Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

12 mars 2012 19h30 HE

Osisko effectue la mise en service de la première moitié du circuit de concassage secondaire

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 12 mars 2012) - Corporation Minière Osisko (« Osisko » ou la «Société ») (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) a le plaisir d'annoncer que la construction et l'installation du premier des deux concasseurs à cône du circuit de concassage secondaire ont été complétées avec succès.

La mise en service du premier concasseur du circuit de concassage secondaire est maintenant en cours. L'ajout du deuxième concasseur au circuit de concassage secondaire sera fait dès son arrivée sur le site qui est toujours prévue en juin prochain, selon l'échéancier établi. Un arrêt planifié d'entretien de l'usine a également eu lieu vendredi dernier afin de procéder au remplacement du blindage du broyeur semi-autogène. L'usine et le nouveau circuit de concassage secondaire ont été démarrés et sont en rodage afin d'atteindre la cadence visée de 50 000 tonnes par jour, pendant que les protocoles standards de tests de démarrage du manufacturier sont en voie d'être complétés.

Sean Roosen, président et chef de la direction d'Osisko, a déclaré : « L'ajout du nouveau concasseur à cône devrait nous permettre de compléter le rodage et d'atteindre 50 00 tonnes par jour à l'usine Canadian Malartic qui possède une capacité nominale de 55 000 tonnes par jour. La construction et la mise en service se sont très bien déroulées en raison du temps doux qui a prévalu pendant l'hiver sur le site. Nous voulons féliciter toute l'équipe, incluant les travailleurs d'Osisko et les entrepreneurs, pour avoir achevé la construction et la mise en service plus tôt que prévu et sans aucun accident avec arrêt de travail.»

À propos de Corporation Minière Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic, au Québec, et poursuit ses activités d'exploration sur diverses propriétés, dont le projet aurifère Hammond Reef dans le nord de l'Ontario. M. Luc Lessard, ing., vice-président sénior et chef de l'exploitation d'Osisko, est la personne qualifiée qui a révisé ce communiqué et qui est responsable des données techniques qui y sont présentées, incluant la vérification des données divulguées.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel » et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant notamment la réussite du rodage de l'usine et du nouveau circuit de concassage secondaire pour atteindre la capacité visée, l'installation du deuxième concasseur du circuit de concassage secondaire selon l'échéancier prévu et l'accroissement du débit de l'usine afin d'atteindre sa capacité nominale à la Mine Canadian Malartic en conformité avec les réglementations en matière de bruits. Bien que la Société est d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que l'optimisation diligente de ses opérations présentement en cours sera atteinte et permettra, par conséquent, l'amélioration de la performance de ses opérations, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs.

Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment prix de l'or, l'accès à des consultants d'expérience, à du personnel de développement minier, les résultats d'activités d'exploration et de développement, l'expérience limitée de la Société avec les opérations de production et le développement de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation ou les sanctions, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les coûts d'exploitation, l'accès soutenu à des capitaux et du financement et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle de la Société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    (416) 363-8653
    www.osisko.com

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations aux investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563