Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

04 févr. 2014 18h58 HE

Osisko fait une mise à jour corporative

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 4 fév. 2014) - Corporation Minière Osisko (« Osisko » ou la « Société ») (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) rend compte des développements d'aujourd'hui concernant la poursuite judiciaire (la « poursuite ») qu'elle a intentée contre Goldcorp Inc. (« Goldcorp ») en Cour supérieure du Québec, le 29 janvier 2014, en réponse à l'offre publique d'achat hostile de Goldcorp datée du 14 janvier 2014 (l'« offre hostile »).

Selon la poursuite, Osisko allègue qu'en faisant son offre publique d'achat hostile, Goldcorp a fait un usage inapproprié de renseignements confidentiels et qu'elle a par ailleurs agi d'une manière non permise par l'entente de confidentialité intervenue entre les parties (l'« entente de confidentialité »). Osisko allègue également que Goldcorp, avant la présentation de l'offre hostile, a agi de mauvaise foi et contrairement à la loi applicable. Dans la poursuite, Osisko demande une ordonnance visant à interdire la poursuite de l'offre hostile et tout comportement futur de la part de Goldcorp qui, selon les allégations d'Osisko, viole l'entente de confidentialité.

La Cour supérieure du Québec a tenu une audience aujourd'hui afin d'établir le calendrier des prochaines étapes de la poursuite. La Cour a fixé un échéancier selon lequel le bien-fondé des allégations d'Osisko à l'encontre de Goldcorp sera déterminé à l'issue d'un procès qui se déroulera à Montréal du 3 au 5 mars 2014. Dans le cadre de l'établissement de l'échéancier du procès, Goldcorp s'est engagée à ne pas faire de demande, avant le 6 mars 2014, auprès du Bureau de décision et de révision afin d'obtenir une ordonnance de cessation des opérations du régime de droits des actionnaires d'Osisko. Ce dernier a été approuvé par les actionnaires d'Osisko en 2013 avec le soutien de plus de 97% du vote des actionnaires. Goldcorp s'est également engagée à ne pas prendre livraison ni à payer les actions d'Osisko déposées dans le cadre de l'offre hostile avant que jugement au mérite n'ait été rendu par le tribunal.

L'expiration de l'offre hostile est présentement prévue le 19 février 2014. Comme mentionné précédemment, notamment dans la récente Circulaire des administrateurs, le conseil d'administration d'Osisko croit que l'offre hostile est opportuniste et insuffisante sur le plan financier et qu'elle menace de priver les actionnaires d'Osisko d'une contrepartie adéquate pour leurs actions. À cet effet, le conseil d'administration de la Société a recommandé à l'unanimité aux actionnaires d'Osisko de REJETER l'offre hostile et de NE PAS DÉPOSER leurs actions d'Osisko en réponse à l'offre hostile.

Le conseil d'administration de la Société travaille activement à évaluer diverses solutions visant à maximiser la valeur, dans le meilleur intérêt d'Osisko, des actionnaires d'Osisko et des autres parties prenantes.

À propos de Corporation Minière Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic, au Québec, et poursuit ses activités d'exploration sur diverses propriétés en Ontario et au Mexique.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans le présent communiqué peuvent être réputées des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans le présent communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des évènements ou des développements qu'Osisko prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « allègue », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel », « échéancier » et d'autres expressions semblables, ou se rapportent à des évènements ou des conditions qui « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, notamment, à l'égard de la valeur des actifs d'Osisko et de Goldcorp; le prix de l'or et d'autres métaux; la concurrence dans le secteur minier; la conjoncture économique générale, les modifications à la législation, aux règles et aux règlements applicables à Osisko et à Goldcorp, le fait qu'Osisko gagne ou perde sa poursuite judiciaire au Québec contre Goldcorp et qu'une solution supérieure à l'offre hostile se présente. Bien qu'Osisko soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que toutes les conditions techniques, économiques et financières seront rencontrées de façon à atteindre les résultats évoqués dans les énoncés prospectifs faisant l'objet de la présente mise en garde, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs.

Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment l'incertitude de l'issue des procédures judiciaires, le prix de l'or, l'accès à des consultants, à du personnel de développement minier et de construction, les résultats d'activités d'exploration et de développement, l'expérience limitée d'Osisko en matière de production et d'opérations minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les coûts d'exploitation, l'accès soutenu à des capitaux et du financement et la conjoncture économique et du marché en général et la disponibilité de solutions de rechange. Plusieurs de ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle d'Osisko et dans le plus récent rapport de gestion d'Osisko déposés sur SEDAR, qui présentent également des hypothèses générales additionnelles relativement à ces énoncés. Osisko met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. Osisko est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    (416) 363-8653
    www.osisko.com

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations aux investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563