Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

08 sept. 2011 08h00 HE

Osisko recoupe 1,23 g/t Au sur 172 mètres sur l'Extension Barnat

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 8 sept. 2011) - Corporation Minière Osisko (« Osisko ») (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) a le plaisir d'annoncer les résultats du programme de forage effectué au printemps et à l'été 2011 sur les propriétés Canadian Malartic et Malartic CHL, adjacentes à la mine d'or Canadian Malartic, propriété exclusive d'Osisko.

Le programme de forage a été centré sur la zone de l'Extension Barnat (Mammouth) et a permis d'identifier de nouvelles minéralisations à l'intérieur ou juste à l'extérieur du tracé actuel de la fosse modélisée dans la portion orientale du gisement Barnat. Toutes ces intersections minéralisées ont été forées après la publication de la dernière estimation de réserves et de ressources (voir communiqué de presse du 31 mars 2011) et n'ont donc pas été incluses dans l'actuel inventaire aurifère. Les faits saillants des sondages effectués comprennent des intervalles de 172,5 mètres à une teneur moyenne de 1,23 g/t Au, 126,5 mètres à une teneur moyenne de 1,70 g/t Au et 111,5 mètres à une teneur moyenne de 1,24 g/t Au, ainsi que des intersections de plus haute teneur comme 3,2 mètres à une teneur moyenne de 42,05 g/t (non-coupée). Les résultats d'analyse sont résumés dans le tableau ci-dessous:

Sondage Section De (m) À (m) Longueur Au g/t Au g/t
(m) (non coupé) (coupé)
BA11-3999 6150E 103,5 276,0 172,5 1,23
incluant 204,0 204,8 0,8 12,20
BA11-4000 6150E 120,0 246,5 126,5 1,70
BA11-4501 6150E 197,0 293,0 96,0 1,83
BA11-4502 6125E 139,0 235,5 96,5 1,27
BA11-4503 6175E 139,0 264,0 125,0 1,83
BA11-4504 6175E 97,5 152,5 55,0 1,06
BA11-4507 6125E 111,5 150,5 39,0 2,05
BA11-4514 6125E 73,6 105,2 31,6 1,29
BA11-4516 6375E 43,0 154,5 111,5 1,24
BA11-4517 6325E 115,0 151,0 36,0 6,19
incluant 119,3 121,0 1,7 28,50
BA11-4518 6325E 172,4 175,6 3,2 42,05 25,00
et 243,0 300,0 57,0 1,79
BA11-4521 6325E 78,0 111,0 33,0 1,46
CHL11-2374 6500E 83,6 96,8 13,2 0,78 ---
CHL11-2375 6525E 64,7 89,9 25,2 1,67 ---
CHL11-2376 6500E 94,5 105,5 11,0 1,39 ---
CHL11-2377 6500E 84,0 119,3 35,3 1,11
CHL11-2378 6475E 83,3 116,0 32,7 0,99 ---
CHL11-2379 6450E 65,4 82,6 17,2 0,98
CHL11-2380 6450E 88,8 103,3 14,5 1,12 ---
CHL11-2381 6425E 65,5 91,0 25,5 1,50 ---
incluant 76,5 78,0 1,50 10,50 ---

Les sondages de la série BA sont situés sur la propriété Canadian Malartic tandis que les sondages de la série CHL ont été forés sur la propriété Malartic CHL. Les résultats de forage indiquent que la minéralisation de la zone Barnat se prolonge vers l'est, passé la limite est du tracé actuel de la fosse modélisée, en direction de la zone Jeffrey sur la propriété Malartic CHL.

L'estimation de ressources pour la zone Jeffrey, calculée en utilisant les données du programme de forage de définition effectué en 2009-2010, est presque terminée et les résultats seront rendus publics d'ici la fin du troisième trimestre de 2011. Abitibi Royalties Ltd détient un intérêt passif de 30 % dans la propriété Malartic CHL.

Tous les résultats d'analyse de carottes NQ présentés ci-dessus ont été obtenus par pyroanalyse standard sur des fractions de 50 g avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique, aux laboratoires d'ALS Chemex à Val-d'Or, Québec. Les moyennes pondérées présentées ont été calculées en utilisant une valeur minimale de 0,35 g/t Au sur des intervalles successifs de 20 mètres. Les longueurs des intervalles minéralisés de moins de 20 mètres ont été minimisées, et une teneur de coupure supérieure de 30 g/t Au a été appliquée aux échantillons individuels lorsqu'indiqué. Les intervalles qui comportent des analyses individuelles qui sont plus de six fois supérieures à la moyenne de l'intervalle sont présentés séparément. Dans les intervalles minéralisés, les anciennes galeries recoupées et les carottes non récupérées ont été incorporées comme des intervalles stériles.

Osisko applique des mesures d'AQ-CQ strictes conformes aux normes de l'industrie et aux exigences règlementaires en matière de présentation des données. M. Robert Wares, géo. et vice-président directeur d'Osisko est la personne qualifiée qui a révisé le présent communiqué et qui est responsable des données techniques qui y sont présentées, incluant la vérification des données divulguées.

Mise en garde concernant les estimations de ressources minérales

Dans le présent communiqué, les termes ressources mesurées, indiquées et présumées sont utilisés comme des mesures relatives du niveau de confiance dans l'estimation des ressources. Le lecteur est avisé que les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales économiques et que la viabilité économique de ressources qui ne sont pas des réserves minérales n'a pas été démontrée. De plus, les ressources présumées sont considérées trop spéculatives d'un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques. On ne doit pas supposer que des ressources minérales présumées seront éventuellement converties, en tout ou en partie, à une catégorie supérieure. Selon la règlementation canadienne, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de base pour les études de faisabilité ou de préfaisabilité ou les études économiques, à l'exception des études d'évaluation préliminaire tel que défini par le Règlement 43-101. Le lecteur est avisé qu'on ne doit pas supposer que des travaux ultérieurs sur les ressources citées se solderont par des réserves minérales pouvant être exploitées de façon économique.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement être identifiés par l'emploi de mots comme «prévoit», «planifie», «anticipe», «croit, «a l'intention», «estime», «projette», «potentiel», «planifié» et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions «se produiront», «pourraient» ou «devraient» se produire, incluant notamment l'accroissement du débit de l'usine afin d'atteindre sa capacité nominale, l'amélioration de la teneur d'alimentation de l'usine, le maintien du taux de récupération, l'augmentation de la production aurifère et le développement du gisement Barnat. Bien que la Société est d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que l'optimisation diligente de ses opérations présentement en cours sera atteinte et permettra, par conséquent, l'amélioration de la performance de ses opérations, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs.

Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'expérience limitée de la Société avec les opérations de production et le développement de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation ou les sanctions, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les coûts d'exploitation, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente Notice annuelle de la Société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • Corporation Minière Osisko
    John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    (416) 363-8653

    Corporation Minière Osisko
    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations aux investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563
    www.osisko.com