Conseil national de recherches Canada-CNRC



Conseil national de recherches Canada-CNRC

07 mai 2013 10h02 HE

Ouvert aux affaires : La réorientation du CNRC bénéficiera aux entreprises canadiennes

Le gouvernement du Canada annonce la réorientation du Conseil national de recherches du Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 7 mai 2013) - Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) devient une organisation de recherche et de technologie axée sur l'industrie. En vertu de cette nouvelle orientation, le CNRC travaillera en collaboration avec les industries canadiennes à combler les lacunes technologiques du pays afin de doter celui-ci d'une économie plus novatrice.

« Le CNRC est un des piliers du système d'innovation du Canada », a déclaré l'honorable Gary Goodyear, ministre d'État, Sciences et Technologie. « Fort de ses nouvelles orientations, le CNRC donnera accès aux industries canadiennes à la recherche et développement stratégique, aux services techniques et à l'infrastructure scientifique spécialisée dont elles ont besoin pour connaître du succès. »

« La priorité absolue du gouvernement consiste à créer des emplois et à assurer la croissance et la prospérité à long terme du pays pour le plus grand avantage de tous les Canadiens », a déclaré l'honorable Claude Carignan, leader adjoint du gouvernement au Sénat. « En réorientant le CNRC afin d'en faire une organisation de recherche et de technologie, notre gouvernement s'assure de mettre à la portée des entreprises canadiennes les instruments et les outils dont elles ont besoin pour réussir à l'échelle mondiale. »

Grâce à cette nouvelle orientation, le CNRC est appelé à supporter les industries canadiennes à investir dans des projets de recherche de grande envergure. Il contribuera aussi au développement de réseaux internationaux qui donneront aux entreprises un accès opportun aux recherches primaires et leur ouvrira les portes d'infrastructures scientifiques de calibre mondial tout en leur procurant le savoir-faire technique et les chercheurs dont elles ont besoin.

« Ce changement apporte beaucoup d'enthousiasme dans notre organisation qui est maintenant plus conviviale et plus accessible aux entreprises », a déclaré John R. McDougall, président du Conseil national de recherches. « Nous sommes déterminés à devenir un partenaire incontournable de l'innovation centré sur l'obtention de résultats concrets qui feront du Canada un pays plus fort et plus prospère. Nous mesurerons nos succès en fonction de celui de nos clients. »

Les organisations de recherche et de technologie offrent des services d'innovation ayant un but précis aux entreprises et aux organismes publics qui travaillent au renforcement de la compétitivité économique et ce faisant, contribuent à l'amélioration de la qualité de vie. Le nouveau CNRC renforcera l'industrie canadienne en stimulant les investissements des entreprises dans le développement de produits et services novateurs.

FICHE D'INFORMATION

Depuis près de 100 ans, le CNRC a représenté le véhicule principal pour la recherche et de développement et s'est attaqué aux problèmes les plus pressants de la communauté mondiale.

Dans le passé, les chercheurs du CNRC ont été à l'origine d'inventions révolutionnaires comme le radar, la boîte noire (utilisée par l'industrie aérospatiale et d'autres), le canola et un vaccin contre la méningite.

Aujourd'hui, le CNRC réoriente ses activités afin de mieux servir les entreprises canadiennes et de les aider à rivaliser dans le marché mondial avec les entreprises les plus innovantes.

Le CNRC est ouvert au monde des affaires

Devant la concurrence mondiale qui s'intensifie et se complexifie, et dans laquelle le Canada doit se tailler une place, plus rien ne garantit le niveau de vie enviable dont nous jouissons. Devant ce constat, il nous faut agir : nous devons encourager les entreprises à investir encore plus dans la recherche et le développement technologique pour assurer la croissance économique durable du pays.

Afin de relever le défi, le CNRC s'est transformé pour offrir l'infrastructure, le savoir-faire technique et la main-d'œuvre de calibre mondial dont ont besoin les entreprises canadiennes pour concrétiser leurs solutions d'innovation. Nos quatre secteurs d'activité - Recherche et développement stratégique, Services techniques, Gestion de l'infrastructure nationale scientifique et technologique, et PARI-CNRC-travaillent conjointement à assurer la continuité entre les premières étapes de la R-D et la commercialisation.

Le CNRC repense son fonctionnement afin d'appuyer la croissance des entreprises canadiennes et de consolider la place du Canada dans les chaînes de valeur mondiales - sans perdre de vue le but ultime : maintenir des emplois de grande qualité, stimuler la R-D industrielle, accroître le bilan de la commercialisation et au bout du compte, assurer au Canada un avenir sous le signe d'une plus grande prospérité et d'une plus grande productivité.

Ce que nous faisons

Recherche et développement stratégique - Il s'agit généralement de contrats de longue durée qui mettent à profit nos experts de calibre mondial, nos installations et notre équipement uniques pour aider nos clients à s'attaquer aux défis et aux problèmes auxquels ils sont confrontés, grâce à des efforts de recherche et de développement technologique ciblés.

  • Avec nos partenaires, nous œuvrons à accroître le rendement de variétés de blé pour composer avec le changement climatique et permettre au Canada de saisir une plus grande part du marché mondial.
  • En 2012, nous sommes entrés dans l'histoire en effectuant le premier vol d'essai au monde avec un appareil alimenté par du carburant renouvelable entièrement pur.

Services techniques - Nous offrons notamment des services spécialisés allant des essais et de la certification à l'étalonnage, en passant par la création de prototypes, la démonstration et la mise à l'échelle pour aider nos clients à résoudre leurs problèmes immédiats.

  • Notre table d'inclinaison hydraulique contribue à rendre les routes plus sûres en offrant à notre clientèle les instruments requis pour mesurer la stabilité des véhicules lourds de grande taille et établir leurs caractéristiques de roulement.

Gestion de l'infrastructure nationale scientifique et technologique - Nous veillons à maintenir la conformité du réseau d'installations techniques et scientifiques unique dont dispose le Canada avec les normes internationales, pour que les clients canadiens et étrangers qui utilisent cette infrastructure spécialisée puissent pleinement en tirer profit.

  • Nous permettons aux chercheurs canadiens d'avoir accès aux télescopes les plus puissants au monde.

Programme d'aide à la recherche industrielle (PARI) du CNRC - Le PARI offre aux petites et moyennes entreprises canadiennes les services experts et le soutien financier dont elles ont besoin pour réussir. Il constitue également un important portail d'accès à la gamme étendue de programmes et de services que propose le CNRC.

  • Le PARI fournit des solutions personnalisées à quelque 10 000 PME par année.

Le nouveau CNRC…

  • comprend les moteurs du changement au sein de l'industrie;
  • met rapidement sur pied des équipes interdisciplinaires pour s'attaquer aux défis pressants de l'industrie;
  • coordonne les projets de R-D avec ses plans d'activité à long terme;
  • se fixe des objectifs de projets précis et mesurables;
  • planifie et exécute ses activités en fonction des besoins des utilisateurs finaux;
  • mesure son succès en fonction de celui de ses clients (chiffres d'affaires, emplois, productivité, etc.
  • embauche et fidélise les personnes les plus compétentes et les plus talentueuses.
  • met en relations les entreprises canadiennes avec les réseaux et marchés internationaux.

Un rôle distinctif

Nous occupons une place unique dans le système d'innovation canadien en tant qu'organisation nationale de recherche et de technologie. Notre objectif est de favoriser la R-D menée par le secteur privé et d'aider le Canada à devenir l'une des économies mondiales les plus dynamiques du XXIe siècle.

Le CNRC offre un accès facilité à l'éventail de ses compétences, services et installations à partir de 12 points d'entrée spécialisés :

  • Aérospatiale
  • Développement des cultures et des ressources aquatiques
  • Automobile et transport de surface
  • Construction
  • Énergie, mines et environnement
  • Thérapeutiques en santé humaine
  • Technologies de l'information et des communications
  • Science des mesures et étalons
  • Dispositifs médicaux
  • Infrastructure scientifique nationale
  • Génie océanique, côtier et fluvial
  • Technologies de sécurité et de rupture

Notre vision, mission et valeurs

Notre vision est d'être l'organisation de recherche et de développement technologique la plus efficace à l'échelle mondiale afin de favoriser la prospérité durable du Canada. En collaboration avec nos clients et partenaires, notre mission est de soutenir l'innovation. Nous menons des recherches stratégiques et nous offrons des services scientifiques et techniques pour la mise au point et le déploiement de solutions qui répondent aux besoins actuels et futurs des entreprises et de la société canadienne.

Nos valeurs sont :

  • IMPACT : Nous maximisons les retombées positives pour les parties intéressées.
  • RESPONSABILITÉ : Nous assumons la responsabilité de notre travail et de notre milieu de travail.
  • LEADERSHIP : Nous valorisons le leadership et l'esprit d'initiative et nous appliquons des pratiques exemplaires dans notre travail.
  • INTÉGRITÉ : Nous agissons avec honnêteté et transparence de façon à être crédibles et à inspirer la confiance.
  • COLLABORATION : Nous collaborons activement afin de créer de meilleures solutions.

Un peu d'histoire

Dès 1915, les universités et l'industrie canadiennes ont entrepris d'exercer des pressions sur le gouvernement fédéral afin de favoriser la recherche industrielle, en grande partie en raison des défis économiques auxquels le Canada était confronté au sortir de la Première Guerre mondiale. Ainsi, la recherche proposée serait menée dans les laboratoires gouvernementaux à Ottawa avec de l'équipement spécialisé. En mai 1916 par exemple, la Société canadienne d'ingénieurs recommandait qu'avant leur implantation, certains procédés industriels soient mis à l'essai dans des laboratoires gouvernementaux.

Le Conseil consultatif honoraire de recherches scientifiques et industrielles est créé par décret le 29 novembre 1916. L'organisme consultatif est bientôt connu sous le nom de Conseil national de recherches.

Décret 1916-1266 et 1916-2967, Bibliothèque et Archives Canada

http://www.collectionscanada.gc.ca/base-de-donnees/decrets/001022-110.01-f.php?PHPSESSID=f1qc8v01gnn28i08cr9nd9gnl4&q1=&q2=industrial+research&q3=&interval=20

Loi sur le Conseil national de recherches

http://www.laws.justice.gc.ca/fra/lois/N-15/page-1.html

FAITS SAILLANTS AU SUJET DU CNRC

En bref

  • Environ 4 000 employés et 1 500 travailleurs invités.
  • Quelque 50 installations à l'échelle du pays, notamment à Victoria, Vancouver, Penticton, Calgary, Edmonton, Saskatoon, Regina, Winnipeg, London, Cambridge, Toronto, Ottawa, Montréal, Boucherville, Saguenay, Fredericton, Moncton, Halifax, Charlottetown, St.John's.
  • Des bureaux du Programme d'aide à la recherche industrielle (PARI) du CNRC dans plus de 100 collectivités au Canada.
  • Le budget prévu en 2013 est d'environ 900 M$.
  • Les quatre secteurs d'activité du CNRC : La recherche et le développement stratégiques, les services techniques, la gestion de l'infrastructure technologique et scientifique nationale et le PARI.
  • Les trois divisions de recherche du CNRC : Génie, Technologies émergentes et Sciences de la vie
  • Les portefeuilles du CNRC : Aérospatiale; Automobile et transport de surface; Construction; Développement des cultures et des ressources aquatiques; Dispositifs médicaux; Énergie, mines et environnement; Génie océanique, côtier et fluvial; Infrastructure scientifique nationale; Science des mesures et étalons; Technologies de l'information et des communications; Technologies de sécurité et de rupture, et, Thérapeutiques en santé humaine.

Chronologie et évènements marquants

1916 - Création du CNRC par la Loi sur le Conseil national de recherches

Années 1930 - Construction de nouveaux laboratoires à Ottawa

Années 1940 - Invention du stimulateur cardiaque

Années 1950 - Développement du canola

Années 1960 - Mise au point de l'indicateur de position d'écrasement et de l'horloge atomique au césium

Années 1970 - Développement d'une technologie d'animation par ordinateur

Années 1980 - Mise au point du Canadarm

2007 - Le gouvernement publie la nouvelle stratégie en science et technologie du Canada : Réaliser le potentiel des sciences et de la technologie au profit du Canada.

2009 - Lancement du Plan d'action économique du Canada; investissements sans précédent en sciences et technologie, y compris 200 millions de dollars sur deux ans pour le PARI.

2010 - Un groupe d'experts indépendants est chargé d'examiner le soutien fédéral de la recherche et du développement.

2011 - Examen du soutien fédéral de la recherche et du développement ΓöÇ le Rapport Jenkins ΓöÇ publié à l'automne de 2011 par un groupe d'experts; recommande au gouvernement fédéral de simplifier et de mieux cibler son approche à l'égard du financement que celui affecte à la recherche et au développement.

2012 - Dans son Plan d'action économique de 2012, le gouvernement double de façon permanente le financement du PARI et appuie la réorientation du CNRC.

2013 - Dans son Plan d'action économique de 2013, le gouvernement accorde au CNRC un montant additionnel de 121 millions de dollars pour réorienter ses activités, et au PARI un montant de 20 millions de dollars pour assurer l'exécution d'un nouveau programme pilote.

Printemps 2013 - La réorientation du Conseil national de recherches du Canada est officiellement dévoilée.

2016 - Le Conseil national de recherches du Canada célèbrera son 100e anniversaire.

Renseignements

  • Equipe des relations avec les médias
    Conseil national de recherches du Canada
    613-991-1431
    1-855-282-1637 (24/24 7/7)
    media@cnrc-nrc.gc.ca
    Twitter : @cnrc-nrc

    Michèle-Jamali Paquette
    Directrice des Communications
    Bureau de l'honorable Gary Goodyear
    Ministre d'Etat, Sciences et Technologie
    613-947-2956