Fédération des chambres immobilières du Québec



Fédération des chambres immobilières du Québec

23 janv. 2013 16h00 HE

Perspectives du marché immobilier résidentiel : perte de vitesse en 2013

ÎLE-DES-SOEURS, QUÉBEC--(Marketwire - 23 jan. 2013) - Selon la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), le marché immobilier résidentiel de la province connaîtra un ralentissement en 2013. Le nombre de ventes réalisées par l'intermédiaire de courtiers immobiliers atteindra 74 000 transactions, soit 4 % de moins qu'en 2012.

« Le dernier resserrement des règles hypothécaires entré en vigueur en juillet dernier continuera de freiner l'activité sur le marché immobilier, en particulier celle des premiers acheteurs qui sont les plus sensibles à ces nouvelles mesures » affirme Paul Cardinal, directeur du service Analyse du marché de la FCIQ. « Heureusement, les autres facteurs fondamentaux demeureront favorables, en particulier en ce qui a trait aux taux d'intérêt qui resteront à leur creux pour une autre année » ajoute-t-il.

Le prix médian d'une maison unifamiliale augmentera de 2 % en 2013, pour atteindre 228 000 $ à l'échelle de la province. Il s'agira de la hausse la plus faible depuis 16 ans.

Région de Québec : modération en vue

Selon la FCIQ, l'activité sur le marché immobilier résidentiel fléchira en 2013 dans la région métropolitaine de Québec. La FCIQ s'attend à ce que 6 900 transactions soient conclues par l'entremise de courtiers immobiliers, une diminution de 4 % par rapport à 2012.

Le nombre de propriétés à vendre continuera à croître pour une troisième année en 2013. Par conséquent, les acheteurs auront un peu plus de choix et un peu plus de pouvoir de négociation. Le marché de l'unifamiliale demeurera néanmoins légèrement à l'avantage des vendeurs, en raison de conditions de marché encore serrées dans la banlieue rapprochée. Pour sa part, le marché de la copropriété avantagera légèrement les acheteurs.

« Alimenté par l'achèvement de plusieurs immeubles neufs, la copropriété connaîtra une hausse significative des inscriptions en vigueur pour une troisième année. Celle-ci, combinée au ralentissement anticipé de la demande, fera de la copropriété un marché d'acheteur et la pression sur les prix diminuera considérablement » affirme Paul Cardinal.

Ainsi, la hausse des prix sera plus modérée en 2013. Le prix médian de l'unifamiliale devrait gagner 3 %, pour s'élever à 246 000 $ dans l'ensemble de la région métropolitaine de Québec. Du côté de la copropriété, la hausse ne devrait pas atteindre plus de 2 % en 2013, avec un prix médian qui avoisinera les 199 000 $.

Plus d'information sur centris.ca®

Pour plus de renseignements et de statistiques trimestrielles pour l'ensemble de la province de Québec, incluant ses régions et municipalités, visitez centris.ca®, le site Web de l'industrie immobilière québécoise.

À propos de la Fédération des chambres immobilières du Québec

La Fédération des chambres immobilières du Québec est une association à but non lucratif regroupant les douze chambres immobilières du Québec, de même que près de 15 000 courtiers immobiliers qui en sont membres. Sa mission est de promouvoir et de protéger les intérêts de l'industrie immobilière du Québec afin que les chambres et les membres accomplissent avec succès leurs objectifs d'affaires.

Pour plus d'information sur les statistiques Centris® de chacune des régions de la province, ne manquez pas la sortie du Baromètre FCIQ.

Renseignements

  • Chantal de Repentigny
    Directrice adjointe, relations médias et projets spéciaux
    Communications et relations avec l'industrie
    514-762-0212, poste 130
    chantal.derepentigny@fciq.ca