Minière Osisko inc.
TSX : OSK

Minière Osisko inc.

16 août 2016 08h15 HE

Osisko conclut une entente d'option sur un portefeuille de propriétés à la Baie James

Fait l'acquisition de l'équipe d'exploration Osisko Baie James

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 16 août 2016) - Minière Osisko inc. (TSX:OSK)(« Minière Osisko » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer qu'elle a conclu une lettre d'entente avec Redevances Aurifères Osisko Ltée (« Redevances Osisko ») afin d'acquérir 100 % de sa participation sur son portefeuille de propriétés d'exploration détenues à la Baie James et à la Fosse du Labrador, au Québec. Selon les termes de l'entente (l' « entente »), une option sur le portefeuille d'exploration de haut calibre basé au Québec sera octroyée à Minière Osisko en retour de dépenses d'exploration effectuées sur une période déterminée. Minière Osisko bénéficiera des années d'expertise allouées à ces projets par l'équipe d'exploration de Mines Virginia (société acquise par Redevances Osisko en 2015) et sera en mesure de poursuivre des programmes de forage importants par l'intégration de cette équipe dans Minière Osisko.

Minière Osisko peut acquérir 50 % de la participation de Redevances Osisko en effectuant des dépenses totalisant 19,2 millions de dollars, et 100 % de sa participation en effectuant des investissements totaux de 32 millions de dollars sur une période de sept (7) années. Redevances Osisko conservera une redevance escalatoire de 1 % jusqu'à un maximum de 3,5 % sur les propriétés, sous certaines conditions à être négociées, et comprises dans l'entente entre les parties, avant la finalisation de la transaction. Les nouvelles propriétés acquises par Minière Osisko dans la région concernée durant les sept années de l'entente seront également assujetties à l'entente. Redevances Osisko s'engage à ne participer à aucune activité d'exploration et s'engagera à ne pas faire concurrence à Minière Osisko dans les régions concernées par l'entente, à l'exception de la poursuite des activités sur son projet de cuivre-zinc Coulon détenu par Redevances Osisko et d'autres actionnaires institutionnels québécois.

John Burzynski, chef de la direction et président de Minière Osisko, a commenté : « Nous sommes très heureux de pouvoir annoncer l'entente d'aujourd'hui avec Redevances Aurifères Osisko. Selon les termes de l'entente, Minière Osisko a l'option d'acquérir 100 % des intérêts de Redevances Osisko sur son portefeuille de la Baie James, un groupe de 32 projets s'étendant sur 447 000 hectares dans la région prolifique de la Baie James, au Québec, en retour d'un engagement en exploration sur sept ans. Ce portefeuille de propriétés a été développé au cours de nombreuses années de travaux menés par le groupe Osisko Exploration Baie James (anciennement le groupe d'exploration de Mines Virginia) et, selon l'entente, Minière Osisko va intégrer l'équipe d'Osisko Exploration Baie James dans la Société. La transaction n'implique aucune dilution des actions ou paiements en espèces de Minière Osisko et procure un vaste territoire d'exploration complémentaire aux programmes de forage en cours de Minière Osisko sur nos gisements importants au Québec et en Ontario. Minière Osisko va également procéder à l'acquisition de la base de données historiques de Mines Virginia, laquelle a été bâtie sur plus de 20 ans grâce à de l'exploration couronnée de succès dans les régions de la Baie James et de la fosse du Labrador. Le groupe Osisko, issu des équipes des anciennes sociétés Corporation Minière Osisko et Mines Virginia, a connu une histoire couronnée de succès pour la découverte d'or par l'exploration, incluant deux découvertes significatives qui sont aujourd'hui deux des mines les plus importantes et modernes au Québec, les mines Canadian Malartic et Éléonore. Nous espérons et envisageons que la transaction d'aujourd'hui fournira de nouvelles opportunités à Minière Osisko de faire de nouvelles découvertes d'importance au Québec. »

La finalisation de cette transaction est assujettie à la négociation et à l'exécution de la documentation finale, et à l'obtention des approbations des autorités réglementaires, incluant l'approbation du TSX. La transaction doit être effective le 1er octobre 2016.

En raison du fait que Redevances Osisko est un initié et une société associée de Minière Osisko, cette transaction est considérée comme une « transaction entre partie liées », telle que définie par le Règlement 61-101 sur les mesures de protection des porteurs minoritaires lors d'opérations particulières (« Règlement 61-101 »). Minière Osisko envisage de se prévaloir de la dispense de l'obligation d'évaluation du Règlement 61-101 contenue dans la section 5.5 (a) et des obligations d'approbation des porteurs minoritaires en vertu de la section 5.7 (a), en raison du fait que la juste valeur marchande et de la considération pour la transaction n'excèdent pas 25 % de la capitalisation boursière de Minière Osisko. La décision de procéder à la transaction a été approuvée par les administrateurs de Minière Osisko qui n'ont pas de participation dans Redevances Osisko.

Exercice de l'option

En lien avec la finalisation des transactions décrites précédemment, Minière Osisko est consciente que Redevances Osisko entend exercer son option (négociée le 30 juin 2015) sur les propriétés détenues par Minière Osisko en date du 25 août 2015, en payant 5 millions de dollars. Selon les termes de cette entente, Osisko recevra une redevance de 1 % sur la propriété Windfall et l'ensemble de la propriété Urban Barry de Minière Osisko pour une contrepartie en espèce de 5 millions de dollars, s'ajoutant à son investissement par prise de participation de 17,8 % en août 2015.

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d'exploration minière axée sur l'acquisition, l'exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d'Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu'une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans le secteur avoisinant d'Urban-Barry (82 400 hectares), en plus d'une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l'Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l'Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l'ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord de l'Ontario. Osisko est bien financée puisqu'elle dispose d'environ 50 millions de dollars en trésorerie et en équivalents de trésorerie, et approximativement 60 millions de dollars en titres négociables.

Mise en garde à l'égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations et les projections en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur les transactions en cours, la minéralisation potentielle, la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d'une façon économique, la capacité de réaliser toute activité d'exploration proposée et les résultats de ces activités, la continuité ou l'extension de toute minéralisation, ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n'est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l'égard de prévisions, d'attentes, d'opinions, de plans, de projections, d'objectifs, d'hypothèses, d'événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s'attend » ou « ne s'attend pas », « est prévu », « anticipe » ou « n'anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d'avis », « a l'intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n'est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d'identifier des renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d'Osisko au moment où elles ont été formulées, impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d'Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques se rapportant à la participation de la Société dans des propriétés ;
la capacité d'Osisko à obtenir les approbations réglementaires, à compléter la documentation finale et à compléter des transactions selon les termes annoncés, la capacité d'Osisko de réaliser d'autres activités d'exploration incluant du forage ; les résultats des activités d'exploration ; les risques liés aux activités minières ; la conjoncture économique mondiale ; les prix des métaux ; la dilution ; les risques environnementaux ; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l'avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu'il pourrait y avoir d'autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu'anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n'assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n'entreprend et n'assume aucune obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

Renseignements

  • John Burzynski
    Président et chef de la direction
    (416) 363-8653