Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

10 mars 2014 11h16 HE

Osisko recoupe 34,7 mètres à 4,57 g/t d'or sur la propriété Pandora

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 10 mars 2014) - Corporation Minière Osisko (la « Société » ou « Osisko ») (TSX:OSK) (FRANCFORT:EWX) a le plaisir d'annoncer les résultats initiaux de la campagne de forage 2014 sur la propriété Pandora, détenue à 100% et située en Abitibi, à environ 17 kilomètres au nord-ouest de la mine Canadian Malartic. Le programme de forage visait à vérifier la présence de minéralisation disséminée de basse teneur pouvant offrir un potentiel de gîte minéralisé à fort volume en profondeur ou en surface dans une portion de la faille Cadillac-Larder Lake (FCLL). Les résultats du programme de sept sondages, totalisant 1 500 mètres, comprennent notamment 45,4 mètres à 1,81 g/t Au (sondage PN14-03), 34,7 mètres à 4,57 g/t Au (sondage PN14-05) et 58,5 mètres à 1,09 g/t Au (sondage PN14-06). Le tableau suivant présente les résultats d'analyse significatifs:

No. Sondage De (m) À (m) Longueur (m) Au g/t
PN14-01 57.9 72,0 14,1 0,90
Et
including
85,5 112,5 27,0 1,02
Et 126,5 132,5 2,50 5,95
PN14-02 98,2 106,2 8,00 1,22
Et 123,0 169,5 46,5 1,21
PN14-03 27,6 73,0 45,4 1,81
PN14-04 138,0 172,5 34,5 1,00
Et 182,9 201,0 18,1 1,86
Et 216,0 226,5 10,5 0,86
PN14-05 94,5 103,5 9,00 0,88
Et 117,0 151,7 34,7 4,57
incluant 136,5 138,0 1,50 19,3
incluant 142,5 144,0 1,50 30,1
PN14-06 16,5 73,5 58,5 1,09
Et 82,5 94,1 11,6 0,84
PN14-07 93,0 100,5 7,50 1,21
Et 130,5 132,0 1,50 8,80

La FCLL recoupe la propriété selon un axe nord-ouest / sud-est sur une distance d'approximativement 2 kilomètres. Cette longueur augmente à 5,5 kilomètres si on inclut la propriété adjacente Wood-Pandora, située à l'ouest et détenue à 50% par Osisko. Toute la minéralisation recoupée en forage consiste en pyrite et arsénopyrite disséminées au sein de métasédiments cisaillés, biotitiques et silicifiés. Le programme de forage a vérifié un segment d'une longueur de 140 mètres de la zone Cadillac-Larder Lake situé près de la partie centre-nord de la propriété. La zone minéralisée est ouverte en profondeur ainsi qu'à l'est et à l'ouest. La zone Cadillac-Larder Lake a une largeur d'environ 100 mètres à cet endroit et comprend une alternance de métasédiments clastiques cisaillés avec des roches ultramafiques serpentinisées.

Les travaux antérieurs sur la propriété avaient adéquatement évalué le potentiel pour une minéralisation filonienne de plus haute teneur mais n'avaient pas retourné de résultats significatifs. Les résultats de la présente campagne préliminaire de forage sont encourageants et indique un potentiel du secteur pour une minéralisation de type disséminée et de fort tonnage, avec des teneurs de 1 à 3 g/t Au, dans des zones cisaillées et minéralisées de 10 à 20 mètres de large de la FCLL. De plus amples compilations des travaux historiques seront complétées selon ce contexte, avant de poursuivre les travaux avec une deuxième phase de forage plus élaborée.

Tous les résultats d'analyse de carottes NQ présentés ci-dessus ont été obtenus par pyroanalyse standard sur des fractions de 50 g avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique, aux laboratoires d'ALS Chemex à Val-d'Or, Québec, un laboratoire certifié selon la norme ISO/CEI 17025. Les moyennes pondérées présentées ont été calculées en utilisant une valeur minimale de 0,35 g/t Au sur des intervalles successifs de 10 mètres avec une dilution interne permise de 10 mètres maximum. Les intersections de moins de 10 mètres à moins de 1 g/t Au n'ont pas été présentées. Les intervalles de carottes non récupérées, qui représentent moins de 0,5 % des intervalles présentés dans les intersections minéralisées, étaient tous de moins de 1 mètre de longueur et ont été intégrés en utilisant la teneur moyenne des intervalles adjacents au-dessus et en-dessous dans tous les calculs de moyennes pondérées. Osisko applique des mesures d'AQ-CQ strictes conformes aux normes de l'industrie et aux exigences règlementaires en matière de présentation des données. M. Robert Wares, D.Sc, géo. et vice-président senior à l'exploration et au développement des ressources d'Osisko, est la personne qualifiée qui a révisé le présent communiqué et qui est responsable des données techniques qui y sont présentées, incluant la vérification des données divulguées.

Rejetez l'offre inadéquate de Goldcorp

Tel que précédemment divulgué, le conseil d'administration d'Osisko a recommandé à l'unanimité aux actionnaires d'Osisko de rejeter l'offre hostile de Goldcorp Inc. et de ne pas déposer leurs actions d'Osisko en réponse à l'offre de Goldcorp. Le conseil d'administration d'Osisko a déterminé que l'offre de Goldcorp ne compensait pas de façon adéquate les actionnaires d'Osisko, notamment en ne reconnaissant pas la valeur stratégique de l'actif de calibre mondial d'Osisko, le potentiel de croissance significatif de la mine Canadian Malartic et le risque accru inhérent aux actions ordinaires de Goldcorp. Les détails de la recommandation du conseil d'administration d'Osisko se trouvent dans la Circulaire des administrateurs qui est disponible en ligne à www.osisko.com.

Les actionnaires ayant des questions, ou qui ont déjà déposé leurs actions en réponse à l'offre de Goldcorp et qui désirent révoquer ce dépôt, peuvent communiquer avec notre agent d'information, Laurel Hill Advisor Group de la manière indiquée ci dessous :

Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1 877 452 7184
Banques, courtiers et appels à frais virés : 416 304 2011
Courriel : assistance@laurelhill.com

À propos de Corporation Minière Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic, Québec, et poursuit ses activités d'exploration sur diverses propriétés, notamment en Ontario et au Mexique.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des évènements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel », « échéancier » et d'autres expressions semblables, ou que des évènements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant sans s'y limiter, le potentiel de minéralisation de type disséminée et de fort tonnage, avec des teneurs de 1 à 3 g/t Au sur la propriété Pandora, la poursuite et la réussite des activités d'exploration ou de mise en valeur des projets, et le point de vue d'Osisko sur la qualité et le potentiel de son actif Canadian Malartic ainsi que sur les actions ordinaires de Goldcorp. Bien que la Société soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que la mise en valeur des projets se matérialisera, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, les résultats des activités d'exploration et de mise en valeur, l'expérience limitée de la Société en matière d'exploitation et de mise en valeur de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la règlementation ou les sanctions, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les activités minières, les cours du marché, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général.
Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle de la Société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.
.

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    (416) 363-8653

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations aux investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563
    www.osisko.com