OSSTF/FEESO - Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario



OSSTF/FEESO - Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario

14 févr. 2013 08h30 HE

OSSTF/FEESO appuie la campagne One Billion Rising

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 14 fév. 2013) - Ce jour est le point culminant de la campagne One Billion Rising, un effort mondial visant à mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles. Depuis plus de dix ans, le 14 février s'est révélé bien plus que simplement la Saint-Valentin pour les militantes partout dans le monde. C'est le jour pendant lequel les femmes, et les personnes qui les aiment, participent à des activités, des manifestations nocturnes et des marches pour braquer les projecteurs sur la violence et le harcèlement liés au genre.

Selon les Nations Unies, au cours de sa vie, une femme sur trois est violée ou battue, ce qui équivaut à près d'un milliard de femmes ou de filles dans le monde qui seront victimes de violence. One Billion Rising est un mouvement qui interpelle les citoyens de la planète d'agir de façon solidaire le 14 février 2013 pour mettre un terme à la violence. Un milliard de personnes sont invitées à se lever, à marcher, à danser, à chanter, à réclamer un changement et à dénoncer les injustices commises contre les femmes et les filles.

« Nos membres participent activement depuis plusieurs années à informer nos élèves et le public sur la violence faite aux femmes et aux filles, » a déclaré Ken Coran, président d'OSSTF/FEESO. Il a ajouté « Grâce à nos ateliers de perfectionnement professionnel, à nos documents de référence comme On n'a toujours pas fini de rire et Violence against Indigenous Women, de même qu'à notre partenariat avec la Campagne du ruban blanc intitulée Ça commence avec toi, nous nous engageons à fournir les outils nécessaires pour que nous membres abordent ces enjeux dans leurs écoles et lieux de travail. »

OSSTF/FEESO soutient la campagne One Billion Rising et encourage toutes les personnes qui se préoccupent à mettre fin à la violence faite aux femmes à participer à des activités comme les marches commémoratives qui sont organisées partout en province afin de rendre hommage aux femmes et aux filles autochtones disparues ou assassinées. OSSTF/FEESO invite tous les travailleuses et travailleurs à signer et à faire circuler la pétition de l'Association des femmes autochtones du Canada qui demande au gouvernement fédéral de mener une enquête publique nationale sur les femmes autochtones disparues ou assassinées.

OSSTF/FEESO, créé en 1919, représente 60 000 membres à travers l'Ontario. Ils comprennent le personnel enseignant des écoles secondaires de l'Ontario, le personnel enseignant suppléant, les aides à l'enseignement, les éducateurs et éducatrices, le personnel enseignant et les instructeurs à l'éducation permanente, les éducateurs et éducatrices de la petite enfance, les psychologues, les secrétaires, les orthophonistes, les travailleurs et travailleuses sociaux, le personnel de conciergerie, le personnel de soutien des universités ainsi que plusieurs autres membres du personnel du domaine de l'éducation.

Renseignements

  • Fédération des enseignantes-enseignants des
    écoles secondaires de l'Ontario
    Ken Coran
    Président
    416-751-8300 ou 1-800-267-7867