Parcs Canada



Parcs Canada

11 janv. 2013 16h00 HE

Parcs Canada consulte les Canadiens et les Canadiennes au sujet des frais d'utilisation

GATINEAU, QUÉBEC--(Marketwire - 11 jan. 2013) - Aujourd'hui, Parcs Canada a lancé une campagne de consultations publiques sur ses propositions de rajustement tarifaire qui mettront fin au gel des tarifs en vigueur à Parcs Canada depuis cinq ans. Les recettes provenant des frais d'utilisation financent directement les services de qualité dont les visiteurs profitent aux parcs nationaux, aux lieux historiques nationaux et aux aires marines de conservation.

« J'invite la population canadienne à visiter le site Web de Parcs Canada (www.parcscanada.gc.ca) pour jeter un coup d'œil à nos propositions tarifaires, a indiqué Alan Latourelle, directeur général de l'Agence Parcs Canada. Je crois que nous proposons une approche très raisonnable afin de veiller à ce que les services et les programmes à l'intention des visiteurs demeurent viables économiquement et atteignent le niveau de qualité auxquels s'attendent ces derniers, et afin d'assurer que les Canadiens et les Canadiennes continuent de vivre des expériences mémorables et significatives lorsqu'ils visitent leurs trésors nationaux. »

Parcs Canada propose que les prochains rajustements tarifaires soient conformes à l'indice des prix à la consommation (IPC) afin de tenir compte de l'inflation annuelle de ses frais de fonctionnement. La plupart des droits seront limités à un rajustement ne dépassant pas le pourcentage cumulatif de l'IPC des deux années précédentes. Par la suite, les rajustements auront lieu aux deux ans, à compter de 2013.

À certains lieux de Parcs Canada, de nouveaux tarifs sont proposés pour de nouveaux services, et certains services uniques peuvent être assujettis à d'autres rajustements de tarifs pour veiller à ce qu'ils puissent continuer d'être offerts. Bien que certains frais puissent être rajustés avec modération, d'autres pourraient être réduits en fonction des services offerts.

Parcs Canada a procédé au gel de ses droits en 2008, et ce, jusqu'au 31 mars 2013, afin d'aider la population canadienne et les entreprises touristiques lors de la situation économique difficile. Pour les visiteurs, le gel des droits prendra fin après que les droits proposés auront été approuvés, à la suite de consultations publiques. Le gel des droits se prolongera pendant 18 mois suivant l'achèvement des processus de consultation sur les droits pour les exploitants commerciaux.

Parcs Canada applique plus de 3 300 droits pour divers services comme les droits d'entrée dans les parcs et l'accès aux lieux historiques, le camping, les programmes d'interprétation, l'éclusage des bateaux, la location d'installations etc. Ces recettes sont investies dans les lieux administrés par Parcs Canada afin de financer la gamme de services de qualité et d'installations dont les utilisateurs bénéficient. Les dépenses liées à la prestation des services aux visiteurs continuent de s'accroître en raison de l'augmentation des coûts énergétiques et de fonctionnement.

Parcs Canada veille à ce que le patrimoine historique et naturel du Canada soit protégé et invite la population canadienne ainsi que les visiteurs du monde entier à explorer son réseau de 44 parcs nationaux, de 167 lieux historiques nationaux et de quatre aires marines nationales de conservation pour découvrir des lieux naturels et historiques exceptionnels de notre pays et y vivre des moments inoubliables.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le document d'information connexe à l'adresse www.parcscanada.gc.ca, sous Salle des médias.

FICHE D'INFORMATION

CONSULTATIONS DE PARCS CANADA CONCERNANT LES FRAIS D'UTILISATION

Après cinq années de gel des frais d'utilisation, Parcs Canada propose d'en rajuster bon nombre en 2013 pour refléter l'indice des prix à la consommation (IPC). D'autres modifications apportées aux frais d'utilisation découleront des changements opérationnels et de l'introduction de nouveaux services. Les droits d'entrée aux sites historiques nationaux qui offriront désormais des activités d'interprétation autonome seront réduits ou abolis, une fois cette transition terminée, à compter de 2013.

Consultations auprès de la population canadienne

Parcs Canada effectue des consultations concernant toutes ses augmentations de droits. L'Agence consultera les Canadiens et les Canadiennes au sujet des propositions de tarifs nationaux à l'aide de son site Web et d'autres moyens. Les propositions de droits à l'échelle locale seront communiquées aux clients et aux intervenants qui pourraient être intéressés. La consultation et la transparence sont le but de la Loi sur les frais d'utilisation et sont obligatoires avant l'approbation des droits en vertu de la Loi sur l'Agence Parcs Canada.

Grande valeur

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation permettent de vivre des expériences et de s'imprégner de souvenirs inoubliables. Les visiteurs sont toujours grandement satisfaits des services de Parcs Canada. L'Agence garantit une excellente valeur, de bons prix et des services de qualité.

Pourquoi appliquons-nous des frais d'utilisation?

Les frais d'utilisation contribuent à financer la gamme de services et d'installations dont les utilisateurs bénéficient. L'argent des contribuables est investi pour créer et préserver les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation, car ceux-ci profitent à tous les Canadiens et à toutes les Canadiennes. Lorsque les gens visitent ces lieux ils en retirent un avantage personnel puisqu'ils bénéficient des services et des installations; par souci d'équité envers les autres contribuables, les visiteurs doivent payer une part des coûts associés à ces services et à ces installations. Parcs Canada applique plus de 3 300 droits pour divers services, entre autres les droits d'entrée dans les parcs et l'accès aux lieux historiques, le camping, les programmes d'interprétation, l'éclusage des bateaux et la location d'installations. Chaque parc national, chaque lieu historique national et chaque aire marine nationale de conservation gardent les recettes générées par les frais d'utilisation afin de financer les installations et les services qu'ils offrent aux visiteurs. Le coût des services de haute qualité aux visiteurs est généralement plus élevé que les recettes générées par les frais d'utilisation. Seulement près de 30 % du coût total des programmes à l'intention des visiteurs est financé par ces recettes.

Fin du gel des droits

Parcs Canada a procédé au gel de ses droits en 2008, et ce, jusqu'au 31 mars 2013, afin d'aider la population canadienne et les entreprises touristiques lors de la situation économique difficile. Pour les visiteurs, le gel des droits prendra fin après que les droits proposés auront été approuvés, à la suite de consultations publiques. Le gel des droits se prolongera pendant 18 mois après l'achèvement des processus de consultation sur les droits pour les exploitants commerciaux.

Augmentation des frais de fonctionnement

Pour Parcs Canada, les frais de fonctionnement liés aux services aux visiteurs augmentent constamment.

Suivre le rythme de l'inflation

Parcs Canada propose que les futurs rajustements soient conformes à l'IPC. À partir de 2013, les droits seront assujettis à un rajustement ne dépassant pas le pourcentage cumulatif de l'IPC des deux années précédentes. Par la suite, les rajustements auront lieu aux deux ans. L'IPC est une mesure du taux de variation du prix des biens et des services achetés par les consommateurs canadiens. C'est l'indicateur du changement des prix le plus largement utilisé au Canada. L'IPC est publié par Statistique Canada selon les changements survenus au fil du temps du prix d'un « panier » fixe de produits prédéterminés. Habituellement, l'IPC annuel moyen est évalué à environ 2,5 %.

Ajustement de la tarification des activités dans les canaux

Parcs Canada propose une nouvelle structure de tarification pour les activités dans les canaux. Le modèle actuel n'est plus viable et doit être modifié afin de demeurer responsable sur le plan financier et de veiller à ce que les personnes qui tirent le plus grand bénéfice direct paient une plus grande part des coûts liés à la prestation de services. La nouvelle structure de tarification pour les activités dans les canaux, fondée sur un modèle de paiements à l'utilisation, permet une plus grande souplesse pour harmoniser les services auxquels les plaisanciers ont accès tout en réduisant la portion des coûts financée par les contribuables.

Rajustements tarifaires locaux

À certains lieux de Parcs Canada, de nouveaux tarifs seront peut-être introduits, et certains services uniques pourraient être assujettis à d'autres rajustements de tarifs. Dans certains cas, les frais d'utilisation sont peut-être actuellement sous-évalués en fonction du marché et les prix devront être rajustés au-delà de l'IPC pour assurer la durabilité de l'offre. De nouveaux services seront également offerts en réponse aux besoins et aux demandes des visiteurs, et les frais associés à ces services seront établis conformément à la Loi sur les frais d'utilisation. Le prix de ces nouveaux services doit être approuvé par le ministre responsable de Parcs Canada.

Préavis pour les exploitants commerciaux

Conformément à ses pratiques traditionnelles, l'Agence donnera aux organisateurs commerciaux de voyages un préavis de 18 mois quant au rajustement des prix qui peuvent s'appliquer à eux de façon à ce qu'ils soient en mesure d'ajuster adéquatement leurs propres droits et itinéraires. Les frais commerciaux ne seront pas rajustés avant 18 mois suivant l'achèvement des consultations et des processus de présentation des frais d'utilisation et, par la suite, tous les deux ans en fonction de l'IPC.

Réductions de prix

Les frais d'utilisation peuvent être rajustés afin de refléter les nouveaux modèles de services. Les droits d'entrée aux sites historiques nationaux qui offriront désormais des activités d'interprétation autonome pourront être réduits ou abolis, une fois cette transition terminée (la liste est à votre disposition sur demande).

Renseignements

  • Adam Sweet
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Environnement
    819-997-1441

    Relations avec les médias
    Parcs Canada
    819-953-8371
    www.twitter.com/parcscanada