Les Technologies Peak Positioning inc.
TSX CROISSANCE : PKK

Les Technologies Peak Positioning inc.

31 mai 2013 17h01 HE

Peak Positioning dépose ses résultats et faits saillants pour l'année 2012

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 31 mai 2013) - Les technologies Peak Positioning inc. ("Peak") (TSX CROISSANCE:PKK) publie ses états financiers et faits saillants pour l'année terminée le 31 décembre 2012.

Faits saillants financiers :

  • Revenus bruts de royautés de 275,020$ générés du marché chinois

  • Dépenses de R&D de 519,126$, net des crédits d'impôts

  • Perte nette de 2,465,362$

Faits saillants opérationnels :

  • Achèvement du développement de la plateforme infonuagique AiNiä pour les téléphones intelligents et autre appareils mobiles

  • Amendement à l'entente avec LongKey qui augmente le flux des royautés

  • Signature par LongKey d'ententes avec China Unicom et « Industrial and Commercial Bank of China »

  • Entente pour l'acquisition de LongKey et nouveau financement jusqu'à concurrence de 6.0M$.

Peak a poursuivi son plan d'affaires en 2012 à la fois sur son pôle de croissance chinois et nord-américain. Des progrès importants par rapport aux objectifs ont été atteints au cours des trois premiers trimestres. Toutefois, un investissement additionnel en Chine et des entrées de fonds moins importantes que prévues ont causé une insuffisance de liquidité au quatrième trimestre de l'année. La Compagnie a réagi en consacrant la majeure partie de ses efforts à trouver du financement à court et à plus long terme. Quatre financements à court terme ont été complétés dans les cinq premiers mois de l'année 2013. Du financement additionnel à court terme et à plus long terme jusqu'à concurrence de 6.0M$ sont en cours en date des présentes.

« Le fait que China Unicom ait choisi la plateforme infonuagique AiNiä entant que la base de son offre d'applications mobiles, nous fournit une opportunité unique de faire croitre nos flux de revenues », a dit Johnson Joseph, président et chef de la direction. « L'entente avec China Unicom nous a également mené à envisager faire l'acquisition de de LongKey. Peak et LongKey ont reconnu qu'il était dans leurs intérêts communs de solidifier leur relation en vue d'attirer plus facilement des investissements pour permettre l'expansion des opérations en Chine et être en mesure de rencontrer les attentes de China Unicom entant que partenaire au niveau nationale », a-t-il expliqué.

« Le focus de Peak en 2013 sera de compléter l'acquisition de LongKey et de clore le financement de 6.0M$ », a dit M. Johnson Joseph, président et chef de la direction. « Peak et LongKey seront alors en mesure d'ouvrir des bureaux de soutien à la vente dans plusieurs provinces et d'accélérer le déploiement de AiNi™ sur les appareils 3G de China Unicom. Ces éléments devraient avoir un important impact positif sur les revenus de la Compagnie en 2013 », a-t-il ajouté.

Interdiction de transiger :

Étant donné le retard dans le dépôt des documents annuels 2012, l'Autorité des marchés financiers, autorité principale en valeurs mobilières de la Compagnie, a émis le 1er mai 2013 une interdiction d'opérations limitée aux dirigeants de l'entreprise. Le dépôt, en date des présentes, des états financiers annuels audités ainsi que du rapport de gestion devrait permettre de lever l'interdiction de transiger sur valeurs.

Résultats financiers de l'année 2012 :

La Compagnie a généré des revenus bruts de royautés de 275,020$ pour l'année terminée le 31 décembre 2012, lequel s'est traduit par des revenus nets de royautés de 163,884$ après déduction de l'amortissement des autres actifs. Dans l'année précédente, les revenus nets de royautés étaient de (1,998$). Les dépenses de l'année 2012 totalisent 2,629,246$ en comparaison à 2,339,906$ l'année précédente. L'écart s'explique principalement par les coûts d'opération en Chine et les coûts partagés de l'ouverture d'un bureau en Chine qui totalisent 1,180,382$ en comparaison avec 270,000$ l'année précédente. L'année 2012 peut se résumer en étant une autre année d'investissement et de mise en place de fondations pour les opérations de la Compagnie en Chine. La perte nette de l'année est de 2,465,362$ comparée à 2,341,904$ en 2011. Des détails plus complets sont disponibles dans les états financiers audités ainsi que dans le rapport de gestion de la Compagnie pour les années terminées les 31 décembre 2012 et 2011. Ceux-ci sont disponibles sur le site www.sedar.com.

À propos de Les Technologies Peak Positioning inc. :

Les Technologies Peak Positioning inc. (TSX CROISSANCE:PKK) est un développeur canadien de logiciels pour les téléphones intelligents et autres appareils mobiles destinés principalement aux marchés de la Chine et de l'Amérique du Nord. En partenariat avec LongKey-Hong Kong, la compagnie a développé une gamme d'applications pour appareils mobiles, notamment la synchronisation infonuagique des courriels, des contacts et de l'agenda, la configuration automatique des appareils mobiles et le logiciel de sécurité HomeWave. Alors que LongKey commercialise les applications en Chine via ses partenariats avec les compagnies chinoises de télécommunications et les entreprises bancaires chinoises, Peak prévoit commercialiser de façon similaire ces applications en Amérique du Nord. Pour plus d'information : http://www.peakpositioning.com

Déclarations prospectives :

Certains énoncés formulés dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs, y compris des déclarations relatives à l'activité commerciale et aux stratégies d'affaires, aux plans et perspectives, qui se définissent par l'utilisation de termes tels que "anticiper", "croit", "pourrait","devrait", "s'attend", "prévoit", "estime", "anticipe", "espère" ou autres variantes comparables. Ces énoncés sont fondés sur l'information disponible au moment où ils sont formulés, sur des hypothèses établies par la direction et sur les attentes de la direction, agissant de bonne foi, à l'égard d'événements futurs, et ne constituent pas une garantie de résultat. Les énoncés prospectifs sont aussi sujet, de par leur nature, à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses. Sauf dans la mesure requise par les lois sur les valeurs mobilières, la Compagnie n'a aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour refléter de nouvelles informations, de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances. Par conséquent, il est recommandé aux lecteurs d'analyser et d'évaluer prudemment ces énoncés prospectifs.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements