Minière Osisko inc.
TSX : OSK

Minière Osisko inc.

06 déc. 2016 13h24 HE

Osisko obtient 6,14 g/t au sur 14,4 mètres à Black Dog

Nouvelle découverte à 15 kilomètres au sud-ouest du gîte du Lac Windfall

Résultats incluant 15,6 g/t Au, 93,5 g/t Ag et 3,29 % Cu sur 2,8 m

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 6 déc. 2016) - Minière Osisko inc. (TSX:OSK) (« Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer les premiers résultats de forage sur son projet aurifère Black Dog, entièrement détenu par la Société et situé dans le canton de Barry au Québec. Le projet est situé à 15 kilomètres au sud-ouest du projet phare de la Société, le gîte aurifère du Lac Windfall. Les travaux de forage ciblent des conducteurs géophysiques qui ont été identifiés lors d'un levé électromagnétique (EM) aéroporté réalisé plus tôt cette année par Osisko et qui coïncident avec une anomalie magnétique circulaire d'environ 600 mètres × 800 mètres. Les anomalies géophysiques couvrent une zone d'altération pénétrative et/ou bréchifiée avec quartz-tourmaline-sulfures qui a déjà fait l'objet de forages historiques à faible profondeur.

Le sondage OSK-BD-16-002 a été implanté à 150 mètres à l'est d'une zone d'altération exposée en surface (surnommée « Tourmaline Hill »). Ce nouveau sondage a recoupé des intervalles titrant 6,14 g/t Au et 34,1 g/t Ag sur 14,4 mètres, incluant 15,6 g/t Au et 93,5 g/t Ag sur 2,8 mètres dans une brèche minéralisée avec tourmaline, renfermant 2 à 15 % de pyrite grossière et 10 % de chalcopyrite. Cette intersection fait partie d'un intervalle plus large qui présente des teneurs moyennes de 3,42 g/t Au et 23,2 g/t Ag sur l'ensemble de la longueur recoupée de 32,1 mètres. Les résultats significatifs obtenus dans les deux sondages sont présentés dans le tableau ci-dessous. Le sondage OSK-BD-16-001 a été implanté à 600 mètres au sud-ouest de OSK-BD-16-002 et a recoupé un intervalle titrant 5,76 g/t Au et 34,8 g/t Ag sur 0,9 mètre dans une brèche à tourmaline.

Les travaux de forage se poursuivent et ont pour but de déterminer l'étendue et la continuité de la nouvelle minéralisation découverte à Black Dog.

Des cartes et des sections montrant l'emplacement des sondages OSK-BD-16-001 et -002 sont disponibles pour consultation au : www.osiskomining.com.

Sondage De
(m)
À
(m)
Intervalle
(m)
Au
(g/t)
Ag
(g/t)
Cu
(%)
Zone
OSK-BD-16-001 199,9 200,8 0,9 5,76 34,8 0,71 Black Dog
OSK-BD-16-002 93,2 125,3 32,1 3,42 23,2 0,65 Black Dog
incluant 97,2 111,6 14,4 6,14 34,1 0,95 Black Dog
incluant 97,2 100,0 2,8 15,6 93,5 3,29 Black Dog
Remarques :
(1) Pour tous les résultats de forage, veuillez consulter http://www.osiskomining.com/.
(2) L'épaisseur réelle n'est pas déterminée pour l'instant. Voir la section « Contrôle de la qualité » ci-dessous.

Les résultats d'analyse complets pour les nouveaux sondages sont disponibles pour consultation au : www.osiskomining.com.

Sondage Azimut
(°)
Pendage
(°)
Longueur
(m)
UTM E UTM N
OSK-BD-16-001 330 -56 288 441 704 5 422 936
OSK-BD-16-002 332 -61 196,5 442 131 5 423 313

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Jean-Philippe Desrochers, Ph.D., géo., chef de projet principal sur le projet aurifère du Lac Windfall et le projet aurifère Black Dog et personne qualifiée en vertu du Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

Contrôle de la qualité

D'autres travaux de forage sont planifiés dans le secteur immédiat et devraient permettre de déterminer l'épaisseur réelle. Les résultats d'analyse n'ont pas été coupés, sauf indication contraire. Tous les résultats d'analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique de la roche totale sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes aux laboratoires ALS de Val-d'Or (Québec) ou de Sudbury (Ontario). La méthode d'analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l'échantillon contient de l'or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Tous les échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l'argent, par la méthode Aqua Regia-ICP-AES aux laboratoires ALS. La conception du programme de forage, le programme d'assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l'interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d'AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l'industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d'AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d'échantillons sont expédiés à d'autres laboratoires pour des analyses de vérification.

À propos du projet Black Dog

Le projet Black Dog est situé à environ 90 kilomètres à l'est de la ville de Lebel-sur-Quévillon et à 14 kilomètres au sud-ouest du gîte aurifère du Lac Windfall d'Osisko, le long du même couloir géologique. Trois zones ont été définies dans le cadre des travaux historiques sur la propriété, soit la zone Nubar (qui renferme des ressources de 564 000 tonnes à 6,2 g/t Au, selon des estimations historiques qui n'ont pas été préparées conformément au Règlement 43-10), la zone Tourmaline Hill et la zone Barry-Souart. Ces trois zones se trouvent le long de la même structure géologique, réparties sur une distance latérale de cinq kilomètres. De plus amples détails sont fournis à la section « Divulgation d'estimations historiques » ci-dessous.

Divulgation d'estimations historiques

En 1950, Nubar Mines Ltd a foncé un puits de 44 mètres de profondeur et creusé 135 mètres de galeries et de travers-bancs. Plusieurs programmes d'exploration ont ensuite été réalisés par d'autres sociétés au fil des ans (Glenelm Developers Ltd, Goldmaster Mines Ltd, Shell Canada Ltd, Tut Explorations, Société de développement de la Baie-James (SDBJ) et Oasis Resources Inc.). De 1985 à 1990, Oasis Resources Inc. a complété 152 trous de forage et a préparé une estimation de ressources faisant état de 564 000 tonnes à 6,2 g/t Au. Cette estimation de ressources est de nature historique et n'est pas conforme au Règlement 43-101. Toutefois, l'estimation de ressources pourrait être pertinente puisque la propriété Black Dog suit le même couloir géologique que celui qui encaisse la zone Nubar et, à la connaissance de M. Jean-Philippe Desrochers, la minéralisation à l'intérieur du secteur (et de la région) de l'estimation de ressources initiale n'a pas subi de changement important qui aurait pu affecter les paramètres d'estimation depuis 1985. De nouveaux travaux de forage seraient nécessaires pour vérifier l'estimation de ressources historiques et pour la convertir en estimation de ressources minérales ou de réserves minérales actuelles. Osisko n'est au courant d'aucun rapport technique qui aurait été préparé en lien avec les renseignements techniques et scientifiques présentés dans ce communiqué. Une personne qualifiée (au sens attribué à ce terme dans le Règlement 43-101) n'a pas réalisé de travaux suffisants pour classer les estimations historiques en ressources minérales ou en réserves minérales actuelles. Osisko ne considère pas l'estimation historique comme une estimation de ressources minérales ou de réserves minérales actuelles. Par ailleurs, aucune estimation de ressources minérales n'a été préparée sur la propriété Black Dog récemment.

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d'exploration minière axée sur l'acquisition, l'exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d'Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu'une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans le secteur avoisinant d'Urban-Barry (82 400 hectares), en plus d'une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l'Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l'Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l'ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord de l'Ontario. Osisko demeure bien financée puisqu'elle dispose d'environ 80 millions de dollars en trésorerie et en équivalents de trésorerie, ainsi qu'environ 60 millions de dollars en titres négociables.

Mise en garde à l'égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur les premiers résultats de forage sur le projet aurifère Black Dog; les techniques de forage ciblant des conducteurs géophysiques identifiés lors d'un levé électromagnétique (EM) aéroporté; l'anomalie géophysique/magnétique circulaire; la pertinence de l'estimation des ressources historique pour la zone Nubar, laquelle n'est pas conforme au Règlement 43-101; que des travaux pourraient être effectués par une personne qualifiée (au sens attribué à ce terme dans le Règlement 43-101) en vue de classer l'estimation historique en réserves ou en ressources minérales actuelles; la minéralisation potentielle; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d'une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d'exploration proposée et les résultats de ces activités; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n'est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l'égard de prévisions, d'attentes, d'interprétations, d'opinions, de plans, de projections, d'objectifs, d'hypothèses, d'événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s'attend » ou « ne s'attend pas », « est prévu », « interprété », « de l'avis de la direction », « anticipe » ou « n'anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d'avis », « a l'intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n'est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d'identifier des renseignements prospectifs.

Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d'Osisko au moment où elles ont été formulées, mais impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d'Osisko soient sensiblement différents des résultats estimés ou attendus, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques se rapportant à la possibilité que les activités d'exploration (incluant les résultats de forage) puissent prédire avec exactitude la minéralisation; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d'Osisko de réaliser d'autres activités d'exploration incluant du forage ; les droits de propriété; la capacité d'Osisko d'obtenir les autorisations requises et de réaliser les transactions aux modalités annoncées; les résultats des activités d'exploration ; les risques liés aux activités minières ; la conjoncture économique mondiale ; les prix des métaux ; la dilution ; les risques environnementaux ; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l'avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de valeurs mobilières de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu'il pourrait y avoir d'autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu'anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n'assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n'entreprend et n'assume aucune obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

Renseignements

  • John Burzynski
    Président et chef de la direction
    (416) 363-8653