Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

07 oct. 2005 09h35 HE

Paul Martin à New York : prise de position

Attention: Affectateur, Rédacteur financier , Directeur général et de l'information, Rédacteur à l'international, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OTTAWA--(CCNMatthews - 7 oct. 2005) - « Dans les régions ressources du pays, les familles travailleuses se réjouissent de voir le premier ministre prendre fait et cause pour le Canada devant un auditoire des milieux d'affaires des États-Unis. » Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada, réagissait ainsi au discours de Paul Martin hier soir devant le Economic Club de New York.

« Des dizaines de milliers de travailleurs et de travailleuses dans des centaines de communautés ont perdu leur emploi et continuent de souffrir injustement du mépris éhonté des États-Unis à l'endroit des lois régissant le commerce du bois d'œuvre et du bœuf entre nos deux pays. »

« Le mouvement syndical, opposé à l'ALENA qui écarte si clairement les droits des travailleurs et l'intérêt public, est encouragé de voir le premier ministre faire l'analyse que le comportement de notre voisin "remet en question l'intégrité de l'ALENA dans son ensemble", » ajoute M. Georgetti.

Réclamant une rencontre avec le premier ministre pour discuter de ces enjeux, M. Georgetti souligne que « lorsque le premier ministre affirme qu'il nous faut un "plan d'action conçu pour nos populations" et que le "commerce libre doit être aussi un commerce juste", il doit savoir qu'au nom des familles travailleuses canadiennes, il lui faudra joindre la parole à l'action. Le mouvement syndical est prêt à participer pleinement, parce que l'ALENA ne sert ni les travailleurs, ni les travailleuses. »

M. Georgetti félicite enfin le gouvernement d'avoir clairement exprimé son opposition au forage dans la réserve faunique nationale arctique de l'Alaska. « Au nom des générations à venir, il faut tout faire en notre pouvoir pour assurer le respect des traités protégeant la faune et l'environnement. Cette position de principe ne doit cependant pas nous amener à de nouvelles concessions aux É.-U. sur le contrôle de nos ressources énergétiques. »

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 137 conseils du travail régionaux. Site web : www.congresdutravail.ca IN: ÉCONOMIE, FINANCE, TRAVAIL, POLITIQUE, SOCIAL

Renseignements

  • Jean Wolff, Directeur, Service des Communications, Congrès du travail du Canada
    Numéro de téléphone: 613-526-7431
    Numéro de téléphone secondaire: 613-878-6040
    Courriel: communications@clc-ctc.ca