Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

02 avr. 2014 11h33 HE

Osisko confirme la cible souterraine à tonnage en vrac Odyssey à Canadian Malartic

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 2 avril 2014) - Corporation Minière Osisko (« Osisko »)(TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) a le plaisir d'annoncer que la compilation détaillée des résultats sur la cible Odyssey a permis de définir un potentiel pour un grand gisement souterrain exploitable en vrac. La cible Odyssey est située à environ 700 mètres à l'est de la zone Jeffrey, le long de la faille de Cadillac-Larder Lake (FCLL), et se trouve à environ 4,5 kilomètres du complexe d'usinage de Canadian Malartic.

Suite à la divulgation initiale dans le communiqué du 7 février 2014, Odyssey comporte deux zones (« Odyssey Nord » et « Odyssey Sud »), situées à des profondeurs verticales de 400 à 1000 mètres le long des bordures nord et sud respectivement d'une intrusion porphyrique subverticale de 200 à 300 mètres d'épaisseur, similaire au porphyre Canadian Malartic. Le tableau suivant résume les résultats de forage historiques obtenus dans les zones Odyssey (initialement découvertes dans les forages de Lac Minerals en 1988-1990) ainsi que les résultats des récents sondages forés par Osisko (ODY11-2404 et ODY14-2480) :

Sondage Zone De (m) À (m) Longueur (m) Au g/t
EM90-21 Sud 543,5 564,8 21,3 2,75
et 633,4 671,5 38,1 3,03
EM90-23A Sud 487,1 529,7 42,6 2,53
ODY14-2480 Sud 545,0 587,7 42,7 2,50
EM90-25 Sud 479,8 500,5 20,7 2,29
ODY11-2404 Sud 928,0 935,5 7,50 7,19
EM90-21 Nord 1128,7 1198,8 70,1 2,12
EM90-23A Nord 985,4 1037,2 51,8 1,83
EM90-27 Nord 822,4 835,7 13,3 2,49
EM88-17 (centre) 782,4 807,1 24,7 1,90
et 863,2 877,2 14,0 6,45

Le sondage ODY14-2480 a recoupé la zone Odyssey Sud à moins de 5 mètres du forage EM90-23A et a recoupé une intersection aurifère similaire, confirmant ainsi les résultats historiques de Lac Minerals. Les sondages ODY11-2404 et ODY14-2480 seront approfondis afin de traverser l'intrusif porphyrique et de recouper la zone Odyssey Nord le long de la bordure nord du porphyre. Le sondage EM88-17 est un sondage vertical historique qui avait recoupé de la minéralisation près du centre de l'intrusif porphyrique, suggérant un potentiel pour d'autres zones aurifères à l'intérieur du porphyre.

Les intersections de forage dans la zone Odyssey Sud couvrent une profondeur verticale de 400 mètres et une étendue latérale de 150 mètres. La géométrie et l'épaisseur réelle de cette zone sont présentement indéterminées. Les trois intersections de forage dans la zone Odyssey Nord couvrent une profondeur verticale de 350 mètres et une étendue latérale de 400 mètres. La géologie suggère une zone tabulaire au contact entre le porphyre et les volcanites, fortement inclinée vers le sud avec une épaisseur réelle entre 10 et 60 mètres. La minéralisation dans les deux zones Odyssey se compose de stockwerks de veines de quartz-pyrite dans des roches porphyriques avec altération potassique, semblable à ce que l'on observe dans le gisement Barnat Sud plus à l'ouest.

Les zones Odyssey sont intéressantes dans une perspective d'exploitation souterraine en vrac, puisque le coût d'extraction minière dans les zones de minéralisation plus épaisses (minimum de 20 mètres d'épaisseur) a considérablement diminué à bon nombre de mines au cours des dernières années, permettant ainsi d'exploiter du minerai à plus basse teneur comme à la mine Goldex près de Val-d'Or, où Agnico-Eagle rapportait au T4 2013 des teneurs moyennes de 1,35 g/t Au.

Deux foreuses sont présentement mobilisées sur les zones Odyssey. L'objectif consiste à définir les dimensions globales et la géométrie des deux zones jusqu'à une profondeur verticale d'environ 1 300 mètres. Pour la zone Odyssey Nord en particulier, la cible est un corps tabulaire minéralisé de 450 mètres d'étendue latérale par 600 mètres de profondeur verticale avec une épaisseur réelle moyenne de 40 mètres, à une teneur moyenne entre 2,0 et 2,5 g/t or.

Les résultats d'analyse historiques présentés ci-dessus sont considérés fiables mais aucun détail n'est disponible sur les procédures analytiques et les protocoles d'AQ/CQ. Tous les résultats d'analyse de carottes de forage d'Osisko présentés ci-dessus ont été obtenus par pyroanalyse standard sur des fractions de 50 g de carottes fendues de calibre NQ, avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique, aux laboratoires d'ALS Chemex à Val-d'Or (Québec), un laboratoire certifié selon la norme ISO/CEI 17025. Les moyennes pondérées présentées ont été calculées en utilisant une valeur minimale de 1,0 g/t Au sur des intervalles successifs avec une dilution interne permise de 5 mètres contigus maximum. Une teneur de coupure supérieure de 20 g/t Au a été appliquée. Les intervalles de carottes non récupérées, qui représentent moins de 0,5 % des intervalles présentés dans les intersections minéralisées, étaient tous de moins de 1 mètre de longueur et ont été intégrés en utilisant la teneur moyenne des intervalles adjacents au-dessus et en-dessous dans tous les calculs de moyennes pondérées. Osisko applique des mesures d'AQ-CQ strictes conformes aux normes de l'industrie et aux exigences règlementaires en matière de présentation des données. M. Robert Wares, D.Sc., géo. et vice-président principal à l'exploration et au développement des ressources d'Osisko, est la personne qualifiée qui a révisé le présent communiqué et qui est responsable des données techniques qui y sont présentées, incluant la vérification des données divulguées.

Rejetez l'offre inadéquate de Goldcorp

Tel que précédemment divulgué, le conseil d'administration d'Osisko a recommandé à l'unanimité aux actionnaires d'Osisko de rejeter l'offre hostile de Goldcorp Inc. et de ne pas déposer leurs actions d'Osisko en réponse à l'offre de Goldcorp. Le conseil d'administration d'Osisko a déterminé que l'offre de Goldcorp ne compensait pas de façon adéquate les actionnaires d'Osisko, notamment en ne reconnaissant pas la valeur stratégique de l'actif de calibre mondial d'Osisko, le potentiel de croissance significatif de la mine Canadian Malartic et le risque accru inhérent aux actions ordinaires de Goldcorp. Les détails de la recommandation du conseil d'administration d'Osisko se trouvent dans la Circulaire des administrateurs qui est disponible en ligne à www.osisko.com.

Les actionnaires ayant des questions, ou qui ont déjà déposé leurs actions en réponse à l'offre de Goldcorp et qui désirent révoquer ce dépôt, peuvent communiquer avec notre agent d'information, Laurel Hill Advisory Group de la manière indiquée ci-dessous :

Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1 877 452 7184

Banques, courtiers et appels à frais virés : 416 304 2011

Courriel : assistance@laurelhill.com

À propos de Corporation Minière Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic (Québec) et poursuit ses activités d'exploration et de définition de ressources sur diverses propriétés, notamment en Ontario et au Mexique.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des évènements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel », « échéancier » et d'autres expressions semblables, ou que des évènements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant sans s'y limiter, l'existence d'un autre gros gisement souterrain exploitable en vrac sur la propriété Canadian Malartic, la poursuite et la réussite des activités d'exploration ou de mise en valeur des projets, et l'opinion de la Société quant à la qualité et au potentiel de son actif Canadian Malartic et des actions ordinaires de Goldcorp. Bien que la Société soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter que la mise en valeur des projets se matérialisera, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'expérience limitée de la Société en matière d'exploitation et de mise en valeur de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la règlementation ou les sanctions, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les activités minières, les cours du marché, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle de la Société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés.

La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président, Développement corporatif
    (416) 363-8653

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations avec les investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563
    www.osisko.com