Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement
Gouvernement du Manitoba

Gouvernement du Manitoba
Ville de Winnipeg

Ville de Winnipeg

06 févr. 2015 11h30 HE

Ouverture à Winnipeg d'un nouvel ensemble de logements abordables destinés aux réfugiées et aux immigrantes, au coût de 10,4 millions de dollars

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwired - 6 fév. 2015) - Les gouvernements du Canada et du Manitoba, ainsi que la Ville de Winnipeg et Hargrave Holdings Ltd., ont inauguré aujourd'hui l'ensemble Marie Rose Place. L'immeuble de six étages abritant une communauté de 40 logements à long terme fournira du soutien aux réfugiées et aux immigrantes à revenu faible et modeste qui ont été accueillies à la résidence Holy Names House of Peace (HNHP) ou ailleurs dans la collectivité.

L'ensemble Marie Rose Place comprend 36 logements de deux chambres et quatre d'une chambre. Quatre appartements sont entièrement accessibles à des résidentes handicapées. Chaque appartement est meublé et est muni d'une laveuse et d'une sécheuse, d'un lave-vaisselle et d'un four à micro-ondes.

L'immeuble, situé sur la rue Edmonton dans le centre-ville de Winnipeg, comprend une salle polyvalente, de l'espace d'entreposage et des locaux pour des commerces au rez-de-chaussée; les appartements se trouvent aux cinq étages au-dessus. À titre d'exemple de résidence multiculturelle, les premières résidentes de Marie Rose Place représentent 13 nationalités et cultures différentes.

Faits en bref :

  • L'ensemble, aménagé par Hargrave Holdings Ltd.,a reçu un investissement combiné de 2 millions de dollars dans le cadre de l'Investissement dans le logement abordable de 2011-2014 (IDLA). Ce financement a été rendu possible grâce à l'Entente concernant l'IDLA 2011-2014, totalisant 62 millions de dollars, conclue par le gouvernement du Canada et celui du Manitoba. Le Manitoba utilise les fonds prévus dans cette entente pour construire plus de logements abordables et moderniser les logements existants afin que les Manitobains à faible revenu puissent offrir à leurs familles un logement sûr et stable.
  • En juillet 2014, les gouvernements du Canada et du Manitoba ont signé la prolongation de l'Entente de l'IDLA qui se traduira par un investissement combiné de 104 millions de dollars pour la période de 2014 à 2019, afin d'aider les personnes seules et les familles dans le besoin à accéder à des logements abordables.
  • Le gouvernement du Canada a également versé un montant de près de 2 millions de dollars à la réalisation de l'ensemble Marie Rose Place par l'entremise de la Ville de Winnipeg, l'entité communautaire qui administre la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI).
  • Depuis le lancement de la SPLI en avril 2007, près de 34 000 Canadiens sans abri ou à risque de le devenir ont bénéficié d'occasions d'éducation et de formation; plus de 32 000 ont reçu de l'aide pour trouver un emploi et plus de 5 770 nouveaux lits ont été créés.
  • La Ville de Winnipeg et la Province du Manitoba ont approuvé sous conditions un montant combiné de 767 979 dollars en financement dans le cadre du Downtown Residential Development Grant Program.
  • De plus, la Province du Manitoba fournit un montant de 480 000 dollars dans le cadre de son programme de crédit d'impôt pour la construction de logements locatifs et prévoit verser un peu plus de 4 millions de dollars en supplément de loyer, sur une période de 15 ans, pour rendre les logements accessibles sur la base d'un loyer proportionné au revenu.
  • Hargrave Holdings Ltd. a versé un montant de 2 232 762 $, dont le terrain, pour la réalisation du projet ainsi qu'un financement hypothécaire de l'ordre d'environ 3,5 millions de dollars.

Citations :

« Les néo-Canadiens font face à de nombreux défis, dont celui de trouver un logement abordable et sécuritaire où ils peuvent commencer à s'établir, se faire des amis et s'adapter à un nouveau pays. L'ensemble Marie Rose Place offre un milieu merveilleux où les immigrants et les réfugiés pourront trouver une communauté supervisée et un bel endroit pour bâtir une vie nouvelle. » - l'honorable Kerri Irvin-Ross, ministre du Logement et du Développement communautaire du Manitoba

« C'est gratifiant de voir ce complexe de logements qui a été construit Winnipeg. Ces nouveaux logements sont un très bel exemple de ce qui peut être accompli lorsque nous unissons nos efforts pour accroître l'offre de logements abordables. Notre gouvernement est résolu à aider les personnes qui en ont besoin, c'est pourquoi nous sommes fiers d'avoir investi dans Marie Rose Place. » - Lawrence Toet, député de Elmwood-Transcona, au nom de l'honorable Candice Bergen, ministre d'État (Développement social).

« Une partie des plus importantes pour assurer la prospérité des nouveaux arrivants à Winnipeg, c'est l'accès à des logements abordables. Marie Rose Place offrira un endroit confortable et sécuritaire où les familles peuvent s'épanouir au sein de leur nouvelle communauté. La Ville de Winnipeg est fière d'administrer la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance. » - Mike Pagtakhan, maire adjoint, Ville de Winnipeg.

« Marie Rose Place est réellement un ensemble unique et le résultat d'un partenariat entre les gouvernements fédéral et provincial, l'administration municipale et Hargrave Holdings Ltd. Notre but est d'offrir un environnement sécuritaire aux enfants et aux mères provenant de 13 pays différents et qui ont décidé de vivre à Winnipeg. » - Robert J. Dick, président et premier dirigeant, Hargrave Holdings Ltd.

Liens connexes

- Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance

- Logement Manitoba

Document d'information

Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance

La SPLI est un programme communautaire unique visant à prévenir et à réduire l'itinérance en offrant un soutien direct et du financement à 61 collectivités désignées dans toutes les provinces et tous les territoires même qu'à des collectivités autochtones rurales et éloignées partout au Canada, afin de les aider à lutter contre l'itinérance.

Le Plan d'action économique de 2013 a renouvelé la SPLI en prévoyant un montant de près de 600 millions de dollars sur cinq ans, qui se termine en mars 2019, et l'adoption de l'approche « logement d'abord ».

Jusqu'à récemment, la façon la plus commune de traiter l'itinérance s'appuyait sur un modèle de crise, pas seulement au Canada, mais également dans de nombreux pays développés. Dans ce modèle, on se fie beaucoup aux maisons d'hébergement et aux autres mesures d'intervention d'urgence. Habituellement, les personnes doivent d'abord participer à une série de traitements et demeurer sobres avant qu'on leur offre un logement. Cette approche s'est avérée dispendieuse et inefficace à long terme.

Sans un logement stable, il est beaucoup plus difficile de participer à un programme de traitement et de gérer des problèmes de santé mentale et physique. Cela entraîne des coûts élevés en termes d'hébergement d'urgence, d'hospitalisation, de maisons d'hébergement, de prisons et de nombreux autres services d'urgence.

L'approche « logement d'abord », d'un autre côté, vise à s'assurer que les personnes ont un accès immédiat à un logement avant qu'on leur offre le soutien nécessaire pour les aider à avoir une certaine stabilité dans leur vie. Les expériences dans d'autres pays ont montré que cette approche est très prometteuse.

Investissement dans le logement abordable

  • Chaque année, par l'entremise de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le gouvernement du Canada injecte environ 2 milliards de dollars dans le logement. Les sommes investies améliorent la qualité de vie des ménages habitant dans des logements sociaux et des Canadiens à faible revenu, notamment les personnes sans abri ou risquant de le devenir, les aînés, les personnes handicapées, les immigrants récents et les Autochtones. Le Plan d'action économique de 2013 a maintenu cet engagement grâce à un investissement fédéral de plus de 1,25 milliard de dollars sur cinq ans pour renouveler l'Investissement dans le logement abordable jusqu'en 2019. Le gouvernement du Canada s'assurera que les fonds accordés aux provinces et aux territoires favorisent le recours à des apprentis, pour ainsi soutenir la formation de main-d'œuvre qualifiée. Pour en connaître davantage sur la façon dont le gouvernement du Canada et la SCHL aident les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement, appelez la SCHL au 1-800-668-2642 ou visitez son site Web à www.cmhc-schl.gc.ca.
  • Le gouvernement du Manitoba a récemment réalisé l'engagement financier sur cinq ans qu'il avait pris de produire 1 500 nouveaux logements abordables dans l'ensemble de la province. Le gouvernement s'emploie maintenant à réaliser son nouvel engagement consistant à créer 500 nouveaux logements abordables et 500 nouveaux logements sociaux dans les trois prochaines années. La stratégie générale du ministère du Logement et du Développement communautaire du Manitoba complète le budget de 2014, un plan visant à créer de bons emplois, à stimuler la croissance de l'économie et à préserver les services de première ligne destinés aux familles en s'occupant de ce qui compte le plus pour celles-ci. On peut obtenir d'autres renseignements à http://www.gov.mb.ca/housing/index.fr.html.

Restez branché :

- Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL.ca

- Site Web de Logement Manitoba : http://www.gov.mb.ca/housing/index.fr.html

Renseignements