Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

17 mai 2012 17h00 HE

Osisko : Redémarrage de l'usine Canadian Malartic

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 17 mai 2012) - Corporation Minière Osisko (la « Société » ou « Osisko ») (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) a le plaisir d'annoncer le redémarrage de l'usine de traitement Canadian Malartic depuis 22 h mercredi soir. Le circuit de broyage est présentement en opération sur une base réduite en utilisant une ligne d'alimentation de contournement ainsi qu'avec trois des quatre unités de cyclones, deux des trois broyeurs à boulets et le broyeur semi-autogène. Le travail de réfection progresse sur l'unité de cyclone numéro 4 dont la remise en service, qui est prévue d'ici une semaine, permettra le redémarrage du troisième broyeur à boulets. Les concasseurs primaire et secondaire font présentement l'objet d'un entretien prévu au calendrier et devraient être remis en service samedi.

À propos de Corporation Minière Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic, au Québec, et poursuit ses activités d'exploration sur diverses propriétés, dont le projet aurifère Hammond Reef dans le nord de l'Ontario.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements qu'Osisko prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel » et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant notamment les conséquences de cet incident sur les opérations de Canadian Malartic et la reprise des activités. Bien qu'Osisko soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que toutes les conditions techniques seront satisfaites de façon à reprendre avec diligence les activités à son usine Canadian Malartic, toutefois ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment l'accès à des consultants d'expérience, à du personnel de développement et de construction miniers, l'expérience limitée d'Osisko dans les opérations de production et le développement de propriétés minières, les risques non assurés, la réglementation et son évolution, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, l'accès soutenu à des capitaux et du financement et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle d'Osisko et le plus récent rapport de gestion déposés sur SEDAR, lesquels fournissent également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Osisko met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. Osisko est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    (416) 363-8653
    www.osisko.com

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations aux investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563