Petro-Canada
NYSE : PCZ
TSX : PCA

Petro-Canada

19 juin 2008 09h45 HE

Petro-Canada et la National Oil Corporation de Libye signent de nouveaux accords EPSA

LONDRES, ANGLETERRE--(Marketwire - 19 juin 2008) - Petro-Canada a annoncé aujourd'hui la signature de six nouveaux accords de partage de l'exploration et de la production (EPSA) avec la National Oil Corporation (NOC) de Libye. Les modalités commerciales des nouveaux accords, incluant la prime de signature, correspondent à celles annoncées lorsque le protocole d'entente ayant force obligatoire a été signé en décembre 2007 et ont été ratifiées au moment de la signature, avec le 1er janvier 2008 comme date de prise d'effet.

Les nouveaux accords EPSA, dont la durée prévue est de 30 ans, permettront la remise en valeur de champs producteurs existants par Harouge Oil Operations (une coentreprise détenue par la NOC) et la mise en oeuvre d'un programme d'exploration important par Petro-Canada à titre d'exploitant.

En vertu des nouveaux accords, Petro-Canada assumera 50 % de tous les coûts de développement et obtiendra initialement le droit à une part de 12 % de la production. Petro-Canada estime que les ressources prospectives et éventuelles brutes s'élèvent à presque deux milliards de barils de pétrole dans le cadre du programme de remise en valeur, nécessitant un investissement brut total d'environ sept milliards de dollars US. Au cours des cinq à sept prochaines années, le programme de remise en valeur devrait doubler le niveau de production courant des champs actuels pour le porter à environ 200 000 barils de pétrole par jour (bruts).

Petro-Canada prévoit aussi investir 460 millions $ US dans un programme d'exploration dans la région de Syrte, l'un des bassins les plus riches du monde. Dans le cadre du dernier programme, sept des neuf derniers puits d'exploration et d'évaluation forés par Harouge Oil Operations ont été fructueux. Le programme d'exploration proposé inclut des sondages sismiques tridimensionnels sur 10 000 kilomètres carrés, des sondages sismiques bidimensionnels sur 600 kilomètres et le forage de 50 puits d'exploration et d'évaluation. Petro-Canada assumera 100 % des coûts d'exploration. La réussite de ce programme pourrait accroître de façon importante les réserves et la production.

"Selon nous, nous avons accru considérablement la valeur de nos activités en Libye, a déclaré Peter Kallos, vice-président directeur, secteur International et extracôtier à Petro-Canada. Nous avons dégagé un actif à long terme offrant un potentiel de bénéfice et de flux de trésorerie importants, sans oublier le périmètre d'exploration très prospectif."

L'incidence initiale des réserves en vertu des nouveaux accords EPSA sera reflétée dans l'énoncé relatif aux réserves de Petro-Canada de 2008. Par la suite, sur la base des réserves prouvées et probables, la majeure partie des réserves sera comptabilisée à mesure que les plans ayant trait aux champs individuels évolueront au cours des deux à cinq prochaines années.

Petro-Canada est l'une des plus importantes sociétés pétrolières et gazières du Canada, exerçant des activités à la fois dans les secteurs d'amont et d'aval de l'industrie au Canada et à l'échelle internationale. La Société crée de la valeur en exploitant de façon responsable les ressources énergétiques et en offrant des produits et des services pétroliers de calibre international. Petro-Canada est fière d'être partenaire national des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver. Les actions ordinaires de la Société se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole PCA et à la Bourse de New York sous le symbole PCZ.

Avis juridique - renseignements de nature prospective

Ce communiqué contient des renseignements de nature prospective. De tels renseignements se reconnaissent généralement à la terminologie utilisée, par exemple, "planifier", "anticiper", "prévoir", "croire", "viser", "avoir l'intention de", "s'attendre à", "estimer", "budgéter" ou à d'autres expressions similaires qui suggèrent des résultats futurs ou font référence à des perspectives. Voici des exemples de référence à des renseignements de nature prospective :

- stratégies et objectifs de l'entreprise

- futures décisions d'investissement

- perspectives (y compris les mises à jour sur les activités et les jalons stratégiques)

- futures dépenses en immobilisations et futurs frais d'exploration et autres

- futures flux de trésorerie

- futurs achats et ventes de ressources

- activités de construction et de réparation

- révisions dans les raffineries et les autres installations

- marges de raffinage prévues

- futurs niveaux de production de pétrole et de gaz naturel et sources de croissance de ceux-ci

- calendriers et résultats de développement et d'agrandissement d'installations

- futurs résultats et activités d'exploration et dates d'ici lesquelles certaines zones pourraient être mises en valeur ou entrer en production

- débits des établissements de vente au détail

- coûts préalables à la production et coûts d'exploitation

- estimations des réserves et des ressources

- redevances et impôts à payer

- estimations de la production sur la durée de vie des champs

- capacité d'exporter du gaz naturel

- futures activités de financement et activités se rapportant au capital (y compris le rachat d'actions ordinaires de Petro-Canada dans le cadre du programme d'offre publique de rachat d'actions dans le cours normal des activités de la Société)

- passif éventuel (y compris l'exposition potentielle à des pertes liées à des contrats de concessionnaires des ventes au détail)

- questions environnementales

- futures approbations réglementaires

- taux de rendement prévus

De tels renseignements de nature prospective sont soumis à des risques connus et inconnus et à des incertitudes. D'autres facteurs pourraient faire en sorte que les résultats, réalisations et niveaux d'activité réels diffèrent de façon importante de ceux qui sont exprimés ou suggérés par de tels renseignements. De tels facteurs comprennent, sans s'y limiter :

- la capacité de l'industrie

- l'imprécision des estimations des réserves en termes de volumes de pétrole, de gaz naturel et de liquides récupérables à partir de zones de ressources et d'autres sources non actuellement classées en tant que réserves

- les effets des conditions météorologiques et climatiques

- les résultats des activités de forages d'exploration et de développement et des activités connexes

- la capacité des fournisseurs de respecter leurs engagements

- les décisions ou les approbations de tribunaux administratifs

- les risques inhérents aux activités pétrolières et gazières au Canada et à l'étranger

- les conditions générales de l'économie, des marchés et des affaires

- les mesures concurrentielles prises par d'autres sociétés

- les fluctuations des prix du pétrole et du gaz

- les marges de raffinage et de commercialisation

- la capacité de produire du pétrole brut et du gaz naturel et de transporter ces produits vers les marchés

- les fluctuations des taux d'intérêt et des taux de change

- les mesures prises par les autorités gouvernementales (y compris les modifications apportées aux taux d'impôts et de redevances et aux stratégies d'utilisation des ressources)

- les modifications apportées à la réglementation environnementale et autre

- les événements politiques internationaux

- la nature et la portée des mesures prises par les parties intéressées ou le public en général

Bon nombre de ces facteurs et d'autres facteurs similaires sont indépendants de la volonté de Petro-Canada. Petro-Canada discute plus en détail de ces facteurs dans les documents qu'elle dépose auprès des commissions des valeurs mobilières des provinces canadiennes et de la Securities and Exchange Commission (SEC) des Etats-Unis.

Nous prévenons les lecteurs que la liste de facteurs importants ci-dessus ayant une incidence sur les renseignements de nature prospective n'est pas exhaustive. De plus, les renseignements de nature prospective contenus dans ce communiqué sont déclarés à la date du communiqué et, sauf exigence contraire de toute loi applicable, Petro-Canada ne les met pas à jour publiquement ni ne les révise. Les renseignements de nature prospective dans ce communiqué sont présentés expressément sous réserve de cette mise en garde.

Présentation de l'information sur les réserves de Petro-Canada

Le personnel d'évaluateurs de réserves qualifiés de Petro-Canada produit les estimations des réserves que la Société utilise. Les commissions des valeurs mobilières des provinces canadiennes ne considèrent pas le personnel et la direction de Petro-Canada responsables de l'évaluation des réserves comme indépendants de la Société. Petro-Canada a obtenu une dispense de certaines exigences canadiennes relatives à la présentation de l'information sur les réserves, ce qui lui permet de présenter l'information conformément aux normes de la SEC lorsque mentionné dans ce communiqué. Cette dispense permet la comparabilité de l'information avec celle des sociétés émettrices américaines et internationales.

Par conséquent, Petro-Canada présente officiellement ses données sur les réserves prouvées selon les exigences et les pratiques des Etats-Unis qui peuvent différer des normes et des pratiques du Canada. L'utilisation de termes comme "probables", "possibles", "ressources" et "production sur la durée de vie des champs" dans ce communiqué n'est pas conforme aux lignes directrices de la SEC applicables aux documents déposés auprès de la SEC. Pour comptabiliser des réserves dans les documents déposés auprès de la SEC, les sociétés pétrolières et gazières doivent prouver que ces réserves peuvent être produites économiquement et légalement dans les conditions économiques et d'exploitation actuelles. Il est à noter que lorsque le terme baril équivalent pétrole (bep) est utilisé dans ce communiqué, ce terme peut être trompeur, surtout s'il est employé hors contexte. Le facteur de conversion en bep adopté, soit six mille pieds cubes en un baril, se fonde sur une méthode qui s'applique principalement à l'équivalence énergétique au bec du brûleur et ne représente pas une valeur équivalente à la tête du puits. Le tableau ci-dessous décrit les définitions de l'industrie que Petro-Canada utilise actuellement :



Définitions que Petro-Canada utilise Référence
----------------------------------------------------------------------------
Réserves prouvées de pétrole et de Définition des réserves de la SEC des
gaz (comprenant à la fois les Etats-Unis (Accounting Rules
réserves prouvées mises en valeur et Regulation S-X 210.4-10, Financial
non mises en valeur) Accounting Standards Board Statement
No. -69 des Etats-Unis)
SEC Guide 7 for Oilsands Mining
----------------------------------------------------------------------------
Réserves non prouvées, probables et Autorités canadiennes en valeurs
possibles mobilières : Canadian Oil and Gas
Evaluation (COGE) Handbook, Vol. 1
Section 5 préparé par la Society of
Petroleum Evaluation Engineers (SPEE)
et l'Institut canadien des mines, de
la métallurgie et du pétrole (ICM)
----------------------------------------------------------------------------
Ressources éventuelles et Petroleum Resources Management
prospectives System : définitions de la Society of
Petroleum Engineers, de la Society of
Petroleum Evaluation Engineers, du
World Petroleum Congress et de
l'American Association of Petroleum
Geologist (approuvées en mars 2007)
Autorités canadiennes en valeurs
mobilières : COGE Handbook


Bien que le classement des ressources établi par la Society of Petroleum Engineers inclue les catégories 1C, 2C et 3C pour les ressources éventuelles et les estimations "basse", "meilleure" et "élevée" pour les ressources prospectives, Petro-Canada fait référence uniquement à la catégorie 2C pour les ressources éventuelles et à la meilleure estimation compte tenu des risques (une évaluation de la probabilité de découvrir la ressource) pour les ressources prospectives, lorsqu'elle mentionne les ressources dans ce communiqué. Le secteur Sables pétrolifères au Canada représente environ 71 % des ressources éventuelles et prospectives totales de Petro-Canada. Le reste des ressources de Petro-Canada est réparti entre les secteurs d'activité et se trouve principalement dans les régions pionnières de l'Amérique du Nord et à l'étranger. De plus, lorsque Petro-Canada fait référence aux ressources de la Société, les ressources éventuelles représentent environ 53 % et les ressources prospectives évaluées en fonction des risques, environ 47 % des ressources totales de la Société.

Enoncé de mise en garde : Dans le cas de ressources découvertes ou d'une sous-catégorie de ressources découvertes autres que les réserves, il n'y a aucune certitude qu'une portion quelconque des ressources pourra être produite de façon rentable. Dans le cas de ressources non découvertes ou d'une sous-catégorie de ressources non découvertes, il n'y a aucune certitude qu'une portion quelconque des ressources sera découverte. Si des ressources sont découvertes, il n'y a aucune certitude qu'une portion quelconque des ressources pourra être produite de façon rentable.

Pour que des ressources passent à la catégorie des réserves, tous les projets doivent être accompagnés d'un plan d'épuisement économique et peuvent nécessiter :

- des forages de délimitation additionnels ou l'application d'une nouvelle technologie pour l'exploitation par procédé minier, in situ et classique des ressources éventuelles et des ressources prospectives évaluées en fonction des risques avant la sanction du projet et les approbations réglementaires;

- des activités d'exploration fructueuses en ce qui a trait aux ressources prospectives classiques évaluées en fonction des risques avant la sanction du projet et les approbations réglementaires.

Les renseignements sur les réserves et les ressources présentés dans ce communiqué sont déclarés en date du 31 décembre 2007.

Renseignements

  • Demandes des médias et du public:
    Tom Carney, Communications de la Société
    Petro-Canada (Londres)
    +44 207 105 6535
    ou
    Victoria Barrington, Communications de la Société
    Petro-Canada (Calgary)
    (403) 296-8589
    ou
    Demandes des investisseurs et des analystes:
    Ken Hall, Relations avec les investisseurs
    Petro-Canada (Calgary)
    (403) 296-7859
    ou
    Lisa McMahon, Relations avec les investisseurs
    Petro-Canada (Calgary)
    (403) 296-3764
    Site Web : www.petro-canada.ca