SOURCE: Pele Mountain Resources Inc.

Pele Mountain Resources Inc.

16 avr. 2012 07h00 HE

Pele Mountain annonce une évaluation économique préliminaire du projet d'uranium et de terres rares de la mine d'Eco Ridge : 2,16 milliards $ de Cash Flow avant impôt, 1,02 milliards $ VAN (valeur actualisée nette) (10 % de taux d'actualisation), 50 % RFR (Remboursement en fonction du revenu)

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - Apr 16, 2012) - Pele Mountain Resources Inc. (TSX VENTURE: GEM)(OTCQX: GOLDF) (« Pele » ou la « société ») ont annoncé aujourd'hui les résultats d'une évaluation économique préliminaire actualisée NI 43-101 (la « PEA ») à l'égard de son projet d'uranium et de terres rares de la mine Eco Ridge (« Eco Ridge » ou le « Projet »). La PEA a été préparée par Roscoe Postle Associates Inc. (« RPA ») et démontre qu'Eco Ridge présente un excellent potentiel pour devenir un producteur rentable de terres rares et d'U3O8.

Les principaux aspects opérationnels de la PEA actualisée incluent :


-  Une opération de 9 000 tonnes par jour, comportant une production de 97,2
   millions de livres d'OTR au total (sous forme d'un concentré de carbonate de terres rares mélangées) 
   et de 27,5 millions de livres d'U3O8 sur une durée d'exploitation minière de 11 ans ; 
-  Production d'une combinaison stratégiquement importante de terres rares
   dont les prévisions d'offre restent déficitaires, avec 85 % des recettes du projet provenant
   de l'OTR lourd, de l'oxyde de néodyme (Nd2O3) et de l'U3O8. 
-  La production de la mine inclut 14,2 millions de livres de Nd2O3, 882 000 de livres
   d'oxyde de dysprosium (Dy2O3), 4,1 millions de livres d'oxyde de yttrium (Y2O3) et
   des quantités importantes d'oxyde de terbium et d'europium, fournissant une
   source cruciale d'OTR hors de Chine. 
-  Les récupérations de l'OTR léger sont de 89 pour cent en moyenne, et celles de l'OTR lourd sont 
   de 78 pour cent, tandis que les moyennes de récupération de l'U3O8 sont de 90 pour cent ; 
-  L'augmentation des ressources minérales incluent la nouvelle zone du toit (« HWZ »)
   la minéralisation et les prolongements des forages latéraux de la couche
   conglomératique principale (« MCB »). 

Les principaux points financiers de la PEA actualisée incluent (tous les termes sont en $ US) :


-  Pour une durée d'exploitation minière de 11 ans, un revenu total cumulé de 5,90 milliards ;
   Cash-flow cumulé d'exploitation de 2,83 milliards ; cash-flow cumulé avant impôt 
   de 2,16 milliards ; 
-  la VAN de 1,02 milliards (à un taux d'escompte de 10 pour cent) ; 
-  Remboursement en fonction du revenu (RFR) de 50 pour cent, avec une période de remboursement de 1,5 ans à compter du
   commencement de la production commerciale. 
-  Coût de l'unité de fonctionnement de 71,33 $ par tonne ; revenu net de 154,22 $ par 
   tonne. 
-  Dépenses en capital de démarrage de 563 millions $ (inclut des réserves de 
   108 millions $ en cas d'urgence) ; 
-  535 millions $ de frais de traitement inclus pour la séparation de concentrés en
   oxydes individuels ; 
-  Le prix du panier OTR de 78 $ par kg pour les oxydes individuels nets de 
   séparation et le prix de l'U3O8 de 70 $ par livre sont bien plus conservateurs que les prévisions
   de la PEA en 2011 ; 
-  67 pour cent des recettes du projet proviennent de l'OTR; près de 80 pour cent des recettes OTR 
   proviennent de l'OTR lourd plus du Nd2O3.

Le communiqué de presse est disponible en entier à l'adresse : http://www.pelemountain.com/news/04162012_PEA_EUAS.pdf.

Remarque : Le rapport PEA n'est que préliminaire. Il inclut des ressources minérales, considérées trop spéculatives du point de vue géologique pour les placer dans la catégorie économique de réserves minérales. Il n'existe aucune certitude que la prévision de la PEA ne se réalise.

Certains des énoncés de ce communiqué sont des déclarations prospectives, comme des estimations et des affirmations décrivant les plans d'avenir, les objectifs ou les buts de Pele, notamment des mots indiquant que Pele ou la direction s'attendent à ce qu'une condition ou un résultat donné se produisent. Du fait que les déclarations prospectives se rapportent à des événements ou à des conditions futurs, elles impliquent des risques et des incertitudes par leur nature même. Les résultats dans chaque cas pourraient être bien différents de ceux qui sont anticipés par de telles déclarations. La viabilité économique de la ressource minérale 43-101 du projet Pele d'Elliot Lake n'a pas encore été démontrée par une étude préalable.

La Bourse de Toronto et son Fournisseur de services réglementaires (selon la définition de ce terme dans le règlement de la Bourse de Toronto) déclinent toute responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements