Ressources Pershimco Inc.
TSX CROISSANCE : PRO
FRANKFURT : BIZ

Ressources Pershimco Inc.

13 août 2014 06h00 HE

Pershimco observe des indicateurs de porphyre sur une distance de 12 km à Cerro Quema, Panama

ROUYN-NORANDA, QUÉBEC--(Marketwired - 13 août 2014) - Ressources Pershimco Inc. (la « Société » ou « Pershimco ») (TSX CROISSANCE:PRO)(FRANCFORT:BIZ) est heureuse d'annoncer les résultats de la première phase de sa campagne de forages profonds sur sa propriété panaméenne, Cerro Quema, détenue à 100 %. Les résultats initiaux sur les cibles Quema (PDH13059 Profondeur finale « PF » 520,3 m, PDH14064 PF 901,55 m), La Pava (PDH14061 PF 910,3 m), et Idaida (PDH14062 PF 892,6 m, PDH14063 PF 899 m) ont intercepté de forts indicateurs de porphyre en dessous et à côté des systèmes à fort degré de sulfuration (High sulphidation : « HS »). Ces indicateurs comprennent des textures de veine caractéristiques tels que; des veines de quartz « A » et « B », de quartz-sulfures « D », de sulfure (chalcopyrite-bornite-pyrite), et des veines de molybdénite. Des pistes supplémentaires incluent des dykes de roches porphyriques et des brèches avec veinules; des disséminations de sulfures de cuivre et molybdène et la présence de gypse suite à des veines d'anhydrite avec des sulfures disséminés. Ces résultats suggèrent une altération et une minéralisation de style de porphyriques.

« Nous sommes très heureux avec les résultats initiaux de forage en profondeur. Les interceptions de forts indicateurs de porphyre sur une longueur significative, soutient notre modèle géologique et la croyance qu'il existe un porphyre cuivre-or en profondeur. Ces premiers trous profonds de forage ne représentent que le début de notre campagne pour dévoiler la valeur de Cerro Quema », a déclaré Alain Bureau, Président et chef de la direction de Ressources Pershimco Inc. « Les données de la phase initiale des forages profonds fourniront des renseignements précieux qui vont nous aider à mieux définir le porphyre du projet. Une fois que toutes les données initiales auront été analysées, le second groupe de forages en profondeur sera planifié. Il est passionnant de recevoir ces résultats dans la foulée de l'étude pré-faisabilité très positive du projet d'oxyde d'or de Cerro Quema. Je tiens à exprimer ma gratitude à notre équipe technique pour leur travail prouvant que Pershimco est une société d'exploration et de développement à multiples facettes et à surveiller parmi nos pairs. "

FAITS SAILLANTS :

  • Les premiers résultats des forages profonds sont encourageants et marquent le début d'une vaste campagne ciblée sur la découverte d'un gisement de porphyre de cuivre-or de classe mondiale à Cerro Quema
  • L'interception d'indicateurs porphyriques à Cerro Quema s'étend sur une distance d'au moins 12 kilomètres
  • Plusieurs zones d'indicateurs de porphyre suggèrent l'existence d'un système porphyrique amalgamé sur la propriété
  • Les forages à Quema, La Pava et Idaida suggèrent un intrusif de type porphyrique à proximité

RÉSULTATS DES INDICATEURS DE PORPHYRE

Les indicateurs porphyriques évoqués ci-dessus et identifiés à ce jour sur le projet Cerro Quema sont considérés comme des manifestations du type et du style d'altération et de minéralisation trouvée généralement à proximité d'intrusifs générateurs de porphyre cuivre-or-molybdène. De l'information additionnelle sur les sections de forages profonds est disponible sur le site Web de la Société à www.pershimco.ca.

La Société a maintenant intercepté des « indicateurs porphyriques » sur une longueur d'au moins 12 kilomètres (km) dans une ceinture minéralisée. Les forages à ce jour confirment que cette minéralisation s'étend du secteur La Pava dans l'ouest jusqu'au secteur La Pelona à l'est de la propriété, le tout à l'intérieur de la concession de 15 000 hectares (ha) de la Société. Les multiples zones contenant des indicateurs le long de ce couloir suggèrent un contexte géologique favorable à l'existence d'un système porphyrique amalgamé.

Les porphyres amalgamés sont communs dans de nombreux environnements porphyriques d'arc volcanique, où plusieurs corps minéralisés distincts sont mis en place sous forme de grappe ou de systèmes porphyriques cuivre-or (avec ou sans molybdène) structurellement aligné à côté ou en dessous de systèmes HS proximaux.

Ces indicateurs de porphyre sont considérés comme similaires aux gisements porphyriques cuivre-or (± molybdène) de classe mondiale tels que :

  1. Gisement sud-est Lepanto-Far, Philippines, contenant 892 millions de tonnes (Mt) contenant 19.8 millions onces (oz) d'or (Au) et 9.921 millions de livres (lb) de cuivre (Cu). Ce dépôt est aussi situé près d'un système HS.
  1. Tujuh Bukit High Sulphidation - Projet de porphyre, Indonésie, 1,900 Mt titrant 0.45 gramme par tonne (g/t) Au et 0.45 % Cu contenant 19 milliards lb Cu et 28.1 millions oz Au en ressources inférées (ressources du porphyre); et des ressources mesurées et inférées de 70 Mt @ 0.71 g/t Au contenant 1.6 million oz (ressources d'oxyde aurifère).
  1. Wafi Golpu Cu-Au - Porphyre, Papouasie Nouvel Guinée renferme plus de 25 millions oz Au et 1.1 milliard de tonnes contenant 0.87 % Cu et 19.7 millions oz d'argent.
* La Société tient à préciser que cette information n'est pas nécessairement indicative de la minéralisation qui peut être identifiée sur la propriété.

FAITS SAILLANTS DE LA CIBLE QUEMA - PDH13059

La foreuse au diamant a été mobilisée initialement pour la cible Quema-Quemita, soit le premier des quatre objectifs visés par le programme précédent de géophysique par polarisation induite (IP) (voir communiqué de presse de Pershimco en date du 13 juin 2013). L'équipement a été mobilisé sur le site en utilisant des voies d'accès existantes et n'a nécessité que de travaux mineurs de préparation de terrain.

Le premier forage (PDH 13059) à Quema-Quemita a été arrêté à 520,30 m et n'a pas atteint sa profondeur prévue de 800-900 m en raison de l'effondrement du trou. Cependant, ce sondage a tout de même produit des résultats positifs et appuie le modèle d'exploration de la Société. Un deuxième forage a été récemment achevé, ce dernier a atteint la profondeur ciblée de 800 m. Il a également fourni de nouvelles précieuses données qui sont évaluées afin de ont aidé à guider les cibles d'exploration Cu-Au de Pershimco.

Les faits saillants de ces données comprennent :

  • Température d'altération supérieure (pyrophyllite) dans deux zones, interceptées à des profondeurs de 250 à 350 m et de 490 à 520 m (fin de trou) (EOH);
  • Veines molybdénite-pyrite (style porphyrique) associées à des zones de pyrophyllite;
  • Veine de quartz précoce superposée de type « A » et « B » (style porphyrique); et,
  • Diminution de la teneur en sulfure en profondeur, passant d'un haut à un bas degré de sulfuration en fin de trou (style porphyrique)

Les résultats d'analyse (voir le tableau 1 ci-dessous), qui sont utilisés pour aider à évaluer la cible IP sous-jacente à Quema, indiquent que les intersections les plus intéressantes ont été trouvées dans la partie supérieure du trou de forage, qui a été saisie à la périphérie du système HS superposé.

La partie inférieure du trou de forage, où les indicateurs de porphyre sont observés, n'a rapporté aucune intersection significative. Comme les trous précédents où des indicateurs de porphyre ont été rapportés, il est fréquent que ces zones ne soient que faiblement minéralisées. Ces zones de transition sont interprétées comme des « halos stériles » externes généralement associés à un système de porphyre existant au-dessous ou à côté du système épithermique HS.

Tableau 1:

Résultats significatifs
# Trou De
(m)
À
(m)
Largeur
(m)
Au
(ppm)
Cu
(%)
Localisation Zone
PDH13059 99 103 4 0.270 0.014 Quema Oxide
PDH13059 120 135 15 0.152 0.065 Quema Oxide
PDH13059 135 150 15 0.137 0.480 Quema Sulfure
PDH13059 136 140 4 0.279 1.382 Quema Sulfure
PDH13059 174 179 5 0.176 0.688 Quema Sulfure
Notes :
1. Les forages ayant comme préfixe « PDH » sont des forages au diamant.
2. Les intervalles de forages indiqués dans le tableau représentent les épaisseurs forées. Ces intervalles sont des largeurs apparentes.

FAITS SAILLANTS DE LA CIBLE LA PAVA - PDH14061

Le deuxième trou (PDH14061) visait le flanc nord de l'anomalie de chargeabilité IP à La Pava. Le trou de 910,3 m vers le sud et incliné (-80°) était placé pour intercepter là où les zones sont environ 300 m sous les précédents « indicateurs de porphyre » identifiés dans des trous de forage antérieurs PDH12044 et PDH12048. En général, ce trou indique une plus faible intensité de lixiviation acide (HS) par rapport au trou à pendage plus faible. Ce trou a intercepté d'abondants indicateurs de porphyre à la profondeur de la zone cible calculée. Cette région se trouvait à l'intérieur et au-dessous d'une large zone de dyke à quartz-feldspath porphyriques et de brèches phréatomagmatiques. En se basant sur les observations visuelles de l'intérieur du forage et l'emplacement géospatial du trou du modèle d'exploration, il est interprété que la forte altération par lixiviation acide du système HS contenant les ressources d'oxyde aurifère n'a pas « surimprimé » les indicateurs de porphyre dans trou PDH14061. Ceci permet d'obtenir des preuves solides que les « indicateurs de porphyre » observés énumérés ci-dessous sont indépendants du système HS superposé et sont plus directement associés à la présence d'un intrusif de type porphyrique à proximité. En mise en garde, les observations visuelles de sulfures de cuivre et de molybdène dans les zones « d'indicateurs porphyre » indiquent la présence de sulfure, mais pas son abondance.

Les faits saillants de ces données comprennent :

  • Intervalles multiples de dyke/intrusif à porphyre de quartz-feldspath (QFP) de 450 à 700 m, de la molybdénite disséminé et en veinules;
  • Brèches sulfurées en pyrite + chalcopyrite + bornite avec une minéralisation disséminée près des contacts QFP;
  • Veine de quartz précoce superposée de type « A » et « B » (style porphyrique) au sein et à proximité des intervalles QFP;
  • Texture tardive de veine à sulfure (pyrite-chalcopyrite) de type « D » notée dans les zones contenant des veines de quartz superposées (style porphyre);
  • Des veinules et de la pyrite-chalcopyrite-molybdénite disséminée dans les veines d'anhydrite (gypse) recoupant des roches volcaniques dacitiques à andésitiques sous les structures QFP; et,
  • Intervalle de 890 à 910 m (EOH) montre une altération propylitique de haute température (épidote-chlorite) de la roche volcanique suggérant une altération en marge d'un porphyre.

Les résultats d'analyse (voir le tableau 2 ci-dessous), utilisés pour aider à évaluer la cible IP à La Pava, indiquent que les intersections les plus intéressantes ont été trouvées dans la partie inférieure du trou de forage incliné, qui a été implanté au nord du système HS superposé.

Des interceptions significatives à faible teneur (> 0,1 %) de cuivre ont été observées dans la partie inférieure du trou de forage, où les indicateurs de porphyre sont observés. Comme avec des trous précédents où des indicateurs de porphyre ont été rapportés, il est fréquent que ces zones ne soient que faiblement minéralisées. Ces zones de transition sont interprétées comme des « halos stériles » généralement associés à un système de porphyre existant au-dessous ou à côté du système épithermique HS.

Tableau 2:

Résultats significatifs
# Trou De
(m)
À
(m)
Largeur
(m)
Au
(ppm)
Cu
(%)
Localisation Zone
PDH14061 363 366 3 0.99 0.13 La Pava Sulfure
PDH14061 552 563 11 0.04 0.55 La Pava Sulfure
PDH14061 651 679 28 0.03 0.14 La Pava Sulfure
PDH14061 683 727 44 0.02 0.11 La Pava Sulfure
Notes:
1. Les forages ayant comme préfixe « PDH » sont des forages au diamant.
2. Les intervalles de forages indiqués dans le tableau représentent les épaisseurs forées. Ces intervalles sont des largeurs apparentes.

FAITS SAILLANTS DE LA CIBLE IDAIDA - PDH14062

Le troisième trou (PDH 14062) était situé au-dessus de l'anomalie IP de chargeabilité la plus élevée de la cible Idaida. Le trou a été fait à environ 220 m à l'ouest-nord-ouest des trous précédents PDH13316 et PDH13317 à Cerro Idaida. Ce forage vertical d'une profondeur de 892,6 m présente des zones confinées en bande étroite de plus faible lixiviation acide (HS) par rapport à une forte altération de lixiviation acide dans les trous précédents effectués à l'est. Semblable aux forages de Quema et La Pava, ce trou a également intercepté de nombreux « indicateurs de porphyre » dans les parties les plus profondes. Il s'agit notamment de veines quartz-sulfures de type « A » et « B » et de veine de sulfures (chalcopyrite et bornite + pyrite) recoupant des roches volcaniques, volcanoclastiques et sédimentaires légèrement altérées (argile illite-carbonate). En se basant sur l'observation des « indicateurs de porphyre », la forte lixiviation acide du système HS à Idaida n'a pas « surimprimé » les « indicateurs de porphyre ». Comme avec le trou de forage PDH14061 à La Pava, cela fournit des preuves solides que les « indicateurs de porphyre » observés énumérés ci-dessous sont directement associés à la présence d'un intrusif type porphyrique à proximité. En mise en garde, les observations visuelles de sulfures de cuivre et de molybdène dans les zones « d'indicateurs porphyre » indiquent la présence de sulfure, mais pas son abondance.

Les faits saillants de ces données comprennent:

  • Zones de brèches (343 à 371 m) avec présence mineure de sulfures disséminés (pyrite);
  • Température supérieure d'altération (pyrophyllite) de 384 à 395 m avec pyrite + disséminations et veinules de chalcopyrite;
  • Veine de quartz précoce superposée de type « A » et « B » (style porphyrique) recoupent des roches volcaniques dacitiques à andésitique avec de la pyrite et des traces de chalcopyrite (veinules + disséminées);
  • Veine et veinule de sulfure tardives (bornite + chalcopyrite et pyrite + chalcopyrite) recoupent de roches volcaniques et sédimentaires faiblement altérées en argile, illite et carbonate (790-810 m); et,
  • Veinules d'anhydrite (gypse) avec faible quantité de sulfures recoupant des carbonates sédimentaires intercalés, les veines plus larges démontrent un remplacement des carbonates adjacents par des sulfures disséminés (pyrite).

Les résultats d'analyse (voir le tableau 3 ci-dessous), qui sont utilisés pour aider à évaluer la cible IP à Idaida, indiquent que seulement quelques zones étroites de cuivre ont été identifiées dans ce trou localisé à l'ouest du système HS Idaida.

Ces zones cuprifères tendant à corréler les indicateurs de porphyre. Comme les trous précédents où des indicateurs de porphyre ont été rapportés, il est fréquent que ces zones ne soient que faiblement minéralisées avec quelques bandes étroites de plus haute teneur en cuivre. Ces zones de transition sont interprétées comme des « halos stériles » généralement associés à un système de porphyre existant au-dessous ou à côté du système épithermique HS.

Tableau 3:

Résultats significatifs
# Trou De
(m)
À
(m)
Largeur
(m)
Au
(ppm)
Cu
(%)
Localisation Zone
PDH14062 278 282 4 0.06 1.83 Idaida Sulfure
PDH14062 617 618 1 0.15 0.61 Idaida Sulfure
Notes:
1. Les forages ayant comme préfixe « PDH » sont des forages au diamant.
2. Les intervalles de forages indiqués dans le tableau représentent les épaisseurs forées. Ces intervalles sont des largeurs apparentes.

FAITS SAILLANTS DE LA CIBLE IDAIDA - PDH14063

Le quatrième trou (PDH14063) a testé l'extension nord-est de l'anomalie de chargeabilité Idaida. Le collet de forage a été situé directement au-dessus du point où l'anomalie était la plus forte. Le trou à environ 300 m au nord-est de trous précédents PDH13316 et PDH13317 à Cerro Idaida. Ce trou vertical de 899 m expose une lixiviation acide (HS) modérée qui est confinée à des systèmes nourriciers étroits (± 10 m) constitués de roches altérées au faciès argilique avancé (dickite ± pyrophyllite) avec veinules et disséminations de pyrite abondantes au sein ou près du contact de la dacite porphyrique (dôme de lave). Présence de nombreux « indicateurs forts de porphyre » et d' « indicateurs de marge de porphyre » dans les parties les plus profondes de trou. Il s'agit notamment de veines quartz-carbonate -métaux de base-Au-Ag et de brèches, de veines de quartz de type « B » précoces, de veines d'anhydrite ± quartz et sulfures (pyrite) avec chalcopyrite et chalcocite hypogène qui recoupent des roches volcaniques faiblement altérées (argile - illite) en marge de dômes de dacite porphyrique. Basé sur l'observation des « indicateurs de porphyre », la forte lixiviation acide du système HS à Idaida n'a pas « surimprimé » les « indicateurs de porphyre ». Comme avec le trou de forage PDH14062, cela fournit des preuves solides que les « indicateurs de porphyre » observés énumérés ci-dessous sont directement associés à la présence d'un intrusif type porphyrique à proximité. En mise en garde, les observations visuelles de sulfures de cuivre et de molybdène dans les zones d' « indicateurs porphyre » indiquent la présence de sulfure, mais pas son abondance.

Les faits saillants de ces données comprennent :

  • Indicateur de marge de Porphyre : veine de quartz-carbonate - métaux de base - Au-Ag et brèche à 323-326m, 331-332m, 338-346m, 351-356m, 364-368m, 384-389m. Style de minéralisation tel que quartz (microcristallin, translucide bleu-gris) - dolomite (milieu cristallin, blanc crème) et veines avec sulfures (sphalérite-galène-chalcopyrite-or-tétraédrite).
  • Zone nourricière à haute sulfuration (haute température) : 331-338 mètres, de 599 à 614 mètres, de 644 à 654 mètres, de 888 à 899 mètres, altération argileuse avancée (dickite ± pyrophyllite) avec présence abondante de pyrite en veinules et disséminée au sein ou près de dacite porphyrique - contacts dôme de lave.
  • Indicateur de Porphyre : 730-785 mètres, 840 à 865 mètres, veines de quartz de type « B » précoces, veines d'anhydrite ± quartz et veines de sulfures (pyrite) avec chalcopyrite et chalcocite hypogène, marginal à une dacite porphyrique (dôme) et quelques rare dyke QFP étroits avec brèches phréatomagmatiques dans des roches volcanoclastiques et dacites porphyriques, altération argileuse (illite + illite/smectite).

Les résultats d'analyse (voir le tableau 4 ci-dessous), qui sont utilisés pour aider à évaluer la cible IP à Idaida, indiquent que d'intéressantes zones riches en or, argent et métaux de base ont été interceptées par ce trou, localisé au nord-ouest du système HS Idaida.

Ces zones aurifères tendant à corréler les indicateurs de marge de porphyre. Comme avec les trous précédents où des indicateurs de marge de porphyre ont été rapportés, il est fréquent que ces zones soient minéralisées par des métaux précieux et de base. Ces zones de transition sont interprétées comme des « halos stériles » généralement associés à un système de porphyre existant au-dessous ou à côté du système épithermique HS.

Tableau 4:

Résultats significatifs
# Trou De
(m)
À
(m)
Largeur
(m)
Au
(ppm)
Cu
(%)
Localisation Zone
PDH14063 323 326 3 7.86 - Idaida Sulfure
PDH14063 338 346 8 0.59 - Idaida Sulfure
PDH14063 352 356 4 1.06 - Idaida Sulfure
PDH14063 365 368 3 0.68 - Idaida Sulfure
PDH14063 384 389 5 0.51 - Idaida Sulfure
PDH14063 683 697 14 0.03 0.11 Idaida Sulfure
PDH14063 732 736 4 0.02 0.16 Idaida Sulfure
Notes:
1. Les forages ayant comme préfixe « PDH » sont des forages au diamant.
2. Les intervalles de forages indiqués dans le tableau représentent les épaisseurs forées. Ces intervalles sont des largeurs apparentes.

FAITS SAILLANTS DE LA CIBLE QUEMA - PDH14064

Le cinquième trou (PDH14064) a été effectué à Quema à une profondeur de 901,55 m, un azimut de 160°, et un pendage de -70°. Ce trou incliné est situé à environ 220 m au nord, au bas des pentes du collet de PDH13059. Tel que PDH13059, ce trou était situé afin d'intercepter la grande et forte anomalie de chargeabilité IP sous Cerro Quema. De longues zones de minéralisation liées à un « lithocap » de haute sulfuration avec de l'énargite en veinule et disséminé à l'intérieur de roche volcanique dacitique altéré au faciès argilique avancé ont été observées dans la carotte de forage jusqu'à 450 m. En outre, plusieurs zones nourricières à haute température avec pyrophyllite et minéralisation pyrite-enargite-covellite ont également été observées au cours de la description initiale. Les indicateurs de porphyre sont abondants dans ce trou contenant de fortes reliques de veines de quartz portant des traces de molybdénite; des zones de stockwerks anastomosées de veines d'anhydrite avec covellite et rare chalcocite hypogène et des veines de quartz-anhydrite avec pyrite abondante. Une forte altération argileuse avancée (surimpression) et une abondante présence de pyrite ont été décrites tout au long du forage.

Les faits saillants de ces données comprennent:

  • Zone nourricière à haute sulfuration (haute température): 280-300 m, altération argileuse avancée (dickite) avec veine de sulfure et minéralisation brèchique de pyrite-enargite-covellite ± chalcocite, contenue dans une dacite porphyrique volcanique indicatrice de zone de Porphyre 480-540 m, relique de veine de quartz « B » précoce avec des traces de molybdénite, veines d'anhydrite (stockwerks anastomosés) avec covellite et rare chalcocite hypogène, des veines de quartz-pyrite et anhydrite avec des traces de chalcopyrite, superposées par une altération argileuse avancée (pyrophyllite).
  • 540 à 800 m, diminution du stockwerks de veines d'anhydrite, des veines de quartz-anhydrite avec abondante pyrite en veinules et disséminée contenant des traces de chalcopyrite, superposées par une altération argileuse avancée (dickite).

Les résultats d'analyse (voir le tableau 5 ci-dessous), qui sont utilisés pour aider à évaluer la cible IP à Quema, indiquent que les interceptions les plus intéressantes se trouvent dans la portion supérieure et médiane de ce trou incliné, localisé en périphérie du système HS.

Plusieurs portions du forage on retourner des zones de basses teneurs en cuivre significatives (> 0.1 %), principalement où des indicateurs de porphyre étaient observés. Comme avec des trous précédents où des indicateurs de marge de porphyre ont été rapportés, il est fréquent que ces zones ne soient que faiblement minéralisées. Ces zones de transition sont interprétées comme des « halos stériles » généralement associés à un système de porphyre existant au-dessous ou à côté du système épithermique HS.

Tableau 5:

Résultats significatifs
# Trou De
(m)
À
(m)
Largeur
(m)
Au
(ppm)
Cu
(%)
Localisation Zone
PDH14064 38 43 5 0.05 0.24 Quema Sulfure
PDH14064 81 96 15 0.02 0.68 Quema Sulfure
PDH14064 199 214 15 0.04 0.29 Quema Sulfure
PDH14064 236 254 18 0.02 0.22 Quema Sulfure
PDH14064 377 440 63 0.03 0.19 Quema Sulfure
PDH14064 537 544 7 0.01 0.25 Quema Sulfure
PDH14064 700 721 21 0.02 0.15 Quema Sulfure
Notes:
1. Les forages ayant comme préfixe « PDH » sont des forages au diamant.
2. Les intervalles de forages rapportés dans le tableau représentent les épaisseurs forées. Ces intervalles sont des largeurs apparentes.

INFORMATION TECHNIQUE ET PERSONNE QUALIFIÉE

Les carottes de forage de diamant et forages RC sont transportées par le personnel technique de Pershimco à partir du site de forage pour l'installation et la préparation des échantillons sur le site. Une fois-là, les géologues et les techniciens qualifiés enregistrent, étiquettent l'échantillon et le divisent en moitié à des longueurs de 1 mètre l'aide de scies stationnaires. Les différents échantillons en intervalles en mètres sont ensuite mis dans des sacs en plastique marqués et scellés avec un étalon, un double et un blanc insérés à intervalles réguliers. Les échantillons préparés sont ensuite envoyés aux installations de préparation d'échantillons d'Activation Laboratories (Actlabs) au Panama. Les échantillons individuels sont inventoriés par le personnel Actlabs, séchés, finement broyés à 70% à <2 mm, puis pulvérisé à 85% à <75 um et fusil-split à 150 grammes.

Les échantillons préparés sont ensuite placés dans des conteneurs scellés en plastique de 5 gallons et expédiés par service de messagerie aux installations principale de Actlabs à Ancaster (Ontario, Canada) pour analyse en utilisant une méthode multiélément ICP et une méthode pyroanalyse avec finition par absorption atomique pour l'or, d'argent et de cuivre. Les analyses au-delà des limites sont effectuées auprès des échantillons ayant des résultats supérieurs à 2,5 g / t. Le protocole comprend également les échantillons séchés à 125 degrés Fahrenheit juste avant l'écrasement et aussi juste avant la pulvérisation.

Les informations contenues dans ce communiqué de presse ont été révisées et approuvées par le vice-président, exploration de Pershimco; M. John Kapetas, B.Sc. Hons, MAusIMM, MAIG et personne qualifiée selon les règles de et normes NI 43-101.

À PROPOS DE RESSOURCES PERSHIMCO INC.

Ressources Pershimco Inc. (TSX CROISSANCE:PRO)(FRANCFORT:BIZ) est une société d'exploration et de développement miniers avec un scénario de production d'oxyde d'or à court terme. La société détient aussi une cible de porphyre cuivre-or de classe mondiale à son projet Cerro Quema détenue à 100 % au Panama. La concession de Cerro Quema bénéficie d'un accès de route asphaltée, d'absence de groupes autochtones et du climat le plus favorable dans le pays. Sur la base des résultats d'une étude de préfaisabilité récemment publiée, le projet d'oxyde aurifère (extraction autorisée) de la Société a une VAN de 165 millions $ avec un taux de rendement interne avant impôt de 46,8 %, soutenue par des taux de récupération exceptionnels (86 %) et un coût monétaire de 631/oz $. Dirigé par une équipe de gestion qualifiée avec une expérience éprouvée en construction d'installations d'exploitation minière dans les Amériques, le projet de Pershimco est prévu entrer en production en 2016. Le projet Cerro Quema s'avère avoir un potentiel d'exploration significatif. Il démontre un fort potentiel de développement des ressources sur plus de 12 cibles d'oxydes identifiées le long d'un couloir de 17 km. De plus, les nombreux indicateurs de porphyre sur une longueur de 12 km sur la propriété, suggère la présence d'un système porphyrique cuivre-or en profondeur de classe mondiale. Avec le solide soutien de ses actionnaires, Pershimco vise à atteindre rapidement un flux de trésorerie positif lui permettant de continuer à démontrer la valeur de Cerro Quema.

Les documents publics de la Société peuvent être consultés sur www.sedar.com.

Veuillez visiter le site web de la Société au www.pershimco.ca.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué. Les déclarations effectuées dans ce communiqué de presse qui ne constituent pas des faits historiques sont de nature prospective et le lecteur est avisé que telles déclarations ne constituent pas des garanties de résultats futurs, et que les évènements ou résultats réels pourront varier matériellement de ceux énoncés dans ces déclarations prospectives.

Renseignements