Parcs Canada

Parcs Canada

09 août 2011 09h00 HE

Parcs Canada et le Chemin de fer Canadien Pacifique lancent leurs premières initiatives de protection des ours dans le parc national Banff

Initiatives découlant d'un plan d'action conjoint de sauvegarde des espèces emblématiques

BANFF, ALBERTA--(Marketwire - 9 août 2011) - Parcs Canada et le Chemin de fer Canadien Pacifique (CFCP) ont annoncé aujourd'hui le lancement des premières initiatives découlant d'un plan d'action dressé conjointement l'automne dernier pour réduire la mortalité associée à la voie ferrée chez les ours du parc national Banff. Parmi les mesures annoncées aujourd'hui, citons la prise de mesures d'atténuation prometteuses, la diffusion d'un plan de recherche quinquennal et l'organisation d'un symposium de recherche sur les ours et les voies ferrées cet automne à Banff.

« Le gouvernement du Canada et le CFCP souhaitent tous deux réduire la mortalité des grizzlis dans le parc national Banff », a expliqué l'honorable Peter Kent, ministre de l'Environnement du Canada et ministre responsable de Parcs Canada. « Tout comme les approches mises en place avec succès pour atténuer les effets de l'autoroute et des lotissements urbains dans la vallée de la Bow, ces initiatives innovatrices intégreront les meilleures données scientifiques accessibles afin de remédier de manière concertée au problème de la mortalité d'origine ferroviaire chez le grizzli. »

Certains tronçons de la voie ferrée qui traversent le parc national Banff seront transformés en laboratoire vivant. Parcs Canada et le CFCP y lanceront une série d'initiatives scientifiques pour trouver des moyens de réduire la mortalité animale attribuable au chemin de fer. Les expériences prévues sont variées : gestion de la végétation pour améliorer les lignes de vue entre animaux et trains, installation de systèmes d'alerte stationnaires pour prévenir les ours de l'approche d'un train, mise en place de dispositifs sur la voie ferrée pour dissuader les ours de marcher entre les rails et installation de barrières et de clôtures dans le secteur de Lake Louise.

Les deux partenaires tiendront un symposium de recherche où certains des plus grands spécialistes nord-américains des ours et des transports viendront échanger de l'information et des idées afin d'élaborer des solutions à moyen et à long terme. À la suite de ce symposium, des projets pilotes prometteurs seront repérés, mis en place et étayés par un programme de surveillance solide qui permettra d'en évaluer l'efficacité.

« Le Chemin de fer Canadien Pacifique est fier des liens qui l'unissent aux parcs nationaux du Canada et de la tranche d'histoire qu'il partage avec eux », a déclaré M. Fred Green, président-directeur général de la société ferroviaire. « En tant que chefs de file de l'intendance de l'environnement au sein de l'industrie, nous nous sommes donné comme objectif de travailler avec Parcs Canada et d'autres partenaires pour délimiter les secteurs de notre emprise ferroviaire où la vulnérabilité des animaux est accrue, pour mettre à l'essai et appliquer des solutions efficaces et pour contribuer à la longévité des grizzlis dans les montagnes. »

Alors que le CFCP achève un programme de 20 millions de dollars pour le remplacement des vannes de vidange, des progrès ont été réalisés afin de réduire les déversements de grain sur la voie ferrée dans les parcs nationaux, notamment par le recours à des véhicules aspirateurs pour éliminer les déversements de grandes quantités de grain et l'application de procédures de fonctionnement particulières dans les parcs. En outre, le CFCP a entrepris un programme de surveillance de ses wagons de grain à l'extérieur des limites du parc pour déceler les wagons défectueux et les mauvaises pratiques de chargement, le tout dans le but de réduire encore davantage la quantité de grain susceptible d'attirer les ours.

Le CFCP exploite un chemin de fer transcontinental nord-américain qui fournit des services de transport de marchandises, des solutions logistiques et une expertise liée à la chaîne d'approvisionnement. En intégrant les meilleures technologies et les meilleures pratiques environnementales connues, le CFCP est en train de se redéfinir et de s'imposer comme société de transport moderne pour le XXIe siècle – une entreprise fondée sur la sécurité, la fiabilité du service et l'efficacité opérationnelle. Consultez le site Web www.cpr.ca pour découvrir le caractère innovateur du Chemin de fer Canadien Pacifique.

En tant que chef de file mondial de la gestion des aires protégées, Parcs Canada est résolu à assurer la protection et la mise en valeur du patrimoine culturel et naturel du Canada. Il invite les visiteurs du Canada et du monde entier à vivre des moments de découverte inspirants en explorant les trésors naturels et historiques de son réseau de 42 parcs nationaux, de 167 lieux historiques nationaux et de quatre aires marines nationales de conservation.

Pour obtenir de plus amples renseignements, prière de consulter les fiches d'information sur le même sujet au www.parcscanada.gc.ca/ sous la rubrique Salle des médias et au www.cpr.ca sous la rubrique Médias.

Renseignements

  • Michelle Macullo
    Conseillère en communications
    Parcs des montagnes
    Parcs Canada
    403-760-1368

    Breanne Feigel
    Gestionnaire des Communications
    Chemin de fer Canadien Pacifique
    403-589-6949

    Relations avec les médias
    Direction nationale des communications de l'Agence
    Parcs Canada
    819-994-3023
    www.twitter.com/parcscanada