Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

14 nov. 2011 19h54 HE

Osisko annonce son plan d'exploitation pour 2012 à Canadian Malartic

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 nov. 2011) - Corporation Minière Osisko (la « Société » ou « Osisko ») (TSX:OSK) (FRANCFORT:EWX) a le plaisir d'annoncer son plan d'exploitation révisé de 2012 pour la mine Canadian Malartic située à Malartic, Québec, tel que présenté dans le tableau ci-dessous.

Faits saillants du plan d'exploitation pour 2012

  • Production d'or prévue entre 610 000 et 670 000 onces

  • Atteinte de la pleine capacité à 55 000 tpj au deuxième trimestre

  • Augmentation de la capacité à 60 000 tpj au troisième trimestre

  • Usinage de minerai à des teneurs variant de 1,11 g/t Au à 1,51 g/t Au, pour une moyenne de 1,29 g/t Au pour l'année

  • Taux de récupération moyen de 85,6 pour cent pour l'année

T1 2012 T2 2012 T3 2012 T4 2012 Total 2012
Stérile extrait (tonnes) 13 748 105 14 840 514 13 556 735 14 184 393 56 329 747
Minerai extrait (tonnes) 7 153 439 7 909 486 9 443 265 8 815 607 33 321 797
Ratio stérile / minerai 2,06 1,88 1,44 1,61 1,69
Total des tonnes extraites 20 901 544 22 750 000 23 000 000 23 000 000 89 651 544
Tonnes extraites par jour 229 687 250 000 250 000 250 000 244 950
Piles à minerai FP* (t) 7 618 935 11 097 336 15 020 600 18 492 206 18 492 206
Minerai usiné (tonnes) 3 018 000 4 550 000 5 520 000 5 520 000 18 608 000
Minerai usiné par jour (tonnes) 33 165 50 000 60 000 60 000 50 842
Teneur d'alimentation (g/t Au) 1,28 1,35 1,26 1,28 1,29
Récupération (pour cent) 87,8 85,3 84,8 85,3 85,6
Onces d'or produites 109 112 168 532 189 810 193 721 661 175
* FP = fin de la période

Les teneurs aurifères d'alimentation indiquées dans le tableau ci-dessus tiennent compte d'une dilution interne de 13 pour cent.

Bien que les modèles d'ingénierie actuels indiquent une production d'environ 661 000 onces d'or au cours de l'année, la direction vise comme objectif une production entre 610 000 et 670 000 onces d'or moyennant des charges décaissées entre 510 $CAN et 575 $CAN.

Sean Roosen, président et chef de la direction, commente le plan d'exploitation 2012 : « Nous sommes heureux de présenter ce plan d'exploitation 2012 au marché. Nous sommes témoins des progrès continus au niveau de l'accroissement de la production à Canadian Malartic et la Société est en bonne position pour amorcer sa première année civile complète de production en 2012. Nous terminerons la période de rodage au deuxième trimestre 2012 avec l'achèvement du circuit de pré-concassage et des activités de pré-décapage. Nous anticipons une forte augmentation du débit de traitement et notre plan prévoit l'extraction et le traitement de matériel à plus haute teneur, deux éléments qui devraient avoir une incidence très positive sur nos charges décaissées et sur notre production d'or. »

M. Luc Lessard, ing., vice-président sénior et chef de l'exploitation d'Osisko, est la personne qualifiée qui a révisé ce communiqué et qui est responsable des données techniques qui y sont présentées, incluant la vérification des données divulguées.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel » et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant notamment l'accroissement du débit de l'usine afin d'atteindre sa capacité nominale à la mine Canadian Malartic, l'installation du circuit de pré-concassage selon l'échéancier prévu, la conformité avec les règlements sur le bruit, l'augmentation de la disponibilité de la flotte minière et l'augmentation de la production. Bien que la Société est d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que l'optimisation diligente de ses opérations présentement en cours à la mine Canadian Malartic sera atteinte et permettra, par conséquent, l'amélioration de la performance de ses opérations, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs.

Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'accès à des consultants et du personnel qualifiés en développement minier, les résultats des activités d'exploration et de mise en valeur, l'expérience limitée de la Société avec les opérations de production et le développement de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les opérations, les cours du marché, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle de la Société et le plus récent rapport de gestion déposés sur SEDAR, lesquels fournissent également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    (416) 363-8653

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations aux investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563
    www.osisko.com