Le Vertendre

02 mai 2007 12h11 HE

Parc du Mont-Orford : Place au leadership local

Le Vertendre, une entreprise de l'Estrie, propose à la ministre une alternative viable et écologique.

EASTMAN, QUEBEC--(CCNMatthews - 2 mai 2007) - Alors que la perspective de l'imposition d'un moratoire sur la vente partielle du parc du Mont-Orford est de plus en plus envisageable, Le Vertendre, une entreprise de l'Estrie, propose une alternative viable et écologique pour revitaliser les installations récréotouristiques tout en préservant l'intégrité du parc. Elle a déposé aujourd'hui son projet auprès de la ministre de l'Environnement et des Parcs.

"Il est clair que le projet de loi 23 ne passe pas. C'est l'occasion pour le gouvernement de faire place à la créativité et au leadership de la région et de s'ouvrir à des solutions innovatrices", commente Alain Chagnon, président du groupe Le Vertendre. En mars dernier, le groupe avait rendu publiques les grandes lignes de sa proposition pour revitaliser les installations récréotouristiques du Mont-Orford, en synergie avec un développement immobilier écologique à l'extérieur du parc national.

La proposition de Le Vertendre

La face cachée d'Orford est un projet unique, fermement orienté vers le développement durable. Son objectif premier est de positionner le parc du Mont-Orford comme le paradis de l'activité physique, accessible pour toute la famille, et ce, toute l'année durant. "Pour nous, la modernisation du centre de ski et du terrain de golf n'est pas un compromis pour ouvrir la voie à un développement immobilier", ajoute Chagnon. "Les installations récréotouristiques sont à la base de tout le projet, et notre développement immobilier vert - situé à l'extérieur du parc national - vient s'y greffer."

Le projet ne s'inscrit pas dans la logique du projet de loi 23 visant à vendre Orford par voie de soumission et ne répond pas aux conditions actuelles de l'appel d'offres 0621-I. De fait, Le Vertendre propose à la communauté régionale d'Orford et au gouvernement québécois une réelle alternative à la vente.

Le respect de l'intégrité du Parc national est à la base même de son projet et Le Vertendre s'engage à ne faire aucune construction résidentielle à l'intérieur du Parc. Son développement immobilier, qui ne prévoit aucun immeuble de condominiums à haute densité, se ferait côté soleil, sur le versant sud du Mont-Orford et sur des terrains appartenant déjà à l'entreprise. Le Vertendre propose de créer, autour du centre de ski, un véritable centre familial des sports, quatre saisons.

L'environnement au cour du projet

L'entreprise propose une gestion environnementale du site, et elle a développé un plan pour en assurer la protection par le contrôle de l'érosion, la gestion des neiges et eaux usées, la valorisation des moyens de transport écologiques de la région, des activités de sports et de loisirs à faible impact pour l'environnement, entre autres.

Une innovation unique au Québec

Le Vertendre ne craint pas d'innover et s'inspire des réalisations qui ont fait la marque de grands centres récréotouristiques européens, réputés pour leur développement efficace et en harmonie avec la communauté d'accueil, l'économie locale et l'environnement. Au cour du projet, et condition essentielle à sa réalisation, l'installation d'une télécabine de style européen (une seule gondole) pour relier le versant sud et le sommet du Mont-Orford.

De plus amples renseignements sur le projet La face cachée d'Orford sont disponibles sur le site www.lafacecacheedorford.com

Renseignements