Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

26 juil. 2016 13h33 HE

Pêches et Océans Canada lance une nouvelle ronde de financement pour la recherche canadienne sur les contaminants

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 26 juillet 2016) - La recherche qui vise à étudier les effets des contaminants sur nos écosystèmes aquatiques permet d'améliorer la prise de décision en matière d'utilisation et de protection de nos milieux marins et d'eau douce. Grâce à cette recherche, Pêches et Océans Canada peut formuler des avis scientifiques généraux sur la durabilité de l'aquaculture, le développement des ressources et les mesures d'intervention en cas d'urgence.

L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé aujourd'hui une nouvelle ronde de financement pour les chercheurs canadiens qui étudient les effets biologiques des contaminants sur nos poissons, nos mammifères marins et d'autres organismes aquatiques.

Un financement de 3,75 millions de dollars sera mis à la disposition des universités canadiennes et des organismes de recherche à but non lucratif au cours des trois prochaines années par l'entremise du Groupe national consultatif sur les contaminants de Pêches et Océans Canada. Les projets de recherche sélectionnés seront axés sur l'exploitation pétrolière et gazière, les agents thérapeutiques utilisés en aquaculture, les pesticides et les contaminants, ainsi que sur les enjeux suscitant de nouvelles préoccupations.

Il s'agit du troisième appel de propositions du ministère depuis la création du Conseil consultatif en 2013. Jusqu'à présent, le financement a permis de mettre en place 23 projets de recherche pluriannuels de grande qualité dans des universités canadiennes. Certains de ces projets sont axés sur des espèces auxquelles les Canadiens accordent beaucoup d'importance, comme l'épaulard, le béluga et le saumon.

Faits en bref

  • Le Groupe national consultatif sur les contaminants (GNCC) fournit des renseignements et des avis scientifiques au Ministère sur les questions prioritaires liées aux effets biologiques des contaminants.
  • L'appel de propositions de 2016 sera ouvert aux chercheurs pendant les deux prochains mois. Les bénéficiaires seront avisés à l'hiver 2017, et les projets de recherche commenceront en avril 2017.
  • Une partie des fonds offerts dans le cadre de cet appel de propositions provient de l'investissement récemment annoncé de 197,1 millions de dollars dans la recherche en océanographique et sur l'eau douce.

Citation

« Les recherches scientifiques menées par des universités et d'autres experts améliorent notre capacité à prendre des décisions éclairées au sujet de la conservation et de l'utilisation de nos ressources aquatiques. Nous sommes résolus à comprendre les effets des contaminants sur les poissons, les mammifères marins et d'autres organismes aquatiques, et nous sommes fiers d'encourager les chercheurs canadiens dans cet important domaine. »

- L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Liens connexes

Groupe national consultatif sur les contaminants

Appel de propositions de 2016 Lignes directrices

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements