depuis l'acquisition de Queenston Mining le 28 décembre 2012, la Société a pris en charge le programme d'exploration avancée sur le projet Upper Beaver et s'emploie également à intégrer le groupe d'exploration de Queenston dans l'équipe d'Osisko. En 2013, les activités seront centrées sur le développement du puits d'exploration de 1 300 mètres, incluant l'ingénierie, la conception et la fabrication du chevalement et du treuil, l'excavation du collet et la préparation pour le fonçage du puits.

La Société prévoit investir 50 millions de dollars en exploration sur ses projets à travers les Amériques, incluant 42 millions de dollars qui seront capitalisés.

Nominations

M. Charles E. Page a été nommé au conseil d'administration le 21 février 2013. M. Page était auparavant administrateur et chef de la direction de Queenston Mining Inc. Il cumule plus de 30 ans d'expérience en exploration et possède une connaissance approfondie du camp aurifère de Kirkland Lake.

M. Denis Cimon a été promu au poste de vice-président aux services techniques le 1er janvier 2013. Il sera responsable de superviser les études techniques entreprises par Osisko et se concentrera sur l'optimisation de l'usine de traitement à Canadian Malartic. Il sera également responsable de la coordination de tous les projets de recherche dans l'organisation.

M. Éric Tremblay a été promu au poste de directeur général de la mine Canadian Malartic et prendra la relève de M. Cimon. Il sera responsable de toutes les activités d'exploitation à Canadian Malartic; il devra s'assurer que les opérations se déroulent de façon sécuritaire, en conformité avec nos permis d'exploitation et en respect de nos engagements envers notre communauté d'accueil.

Conférence téléphonique du quatrième trimestre

Osisko tiendra une conférence téléphonique le vendredi 22 février 2013 à 8 h 00 HNE, pendant laquelle la haute direction commentera les résultats financiers et fera le bilan des activités de la Société. Les personnes intéressées à participer à la conférence téléphonique sont priées de composer le (416) 981-9000 (appels locaux de Toronto et internationaux), ou le 1-800-732-8470 (sans frais en Amérique du Nord). Un téléphoniste redirigera les participants à la conférence téléphonique.

Un enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible pour retransmission à compter de 10 h 00 HNE le 22 février jusqu'à 23 h 59 HNE le 8 mars en composant le 416-626-4144 ou le numéro sans frais 1-800-997-6910 suivi du code d'accès 21647923.

Note concernant certaines mesures de performance non conformes aux IFRS

Ce communiqué comporte certaines mesures non conformes aux IFRS, dont les « charges décaissées par once », la « marge monétaire par once », les « liquidités générées de l'exploitation minière » et le « bénéfice net ajusté ». La Société est d'avis que ces mesures combinées aux mesures établies conformément aux IFRS, permettent aux investisseurs de mieux comprendre et d'évaluer le rendement sous-jacent de la Société. Les mesures non conformes aux IFRS n'ont pas de sens normalisé prescrit en vertu des IFRS et par conséquent, elles pourraient ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Ces éléments sont fournis à titre d'information complémentaire et ne devraient pas être pris isolément ou en remplacement des mesures de performance établies conformément aux IFRS.

Charges décaissées par once

Les «charges décaissées par once» sont définies comme le coût de production d'une once d'or en excluant les coûts hors-caisse pour une période considérée. Les «charges décaissées par once» sont obtenues des «coûts de production» et des «redevances» moins les éléments hors-caisse de la «rémunération fondée sur des actions» et des «crédits pour les sous-produits (ventes d'argent)», ajustés pour la «variation des stocks» de production pour la période et divisés par le «nombre d'onces d'or produites» pour la période.

Trois mois terminés le
31 décembre
Exercices terminés le
31 décembre
2012 2011 2012 2011
Onces d'or produites 101 544 79 718 388 478 180 633
(en milliers de dollars, à l'exception des données par once)
Coûts de production 101 239 74 841 353 827 158 886
Redevances 2 546 1 933 8 924 3 284
Rémunération fondée sur des actions (579 ) (881 ) (2 809 ) (1 968 )
Crédits pour les sous-produits (ventes d'argent)
(2 386
) (1 319 )
(7 020
) (3 020 )
Variation des stocks (9 126 ) 14 109 14 829
Total des charges décaissées pour la période 91 694 74 588 353 031 172 011
Charges décaissées par once 903 936 909 952

Marge monétaire par once ($US par once)

La «marge monétaire par once» est définie comme étant le «prix de vente moyen de l'or par once vendue» en $US moins les «charges décaissées par once» en $ US pour la période.

Trois mois terminés le
31 décembre
Exercices terminés le
31 décembre
2012 2011 2012 2011
Prix de vente moyen de l'or (par once vendue) 1 709 1 655 1 669 1 667
Charges décaissées (par once vendue) 911 914 909 955
Marge monétaire par once 798 741 760 712

Bénéfice net (perte nette) ajusté (e) et bénéfice net (perte nette) ajusté (e) par action

Le «bénéfice net (perte nette) ajusté (e)» est défini comme étant le «bénéfice net (perte nette)» moins certains éléments hors-caisse : «radiation d'immobilisations corporelles», «rémunération fondée sur des actions», «perte latente (bénéfice latent) sur placements», «dévaluation d'actifs disponibles à la vente», «gain sur la prime sur actions accréditives», et «charge (recouvrement) d'impôts sur le résultat et d'impôts miniers différés».

Le «bénéfice net (perte nette) ajusté (e) par action» est obtenu du «bénéfice net (perte nette) ajusté (e)» divisé par la «moyenne pondérée du nombre d'actions ordinaires en circulation» pour la période.

Trois mois terminés le
31 décembre
Exercices terminés le
31 décembre
2012 2011 2012 2011
(en milliers de dollars, à l'exception des montants par action)
Bénéfice net pour la période 9 638 37 802 78 424 17 997
Ajustements :
Radiation d'immobilisations corporelles - 175 617 16 451
Rémunération fondée sur des actions 2 017 2 999 9 629 10 779
Perte latente sur placements 5 424 1 604 6 969 10 119
Dévaluation d'actifs disponibles à la vente 10 912 - 12 434 -
Gain sur la prime sur actions accréditives - (3 567 ) - (7 849 )
Charge (recouvrement) d'impôts sur le résultat et d'impôts miniers différés 20 713 (9 976 ) 72 300 (7 000 )
Bénéfice net ajusté 48 704 29 037 180 373 40 497
Moyenne pondérée du nombre d'actions ordinaires en circulation (en milliers) 391 538 385 427 388 577 383 372
Bénéfice net ajusté par action 0,12 0,08 0,46 0,11

Liquidités générées de l'exploitation minière

Les «liquidités générées de l'exploitation minière» sont définies comme étant les «produits» pour une certaine période moins les «Coûts de production» (excluant les éléments hors caisse de la «rémunération fondée sur des actions») et des «redevances». Le «bénéfice d'exploitation minière» résulte des «liquidités générées de l'exploitation minière» moins l'«amortissement» et la «rémunération fondée sur des actions».

(en milliers de dollars) Exercice terminé le
31 décembre 2012
Produits 665 375
Charges d'exploitation minière
Coûts de production(1) (350 844 )
Redevances (8 924 )
Liquidités générées de l'exploitation minière 305 607
Amortissement (62 969 )
Rémunération fondée sur des actions (2 983 )
Bénéfice d'exploitation minière 239 655

(1) Coûts de production, déduction faite des éléments hors caisse de la rémunération fondée sur des actions présentés séparément.

À propos de Corporation Minière Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic au Québec, et demeure activement impliquée en exploration et en développement de projets ailleurs au Canada et en Amérique latine.

M. Luc Lessard, ing., vice-président sénior et chef de l'exploitation d'Osisko, est la personne qualifiée qui a révisé ce communiqué et qui est responsable des données techniques qui y sont présentées, incluant la vérification des données divulguées.

Mise en garde concernant les estimations de ressources minérales

Dans le présent communiqué, les termes ressources mesurées, indiquées et présumées sont utilisés comme des mesures relatives du niveau de confiance dans l'estimation des ressources. Le lecteur est avisé que les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales économiques et que la viabilité économique de ressources qui ne sont pas des réserves minérales n'a pas été démontrée. De plus, les ressources présumées sont considérées trop spéculatives d'un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques. On ne doit pas supposer que des ressources minérales présumées seront éventuellement converties, en tout ou en partie, à une catégorie supérieure. Selon la règlementation canadienne, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de base pour les études de faisabilité ou de préfaisabilité ou les études économiques, à l'exception des études d'évaluation préliminaire tel que défini par le Règlement 43-101. Le lecteur est avisé qu'on ne doit pas supposer que des travaux ultérieurs sur les ressources citées se solderont par des réserves minérales pouvant être exploitées de façon économique.

Pour plus d'information sur le projet Hammond Reef, veuillez consulter le rapport technique intitulé « Technical Report on the Hammond Reef Gold Property Atikokan area, Ontario » daté du 20 décembre 2011. Pour plus d'information sur le projet Canadian Malartic, veuillez consulter le rapport intitulé « Feasibility Study - Canadian Malartic Project (Malartic, Quebec) » daté de décembre 2008. Ces deux rapports sont disponibles sous le profil d'Osisko à : www.sedar.com.

Pour plus d'information sur le projet Upper Beaver, veuillez consulter le rapport technique intitulé « Technical Report on the Upper-Beaver Gold-Copper Project, Ontario, Canada » daté du 9 novembre 2012, lequel est disponible sous le profil de Queenston à : www.sedar.com.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements qu'Osisko prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel » et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant notamment l'achèvement en temps opportun de la période de rodage afin d'atteindre la capacité nominale de 55 000 tonnes par jour, l'amélioration de la productivité de la mine, l'accès à du matériel à plus haute teneur, la réduction des coûts, le résultat positif des travaux d'exploration effectués dans le voisinage des infrastructures de la mine Canadian Malartic, aux projets Hammond Reef et Upper Beaver ou à d'autres propriétés d'Osisko, et la poursuite du développement de son projet Hammond Reef, y compris l'achèvement en temps opportun de l'étude de faisabilité du projet.

Bien qu'Osisko soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que toutes les conditions techniques, économiques et financières seront rencontrées de façon à atteindre les résultats évoqués dans les énoncés prospectifs faisant l'objet de la présente mise en garde, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'accès à des consultants d'expérience, à du personnel de développement minier et de construction, les résultats d'activités d'exploration et de développement, l'expérience limitée d'Osisko en matière de production et d'opérations minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les coûts d'exploitation, l'accès soutenu à des capitaux et du financement et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle d'Osisko et dans le plus récent rapport de gestion déposés sur SEDAR, lesquels fournissent également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Osisko met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. Osisko est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Corporation Minière Osisko
États consolidés des résultats
Pour les trois mois et les exercices terminés les 31 décembre 2012 et 2011
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens, à l'exception des montants par action)
Trois mois terminés Exercices terminés
le 31 décembre le 31 décembre
2012 2011 2012 2011
($) ($) ($) ($)
Produits191 080 128 100 665 375 263 408
Charges d'exploitation minière
Coûts de production(101 239)(74 841)(353 827)(158 886)
Redevances(2 546)(1 933)(8 924)(3 284)
Amortissement(19 198)(11 800)(62 969)(21 786)
Bénéfice d'exploitation minière68 097 39 526 239 655 79 452
Charges générales et administratives(8 411)(6 144)(29 361)(30 707)
Charges d'exploration et de développement corporatif(3 345)(2 651)(11 450)(23 585)
Autres charges- - - (485)
Bénéfice d'exploitation56 341 30 731 198 844 24 675
Produits d'intérêts402 354 1 547 2 318
Charges financières(8 006)(6 910)(30 831)(17 676)
Gain (perte) de change(1 237)1 669 1 923 (1 148)
Quote-part du bénéfice (de la perte) des entreprises associées(85)20 (713)(460)
Autres gains (pertes)(17 064)1 962 (20 046)3 288
Bénéfice avant les impôts sur le résultat et les impôts miniers30,351 27 826 150 724 10 997
Recouvrement (charge) d'impôts sur le résultat et d'impôts miniers(20 713)9 976 (72 300)7 000
Bénéfice net9 638 37 802 78 424 17 997
Bénéfice net par action
De base0,02 0,10 0,20 0,05
Dilué0,02 0,10 0,20 0,05
Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation (en milliers)
De base391 538 385 427 388 577 383 372
Dilué392 719 389 994 390 874 389 933
Corporation Minière Osisko
États consolidés des flux de trésorerie
Pour les trois mois et les exercices terminés les 31 décembre 2012 et 2011
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens)
Trois mois terminés Exercices terminés
le 31 décembre le 31 décembre
2012 2011 2012 2011
($) ($) ($) ($)
Activités d'exploitation
Bénéfice net9 638 37 802 78 424 17 997
Ajustements pour :
Produits d'intérêts(402)(354)(1 547)(2 318)
Rémunération fondée sur des actions2 017 2 999 9 629 10 779
Amortissement19 355 11 973 63 603 22 277
Charges financières8 006 6 910 30 831 17 675
Radiation d'immobilisations corporelles- 175 617 16 451
Gain sur la cession d'immobilisations corporelles520 - 303 -
Perte (gain) de change latente1 106 (1 738)(2 363)1 657
Quote-part de la perte (bénéfice) d'entreprises associées85 (20)713 460
Perte nette (gain net) sur la vente d'actifs financiers disponibles à la vente5 034 - 4 432 (5 041)
Perte nette (gain net) sur les actifs financiers à la juste valeur par le biais du résultat net279 1 604 1 824 10 119
Dépréciation d'actifs financiers disponibles à la vente10 912 - 12 434 -
Gain différé - prime sur actions accréditives- (3 567)- (7 849)
Provisions et autres passifs462 825 2 341 1 220
Recouvrement (charge) d'impôts sur le résultat et d'impôts miniers20 713 (9 976)72 300 (7 000)
Autres perte (gains) hors caisse- - 152 (639)
77 725 46 633 273 693 75 788
Variation des éléments hors caisse du fonds de roulement(20 710)(6 973)(26 911)9 912
Flux de trésorerie nets liés aux activités d'exploitation57 015 39 660 246 782 85 700
Activités d'investissement
Diminution nette des placements temporaires- - - 17 068
Diminution (augmentation) nette de la trésorerie affectée(4 301)(20 629)448 (18 985)
Acquisition de placements(42 329)(1 500)(53 279)(13 783)
Produit de la cession de placements- - 1 838 12 038
Immobilisations corporelles, déduction faite des crédits gouvernementaux(39 336)(59 533)(228 840)(356 787)
Produit de la cession d'immobilisations corporelles324 - 324 -
Liquidités provenant d'une acquisition d'actifs40 513 - 40 513 -
Intérêts reçus366 356 1 393 2 525
Flux de trésorerie nets liés aux activités d'investissement(44 763)(81 306)(237 603)(357 924)
Activités de financement
Dette à long terme14 651 - 14 651 -
Frais d'émission de dette(146)(5)(262)(640)
Remboursements de la dette à long terme(1 250)(1 250)(5 000)(3 333)
Paiements liés à un contrat de location-financement(6 088)(4 596)(22 790)(8 419)
Émission d'actions ordinaires, déduction faite des frais d'émission1 199 701 19 095 39 477
Intérêts versés(5 649)(5 293)(22 314)(12 684)
Flux de trésorerie nets liés aux activités de financement2 717 (10 443)(16 620)14 401
Augmentation (diminution) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie14 969 (52 089)(7 441)(257 823)
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période78 260 152 759 100 670 358 493
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période93 229 100 670 93 229 100 670
Intérêts versés, incluant les intérêts comptabilisés en charges et les intérêts capitalisés5 649 5 293 22 314 17 456
Corporation Minière Osisko
Bilans consolidés
Aux 31 décembre 2012 et 2011
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens)
31 décembre 31 décembre
2012 2011
($) ($)
ACTIF
Actif courant
Trésorerie et équivalents de trésorerie93 229 100 670
Placements temporaires19 357 -
Trésorerie affectée4 563 14 485
Comptes débiteurs32 266 39 419
Effet à recevoir30 000 -
Stocks73 795 47 552
Charges payées d'avance et autres actifs21 274 7 174
274 484 209 300
Actif non courant
Trésorerie affectée38 362 26 878
Participation dans des entreprises associées8 933 1 698
Autres placements16 894 16 041
Immobilisations corporelles2 329 773 1 801 325
Impôts sur le résultat et impôts miniers différés- 14 000
2 668 446 2 069 242
Passif
Passif courant
Comptes créditeurs et frais courus100 931 74 562
Tranche courante de la dette à long terme76 883 86 485
Provisions et autres passifs1 405 824
179 219 161 871
Passif non courant
Dette à long terme260 529 245 139
Provisions et autres passifs18 618 6 038
Impôts sur le résultat et impôts miniers différés60 426 2 126
518 792 415 174
Capitaux propres attribuables aux actionnaires
de Corporation Minière Osisko
Capital-actions2 048 843 1 656 034
Bons de souscription19 311 13 166
Surplus d'apport65 868 55 909
Composante capitaux propres des débentures convertibles8 005 8 005
Cumul des autres éléments du résultat global(1 148)(9 397)
Bénéfices non répartis (déficit)8 775 (69 649)
2 149 654 1 654 068
2 668 446 2 069 242

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    (416) 363-8653
    www.osisko.com

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations aux investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563