Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

14 mai 2009 11h48 HE

Osisko publie ses résultats du premier trimestre 2009

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 mai 2009) - Corporation Minière Osisko (la "Société") (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) a le plaisir de communiquer ses résultats financiers du premier trimestre terminé le 31 mars 2009, et de fournir une mise à jour de ses activités.

Suite à la clôture d'un financement par capitaux propres de 403 millions $ en février 2009, la Société a poursuivi le développement de son projet principal, le gisement aurifère Canadian Malartic. Les réserves actuelles sur le projet Canadian Malartic sont évaluées à 6,3 millions d'onces (voir communiqué du 25 novembre 2008).

La Société s'est engagée dans le processus d'audiences publiques tenues par le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement ("BAPE") du Québec, après que son Etude d'impact sur l'environnement ait reçu un avis de recevabilité en janvier 2009. La Société a participé à une série de consultations publiques à Malartic et collabore avec le BAPE et les représentants du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs ("MDDEP") alors que ces derniers complètent leur évaluation du projet. Le BAPE devrait déposer son rapport auprès de la ministre du MDDEP au plus tard le 9 juillet 2009.

La Société a également réalisé d'importants progrès dans le programme de relocalisation, notamment dans la construction de nouvelles infrastructures institutionnelles à Malartic. Le programme de relocalisation des résidences a repris son cours en avril, à la fin de l'hiver, et en date du présent communiqué, 27 résidences supplémentaires avaient été déplacées dans le nouveau quartier de la ville. Rappelons que 60 maisons avaient déjà été relocalisées en 2008.

Les travaux d'ingénierie détaillée ont progressé et atteignent maintenant un taux d'achèvement d'environ 45 %. L'équipe de développement continue ses négociations pour conclure les dernières ententes d'approvisionnement. Les engagements et les dépenses déjà effectués sur le projet s'élèvent à 250 millions $ US. Selon l'Etude de faisabilité de novembre 2008, le budget total du projet est évalué à 789 millions $ US, et le début de la production commerciale est prévu en avril 2011.

Au niveau de l'exploration, la Société a complété 77 185 mètres de forage, principalement sur le gîte Barnat Sud. Un calcul de ressources présumées pour le gîte Barnat Sud a été publié en janvier 2009, et la Société prévoit être en mesure de publier un calcul de ressources mesurées et indiquées pendant le trimestre en cours.

La Société a aussi renforci son équipe de direction avec la nomination de monsieur Sergio Cattalani au poste de Vice-président, Exploration et de monsieur Robert Mailhot au poste de Vice-président, Ressources humaines.

M. Sean Roosen, président et chef de la direction, commente : "Le financement réalisé en février a été un point tournant pour Osisko et a permis à la Société de franchir un pas de géant vers notre objectif, qui est de débuter la production dans un proche avenir. Notre solide situation financière nous permet de poursuivre le développement du projet Canadian Malartic, tout en continuant d'explorer de façon intensive le reste de la propriété pour accroître notre inventaire de réserves et de ressources. Nous sommes en bonne voie d'atteindre notre but, qui est de faire d'Osisko le nouveau producteur d'or intermédiaire de premier plan au Canada."

Au cours du premier trimestre, la Société a réalisé une perte nette de 0,8 million $ (0,00 $ par action) comparativement à un bénéfice net de 4,7 millions $ (0,03 $ par action) pour la période correspondante en 2008. Des frais d'exploitation plus élevés ont été engagés en 2009 alors qu'Osisko se transforme d'une société d'exploration à une société de mise en valeur aurifère de niveau intermédiaire. De plus, la Société a constaté un montant de 2,0 millions $ (2008 - 4,7 millions $) en recouvrement d'impôts futurs suite à la renonciation de dépenses d'exploration au bénéfice des souscripteurs d'un financement accréditif de 12,3 millions $ réalisé en septembre 2008 (2008 - financement accréditif de 25 millions $ en juillet 2007).

Les faits saillants financiers sont résumés dans le tableau ci-dessous (en millions de dollars) :



---------------------------------------------------------------------
Le 31 mars 2009 Le 31 décembre 2008
---------------------------------------------------------------------
Liquidités(1) 449,2 95,7
Fonds de roulement 443,3 92,7
Actif total 705,0 318,2
Avoir des actionnaires 649,2 267,3
---------------------------------------------------------------------

(1) Comprend la trésorerie et les équivalents de trésorerie, les placements
temporaires, l'encaisse affectée et les placements mis en garantie


Les états financiers et le rapport de gestion pour la période terminée le 31 mars 2009 seront déposés sur SEDAR d'ici le 15 mai 2009.

Corporation Minière Osisko développe présentement le gisement aurifère Canadian Malartic et évalue les zones minéralisées adjacentes en vue d'une exploitation minière d'envergure à ciel ouvert et à fort tonnage. La Société est bien financée et dispose d'environ 450 millions $ en liquidités.

Enoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des "énoncés prospectifs". Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l'emploi de mots comme "prévoit", "planifie", "anticipe", "croit", "a l'intention", "estime", "projette", "potentiel" et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions "se produiront", "pourraient" ou "devraient" se produire. Bien que la Société est d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que toutes les conditions techniques, économiques et financières seront rencontrées de façon à ce que le projet Canadian Malartic atteigne le stade de production commerciale, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'accès à du personnel qualifié dans les secteurs du développement minier et du traitement du minerai, les résultats découlant des activités d'exploration et de mise en valeur, l'expérience limitée de la Société en matière d'exploitation et de mise en valeur de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation, les vices de titres, la disponibilité du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les activités minières, les cours du marché, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente Notice annuelle de la Société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes.

Renseignements

  • Corporation Minière Osisko
    John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    514-735-7131
    www.osisko.com
    ou
    Daniel Boase
    Relations avec les investisseurs
    416-742-5600
    Sans frais : 1-866-580-8891