Petro-Canada
NYSE : PCZ
TSX : PCA

Petro-Canada

16 nov. 2006 12h00 HE

Petro-Canada désire se départir de concessions de sables pétrolifères

CALGARY, ALBERTA--(CCNMatthews - 16 nov. 2006) - Petro-Canada fait part de son intention de se départir de sa participation dans cinq concessions in situ, soit Chard, Stony Mountain, Liege, Thornbury et Ipiatik. La participation de Petro-Canada dans ces concessions représente une quote-part estimée à 1,7 milliard de barils de ressources en bitume.

Petro-Canada a retenu les services de Harrison Lovegrove, dont le siège social se trouve à Londres, en Angleterre, pour gérer le processus d'adjudication concurrentiel. Un mémoire d'information et une salle de documentation devraient être mis à la disposition des parties intéressées sur une base confidentielle à compter du 20 novembre 2006.

Grâce à cette vente, Petro-Canada reste très bien positionnée avec des projets de mise en valeur par procédé minier de ressources en bitume estimées à plus de trois milliards de barils à Syncrude et Fort Hills, et des concessions in situ dont les ressources en bitume sont estimées à plus de cinq milliards de barils à MacKay River, Lewis et Meadow Creek.

"Les concessions à vendre constituent des actifs de sables pétrolifères très intéressants, mais nous ne procéderions pas à leur mise en valeur avant un certain temps, a affirmé Neil Camarta, vice-président principal, Sables pétrolifères. Au cours des quelque dix prochaines années, nous concentrerons nos efforts sur la valorisation de Fort Hills et de nos concessions in situ de MacKay River, Lewis et Meadow Creek."

Petro-Canada est l'une des plus importantes sociétés pétrolières et gazières du Canada, exerçant des activités à la fois dans les secteurs d'amont et d'aval de l'industrie au Canada et à l'échelle internationale. La Société crée de la valeur en exploitant de façon responsable les ressources énergétiques et en offrant des produits et des services pétroliers de calibre international. Petro-Canada est fière d'être partenaire national des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver. Les actions ordinaires de la Société se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole PCA et à la Bourse de New York sous le symbole PCZ.

NOTES JURIDIQUES - RENSEIGNEMENTS DE NATURE PROSPECTIVE

Ce document contient des renseignements de nature prospective. De tels énoncés se reconnaissent généralement à la terminologie utilisée, par exemple, "planifier", "anticiper", "prévoir", "croire", "viser", "avoir l'intention de", "s'attendre à", "estimer", "budgéter" ou d'autres expressions similaires suggérant des résultats futurs ou des énoncés au sujet d'une perspective. Les renseignements de nature prospective comprennent, sans s'y limiter, des références aux stratégies et aux objectifs de l'entreprise; aux perspectives (y compris les mises à jour sur les activités et les jalons stratégiques); aux futurs achats et ventes de ressources; aux futurs niveaux de production de pétrole et de gaz naturel et aux sources de croissance de ceux-ci; aux calendriers et aux résultats de développement et d'agrandissement des projets; aux estimations des réserves et des ressources. De par leur nature même, ces renseignements de nature prospective obligent Petro-Canada à faire des hypothèses qui pourraient ne pas se matérialiser ou qui pourraient s'avérer inexactes.

Ces déclarations prospectives sont soumises à des risques et à des incertitudes connus et inconnus ainsi qu'à d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats, réalisations et niveaux d'activité réels diffèrent de façon importante de ceux qui sont exprimés ou suggérés par de telles déclarations. Ces facteurs comprennent, sans s'y limiter : l'imprécision des estimations des volumes de réserves récupérables de pétrole, de gaz naturel et de liquides à partir de zones de ressources et d'autres sources non actuellement classées en tant que réserves; les conditions générales de l'économie, des marchés et des affaires; la capacité de l'industrie; les mesures concurrentielles prises par d'autres sociétés; les fluctuations des prix du pétrole et du gaz naturel; les marges de raffinage et de commercialisation; la capacité de produire du pétrole brut et du gaz naturel et de transporter ces produits vers les marchés; les effets des conditions météorologiques; les résultats des activités de forage d'exploration et de développement et des activités connexes; les fluctuations des taux d'intérêt et des taux de change; la capacité des fournisseurs de respecter leurs engagements; les mesures prises par les autorités gouvernementales, y compris les modifications des taux d'impôts et de redevances, les stratégies relatives aux ressources et leur utilisation; les décisions ou les approbations de tribunaux administratifs; les modifications apportées aux règlements environnementaux et autres; les risques inhérents aux activités pétrolières et gazières au Canada et à l'étranger; les événements politiques internationaux; les taux de rendement prévus; et d'autres facteurs, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de Petro-Canada. Plus précisément, la production peut être touchée par des facteurs tels que la réussite de l'exploration, le moment et la réussite du démarrage, le progrès de l'accélération des taux de production, la fiabilité des installations, les arrêts de production planifiés et non planifiés des usines à gaz, la réussite du redémarrage à la suite d'une révision, le rendement et les taux d'épuisement naturel des gisements, la réussite des thèmes de ressources non classiques, la manutention et la production de l'eau provenant des puits de méthane de houille et l'avancement et les résultats des travaux de forage. Les dépenses en immobilisations peuvent être touchées par les pressions sur les coûts associées aux nouveaux projets d'immobilisations, notamment en ce qui concerne la main-d'oeuvre et l'approvisionnement en matériel, la gestion de projet, les taux et la disponibilité des appareils de forage et les coûts des programmes sismiques. Ces facteurs sont discutés plus en détail dans les documents déposés par Petro-Canada auprès des commissions des valeurs mobilières des provinces canadiennes et de la Securities and Exchange Commission (SEC) des Etats-Unis.

Les lecteurs sont prévenus que la liste de facteurs importants ci-dessus ayant une incidence sur les déclarations prospectives n'est pas exhaustive. De plus, les déclarations prospectives contenues aux présentes sont valables à la date de ce communiqué et Petro-Canada ne s'engage aucunement à mettre à jour publiquement ou à réviser les déclarations prospectives contenues aux présentes en raison de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou d'autres motifs. Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué sont présentées expressément sous réserve de cette mise en garde.

Le personnel d'évaluateurs de réserves qualifiés de Petro-Canada produit les estimations des réserves utilisées par la Société. Le personnel et la direction responsables de l'évaluation des réserves ne sont pas considérés comme indépendants de la Société pour les fins des commissions des valeurs mobilières des provinces canadiennes. Petro-Canada a été exemptée de certaines exigences canadiennes relatives à la présentation de l'information sur les réserves, ce qui lui permet de présenter l'information conformément aux normes de la SEC, en vue d'assurer la comparabilité de l'information avec celle des sociétés émettrices américaines et internationales. Par conséquent, les données sur les réserves et les autres renseignements officiels de Petro-Canada en matière de pétrole et de gaz naturel sont présentés conformément aux exigences et aux pratiques des Etats-Unis en matière de présentation de l'information, qui peuvent différer des normes et des pratiques du Canada. Petro-Canada se réfère aux définitions de la Society of Petroleum Engineers, du World Petroleum Congress et de l'American Association of Petroleum Geologists en ce qui concerne le mot "ressources".

La SEC autorise les sociétés pétrolières et gazières, dans les documents qu'elles déposent auprès de la SEC, à déclarer uniquement les réserves prouvées qu'une société a démontrées, à partir de la production réelle ou d'essais des couches concluants, comme pouvant être produites économiquement et légalement dans les conditions économiques et d'exploitation actuelles. L'utilisation de termes comme "probables", "possibles", "récupérables" ou "potentielles" pour qualifier les réserves et les ressources dans ce communiqué n'est pas conforme aux lignes directrices de la SEC pour l'inclusion dans les documents déposés auprès de la SEC.

Renseignements

  • Demandes des médias et du public :
    Chris Dawson, Communications de la Société
    Petro-Canada (Calgary)
    (403) 296-4270
    Courriel: corpcomm@petro-canada.ca
    ou
    Demandes des investisseurs et des analystes :
    Gordon Ritchie, Relations avec les investisseurs
    Petro-Canada (Calgary)
    (403) 296-7691
    Courriel: investor@petro-canada.ca
    Site Web: www.petro-canada.ca