Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

12 mars 2014 07h00 HE

Osisko annonce une mise à jour des réserves à Canadian Malartic

Une baisse de 12% dans l'hypothèse du prix de l'or entraîne une baisse de 2% des réserves

La production d'or pour 2014 est estimée à 525 000 - 575 000 onces

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 12 mars 2014) - Corporation Minière Osisko (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) a le plaisir d'annoncer une mise à jour de l'estimation des réserves et des ressources pour son projet Canadian Malartic, détenu en propriété exclusive. Cette nouvelle estimation, calculée selon un prix de l'or à 1300 $US l'once, combine les réserves et les ressources des deux gisements principaux, Canadian Malartic (CM) et Barnat Sud, ainsi que celles définies dans les gîtes satellites. Cette mise à jour fait état des réserves ainsi que des ressources globales de toutes les catégories, en date du 1er janvier 2014.

Les réserves d'or prouvées et probables dans la fosse s'élèvent maintenant à 9,37 millions (M) d'onces à une teneur moyenne en or après dilution de 1,04 grammes par tonne («g/t Au»), suivant la production totale pour l'année 2013 de 475 277 onces d'or. La production totale en métaux précieux depuis le début des opérations minières en 2011 jusqu'au 31 décembre 2013 s'établit à 1 044 388 onces d'or et 753 776 onces d'argent. Les ressources mesurées et indiquées (M&I) globales s'élèvent à 11,10 M onces d'or, et les ressources présumées globales sont à 1,16 M onces d'or. Les ressources globales en place en début d'année 2014 comprennent les réserves mais excluent la production.

Estimations de réserves dans la fosse modélisés à 1300 $US l'once (scénario de base) avec un seuil de coupure de 0,33 g/t Au

Secteur Tonnes (M) Teneur (g/t) Au (M oz)
Canadian Malartic
Réserves prouvées 45,5 0,85 1,25
Réserves probables 140,0 1,02 4,60
Réserves prouvées et probables 185,5 0,98 5,85
Barnat*
Réserves prouvées 12,1 1,35 0,52
Réserves probables 69,8 1,20 2,70
Réserves prouvées et probables 81,9 1,22 3,22
Gouldie+Jeffrey*
Réserves prouvées 5,88 0,70 0,13
Réserves probables 5,41 0,73 0,13
Réserves prouvées et probables 11,3 0,71 0,26
Minerai entreposé
Réserves prouvées 2,47 0,52 0,04
Réserves probables 0,00 0,00 0,00
Réserves prouvées et probables 2,47 0,52 0,04
TOTAL
Réserves prouvées 65,9 0,92 1,94
Réserves probables 215,3 1,07 7,43
Réserves prouvées et probables 281,2 1,04 9,37
* Barnat et Jeffrey représentent les portions détenues par Osisko

Perspectives pour 2014

Le débit d'usinage devrait se stabiliser à approximativement 55 000 tonnes par jour («tpj») en 2014 avec l'achèvement des programmes d'optimisation présentement en cours. Ceci, combiné avec la contribution croissante de matériel à plus haute teneur en provenance du mur nord maintenant accessible, laisse prévoir que la production d'or pour l'année en cours augmentera à 525 000 - 575 000 onces (une augmentation de 11% - 21% par rapport à la production record de 475 277 onces d'or en 2013).

Sean Roosen, président et chef de la direction, a déclaré : « Nous sommes très heureux des résultats de cette mise à jour de l'estimation des ressources. En utilisant un prix de l'or inférieur de 12 % (1300 $US versus 1475 $US l'once), l'écart net avec l'estimation de 2013 de 10,1 millions d'onces n'est que de 235 000 onces en moins (2 %), en tenant compte de la production de 2013 (avant la récupération). Nous avons toujours soutenu que Canadian Malartic est un gisement de calibre mondial supérieur, et ces chiffres démontrent une fois de plus la justesse de notre opinion. Même dans un contexte plus difficile pour le prix de l'or, la mine a maintenu sa forte vigueur économique. Le rapprochement moyen de la mine depuis le début de la production a été de plus de 2 % avec le modèle des réserves, démontrant une fois de plus que les réserves à Canadian Malartic demeurent très robustes.»

Commentant les perspectives pour l'année 2014, M. Roosen a poursuivi : «La production de la mine Canadian Malartic poursuit sa courbe ascendante avec l'augmentation des teneurs et des débits d'usinage associée à la diminution des coûts. Nous avons établi une suite de records, mensuels, trimestriels et annuels, en ce qui a trait au débit d'usinage, à la production d'or et à la diminution des coûts. Avec notre prévision de production d'or de 525 000 - 575 000 onces pour 2014, nous anticipons une autre année record qui devrait être très profitable pour nos actionnaires.»

Pour les besoins de l'estimation des réserves, le tracé de fosse optimisé par logiciel Whittle a été utilisé comme guide pour la conception manuelle de la fosse modélisée, et seules les ressources mesurées et indiquées dans la fosse ont été prises en considération. En raison des restrictions des dépenses d'investissements en 2013, aucune tentative n'a été faite en vue de convertir les ressources hors fosse en réserves additionnelles. Le ratio de décapage dans la fosse principale est estimé à 2,10 et la teneur moyenne après dilution de 1,05 g/t Au est basée sur une dilution calculée de 8 %. Les paramètres d'optimisation comprennent notamment:

Paramètre Unité Valeur
Prix de l'or $US/oz 1300
Redevances % 1,5 à 2,0
Coût d'affinage $US/oz 4,25
Taux de change $CA/$US 1,10
Coût de traitement du minerai $US/t usinée 7,34
Administration $US/t usinée 2,12
Investissements de maintien $US/t usinée 1,28
Coût total du minerai $US/t usinée 10,74
Récupération moyenne CM % 89,1 %
Récupération moyenne Barnat % 90,1 %
Dilution minière % 8 %
Perte minière % 0 %
Seuil de coupure Barnat g/t Au 0,327
Seuil de coupure CM+autres g/t Au 0,263-0,332
Coût d'extraction minière dans le roc $US/t extraite 2,15 à 4,66
Coût par gradin sous-jacent $US/gradin/t extraite 0,029
Coût d'extraction minière dans le mort-terrain $US/t extraite 2,48
Angle de pente maximal Fosse ouest degrés De 45,0 à 55,0
Densité du mort-terrain t/m3 2,0

La sensibilité des réserves prouvées et probables au prix de l'or a été estimée en fonction des tracés de fosse Whittle et des seuils de coupure (la fosse satellite de Jeffrey, qui représente 0,06 % des réserves totales, a été exclue) :

Prix de
l'or ($US)
Seuil de
coupure
(g/t)
Teneur (g/t) Tonnes (M) Oz (M)
1000 $ 0,42 1,18 218,8 8,31
1100 $ 0,39 1,11 249,4 8,92
1200 $ 0,36 1,07 268,1 9,24
1300 $ 0,33 1,04 283,7 9,45
1400 $ 0,31 1,01 301,6 9,79
1500 $ 0,29 0,98 314,5 9,95

Mise à jour de l'estimation des ressources globales

Les ressources mesurées et indiquées (« M&I ») globales s'élèvent à 11,10 millions d'onces d'or à une teneur moyenne avant dilution de 1,06 g/t Au, en plus de 1,16 million d'onces à une teneur moyenne de 0,75 g/t Au dans la catégorie présumée, selon un seuil de coupure de 0,263 à 0,332 g/t Au. Les ressources globales comprennent les réserves présentées ci-dessus mais excluent la production antérieure. Les tableaux ci-dessous résument les estimations de ressources pour chaque gîte :

Mise à jour de l'estimation des ressources globales à Canadian Malartic

Gîte Mesurées Indiquées Seuil de
coupure
(g/t)
Total M&I
Teneur
(g/t)
Tonnes
(M)
Au
(M oz)
Teneur
(g/t)
Tonnes
(M)
Au
(M oz)
Teneur
(g/t)
Tonnes
(M)
Au
(M oz)
CM +
Barnat *
1,01 57,0 1,85 1,10 243,5 8,61 0,33 1,08 300,5 10,46
Gouldie 0,78 7,7 0,19 0,78 12,4 0,31 0,26 0,78 20,1 0,50
Jeffrey * - - - 0,67 6,4 0,14 0,30 0,67 6,4 0,14
Porphyre Ouest - - - - - - - - - -
TOTAL 0,98 64,7 2,04 1,07 262,3 9,06 1,06 327,0 11,10
* Barnat et Jeffrey représentent les portions détenues par Osisko
Gîte Présumées Seuil de
coupure (g/t)
Teneur (g/t) Tonnes (M) Au
(M oz)
CM + Barnat* 0,82 28,4 0,74 0,33
Gouldie 0,66 5,5 0,12 0,26
Jeffrey* 0,90 0,3 0,01 0,30
Porphyre Ouest 0,65 13,9 0,29 0,32
TOTAL 0,75 48,1 1,16
* Barnat et Jeffrey représentent les portions détenues par Osisko

Les paramètres utilisés pour l'estimation des ressources sont détaillés ci-dessous :

  • La base de données comportait un total de 1 030 888 mètres de forage complétés et analysés par Osisko en date de la fin décembre 2013 (forages carottés et RC dans la fosse), selon une grille d'au plus 25 m × 25 mètres, ainsi que 338 927 mètres de forages historiques validés provenant d'une plus grande base de données de forages historiques (Canadian Malartic Mines et Minerais Lac). Tous les résultats d'analyse de carottes NQ ou HQ présentés par Osisko ont été obtenus par pyroanalyse standard sur des fractions de 50 g avec fini AA ou fini gravimétrique aux laboratoires d'ALS Chemex à Val-d'Or, Québec.
  • La base de données comportait également un total de 729 405 résultats d'analyse, avec une moyenne de 1,40 mètre par échantillon pour un total de 1 020 919 mètres analysés.
  • Les estimations ont été effectuées en utilisant le krigeage ordinaire (KO) comme méthode d'interpolation géostatistique, avec des composites analytiques de 5,0 mètres. Les ressources ont aussi été estimées, à des fins de comparaison et de vérification, par interpolation selon la méthode de l'inverse de la distance au carré (ID2), qui a produit des résultats similaires, c'est-à-dire montrant moins de 2 pour cent d'écart au niveau des onces totales et ce, pour tous les seuils de coupure.
  • Les calculs sont basés sur les échantillons d'origine coupés à un maximum de 5 g/t à 70 g/t Au selon le domaine. La réduction apparente de la quantité d'or contenu varie de 0 à 14,5 % selon le domaine. Tous les composites de 5 m ont été calculés en fonction des données d'origine coupées.
  • Toutes les estimations sont basées sur des cellules de base de 20 mètres E par 10 mètres N par 10 mètres de hauteur, et les paramètres d'estimation ont été déterminés par analyse variographique.
  • L'interprétation géologique a permis d'identifier cinquante-et-un domaines différents (seize à Canadian Malartic, quinze à Barnat, huit à Gouldie, cinq à Jeffrey et sept à Porphyre Ouest).
  • Les vides souterrains ont été modélisés à l'aide des plans miniers historiques et ajustés en fonction de la position des intervalles de forage dans les chantiers et les galeries. Le volume des vides dans les chantiers a été augmenté de 1 mètre au pourtour des chantiers pour compenser pour les incertitudes. Certains chantiers ont été investigués en détail durant les activités minières et ont été remodélisés pour remplacer les vides antérieurs. Les vides modélisés ont ensuite été soustraits de l'estimation des ressources. Tous les échantillons situés à l'intérieur des vides modélisés ont aussi été retirés de l'estimation.
  • Les estimations de tonnage dans les secteurs Canadian Malartic et Barnat sont basées sur des densités rocheuses de 2,69 tonnes/mètre cube pour le porphyre, de 2,75 pour les sédiments altérés, et de 2,83 pour les roches ultramafiques altérées. Les densités rocheuses varient entre 2,65 et 2,88 tonnes/mètre cube dans les autres secteurs comme Jeffrey, Gouldie, et Porphyre Ouest.
  • La fosse modélisée selon un prix de l'or à 1300 $US a des dimensions maximales d'environ 3 560 mètres de long par 1 265 mètres de large et une profondeur verticale de 410 mètres.

M. Donald Gervais, géo., directeur des services techniques à Canadian Malartic, et M. Robert Wares, D.Sc., géo., vice-président sénior à l'exploration et au développement des ressources, sont les personnes qualifiées qui ont révisé ce communiqué et qui sont responsables des données techniques qui y sont présentées, y compris la vérification des données divulguées. Tous les résultats d'analyse ont été obtenus aux laboratoires d'ALS Chemex à Val-d'Or, Québec, un laboratoire certifié selon la norme ISO/CEI 17025.

Pour plus d'information sur Canadian Malartic, veuillez consulter à www.osisko.com ou à www.sedar.com le rapport intitulé «Updated resource and reserve estimates for the Canadian Malartic Project Malartic, Quebec", daté du 10 mai 2011 et préparé par Belzile Solutions Inc. et G Mining Services Inc., mis à jour par voie de communiqué de presse du 19 février 2013.

Rejetez l'offre inadéquate de Goldcorp

Tel que précédemment divulgué, le conseil d'administration d'Osisko a recommandé à l'unanimité aux actionnaires d'Osisko de rejeter l'offre hostile de Goldcorp Inc. et de ne pas déposer leurs actions d'Osisko en réponse à l'offre de Goldcorp. Le conseil d'administration d'Osisko a déterminé que l'offre de Goldcorp ne compensait pas de façon adéquate les actionnaires d'Osisko, notamment en ne reconnaissant pas la valeur stratégique de l'actif de calibre mondial d'Osisko, le potentiel de croissance significatif de la mine Canadian Malartic et le risque accru inhérent aux actions ordinaires de Goldcorp. Les détails de la recommandation du conseil d'administration d'Osisko se trouvent dans la Circulaire des administrateurs qui est disponible en ligne à www.osisko.com.

Les actionnaires ayant des questions, ou qui ont déjà déposé leurs actions en réponse à l'offre de Goldcorp et qui désirent révoquer ce dépôt, peuvent communiquer avec notre agent d'information, Laurel Hill Advisor Group de la manière indiquée ci dessous :

Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1 877 452 7184

Banques, courtiers et appels à frais virés : 416 304 2011

Courriel : assistance@laurelhill.com

Mise en garde concernant les estimations de ressources minérales

Dans le présent communiqué, les termes ressources mesurées, indiquées et présumées sont utilisés comme des mesures relatives du niveau de confiance dans l'estimation des ressources. Le lecteur est avisé que les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales économiques et que la viabilité économique de ressources qui ne sont pas des réserves minérales n'a pas été démontrée. De plus, les ressources présumées sont considérées trop spéculatives d'un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques. On ne doit pas supposer que des ressources minérales présumées seront éventuellement converties, en tout ou en partie, à une catégorie supérieure. Selon la règlementation canadienne, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de base pour les études de faisabilité ou de préfaisabilité ou les études économiques, à l'exception des études d'évaluation préliminaire tel que défini par le Règlement 43-101. Le lecteur est avisé qu'on ne doit pas supposer que des travaux ultérieurs sur les ressources citées se solderont par des réserves minérales pouvant être exploitées de façon économique.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des évènements ou des développements qu'Osisko prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel » et d'autres expressions semblables, ou que des évènements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant sans s'y limiter, la stabilisation du taux de production à l'usine, l'achèvement des programmes d'optimisation, la diminution des coûts et l'augmentation de la teneur et de la production d'or, l'anticipation d'une année record et hautement profitable en 2014, le point de vue d'Osisko sur la qualité et le potentiel de son actif Canadian Malartic, ainsi que sur les actions ordinaires de Goldcorp, et que l'exploitation minière des gisements identifiés dans ce communiqué de presse sera entièrement exécutée et générera les valeurs identifiées dans l'estimation ci-dessus.

Bien qu'Osisko soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que toutes les conditions techniques, politiques et financières seront rencontrées de façon à continuer les opérations minières à Canadian Malartic afin de permettre l'extraction complète des réserves minières, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'expérience limitée d'Osisko en matière d'exploitation minière et de production, les risques non assurés, l'évolution de la règlementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les activités minières, les cours du marché, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle et dans le dernier rapport de gestion d'Osisko déposés sur SEDAR, lesquels fournissent également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Osisko met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. Osisko est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président, Développement corporatif
    (416) 363-8653
    www.osisko.com

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations avec les investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563