ALGONQUINS DU LAC BARRIERE

10 déc. 2008 23h59 HE

Pas de crise à Lac Barrière : le nouveau Chef et le nouveau Conseil en appellent au respect du choix de la population

OTTAWA, le 10 déc. - Le nouveau Chef de Lac Barrière, Casey
Ratt, rencontrera cette semaine à Ottawa d'autres dirigeants de Premières
Nations afin de clarifier la situation actuelle dans sa communauté, et
d'expliquer qu'il n'y a pas de crise de leadership. Plus précisément, il
demande que la décision légitime prise par les gens de Lac Barrière soit
respectée. "Un nouveau Conseil a été choisi conformément au Code Coutumier. Ce
Conseil compte sur l'appui de la vaste majorité de la communauté, sauf pour
des anciens membres du Conseil, qui sont mécontents de la décision prise par
la population. Il est temps pour eux d'accepter le fait, et pour les autres de
respecter le choix de la population", a déclaré le Chef Casey Ratt, qui se
trouve présentement à Ottawa à l'occasion de la réunion de l'Assemblée des
Chefs de l'Assemblée des Premières Nations (APN).
Le nouveau Conseil prend présentement des mesures importantes pour
s'assurer que les intérêts et les aspirations futures de la Première Nation de
Lac Barrière soient pris au sérieux. "Nous avons été élus en nous confiant le
mandat de redonner le pouvoir à notre peuple, a affirmé le Chef Ratt. Nous
nous acquitterons de cette responsabilité avec grand honneur." Le Conseil
envisage présentement la possibilité d'entreprendre des actions en justice
contre les anciens membres du Conseil et leurs supporteurs, qui refusent
d'accepter la décision et qui tentent de créer une fausse impression de crise.
" Soyons clairs, a affirmé le Chef Ratt, la question du leadership a été
résolue il y a des mois. Il n'y a aucune crise. Tout ce que nous avons est un
petit groupe de protestataires qui mène une campagne de relations publiques
contre le nouveau Conseil."
Le nouveau Conseil comprend le Chef Casey Ratt et quatre conseillers :
Donat Thusky, Roger Jerome, Wayne Papatie et Ricky Decoursay. Les aînés qui
ont présidé la sélection des membres ont reconnu que la majorité des
Algonquins de la Première Nation de Lac Barrière est formé d'une génération de
personnes ambitieuses prêtes à devenir de grands bâtisseurs et des leaders de
la Nation algonquine. Guidés par les aînés, le nouveau Chef et le nouveau
Conseil rempliront les fonctions et s'acquitteront des responsabilités, tel
que stipulé dans le Mitchikanibikok Inik Anishnabe Onakinekewin. Le Conseil
travaille déjà fort pour mettre en oeuvre des changements qui résulteront en
des progrès tangibles en vue de restaurer et de renforcer la dignité de leur
Première Nation.