Soricimed Biopharma Inc.

Soricimed Biopharma Inc.

15 oct. 2013 21h03 HE

Percée prometteuse de Soricimed pour le traitement du cancer du sein et de l'ovaire

L'entreprise présente son conjugué peptides-paclitaxel lors de la conférence ADC, à San Francisco

SAN FRANCISCO, CALIFORNIE--(Marketwired - 15 oct. 2013) - Soricimed Biopharma Inc., une entreprise privée consacrée à la mise au point de médicaments anticancéreux et d'outils de diagnostic, a aujourd'hui annoncé que le professeur Jack Stewart, son agent scientifique en chef, a présenté dans le cadre de la conférence World ADC (Antibody Drug Conjugates - conjugués anticorps-médicaments) une validation de principe indiquant que les peptides SOR de Soricimed constituent un mécanisme de ciblage permettant à des médicaments (dont le paclitaxel) conjugués aux peptides d'être acheminés seulement aux cellules cancéreuses riches en TRPV6, réduisant ainsi avec une efficacité accrue la viabilité des cellules cancéreuses (cancer du sein et de l'ovaire) par rapport au paclitaxel seul.

Beaucoup de cellules cancéreuses épithéliales produisent en grande quantité de TRPV6, un canal calcique non potentiel-dépendant. Soricimed a élaboré ses peptides SOR à partir de la soricidine, un peptide aminoacide 54 que l'on trouve dans le venin paralysant de la grande musaraigne. Ces peptides, désignés par le code SOR-C27, peuvent acheminer des médicaments oncolytiques vers les tumeurs riches en TRPV6 comme celles que l'on voit dans les cas de cancer de l'ovaire, du sein, de la glande thyroïde, de la prostate et du côlon ainsi que dans certains cas de leucémie et dans certains lymphomes.

Soricimed a mené avec succès des expériences in vitro hâtives dans le cadre desquelles des cultures cellulaires composées de cellules cancéreuses riches en TRPV6 ont été exposées à des concentrations équimolaires de paclitaxel ou de SOR-C27 seules, à des mélanges physiques des deux et à des conjugués peptides-médicament (CPM). Les CPM se sont montrés plus efficaces pour réduire la viabilité des cultures de cellules cancéreuses (cancer du sein et de l'ovaire). En fait, ils étaient environ deux fois plus efficaces qu'une dose équimolaire de paclitaxel seul.

« Avec cette étude, nous avons jeté les bases d'une véritable plateforme technologique », a souligné le professeur Jack Stewart. « Les canaux récepteurs d'ions calcium, que l'on appelle canaux TRPV, se sont avérés être des cibles potentielles dans la lutte contre le cancer et, non seulement les peptides SOR de Soricimed peuvent inhiber l'activité des canaux TRPV6 directement en entraînant la mort des cellules cancéreuses, comme on l'étudie dans le cadre de la première phase des essais cliniques menés au Canada et aux États-Unis, mais ils peuvent aussi servir à transporter un médicament ou un ensemble de médicaments jusqu'au site de la tumeur, réduisant ainsi la dose d'agents chimiothérapeutiques requise et augmentant du fait même l'efficacité du traitement tout en en réduisant la toxicité. »

Soricimed a mis en branle les étapes suivantes du processus de développement en passant à des études sur les animaux dans le cadre desquelles des tumeurs humaines sont greffées sur des souris et traitées à l'aide de CPM élaborés selon la nouvelle plateforme de Soricimed. L'objectif est d'en arriver à un traitement plus efficace avec des CPM qu'avec des médicaments seuls, ce qui appuierait encore davantage l'hypothèse selon laquelle la plateforme des PCM est une nouvelle stratégie efficace pour lutter contre certains cancers.

À PROPOS DE SORICIMED BIOPHARMA

Soricimed Biopharma Inc. est une entreprise privée canadienne spécialisée dans le développement de thérapies et d'outils diagnostiques liés au cancer. Elle a été créée en 2005 par le professeur Jack Stewart ainsi que Paul Gunn, suite à la découverte et au développement d'un peptide exclusif appelé la soricidine. Les dérivés de la soricidine sont à la base du programme de gestion ciblée du cancer de cette société, lequel porte sur le traitement et les outils diagnostiques liés au cancer. À l'aide de stratégies ciblées novatrices, et en collaboration avec des laboratoires de renommée internationale, Soricimed a montré que ses médicaments ont la capacité de diminuer la viabilité des cellules cancéreuses, d'induire l'apoptose et de réduire le volume des tumeurs humaines tout en minimisant les effets secondaires dans les modèles tumoraux animaux classiques in vitro. Société privée, Soricimed est financée par des investisseurs privés et divers programmes du gouvernement du Canada. Pour en savoir plus, veuillez visiter le www.soricimed.com.

Renseignements