Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

10 oct. 2012 16h41 HE

Osisko annonce une production trimestrielle record à Canadian Malartic

103 753 onces d'or produites au troisième trimestre

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 10 oct. 2012) - Corporation Minière Osisko (la « Société » ou « Osisko ») (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) a le plaisir d'annoncer un nouveau record de production d'or pour le troisième trimestre, de 103 753 onces d'or pour sa propriété phare, la mine Canadian Malartic. Pour l'année en cours, la mine Canadian Malartic a produit un total de 286 934 onces d'or. Depuis le début des activités d'exploitation en avril 2011, Canadian Malartic a produit un total de 487 072 onces d'or.

Faits saillants des activités d'exploitation au troisième trimestre :

  • Nouveau sommet de production trimestrielle à 103 753 onces d'or
  • Débit d'usinage mensuel record, à 43 073 tonnes par jour civil pour le mois d'août
  • Débit d'usinage quotidien record, à 53 302 tonnes réalisé le 20 septembre
  • Teneur usinée moyenne de 0,97 g/t Au au troisième trimestre
  • Taux de récupération toujours supérieur aux prévisions de l'étude de faisabilité, à 88,7 pour cent

Nouveaux records d'usinage

L'usine a traité en moyenne 40 834 tonnes de minerai par jour civil au cours de la période, pour une augmentation de 14,8 % relativement au débit d'usinage moyen enregistré au deuxième trimestre. L'usine a traité un tonnage record de 53 302 tonnes le 20 septembre 2012.

Débit d'usinage en septembre

Le débit d'usinage au cours du mois de septembre s'est établi à 37 384 tonnes par jour civil en moyenne. Ceci tient compte d'un arrêt complet de près de 5 jours au cours de la période d'entretien de sept jours prévue au calendrier, au cours de laquelle les blindages des concasseurs secondaires, des broyeurs semi-autogène et à boulets et d'autres pièces d'usure ont été remplacées pour la première fois suite à l'incendie survenu en mai. Le débit de traitement au cours du mois de septembre, en tenant compte uniquement des jours d'activité (donc excluant la période d'arrêt), est de 44 861 tonnes par jour en moyenne. Le débit de traitement au cours des deux dernières semaines de septembre (suite à l'achèvement de l'entretien prévu et au redémarrage complet) a atteint une moyenne de 48 155 tonnes par jour, dont six jours où la production a dépassé les 50 000 tonnes par jour.

Aperçu du débit d'usinage en octobre

La capacité du circuit de concassage et de broyage a continué de s'améliorer et se rapproche de la capacité nominale en ce début d'octobre. Le débit de traitement à l'usine dans les huit premiers jours d'octobre s'élève à 50 670 tonnes par jour en moyenne. Un nouveau record de production quotidienne, à 53 374 tonnes, a été établi le 3 octobre.

Ventes d'or

Durant le troisième trimestre, la Société a vendu 95 424 onces d'or à un prix moyen de 1 659 $US (1 646 $CAN), comparativement au prix moyen du marché de 1 652 $US (1 644 $CAN). Durant les trois premiers trimestres, la Société a vendu 283 499 onces d'or à un prix moyen de 1 654 $US (1 657 $CAN), comparativement au prix moyen du marché de 1 652 $US (1 655 $CAN).

Sean Roosen, président et chef de la direction, a commenté les résultats préliminaires d'exploitation du troisième trimestre : « Nous avons eu un troisième trimestre très solide à Canadian Malartic, atteignant un nouveau sommet de production trimestrielle à 103 753 onces d'or. Nous avons conjugué nos efforts pour augmenter nos taux de production moyens par jour, par mois et par trimestre au niveau des circuits de concassage et de broyage, et le travail acharné de notre équipe commence à porter fruit. Nous sommes fiers de pouvoir annoncer de meilleurs débits de traitement opérationnels, et au cours des trois dernières semaines, nous commençons à voir une stabilisation du circuit à plus de 48 000 tonnes par jour, et même à plus de 50 000 tonnes par jour dans les huit premiers jours d'octobre. Les taux de récupération demeurent supérieurs aux prévisions de l'étude de faisabilité, affichant un taux moyen de 88,7 % pour le trimestre. La teneur moyenne au troisième trimestre, à 0,97 g/t Au, est légèrement plus basse que nous l'espérions. Nous sommes présentement en discussion avec le Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) au sujet d'un sautage très technique dans un des secteurs à haute teneur du gisement principal. Ces travaux impliquent environ un million de tonnes de roches et consistent à dynamiter trois piliers de surface en même temps, au-dessus des anciens chantiers ouverts de l'ancienne mine souterraine Canadian Malartic. Le sautage a été conçu de façon à maximiser la sécurité pour nos travailleurs mais présentement, le MDDEFP demande une révision de notre plan. Les discussions ont ralenti nos efforts pour accéder à certaines zones à plus haute teneur et font en sorte que nos activités d'extraction se concentrent dans les secteurs à teneur moyenne ou plus basse. Entretemps, les préparatifs vont bon train pour l'installation du deuxième concasseur à galets vers la fin d'octobre et la mise en service est prévue en novembre. Nous espérons qu'à compter de ce moment, nous pourrons voir nos débits de traitement s'approcher du taux nominal de 55 000 tonnes par jour. »

Conférence téléphonique

La Société prévoit émettre ses résultats financiers du troisième trimestre après la fermeture des marchés le 13 novembre 2012. Osisko tiendra une conférence téléphonique le mercredi 14 novembre à 8 h 00 HNE, pendant laquelle la haute direction commentera les résultats financiers et fera le bilan des activités de la Société. Les personnes intéressées à participer à la conférence téléphonique sont priées de composer le 416-981-9012 (appels locaux de Toronto et internationaux), ou le 1-800-909-4792 (sans frais en Amérique du Nord). Un téléphoniste redirigera les participants à la conférence téléphonique.

À propos de Corporation Minière Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic au Québec et poursuit ses activités d'exploration sur diverses propriétés, dont le projet aurifère Hammond Reef dans le nord de l'Ontario.

M. Luc Lessard, ing., vice-président principal et chef de l'exploitation d'Osisko, est la personne qualifiée qui a révisé ce communiqué et qui est responsable des données techniques qui y sont présentées, incluant la vérification des données divulguées.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel » et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant notamment l'amélioration continue de la production, la préparation et l'installation du deuxième concasseur à galets suite à l'obtention du permis d'installation, et la possibilité d'accéder à certaines zones à haute teneur suivant l'exécution du sautage très technique qui fait présentement l'objet de discussions avec le MDDEFP. Bien que la Société est d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que l'optimisation diligente de ses opérations présentement en cours à la mine et à l'usine Canadian Malartic sera atteinte en temps opportun et permettra, par conséquent, d'améliorer son rendement opérationnel jusqu'à la capacité nominale, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs.

Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'accès à des consultants d'expérience, à du personnel de développement minier, les résultats d'activités d'exploration et de développement, l'expérience limitée de la Société avec les activités de production et le développement de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les coûts d'exploitation, l'accès soutenu à des capitaux et du financement et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle et le plus récent rapport de gestion de la Société déposés sur SEDAR, lesquels fournissent également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    Tél. : (416) 363-8653
    www.osisko.com

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations aux investisseurs
    Tél. : (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563