Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

08 juil. 2011 12h54 HE

Ottawa doit mettre l'accent sur les jeunes travailleurs et travailleuses : Le président du CTC commente les statistiques sur l'emploi de juin 2011

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 juillet 2011) - Le Congrès du travail du Canada déclare que les taux de chômage élevés continuent de nuire particulièrement aux jeunes travailleurs et travailleuses et que le gouvernement fédéral doit établir une stratégie qui aiderait à leur assurer des emplois stables à plein temps.

Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada, commentait ainsi la publication par Statistique Canada de son Enquête sur la population active de juin 2011. « Le taux de chômage des jeunes travailleurs et travailleuses demeure à deux chiffres », a-t-il indiqué. « Ces jeunes personnes sont de précieuses ressources et elles méritent mieux. Pourquoi tolérons-nous cela »?

Selon Statistique Canada, 1 387 600 personnes étaient en chômage au Canada en juin et le taux de chômage demeurait de 7,4 %. Le taux de chômage des travailleurs et travailleuses de 15 à 24 ans était beaucoup plus élevé, soit de 14,3 %. « Les jeunes personnes ne peuvent pas bâtir un avenir si elles sont en chômage ou emprisonnées dans des emplois sans issue de piètre qualité comme c'est souvent le cas actuellement », a déclaré M. Georgetti. « Le gouvernement fédéral s'affaire à éliminer des emplois et à accorder des réductions d'impôt aux entreprises en espérant que cela les incitera à relancer la création d'emplois. Cette politique peu judicieuse nuit aux jeunes travailleurs et travailleuses. »

M. Georgetti signale que de nombreux travailleurs et travailleuses âgés ne peuvent pas quitter leur emploi parce qu'ils n'ont pas droit à des pensions suffisantes et que cela signifie que les jeunes travailleurs et travailleuses n'arrivent pas à trouver des emplois ou un travail décent. « C'est tout à l'envers. Le gouvernement doit adopter des politiques qui créent de meilleures stratégies d'emploi assurant aux jeunes des emplois stables et de qualité, et il doit prendre des mesures de réforme assurant la sécurité de la retraite aux travailleurs et travailleuses âgés. »

Analyse rapide de Sylvain Schetagne, économiste principal du CTC

En juin 2011, le marché du travail a été caractérisé par une augmentation du travail à temps partiel et du chômage des jeunes. Bien que le nombre des emplois ait augmenté de 28 400, les trois quarts des emplois créés étaient à temps partiel. La proportion de la main-d'œuvre travaillant à temps partiel est remontée à 19,3 %, soit à environ un demi pour cent de plus qu'avant le début de la crise de l'emploi à l'automne de 2008. Le nombre des personnes en chômage a augmenté lui aussi en juin, croissant de 13 500 pour atteindre un total de 1 387 600. Il est demeuré d'environ 25 % plus élevé qu'à l'automne de 2008. Il s'ensuit que le taux de chômage est demeuré de 7,4 %, soit 1,3 % de plus qu'en octobre 2008.

Le taux de chômage des jeunes a augmenté en juin. Des 16 000 nouveaux venus sur le marché du travail qui avaient de 15 à 24 ans, seuls 1 800 ont trouvé des emplois alors que 14 200 se sont retrouvés en chômage. Le taux de chômage de ce groupe d'âge a augmenté de 0,4 %, passant de 13,9 % à 14,3 % de mai à juin 2011. Les étudiantes et les étudiants de 20 à 24 ans qui ne fréquentaient pas l'école en juin avaient un taux de chômage de 11,0 % par rapport à 10,4 % l'été dernier. Toutefois, les taux d'emploi et de chômage des Canadiens et Canadiennes de 55 ans et plus ont évolué de façon différente. La part du marché du travail qu'ils représentent continue d'augmenter, 8 900 emplois s'étant ajoutés dans ce groupe d'âge en juin, et leur taux de chômage a été ramené de 6,4 % à 6,2 % de mai à juin.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail de district. Site web : www.congresdutravail.ca.

Renseignements

  • Sylvain Schetagne, économiste principal du CTC
    613-526-7412

    Dennis Gruending, Communications du CTC
    613-526-7431
    Mobile : 613-878-6040
    dgruending@clc-ctc.ca