Minière Osisko Inc.
TSX : OSK

Minière Osisko Inc.

05 oct. 2016 09h00 HE

Osisko nomme de nouveaux dirigeants

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 5 oct. 2016) - Minière Osisko inc. (TSX:OSK)(« Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer la nomination de trois nouveaux dirigeants. M. Robert Wares a été nommé vice-président à la direction, Exploration et développement des ressources; M. Mathieu Savard, vice-président, Exploration au Québec; et Mme Alexandra Drapack, vice-présidente, Services environnementaux et développement durable.

Robert Wares, géo., vice-président à la direction, Exploration et développement des ressources

M. Wares est un géologue professionnel qui compte plus de 35 ans d'expérience en exploration minérale, en recherche et en développement de ressources. L'expérience et les capacités de M. Wares couvrent de nombreux aspects de l'industrie de l'exploration et de l'exploitation minière, principalement dans le secteur des métaux de base et précieux. Cofondateur de Corporation Minière Osisko, il est directement responsable de la découverte du gisement aurifère à fort tonnage de Canadian Malartic, qui a par la suite été développé par Corporation Minière Osisko pour devenir l'un des plus grands producteurs d'or au Canada. M. Wares a été président d'Exploration Osisko de 1998 à 2006, vice-président à la direction, Exploration et développement des ressources de 2006 à 2012, puis géologue en chef de Corporation minière Osisko et de Redevances Aurifères Osisko ltée de 2012 à 2016. En plus d'être l'actuel président de l'Ordre des géologues du Québec, M. Wares siège également au conseil d'administration d'Arizona Mining, de Bowmore Exploration Ltd et de Komet Resources. Membre de diverses organisations sectorielles et de recherche dans l'industrie minière, il s'est vu décerner un doctorat honorifique en sciences de l'Université McGill ainsi que de nombreux prix de l'industrie. Entre autres, il fut colauréat en 2007 du prix Bill Dennis prospecteur de l'année du PDAC et, avec les autres membres fondateurs d'Osisko, a reçu en 2009 le prix « Mining Men of the Year » du magazine The Northern Miner.

Mathieu Savard, géo., vice-président, Exploration au Québec

Détenteur d'un baccalauréat (B. Sc.) en sciences de la Terre et en géologie économique de l'Université du Québec à Montréal, M. Savard œuvre depuis plus de 17 ans en exploration dans le nord du Québec et au Canada. Avant de se joindre à l'équipe de Minière Osisko, M. Savard était géologue en chef d'Exploration Osisko - Baie-James ltée, et ce, pour l'ensemble de leurs activités au Québec. Au cours des 15 années précédant sa venue au sein du Groupe Osisko, il faisait partie de l'équipe de direction de Mines Virginia et de Mines d'Or Virginia où, en tant que gestionnaire de projet, il a participé au développement du gisement aurifère de classe mondiale Éléonore, dans le nord du Québec, et était de ceux qui ont découvert le gîte Coulon (métaux de base). M. Savard et l'équipe de Virginia ont reçu le prestigieux prix « Prospecteur de l'année » de l'AEMQ en 2004 pour la découverte du gisement d'or Éléonore et du gîte de métaux de base Coulon. Membre de l'Ordre des géologues du Québec, il est un des administrateurs de l'Association de l'exploration minière du Québec (AEMQ) et y agit actuellement à titre de vice-président.

Alexandra Drapack, ing., vice-présidente, Services environnementaux et développement durable

Mme Drapack est une ingénieure professionnelle qui cumule plus de 20 ans d'expérience en gestion de projets miniers, environnementaux et de transport au Canada et aux États-Unis, œuvrant au niveau des opérations, du siège social ou à titre de consultante. Alix est titulaire d'un baccalauréat (B.Sc.A.) en génie minier et traitement minéral de l'University of British Columbia. Elle est aussi titulaire d'une maîtrise en administration des affaires (M.B.A.) de l'Arizona State University, est membre en règle (P. Eng.) des Professional Engineers of Ontario et a obtenu la certification PMP (Project Management Professional). De 2011 à 2014, à titre de directrice du développement durable chez Corporation Minière Osisko, elle a dirigé le processus d'évaluation environnementale combiné au fédéral et au provincial pour le projet Hammond Reef d'Osisko et était responsable des démarches auprès des communautés autochtones, des consultations publiques et des relations gouvernementales. Auparavant, elle a élaboré et mis en œuvre le programme de gestion environnementale chez TransLink, et elle a acquis de l'expérience dans le monde minier, y compris en travaillant comme contremaître de quart à l'usine d'Inco Ltd.
John Burzynski, président et chef de la direction d'Osisko, a déclaré : « Nous sommes très heureux d'accueillir Robert Wares, Mathieu Savard et Alix Drapack au sein de l'équipe de direction de Minière Osisko, trois professionnels très expérimentés de l'industrie minière, y compris une riche expérience auprès du Groupe Osisko. Nos trois nouveaux dirigeants doivent s'attendre à nous épauler dans notre objectif d'intensifier les travaux sur nos propriétés phares Windfall et Urban Barry afin de devenir une société minière intermédiaire de premier plan au Canada. »

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d'exploration minière axée sur l'acquisition, l'exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre Val-d'Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu'une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans le secteur avoisinant d'Urban-Barry (82 400 hectares), en plus d'une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l'Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l'Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l'ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord de l'Ontario. Osisko demeure bien financée puisqu'elle dispose d'environ 50 millions de dollars en trésorerie et en équivalents de trésorerie, ainsi qu'environ 80 millions de dollars en titres négociables.

Mise en garde à l'égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations et les projections en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le potentiel pour de nouvelles zones de minéralisation significative près de l'inventaire de ressources minérales de Windfall; le forage d'exploration et de définition en cours (plus particulièrement dans l'extension vers l'est du gîte et sous l'intrusif de Red Dog); la forte minéralisation de la zone Caribou; l'extension du corridor minéralisé de la zone Caribou; l'agrandissement de la zone FW3; le prolongement du programme de forage de Lac Windfall (y compris le nombre de forage et de mètres de forage); le potentiel de Windfal d'être le gisement qui « consacrera le statut d'exploitant » de la Société; la capacité de l'équipe d'exploration de continuer à recouper de nouvelles extensions et de définir de nouvelles zones minéralisées parallèles; les transactions en cours et toutes les participations et les options de la Société; toute minéralisation potentielle; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d'une façon économique; la capacité de réaliser toute activité de forage ou d'exploration proposée et les résultats de ces activités; la continuité ou l'extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n'est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l'égard de prévisions, d'attentes, d'opinions, de plans, de projections, d'objectifs, d'hypothèses, d'événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s'attend » ou « ne s'attend pas », « est prévu », « anticipe » ou « n'anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d'avis », « a l'intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n'est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d'identifier des renseignements prospectifs.

Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d'Osisko au moment où elles ont été formulées, impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d'Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques se rapportant à la qualité des résultats de forage; la possibilité que les résultats de forage soient indicatifs de la minéralisation réelle; les participations dans des propriétés; notre capacité à obtenir les autorisations requises, à compléter la documentation finale et à réaliser les transactions selon les modalités annoncées; la capacité d'Osisko de réaliser d'autres activités d'exploration incluant du forage; les résultats des activités d'exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l'avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu'il pourrait y avoir d'autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu'anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n'assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n'entreprend et n'assume aucune obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

Renseignements

  • John Burzynski
    Président et chef de la direction
    (416) 363-8653