Pediapharm Inc.
TSX CROISSANCE : PDP

Pediapharm Inc.

28 août 2014 07h30 HE

Pediapharm annonce la publication de ses résultats financiers trimestriels : Croissance des revenus de 30% comparativement au trimestre précédent

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 28 août 2014) -

N'EST PAS DESTINÉ À LA DISTRIBUTION AUX AGENCES DE PRESSE AMÉRICAINES NI À LA DIFFUSION AUX ÉTATS-UNIS

Pediapharm Inc. (la « Société ») (TSX CROISSANCE:PDP) est heureuse d'annoncer la publication de ses résultats financiers trimestriels non audités pour la période close le 30 juin 2014. Ils ont été établis conformément aux Normes internationales d'information financière (IFRS) et tous les montants sont en dollars canadiens.

Faits saillants - période close le 30 juin 2014

  • Pour le trimestre clos le 30 juin 2014, le total des produits des activités ordinaires a augmenté de 30 % par rapport au trimestre clos le 31 mars 2014. Ce résultat confirme l'avis de la direction selon lequel la société connaît une forte croissance grâce à son portefeuille de produits existants, et ce, malgré la résiliation de sa convention avec Sanofi annoncée plus tôt.

  • NYDAMD, traitement révolutionnaire des poux de tête et de leurs œufs, a été un important moteur de la croissance des produits des activités ordinaires et est en bonne voie de générer des produits de plus de 2 000 000 $ pour l'exercice clos le 31 mars 2015 (l'« exercice 2015 »).

  • Au 30 juin 2014, la société dispose d'un fonds de roulement de plus de 5 750 000 $.

  • Dans le cadre de ses efforts constants en matière d'expansion, Pediapharm envisage plusieurs acquisitions de produits et de contrats de licence, qui font l'objet d'un contrôle diligent.

  • EasyhalerMD-budesonide est actuellement soumis à l'examen de Santé Canada, après avoir passé l'examen préliminaire en juillet 2014.

  • Le 4 avril 2014, la société a conclu une entente exclusive d'approvisionnement et de distribution avec Merz Pharma Canada, Ltd. visant les droits au Canada de CUVPOSAMC (glycopyrrolate), une solution orale destinée au soulagement de l'hypersalivation sévère de l'enfant (sialorrhée) associée à des troubles neurologiques comme la paralysie cérébrale. Pediapharm est d'avis que CUVPOSAMC sera très probablement le premier produit à être autorisé par Santé Canada pour le traitement de cette maladie. En conséquence, la société espère que Santé Canada consentira à ce qu'elle bénéficie du Programme d'accès spécial et d'une évaluation prioritaire.

  • La résiliation de la convention de ventes promotionnelles avec Sanofi Canada (« Sanofi ») visant SupraxMD et AllerjectMC est entrée en vigueur le 30 juin 2014. Bien qu'il s'agisse d'une nouvelle décevante pour la société, cette décision n'est pas motivée par la performance de Pediapharm, les recettes tirées de ces produits ayant connu une croissance importante. La société a d'ailleurs obtenu une franche réussite en ce qui concerne les recettes tirées de SupraxMD, qui ont doublé en 4 ans. Par ailleurs, on prévoit une pénurie de SupraxMD jusqu'en septembre 2015, selon www.penuriesdemedicaments.ca, site Web dont Santé Canada est à l'origine.

Faits saillants récents

Le 2 juillet 2014, la société a conclu sa première convention d'achat d'actifs en acquérant les droits canadiens sur la suspension de naproxen de Hoffman-La Roche (« Roche »). Roche conservera la marque de commerce NaprosynMC ainsi que tous les droits sur les autres solutions orales commercialisées sous cette marque. La suspension est offerte exclusivement sur ordonnance (Rx) et est indiquée pour le traitement de l'arthrose, de la polyarthrite rhumatoïde, de la spondylarthrite ankylosante et de la polyarthrite juvénile. En raison des besoins médicaux importants qui n'ont toujours pas été comblés, elle sera remise sur le marché sous le nom de suspension de naproxen Pediapharm.

Le 24 juillet 2014, Pediapharm a annoncé que la suspension de naproxen allait bénéficier du Programme d'Accès Spécial de Santé Canada (PAS). Ce programme permet aux médecins de prescrire à leurs patients un produit autrement inaccessible sur le marché et a été mis sur pied à la demande des médecins traitant principalement des patients atteints de polyarthrite juvénile. Le produit sera distribué par Pediapharm dans le cadre du PAS jusqu'à ce que la suspension de naproxen Pediapharm soit accessible sur le marché, ce qui devrait se produire au premier trimestre de l'année civile 2015.

« Au moment où nous nous constituons un solide portefeuille de produits pour accélérer et consolider notre croissance future, il est important de continuer à obtenir de la croissance avec nos produits déjà sur le marché, comme NYDA et EpiCeram », a expliqué Sylvain Chrétien, président et chef de la direction de Pediapharm. Il ajoute : « Les résultats du trimestre clos le 30 juin 2014 sont très encourageants. Même si la fin de l'entente commerciale avec Sanofi a une incidence à court terme, nous ne perdons pas de vue notre objectif à long terme d'atteindre un chiffre d'affaires de 35 à 40 millions de dollars d'ici l'année fiscale 2020. Le rythme soutenu des ventes de NYDA combiné au lancement des produits Easyhaler-budesonide, suspension naproxen Pediapharm, CUVPOSA et possiblement d'autres produits favoriseront grandement la réalisation de notre objectif. Nous sommes très fiers de nos accomplissements et nous attendons à conclure l'année en beauté sur tous les plans », a conclu le président et chef de la direction.

En dépit de la perte de la convention avec Sanofi, la société s'efforce de générer une croissance des produits des activités ordinaires dans l'exercice 2015. La priorité de la société reste l'exécution de son plan commercial au moyen des produits existants, notamment NYDAMD, traitement révolutionnaire des poux de tête et de leurs œufs. NYDAMD, qui est en bonne voie de dégager des produits de 2 000 000 $ dans l'exercice 2015, recèle un potentiel qui pourrait porter les produits des activités ordinaires à un sommet, soit entre 6 000 000 $ et 8 000 000 $ d'ici l'exercice 2018.

Quatre produits de la société sont actuellement soumis à l'examen de Santé Canada ou sont en voie de soumission auprès de ces derniers. Il s'agit des produits suivants : EasyhalerMD-budesonide, suspension de naproxen Pediapharm, CesinexMD et CUVPOSA™. Deux des quatre produits en sont aux dernières étapes du processus d'approbation, soit EasyhalerMD-budesonide et suspension de naproxen Pediapharm, qui devraient être lancés d'ici mars 2015. EasyhalerMD-budesoninde affrontera la concurrence sur un marché de 195 M$, et suspension de naproxen Pediapharm, sur un marché de 76 M$, dont un marché de produits sous forme de suspension de 8 M$.

L'objectif fondamental de la société en ce qui concerne l'expansion des affaires reste de faire l'acquisition de licences exclusives, ainsi que de produits canadiens, comme l'acquisition récente susmentionnée auprès de Hoffmann-La Roche Ltée. Cette stratégie conférera à Pediapharm une position solide pour soutenir sa croissance future.

Analyse des résultats d'exploitation pour la période close le 30 juin, 2014

Pour le trimestre clos le 30 juin 2014, les produits des activités ordinaires atteignent 885 260 $, contre 851 376 $ pour le trimestre clos le 30 juin 2013. Bien qu'on ait constaté une excellente croissance des recettes tirées des ventes de NYDAMD, celle-ci a été quelque peu annulée par une baisse des recettes de SupraxMD par suite de la résiliation de la convention de ventes promotionnelles intervenue entre la société et Sanofi Canada pour SupraxMD et AllerjectMC, qui est entrée en vigueur le 30 juin 2014.

Pour le trimestre clos le 30 juin 2014, les frais de vente et d'administration étaient de 1 716 187 $ (1 104 535 $ en 2013). Pediapharm a fait des démarches supplémentaires de vente, de commercialisation et de prospection qui misent sur son portefeuille existant, mais aussi sur de nouveaux produits et contrats de licence. En outre, la société a agrandi son équipe de principaux dirigeants, qui compte un nouveau chef de la direction financière et un nouveau vice-président - ventes et marketing, en prévision de la hausse attendue des produits des activités ordinaires et des bénéfices. La variation entre les deux périodes s'explique également par les frais liés à l'inscription à la cote de la Bourse de croissance TSX.

Pour le trimestre clos le 30 juin 2014, le résultat global correspondait à une perte de 812 707 $, contre une perte de 359 745 $ pour le trimestre clos le 30 juin 2013. Cette perte additionnelle s'explique principalement par les démarches supplémentaires de vente, de commercialisation et de prospection. La variation entre les deux périodes s'explique également par les frais liés à l'inscription à la cote de la Bourse de croissance TSX.

30 juin 2014
(trimestre)
30 juin 2013
(trimestre)
Produits des activités ordinaires 885 260 851 376
Frais de vente et d'administration 1 716 187 1 104 535
Résultat net (812 707 ) (359 745 )
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation (1 570 481 ) (238 095 )
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement (179 758 ) (13 038 )
Flux de trésorerie liés aux activités de financement - 9 002

À propos de Pediapharm

Pediapharm est la seule entreprise pharmaceutique canadienne spécialisée en pédiatrie. Elle a pour mission de commercialiser des produits pédiatriques novateurs visant à améliorer la santé et le bien-être des enfants au Canada. Depuis sa création en 2008, Pediapharm a conclu de nombreux accords commerciaux avec des partenaires du Canada et d'autres pays. Son portfolio de produits innovateurs est composé principalement de NYDAMD; une innovation pour le traitement des poux et de ses œufs; EpiCeram™; une crème non-stéroïdienne pour le traitement de l'eczéma; KoolEffet™; timbre rafraichissant réduisant les symptômes de la fièvre; VapoLyptus™; timbre à vapeurs apaisantes de camphre et d'eucalyptus.

Énoncés prospectifs pour Pediapharm

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs et d'autres énoncés qui ne sont pas des faits historiques. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes et à des hypothèses qui pourraient donner lieu à des résultats très différents des résultats visés et des résultats ou événements prévus dans ces énoncés prospectifs. Par conséquent, les investisseurs sont avisés qu'ils ne doivent pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse sont formulés à la date de publication. À moins d'y être tenue selon les lois applicables, la Société nie expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement. L'information prospective reflète les attentes ou croyances actuelles de la Société selon les renseignements qu'elle détient à ce jour, et ces renseignements sont fondés sur différentes hypothèses et assujettis à des risques et incertitudes décrits plus amplement aux pages 35 à 41 de la circulaire d'information de la direction de Chelsea Acquisition Corporation du 12 novembre 2013 qui peut être consultée sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com, ainsi qu'aux autres risques découlant du fait qu'elle est une entreprise pharmaceutique spécialisée.

La Bourse de croissance TSX Inc. et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) ne peuvent être tenus responsables de l'exactitude ou de la véracité du présent document.

Renseignements